Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Animer des réseaux sociaux et une communauté web en médiathèque

108 views

Published on

Support de 2 jours de formation les lundi 28 et mardi 29 mai 2018 à Média Normandie pour le CNFPT pour 14 bibliothécaires de la région (BM et BDP).

Published in: Internet

Animer des réseaux sociaux et une communauté web en médiathèque

  1. 1. 1 3/3
  2. 2. 2
  3. 3. SOMMAIRE Jour 2 / matin : • Analyse de pages facebook/Twitter/Instagram : exemples et contre-exemples • Se renouveler, suivre les tendances actuelles de la communication • Gérer le « bad buzz » 3
  4. 4. SOMMAIRE Jour 2 / après-midi : CAS PRATIQUES • « Introspection » • Cartographie des communautés respectives • Ligne éditoriale • Rédiger un post sur une animation avec création de visuel photo et vidéo 4
  5. 5. QUE PENSEZ-VOUS DE CES TWEETS ? 5
  6. 6. QUE PENSEZ-VOUS DE CES TWEETS ? 6
  7. 7. 7
  8. 8. 8
  9. 9. BIB. LOUISE MICHEL / PARIS • Nouveau style de management avec une culture du test. • Hiérarchie horizontale par pôles avec des co- responsabilités 9
  10. 10. • Equipe investie / 15 pour 690 m2 • Impliquer les usagers • La méd. appartient au public : tous les usages sont donc légitimes. • 3ème lieu / café / librairie • Home away from home • Facilitateur = accueil personnalisé • Démarche participative 10 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  11. 11. 11
  12. 12. Pourquoi communiquer ? • Pour donner à voir ce qu’on fait • Pour rendre compte du travail et faire comprendre ce qu’est une méd. maintenant, en particulier auprès des tutelles : service action culturelle, Mairies, élus • Pour créer une cohérence au sein de l’équipe 12 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  13. 13. Pour qui communiquer ? INFORMER • Pour informer le public via des affiches, flyers, RS… • Mais surtout le bouche-à-oreille : il n’y a rien de mieux 13 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  14. 14. Pour qui communiquer ? INFORMER • Pour construire l’identité propre de la bib et du bibliothécaire • Informer sur les services : ce qu’on peut faire quand et comment 14 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  15. 15. • Tout les visuels = libres de droits ou réalisés en interne • Tout produit devient libre • Pas de charte, on s’affranchit des contraintes • INVENTIVITE ! 15 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  16. 16. Newsletter • sur mailchimp •Environ 20% ouvrent un mail type newsletter • Statistiques fiables : seulement 5% cliquaient sur un lien donc simplification : •Toutes les infos sont notées en direct. 16 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  17. 17. Blog Wordpress depuis 2015 •Ecrits et signés par les bibliothécaires (ou pseudo) •Le public aussi • Coups de cœur et partage de travail • Rubrique pro « au-delà du chignon » • « La Tutotek » : tutoriels réalisés par les usagers en lien avec les ateliers créatifs 17 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  18. 18. Chaine YouTube • Identité : « Louise et Michel » = « Catherine et Liliane » •Déguisement : moustache et perruque • Image de marque de la méd. 18 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  19. 19. Chaine YouTube • Humour • = le ton employé avec le public • Institution = fun • Faire participer le public • Toujours le même logo rendant hommage à Louise Michel 19 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  20. 20. Chaine YouTube • Immédiateté • Image amateur et de soi à assumer ! 20 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  21. 21. Chaine YouTube • Booktubeurs se liment aux livres • Louise Michel représentent l’ensemble des collections 21 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  22. 22. Instagram = DIVERTIR • Renforce la cohésion d’équipe • Cohérence entre le lien, son image et a façon de communiquer • Ton employé = ambiance dans la méd. + façon d’accueillir • Storytelling : canards 22 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  23. 23. 23
