20110401 - Colin Lalouette - Apports du KM à l'IE (Mastère IESE- ESC toulouse)

2,434 views

Published on

Published in: Business
0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
2,434
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
77
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

20110401 - Colin Lalouette - Apports du KM à l'IE (Mastère IESE- ESC toulouse)

  1. 1. Colin Lalouette Chargé de Recherche (IRIT - Mines de Paris) Airbus Knowledge Management Team Colin.Lalouette@irit.frDéfinitionsInteractionsOutilsManagement LES APPORTS DU KNOWLEDGE MANAGEMENT À L’INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE 11/04/2013
  2. 2. Plan du coursCours 1 : Découverte et sensibilisation 3hCours 2 : Savoirs actionnables 3hCours 3 : Démarche managériale + Application « Veille » 4hCours 4 : Conclusion + Présentations 4h Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 2
  3. 3. Présentation Thèse CIFRE sur la coopération Collaboration avec Airbus  Département de KM Partenaires académiques  IRIT / Equipe IC3  Mines de Paris / CRC  Université de Namur / ReCCCoM Parcours et enseignements donnés  INSA, Mines de Paris, ENSIACET…  PM, KM, Risques, Sociologie des organisations… Doctorat  « KM, fiabilité organisationnelle et couplages faibles » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 3
  4. 4. 1 : DECOUVERTE ET SENSIBILISATIONPrésentationLe KM… c’est quoi au fait ?!?Le KM à AirbusStory-tellingConclusion et 3 idées clés Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 4
  5. 5. Le KM… c’est quoi au fait ?!? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 5
  6. 6. Le KM… c’est quoi au fait ?!? • Quels types d’entreprises ? Où ? • Quels types d’organisations ? • Pour le passé ? Quand ? • Pour le futur ? • A quoi ca sert ?Pourquoi ? • Dans quel but ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 6
  7. 7. Le KM… c’est quoi au fait ?!? ? ? ? So what Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 7
  8. 8. Définitions du KM Pas de consensus !Multidimensionnelle OrientéeEconomie Organisation Informatique Opérationnelle Tactique Stratégique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 8
  9. 9. (Ma) Définition du KM Ce qu’est le KM Ce que n’est pas le KM Gestion opérationnelle  Les outils de base (MES/LES)  Optimisation processus  Amélioration prise de décision  Le SI (ERP)  Gestion des hommes  Le SID (APS)  Innovation Domaine multidisciplinaire  Sciences cognitives aux NTIC  Management à l’IA Stratégie d’entreprise  Capitalisation et diffusion  Savoirs et savoir-faire  Amélioration de la productivité  Pérennisation de l’activité Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 9
  10. 10. Le KM en pratique Optimiser les processus Les Améliorer Innover objectifs l’aide à la décision du KM Identifier les compétences internes Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 10
  11. 11. Le KM en pratique Getting the right knowledge to the right people at the right time in the right format without being asked Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 11
  12. 12. Le KM en pratique Acquisition des connaissances La Ingénierie Capitalisation des des connaissances composition connaissances du KM Modélisation des connaissances Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 12
  13. 13. Le KM simplement Process Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 13
  14. 14. Le KM simplement Outil Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 14
  15. 15. Le KM Outils simplementOutils Outils Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 15
  16. 16. Le KM simplement Hommes Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 16
  17. 17. Le KM simplement Transd- isciplinarité Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 17
  18. 18. Le KM simplement Transd- isciplinarité Process KM Outils Hommes Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 18
  19. 19. Définitions du KMGestion de la Connaissance Gestion des Connaissances Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 19
  20. 20. Définitions du KMGestion des Connaissances Knowledge Management (KM) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 20
  21. 21. KM et IE… c’est quoi le lien?!? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 21
  22. 22. KM et IE… c’est quoi le lien?!? • Quels apports à l’IE ? KM • Quels apports à la veille ? • Quels apports au KM ? IE • Quels apports à la veille ? • Quels apports au KM ?Veille • Quels apports à l’IE ? Knowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 22
  23. 23. KM et IE… c’est quoi le lien?!? ? ? ? So what Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 23
  24. 24. L’IE simplementKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 24
  25. 25. L’IE simplement Protection du patrimoine informationnel Influence IE Veille et renseignement Aide à la décisionKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 25
  26. 26. La Veille simplementKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 26
  27. 27. La Veille simplement Eviter les erreurs de décision Veille Détecter Voir ce qui opportunités est déjà fait et menaces Faciliter le processus de décisionKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 27