  24. 24. Les réseaux sociaux • Appropriation lente de l’équipe qui teste, voit comment avoir une cohérence entre le lieu et le contenu, comprend les codes itinérants à chaque RS… • Cela prend du temps avant d’être efficace. 24 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  25. 25. Comment faire participer les usagers ? • Travail quotidien de confiance, d’échange. • Echange simplifié entre usagers et médiathécaires qui ont les mêmes compétences techniques, qui aiment la même chose. 25 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  26. 26. Pour continuer à intéresser le public, il est nécessaire d’évoluer, de faire varier les supports ! 26 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  27. 27. • Si la comm a pour objectif principal d’informer, • ses objectifs secondaires sont de s’amuser et faciliter la cohésion d’équipe ! 27 BIB. LOUISE MICHEL / PARIS
  28. 28. 28
  29. 29. EXEMPLE DES BIBS DE TOULOUSE • Déjà leur portail • Pour les suivre • C’est parti pour leur page Facebook • Twitter 29
  30. 30. 30
  31. 31. EXEMPLE DES BIBS DE TOULOUSE • Logique des crochets [ ] en début de posts • Ils produisent beaucoup de contenu •  retour statistiques ? Est-ce consulté ? • Le twitter de la ville est une référence 31
  32. 32. 32
  33. 33. MÉD. DÉP. HAUT-RHIN • Facebook 33
  34. 34. 34
  35. 35. MÉD. DÉP. LANDES • Facebook 35
  36. 36. 36
  37. 37. MÉD. METZ • Portail • Facebook • Twitter • Blog 37
  38. 38. MÉD. METZ • Identité de service + personne = Miss Media • Gestion collégiale car tous les collègues publient sur le blog • Différents comptes RS très visibles 38
  39. 39. 39
  40. 40. EXEMPLE COMPLET GALLICA • Création d’un # et d’une communauté •Réalité à construire 40
  41. 41. 41 • Capture d’écran au vendredi 17/02/17 • Presqu’un sans faute • # tendance • Bon timing • Valorisation patrimoine • Comique de la photo • Manque #Gallica
  42. 42. 42
  43. 43. 43
  44. 44. 44
  45. 45. ET IL Y EN A PLEIN D’AUTRES… • BM Dijon • Bib Numérique de Paris • Méd. Edmond Charlot • … 45
  46. 46. 46
  47. 47. RETOURS D’EXPÉRIENCES • 3 cas différents mais un but commun. 47
  48. 48. LES INTERVIEWÉS • Méd. De la Canopée à Paris, 1er arrt Merci Romain Gaillard • Méd. Musicale Paris, 1er arrt Merci Damien Poncet • Réseau des bibs de Toulouse Merci Claire Gramont 48
  49. 49. MÉD. CANOPÉE / PARIS • 20 agents (+ 5 vacataires week-end) • 1210 m² • Fonctionnement avec 3 pôles : • Adulte • Enfance et familles • Dvt créatif • Groupes projets transversaux 49
  50. 50. MÉD. CANOPÉE / PARIS • Groupes projets transversaux : jeux, service public, action culturelle, public sourds et malentendants, ados, démarches participatives 50
  51. 51. MÉD. MUSICALE / PARIS • 35 agents • 1500 m (avec bureaux) • Fonctionnement en 4 pôles : • Grand public • Pôle doc • Archives sonores / vinyles • Médiation culturelle 51
  52. 52. MÉD. MUSICALE / PARIS 52
  53. 53. RÉSEAU MÉD. / TOULOUSE • 409 ETP • 21 méd. dans chaque quartier + bibliobus • Fonctionnement classique avec : • Service admin ds méd. centrale • Service com de 3 agents : 1 graphiste, 1 com interne, 1 com externe • Ce service existe depuis 10 ans 53
  54. 54. POINTS COMMUNS • Un agent est social media manager + com papier, au public • Depuis 3 ans • Autoformés • Charte d’utilisation réalisée en interne • Dir. + élus ouverts d’esprits moyennant argumentation mais ne creusent pas plus que ça par la suite 54