  28. 28. La Veille simplement Finalité Inter- Nombre de réactivité destinataires Veille Etendue des Présentation thèmes des données Natures des sources Mise à Niveau de disposition valeur des données ajoutée Qualification et analyse de linformationKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 28
  29. 29. La Veille simplement Commerciale Technologique Concurrentielle Réglementaire Sectorielle Veille Juridique Stratégique Financière HorizontaleKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 29
  30. 30. KM et IE… c’est quoi le lien?!? IE Aide à la décision KM Veille Information Identification Capitalisation Collaboration Innovation Système d’Information Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 30
  31. 31. La gestion de l’IE en 10 points 1 - Définir les besoins en information 2 - Collecter l’information ouverte 3 - Ne pas négliger l’information « informelle » 4 - Hiérarchiser et traiter l’information recueillie 5 - Diffuser l’information à point nommé 6 - Influer sur l’environnement 7 - Obtenir l’adhésion de tous 8 - Bannir définitivement la naïveté 9 - Protéger les données sensibles et le savoir-faire 10 - Mesurer la satisfaction des destinatairesKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 31
  32. 32. Remarques ?(sur le triptyque KM – IE – Veille) Knowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 32
  33. 33. Le KM à Airbus Le KM intra-organisationnel  Contexte et politique interne  Présentation sommaire des outils Le KM inter-organisationnel  Contexte et politique externe  Pratiques actuelles et applications innovantesKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 33
  34. 34. Le KM intra-organisationnel Contexte et politique interne Head of Departement EMEK • Transnational • Pas de pouvoir hiérarchique Responsable Promotion & Qualité Networking - Approche Bottom-Up - Approche Top-Down France Team Germany Team UK Team Leader Leader Leader IT Support IT Support IT Support French Team German Team BritishTeam Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 34
  35. 35. Le KM intra-organisationnel • KM Portfolio • Autres outils Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 35
  36. 36. Le KM intra-organisationnel Où ? • BS - Business Search Quoi ? • KMOD – Knowledge Management Overall Diagnosis • ExTra – Expertise Transfert Qui ? • YP –Yellow Pages • ASDM – Airbus Structure Design Material Comment ? • • Innovation Management RISE – Reuse, Improve and Share Experience • Profession Guides Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 36
  37. 37. Le KM intra-organisationnel Où ?  BS - Business Search  Moteur de recherche interne Quoi ?  KMOD – Knowledge Management Overall Diagnosis  Outil d’audit pour l’implémentation d’actions de KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 37
  38. 38. Le KM intra-organisationnel Qui ?  ExTra – Expertise Transfert  Méthodologie de transfert d’expertise  YP – Yellow Pages  Pages jaunes de l’ingénierie Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 38
  39. 39. Le KM intra-organisationnel Comment ?  RISE – Reuse, Improve and Share Experience  Mémoire à base de cas  Innovation Management  Méthodologies pour l’innovation (Ex. : TRIZ) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 39
  40. 40. Le KM intra-organisationnel Comment ?  ASDM – Airbus Structure Design Material  Mémoire de modélisation « Produit »  Profession Guides  Mémoire de capitalisation « Métier » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 40
  41. 41. Le KM intra-organisationnel Comment ? (extras)  E-room  Espace de stockage et de travail collaboratif  Wikis (expérimentation)  Espace de travail collaboratif Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 41
  42. 42. Le KM inter-organisationnel Contexte  La sous-traitance  Appel croissant  50 % de l’A350 XWB (et 80% pour Dreamliner de Boeing)  Evolution socio-juridique comme la STG  Sous-Traitance Globale (STG)  Risk Sharing Partner (RSP)  Partenariat sur le long terme pour un programme  Logique de ROI et non pas de prestation classique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 42
  43. 43. Le KM inter-organisationnel  Contexte S/C category? DESIGN & BUILD Risk Sharing Partner (RSP) Definition A/C System Y Manufacturing Design and Industrial Partners (IP) dossier component N Equipment/Engine/Systems (EQS) Jigs & Tools (J&T) Authorized Engineering Service (AES) Authorized Engineering Service (ES) Build to Print/Manufacturing (B2P) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 43
  44. 44. Le KM inter-organisationnel  Contexte Strategic aspects, Deliverables, Knowledge level of Knowledge relevance for Process involvment, … supplier performance Airbus’ enterprise memory Risk Sharing Partner (RSP) and Industrial Partners (IP) HIGH HIGH Equipment/Engine/Systems (EQS) HIGH MEDIUM Jigs & Tools (J&T) MEDIUM MODERATE Authorized Engineering Service (AES) HIGH HIGH Engineering Service (ES) MEDIUM MEDIUM Build to Print/Manufacturing (B2P) MEDIUM MODERATE Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 44
  45. 45. Le KM inter-organisationnel Contexte (par cartographie heuristique !) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 45
  46. 46. Le KM inter-organisationnel Pratiques actuelles  Ingénierie concourante  Conception transdiplinaire  Localisation en « plateau »  Co-conception participative  Conception inter-organisationnelle  Emergence du produit par interactions successives Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 46