  55. 55. POINTS COMMUNS • Les posts qui ont le + de succès : tout ce qui est décalé + vidéo • Que des retours positifs • Pas de bad buzz : bienveillance des internautes • Feuille de route 55
  56. 56. POINTS COMMUNS • Connaissent le meilleur moment pour poster • Remplacement si congés, pas vraiment d’utilisation de la planification des posts 56
  57. 57. RÉSUMÉ DES RS UTILISÉS 57 Canopée Musicale Toulouse Fb    Twitter   X (webmaster) Insta   Youtube   Dailymotion  Pinterest   Flickr  Scoopt it  Pearltrees  Blog    Tumblr  2 playlists 
  58. 58. QUELQUES DONNÉES • Portée des posts FB : 1300 max Toulouse, entre 2000 et 7000 ♫. • Important de communiquer via les communautés pour les anim’ •  Attraction d’un nouveau public même pour des anim’ très pointues • « Effet domino », « bulle d’air » 58
  59. 59. QUELQUES DONNÉES • + d’engagement que de likes. Le + important, le nb de pers. qui ont cliqué • Messenger : contact pour des infos de base 59
  60. 60. RÉUSSITES • ♫ : Jazz et graphismes : radio TSF Jazz, twitter • Toulouse : • « Révise en bib », serviettes tamponnées dans les cantines des collèges • Music box : sous-bocks 60
  61. 61. PROJETS FUTURS (2017) • Paris : + faire participer à la production de contenus • Toulouse : intéressé/intrigué par Snapchat 61
  62. 62. 62
  63. 63. YOUTUBE : QUELQUES RÉFÉRENCES • Méd. Montpellier : Booktube 63
  64. 64. LA TENDANCE DU BOOKTUBE • Pays anglophones et hispanophones •Las palabras de Fa : 305 000 abonnés, interview grand acteurs américains •Poland Banans Books : 297 000 abonnés, inventivité • Profil de ces youtubeuses : 20 ans, littérature jeunes adultes et imaginaire qui s’adressent à la même cible qu’elles 64
  65. 65. LES BOOKTUBEUSES : CRITIQUES LITTÉRAIRES 2.0 • Critiques détaillées et renseignées qui peuvent avoir un impact sur les ventes. Ces critiques resteront-elles neutres ? • 20/30 ans • Young Adult • Complémentarité des RS : blog (pour l’écrit) mais aussi Bookstagram • un public + âgé aura tendance à privilégier une critique écrite (et donc un blog) à une critique vidéo. 65
  66. 66. LES BOOKTUBEUSES : CRITIQUES LITTÉRAIRES 2.0 • Une idée de stage sympa pour les 3ème… 66
  67. 67. LA TENDANCE DU BOOKTUBE • Toujours une bib en déco derrière, fan inconditionnelle Harry Potter • Attachement pour l’objet livre • « Bookshell tour » • Gros lecteurs, dvt esprit critique • Lecture = partie intégrante du quotidien 67
  68. 68. LA TENDANCE DU BOOKTUBE • Amateur • TAG = faire la liste des perso avec lesquels on aimerait être amis • Ou relever le défi de trouver une couverture de livres de chaque couleur de l’arc-en-ciel • Humour, vulgarisation ; chaque chaine à son ton et donc son public 68
  69. 69. LA TENDANCE DU BOOKTUBE • Sollicitations par les pros du livre : animer des rencontres dans des salons = légitimité • En France, en 2015, le CNL avait soutenu une initiative spontanée d’un collectif de blogueurs et booktubeurs lors de la 1e édition Lire en short (devenu Partir en live). 69
  70. 70. LA TENDANCE DU BOOKTUBE • Editeurs leurs envoient des nouveautés : leurs avis comptent • France, phénomène peu suivi : Nine 39 000 abonnés 70
  71. 71. YOUTUBE : QUELQUES RÉFÉRENCES • Réseau des Méd. / Pau 71
  72. 72. YOUTUBE : QUELQUES RÉFÉRENCES • Méd. du Brannais : vidéo d’inauguration 72
  73. 73. YOUTUBE : QUELQUES RÉFÉRENCES • Réseau Méd. De Plaine Commune / 93 73
  74. 74. YOUTUBE : QUELQUES RÉFÉRENCES • Bib de Brest : sourds et malentendants 74
  75. 75. YOUTUBE : QUELQUES RÉFÉRENCES • Méd. Plaine Centrale 94 75