  47. 47. Le KM inter-organisationnel Applications innovantes  Nécessité de favoriser l’apprentissage organisationnel Airbus Germany Airbus UK Airbus France Airbus Spain  La solution : l’ « Organisation Apprenante » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 47
  48. 48. Le KM inter-organisationnel l’A35O XWB’s « Learning Organization » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 48
  49. 49. Le KM inter-organisationnel Organisation Apprenante pour l’A35O XWB  Solution intégrée de KM  Divers applications  Compétences individuelles  Formations (STG+Airbus)  Compétences collectives  Cas d’études  Cas d’utilisation  Communautés de pratiques Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 49
  50. 50. Le KM inter-organisationnel Technical Needs Pre-requisite Test K-acquisition Test before each training Basic TrainingsLearning by Training Structure Design Stress System Installation Design Process Stress Metal Electrical SI Individual skills Functional Analysis Stress Composite SEE-XP for funct. Def. CATIA V5 / PRIMES F & DT Equipment Installation Metal / Composite Design FEM Specialists Fixed Brackets Selection A350 Specific Trainings Profession Awareness / Golden Rules / Key Messages K-acquisition Test after each training Case Studies / Use Cases (connecting multi-skills) Knowledge Services Learning by doing based on Typical Professional Situations relative to Collective skills Experience feedback from plateau working and deliverables Products Technologies Communities of Practice Processes (Engineering, Manufacturing ) Reference Documents Knowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? Improvements proposals against key issues Continuous K support 11/04/2013 50
  51. 51. Questions ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 51
  52. 52. Story-telling (Début…) La Mondialisation  Concurrence  Compétitivité  Recentrage sur les cœurs de métier  Appel croissant à la sous-traitance  Supply chain  Entreprise étendue  Partenariats  Coopétition Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 52
  53. 53. Story-telling (Début…) La Mondialisation  Fin de l’économie de production dans les pays riches Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 53
  54. 54. Story-telling (Début…) La Mondialisation  Economie basée sur la connaissance  Ex. : Rapport Attali / Rapport de la CE de Lisbonne  Intelligence économique et veille  Evaluation et gestion du capital immatériel Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 54
  55. 55. Story-telling (…milieu…) Nouveau défis  Garantir la maîtrise de lexpertise technique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 55
  56. 56. Story-telling (…milieu…) Eviter l’«amnésie d’entreprise» Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 56
  57. 57. Story-telling (…milieu…) ?? ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 57
  58. 58. Story-telling (…milieu…) ! ! ! Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 58
  59. 59. Story-telling (…milieu…) Rationalisation  Du transfert de compétence à la perte de la maîtrise technique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 59
  60. 60. Story-telling (…milieu…) Rationalisation  Du transfert de compétence à la montée mutuelle en compétence  Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 60
  61. 61. Story-telling (…milieu…) Approche occidentale Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 61
  62. 62. Story-telling (…milieu…) Shukko Tensekki Keiretsu Approche orientale Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 62
  63. 63. Story-telling (…milieu…) Des solutions épistémologiquement différentes pour le partage de connaissances Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 63
  64. 64. Story-telling (…milieu…) Un peu d’histoire… Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 64
  65. 65. Story-telling (…milieu…) Platon Aristote VS Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 65
  66. 66. Story-telling (…milieu…) René Descartes Giambattista Vico VS Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 66
  67. 67. Story-telling (…milieu…)Positivisme et constructivisme(dans les centrales nucléaires) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 67
  68. 68. Story-telling (…milieu…) Positivisme Constructivisme Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 68
  69. 69. Story-telling (…milieu…) Positivisme Constructivisme Anticipitation / Planification  Résilience / Robustesse Redondance technique  Human-centred approche  Homme est le maillon faible  Homme est la clé Couplages forts  Couplages faibles Sécurité imposée  Culture de sureté Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 69
  70. 70. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 70
  71. 71. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 71
  72. 72. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KMKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 72
  73. 73. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM  Le process et l’outil RISE  Les fiches de LL (Lessons Learnt) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 73