  76. 76. YOUTUBE : QUELQUES RÉFÉRENCES • Bib Louise Michel / Paris 76
  77. 77. YOUTUBE : TENDANCES • https://www.youtube.com/feed/trendin g?gl=FR&hl=fr • Tout n’est pas bon à prendre mais permet de se mettre dans le bain puisque les jeunes y passent leurs vies… 77
  78. 78. YOUTUBE : CONCLUSIONS Qu’est- ce que les autres méd. y publient ? • Valorisation de docs : tendance booktube • Présentation des services & infos pratiques : inscriptions par exemple • Des conférences filmées ? • Temps forts : inauguration, action culturelle 78
  79. 79. 79
  80. 80. A NOTER • Les courses aux likes ne sont pas pertinentes (mais vous le savez déjà) • L’important est que les internautes présents relayent et interagissent • Bouche-à-oreille virtuel 80
  81. 81. RAPPEL ! UN BON POST : • Texte court, bien écrit, avec de l’humour • Image pour accroche visuelle • Vidéo • Lien web 81
  82. 82. VIDÉO • Direct ≠ enregistrée puis montage ≠ Web TV • Elargie la portée d’un message • Augmente engagement • 2016 : 55 % des internautes français ont regardé au moins une vidéo depuis leur ordinateur : 2’16 en moyenne. Favoris 25-34 ans 82
  83. 83. QUIZZ & JEUX-CONCOURS Exemple d’outils pour Facebook : • PageYourself • Optin Manager • So-Buzz 83
  84. 84. 84
  85. 85. BURGER KING : UN JEU SANS FIN 85
  86. 86. LE JEU-CONCOURS SIMPLE 86
  87. 87. LE JEU-CONCOURS SIMPLE • Tirage au sort à la fin de l’opération • Petit cadeau à faire remporter • Ultra-viralité • Faible implication, augmente visibilité • Créer un beau visuel 87
  88. 88. 88
  89. 89. LE CONCOURS PHOTO • Sur Instagram : créer un # spécifique pour retrouver les participants • Sur Facebook : avec une app dédiée • Gagnant : votes internautes ou jury. • Jury : vous ou même des personnalités 89
  90. 90. LE CONCOURS PHOTO • Idées : • photos de la méd, • se mettre en scène avec ses emprunts ou durant les animations • Pendant un temps fort… • Récompenses : soit plusieurs cadeaux (les 3 premiers) soit symbolique 90
  91. 91. LE QUIZZ • Pour répondre aux questions, l’internaute doit aller chercher la réponse sur le site  augmente le trafic. • Temps de préparation + long mais fédérateur pour l’équipe. 91
  92. 92. LE BLIND-TEST MUSICAL • Temps de préparation + long mais fédérateur pour l’équipe musique. • Ludique et sympa. • Faire gagner des places de concert dans une salle de la ville, etc. 92
  93. 93. TEST DE PERSONNALITÉ • Gratuit : Survey app / Quick survey • Pour quelle nouveauté roman • Pour quelle animation de la méd. • Pour quelle méd. (si réseau)  êtes-vous fait pour… ? • Temps de préparation long 93
  94. 94. TEST DE PERSONNALITÉ • Récompenses : difficile de choisir un seul gagnant • Par ex : envoi du programme semestriel à chaque participant 94
  95. 95. LA BATTLE • Choisir entre 2 choses : • Le meilleur roman/CD/BD/film selon vous ? • La + jolie couverture ? • … • Répondre en comm en taguant ses amis • Tirage au sort des gagnants 95
  96. 96. UN MEMORY • Avec ou sans timer • Illustrations de la méd. Et/ou des animations • Tirage au sort 96
  97. 97. LA BOITE À IDÉES • Piste d’amélioration ou encore proposer de nouveaux services • Récompense : beau cadeau ou réalisation de l’idée  fierté de l’internaute 97
  98. 98. POUR FAIRE VENIR DANS LA MÉD. • Tirage au sort d’un ticket de l’automate par exemple 98
  99. 99. LA CHASSE AU TRÉSOR • Partir à la recherche d’éléments (visuel, lettre) caché sur le site • Bonne source de trafic pour le site • Nécessite fort engagement de l’internaute • Tirage au sort du gagnant 99
  100. 100. REMPLIR LES ESPACES VIDES • Texte à trou • « Pour les prochaines vacances, je pars à ___ » • Gagnant sélectionné parmi les commentaires par tirage au sort (faire une vidéo live !) 100
  101. 101. RACONTER UNE HISTOIRE • Décrire une expérience positive à la méd. • Gagnant sélectionné parmi les commentaires • Attention au bad buzz possible 101
  102. 102. ORGANISER UN JEU-CONCOURS • Nécessite du temps • Des goodies : voir avec les commerces locaux, l’employeur, etc. • Un objectif : •Se faire connaitre, faire liker la page •Développer son audience •Fidéliser les usagers •Valoriser les collections 102
  103. 103. POURQUOI EN MÉD ? • Pour être en phase avec les pratiques actuelles du public • Dynamiser sa communauté • Développer son audience : augmenter le trafic sur son site web, liker la page méd. • Valoriser des documents • Être innovant et drôle 103
  104. 104. E-RÉPUTATION • Alertes Google avec le nom de la méd pour être toujours au courant • Encourager les usagers à laisser des avis sur Google, Facebook… 104
  105. 105. 105
  106. 106. EMOJIS • Humaniser les interactions • Rajeunir l’image de marque • Donner plus de sens au message • Amplifier l’impact émotionnel des communications 106
  107. 107. 107
  108. 108. GIF 108
  109. 109. MEMES 109
  110. 110. GIF / MEMES : QUELQUES SITES • 3 sites pour créer des memes • Un métier cool : bibliothécaire de memes chez Tumblr. •Pour regarder des chatons mignons mais pas que (clickbait) • 3 générateurs de memes • Groupe Fb « Meme your library » 110
  111. 111. POURQUOI EN MÉD. ? • Parler la même langue que les usagers • Être en raccord avec les usages d’internet • Divertir l’usager • Moderniser l’image des méd. • Toucher un public différent • Inciter au « j’aime » et au partage 111
  112. 112. DES TUTOS • En plein dans nos missions de formation tout au long de la vie • De « capacitation » des usagers • De valoriser nos ressources • Source 112
  113. 113. CRÉER UN GROUPE FACEBOOK • Bib 3ème lieu : impliquer les usagers + valorisation de notre travail de veille •Littérature = rencontres lectures •Musique •Cinéma = ciné-cub •Jeux vidéo •Parentalité 113
  114. 114. CRÉER UN GROUPE FACEBOOK • Tout ce que vous voulez avec ligne éditoriale précise • Objectif est mettre à la disposition des internautes un espace dans lequel ils échangent librement sans la moindre contrainte. • Une réponse au changement d’algorithme 114
  115. 115. CRÉER UN GROUPE FACEBOOK • Favorise bouche-à-oreille • Avoir des feedbacks sur nos services • Source 115
  116. 116. 116 ENCORE D’AUTRES IDÉES !
  117. 117. NEWSJACKING : DÉFINITION • Déclencher rapidement une campagne publicitaire ou sociale destinée à rebondir sur un événement ou contexte médiatisé. • Par ex : sortie du dernier Star Wars… • Calendrier marketing 2018 ou suivre les flux RSS sur Feedly 117
  118. 118. NEWSJACKING : DÉFINITION • Se prépare : être là au bon moment • Outil Mention qui permet de voir tout ce qui se dit sur un mot-clé. • Être réactif et détourner de façon drôle • Levier puissant de marketing qui ne coûtera pas grand-chose • Accroit capital sympathique 118
  119. 119. NEWSJACKING : DÉFINITION Objectifs : • favoriser l’impact du message avec l’effet de résonance lié au fait d’actualité • développer une connivence avec l’audience exposée au message • développer une connivence avec l’audience exposée au message • profiter de retombées presse et sociales 119
  120. 120. TWITTER : NEWSJACKING 120
  121. 121. 121 A l’occasion des 90 de la Reine Elizabeth A la séparation des One Direction
  122. 122. ALLER VOIR SUR LES AUTRES PAGES FB 122
  123. 123. SE FAIRE PLAISIR ! • Tout comme au service public, cela se ressent. 123
  124. 124. Regarder ce qui se fait ailleurs, en dehors des bibs ! Et ne pas juste copier « bêtement » ! 124