  74. 74. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM  4 process : 2 process internes  Capitalisation de REx en interne concernant la STG  Issue des écueils / bonnes pratiques des programmes n–x  Issue des dossiers de Risk Management  Partage des REx par divers moyens avec la STG  Simples recommandations  Exigences techniques ou fonctionnelles Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 74
  75. 75. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM  4 process : 2 process contractualisés  Vérification de la réutilisation des REx  Addition de commentaires  Recontextualisation de l’information  Capitalisation de REx provenant de la STG  Issue des écueils / bonnes pratiques du programme n  Issue des plans d’action des dossiers de Risk Management Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 75
  76. 76. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM  Vers une logique intégrée et à dynamique itérative d’une base de cas inter-organisationnelleKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 76
  77. 77. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM Agenda d’utilisation des processus dans la planification d’un programmeKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 77
  78. 78. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM  Phase d’évaluation de la STG  Notation qualitative  Motivation, transparence et communication sur les LL  Notation semi-quantitative  Calcul du capital intellectuel transmis à travers les Rex  Vérification de la réutilisation et remarques associées Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 78
  79. 79. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM  Phase d’évaluation de la STG  Mesure du niveau de collaboration  Comparaison de la collaboration Airbus  STG en fonction d’objectifs prédéfinis à l’avance  Calcul d’une note prenant en compte les précédentes  Favorise la durabilité des échanges dans la notation  Intégration de la note au processus des achats  Participe à l’obtention d’une « labellisation »11/04/2013 Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 79
  80. 80. Story-telling (…et fin)Une solutionconstructivistede KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 80
  81. 81. Story-telling (…et fin) La facilitation des couplages faibles entre acteursUne solutionconstructivistede KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 81
  82. 82. Story-telling (…et fin) Une solution constructiviste de KM  La facilitation des couplages faibles entre acteurs  Diverses téléologies pour les couplages  Socialisation  Coordination  Collaboration  Divers niveaux d’apprentissage organisationnel Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 82
  83. 83. Story-telling (…et fin)La socialisation Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 83
  84. 84. Story-telling (…et fin)La coordination Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 84
  85. 85. Story-telling (…et fin)La coopération Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 85
  86. 86. Story-telling (…et fin)L’apprentissage organisationnel Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 86
  87. 87. Story-telling (…et fin) Une solution constructiviste de KM  Etudier ces couplages sur les plateaux Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 87
  88. 88. Story-telling (…et fin) Une solution constructiviste de KM  Méthodologie  Observation participante  Entretiens  Suivi d’un artefact  Analyse des réseaux sociaux  … Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 88
  89. 89. Story-telling (…et fin) Une solution constructiviste de KM  Affecter à chaque couplage une téléologie  Lier à un niveau d’apprentissage  Encyclopédique  Épisodique Simple boucle  Procédural  Augmenté  Deutéro Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 89
  90. 90. Story-telling (…et fin) Une solution constructiviste de KM  Réaliser un modèle systémique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 90
  91. 91. Story-telling (…et fin) Une solution constructiviste de KM  Concevoir et tester un outil méthodologique à l’aide d’artefacts processuels et matériels Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 91
  92. 92. Questions ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 92
  93. 93. Conclusion en 3 idées clés KM, IE et veille sont interdépendants Le KM est incontournable dans la société post-capitaliste mondialisée d’aujourd’hui Le KM utilise des outils pour coder et des outils pour collaborer : 2 philosophies différentes Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 93
  94. 94. Vos story-telling Exemples de KM intra-organisationnels ? Exemples de KM inter-organisationnels ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 94
  95. 95. 2 : SAVOIRS ACTIONNABLESEntre théorie et pratique Primo définitions La société de la connaissance La dynamique de l’entreprise apprenante Les bases du KMPanel des solutionsConclusion (…et un petit peu plus) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 95
  96. 96. Entre théorie et pratique Primo définitions  Signe  Donnée  Information  Connaissance  Savoir / Savoir-faire  Compétence  Expertise  Sagesse Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 96
  97. 97. Entre théorie et pratique Primo définitions Procédurale Déclarative Tacite Explicite Individuelle Collective Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 97
  98. 98. Primo définitions Signe Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 98
  99. 99. Primo définitions Donnée Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 99