  125. 125. IDÉES DE VIDÉOS FACILES A PRODUIRE • Les coulisses live via un smartphone •Rangement, répétitions show case, etc. • Questions / réponses via un PC webcam •Présentation d’un temps fort, d’une animation… • Contenus produits par les usagers 125
  126. 126. IDÉES DE VIDÉOS FACILES A PRODUIRE • Témoignages d’usagers • Vidéo buzz. •Ex : Mannequin Challenge • Des lives • « How-to » • « Behind the scene » 126
  127. 127. POUR AMÉLIORER LA VISIBILITÉ DES VIDÉOS • Originalité • Format • Durée • Tendances, mots-clés, Tags  interactions • Relations presse • Publier directement sur Fb sans passer par Youtube 127
  128. 128. FAIRE DES PHOTOS 360° 128
  129. 129. RÉALISER DES INFOGRAPHIES 129 Exemple de la méd. Musicale de Paris
  130. 130. RÉALISER DES INFOGRAPHIES • Les nouveautés CD sous cette forme : • à écouter le matin/soir, • en étant heureux/triste • Les nouveautés roman, dans la peau d’un : • Policier • Jeune fille naïve • Etc. 130
  131. 131. AH OUAIS ? MAIS ÇA A L’AIR TROP DUR… • 10 sites pour réaliser une infographie • Et en plus, cela permet d’être créatif et de montrer encore une fois de plus la valeur ajoutée de notre travail… C’est pas beau ça ? • Coup de ♥ pour : https://www.genial.ly/fr 131
  132. 132. UTILISER LES PHOTOS PRISES PAR LES USAGERS • Hyper valorisant pour eux • On leur montre de la reconnaissance • On les fidélise • On montre qu’il y a de la vie et de l’interaction • Mais filtrer et choisir cliché de qualité 132
  133. 133. HUMANISER LA MÉDIATHÈQUE • Un tumblr intéressant • Prendre des photos d’équipes de temps à autre pour développer la relation de proximité. 133
  134. 134. LE CANVA SUR FACBOOK • Plusieurs images pour « appeler à l’action » 134
  135. 135. LE CANVA SUR FACEBOOK • Choisir quoi ajouter : • des boutons call-to-action • des carrousels photo • des photos • des blocs de texte • des vidéos • un en-tête • des ensembles de produits 135
  136. 136. LE CANVA SUR FACEBOOK Structure type : • Ecran d’accueil • Argumentaire • Fin d’argumentaire et appel à l’action 136
  137. 137. LE CANVA SUR FACEBOOK 137
  138. 138. 138 LE CANVA SUR FACEBOOK
  139. 139. 139 LE CANVA SUR FACEBOOK
  140. 140. 151
  141. 141. « FAIRE LE BUZZ » • = bouche-à-oreille + notoriété. 2 facteurs : 1. le consommateur s'identifie à la « marque » et s'implique directement en relayant l’information de cette dernière. 2. Cela déclenche une campagne virale du fait de la rapide propagation du message par un effet de contamination 152
  142. 142. « FAIRE LE BUZZ » • Ensemble de techniques assemblées pour lancer un événement • Pas un coup de bol • Créativité : brainstormer en petit groupe 153
  143. 143. QUE FAIRE POUR CRÉER LE BUZZ ? Point de départ de la réflexion : • Lister ce qui vous fait rire et comment l’adapter à notre secteur et aux usagers • Bien sûr, rien de polémique… 154
  144. 144. QUE FAIRE POUR CRÉER LE BUZZ ? • Quel objectif ? •Visibilité •Obtenir + de likes •Faire venir les usagers •Générer de la notoriété  On partage un contenu non pas pour les autres mais pour se faire valoir soi-même 155
  145. 145. QUE FAIRE POUR CRÉER LE BUZZ ? • Commenter sur Twitter pendant des émissions de votre public cible : télé- crochet, télé-réalité • Faire des teasing sur facebook • Les médias : presse locale… 156
  146. 146. POURQUOI UN CONTENU EST-IL PARTAGÉ ? Parce que c’est : • Drôle ou amusant • Intelligent • Original et je suis le 1er à partager • Un sujet qui intéresse mon réseau • Etonnant 157
  147. 147. Parce que c’est : • En phase avec mes croyances : écologie… • Utile • Cela va donner une bonne image vis-à-vis de mon réseau : #JeSuisCharlie • Actualité nouvelle 158 POURQUOI UN CONTENU EST-IL PARTAGÉ ?
  148. 148. 159
  149. 149. 160
  150. 150. QUELQUES EXEMPLES DE BUZZ 161
  151. 151. QUELQUES EXEMPLES DE BUZZ 162
  152. 152. QUELLE PERTINENCE EN MÉD. ? • Montrer qu’on existe • Nous faire connaitre / changer notre image • Dynamiser la com institutionnelle • Dynamiser l’image du métier • Réaliser des choses qui sortent du quotidien • S’amuser 163
  153. 153. STRATÉGIE POUR UN MARKETING VIRAL • identifier les influenceurs qui gravitent autour de nous • écouter ses usagers, • fournir des informations qui peuvent être facilement partagées par les internautes, 164
  154. 154. STRATÉGIE POUR UN MARKETING VIRAL • laisser jouer la spontanéité de leurs réactions • écouter et analyser les retours. 165
  155. 155. BAD BUZZ • Phénomène de « bouche à oreille » négatif le + souvent subi ou provoqué par une action initiale • Peut être : • Action peu apprécié, • détourné par les internautes, • lié à une annonce, • vengeance de consommateurs 166
  156. 156. BAD BUZZ • Ne pas réagir à chaud mais ne pas ignorer • Prendre conseil auprès du service com • S’excuser (si on est responsable) • 83% des bad buzz viennent des entreprises elles-mêmes • Surtout Twitter et Instagram, Fb en baisse. 167
  157. 157. 168
  158. 158. 169
  159. 159. PRÉVENIR LE BAD BUZZ • Surveiller ce qui est dit de la méd. • Par les # • Par une recherche • Grâce à des alertes Google • A savoir que les entreprises ont des CM spécifiques à la relation clients • Sincérité importante, expliquer, écouter. 170
  160. 160. GÉRER LE BAD BUZZ • Le terrain est-il propice à ce genre de chose ? • Identifier la source et communiquer : est-on vraiment coupable ? • Ne pas ignorer/supprimer les commentaires négatifs • Diffusez sa capacité à corriger : positif de s’adapter 171
  161. 161. 172
  162. 162. BAD BUZZ EN MÉD. • Ne pas s’inquiéter • Rare voir inexistant en méd. Vu la nature des posts… 173
  163. 163. MODÉRATION • Important de répondre aux commentaires 174
  164. 164. SPAM • https://www.signal-spam.fr/ • On voit passer parfois dans des groupes pro des posts bidons • Ne pas hésiter à utiliser les fonctions de signalements prévus à cet effet sur les RS 175
  165. 165. 176
  166. 166. 177
  167. 167. FAITES UNE ANALYSE SWOT 178 • 4 min de préparation • 1,30 de présentation • Quelles sont les améliorations que vous allez proposer en rentrant ?
  168. 168. 180
  169. 169. CARTOGRAPHIE DE VOS COMMUNAUTÉS ACTUELLES ET À PROSPECTER – 20 MIN • Sous forme de carte heuristique. • 4 min de préparation, 1,30 min d’exposition 181 Qui sont nos usagers ?
  170. 170. 182
  171. 171. QUELLE EST VOTRE LIGNE ÉDITORIALE PAR RS ? – 25 MIN Plan d’un cahier des charges de ligne éditoriale : 1. Faire l’inventaire de l’existant et définir les objectifs 2. Identifiez la cible 3. Définir sa ligne éditoriale 4. Etablir un planning pour promouvoir les contenus 5. Effectuer un suivi et mesurer les actions • A mettre en parallèle avec celle du portail également • (Le parcours client idéal ?) 183
  172. 172. CHARTE DE BONNES PRATIQUES 184 • Nommage des titres • Chapeau, nombre de caractères par paragraphe • Multimédia : critères choix, source, • Hyperliens • Interaction : quelles modérations sous quels délais ?
  173. 173. 185
  174. 174. PRÉPARER UN POST • En groupe • Création du visuel statique et vidéo : •Canva •Pixteller •https://lumen5.com/ : création d’une vidéo à partir de texte. Faire disparaitre le watermark avec Windows Movie Maker. 186
  175. 175. • Bien réfléchir à l’accroche et au « langage » du RS (emoji, #...) • Testez Hootsuite également si vous voulez. 187 PRÉPARER UN POST
  176. 176. Exemples : • Show-case / spectacle • Animation régulière : •Heure des bébés •Rencontres lectures •… • Temps forts : exposition, accueil d’auteur, etc. • Fermeture de la méd. : week-end en vacances 188 RÉDIGER UN POST SUR UNE ANIMATION
  177. 177. 189
  178. 178. PRENDRE UNE PHOTO / VIDÉO • On en parle • Comment procédez-vous ? •Cadrage •Instantanéité •Recommandation / conseil / observation ? • Faire une bonne prise de vue • Montage avec les outils qu’on a pu voir • Sur PC : XnView pour retouches simples (yeux rouges, contraste, luminosité…) 190
  179. 179. 191
  180. 180. BILAN • Qu’avez-vous appris durant ces 2 jours ? • Cela vous sera-t-il utile ? Est-ce que c’était assez concret ? • Des remarques ? 192
  181. 181. 193 Cosette Spirin cosette.spirin@landes.fr 05 58 75 76 06 Vous êtes libres ! ;) Merci pour votre attention !

×