  100. 100. Primo définitions Information Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 100
  101. 101. Primo définitions Connaissance Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 101
  102. 102. Primo définitions Savoir Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 102
  103. 103. Primo définitions Savoir-faire Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 103
  104. 104. Primo définitions Compétence Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 104
  105. 105. Primo définitions Expertise Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 105
  106. 106. Primo définitions SagesseSigne Donnée Information Connaissance Savoir Compétence Expertise Sagesse Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 106
  107. 107. Primo définitions Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 107
  108. 108. Primo définitions Déclarative Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 108
  109. 109. Primo définitions Procédurale Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 109
  110. 110. Primo définitions Tacite Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 110
  111. 111. Primo définitions Explicite Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 111
  112. 112. Primo définitions Individuelle Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 112
  113. 113. Primo définitions Collective Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 113
  114. 114. La société de l’information The « Information Highway » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 114
  115. 115. La société de l’information (N)TIC Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 115
  116. 116. La société de la connaissance ( Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 116
  117. 117. La dynamique de l’entrepriseapprenante L’entreprise créatrice de connaissances L’organisation apprenante Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 117
  118. 118. La dynamique de l’entrepriseapprenante L’entreprise créatrice de connaissances Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 118
  119. 119. La dynamique de l’entrepriseapprenante Le cycle de conversion des connaissances Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 119
  120. 120. La dynamique de l’entrepriseapprenante G CHI Sagesse Connaissance BA Information Donnée Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 120
  121. 121. La dynamique de l’entrepriseapprenante L’organisation apprenante Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 121
  122. 122. Les bases du KM Ingénierie & Acquisition des connaissances Capitalisation & Modélisation des connaissances KM Management des Knowledge Workers Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 122
  123. 123. Ingénierie des connaissances Concepts, méthodes et techniques pour modéliser et acquérir les connaissances  Tacites et explicites Intérêts  Explicitation et structuration de concepts  Méthodes de résolution de problèmes Moyens  Formalismes de représentation (tags, ontologies, etc.)  Structures informatiques adaptées Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 123
  124. 124. Acquisition des connaissances Acquisition humaine  Elicitation  Entretiens semi-directifs  Observation  Etc. Acquisition numérique  Recherche documentaire automatisée  Data Mining  Etc. Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 124
  125. 125. Capitalisation des connaissances  Sauvegarde des connaissances  Capitalisé dans des mémoire « vivantes »  Livre de connaissance  Base de connaissance  Intérêts  Capitalisation des expertises  Rationalisation des projets Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 125
  126. 126. Capitalisation des connaissances Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 126
  127. 127. Modélisation des connaissances Modélisation informatique Représentation et réutilisation Intérêts  Approfondissement des problèmes  Renforcement des compétences  Clarification de la compréhension de la complexité  Adaptation et meilleures solutions  Accroissement de la capacité dinnovation Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 127
  128. 128. Panel des solution Présentation selon 7 des 10 points du HRIE  1 - Définir les besoins en information  2 - Collecter l’information ouverte  3 - Ne pas négliger l’information « informelle »  4 - Hiérarchiser et traiter l’information recueillie  5 - Diffuser l’information à point nommé  6 - Influer sur l’environnement  7 - Obtenir l’adhésion de tous Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 128
  129. 129. Panel des solution (1) Définir les besoins en information  L’audit des connaissances et des compétences  La cartographie heuristique  L’évaluation du capital immatériel Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 129
  130. 130. Audit des connaissances Identification  Propriétaires  Utilisateurs des actifs immatériels dans l’entreprise  Besoins  Attributs clés Raisons  Surcharge dinformations  Turnover élevé ou départ à la retraite  Difficulté de trouver rapidement des informations  Duplications deffort Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 130
  131. 131. Audit des connaissances Déroulement  Entretiens et workshops  Cartographie heuristique des connaissances  Décisions et consensus collectifs Résultats  Evaluation des criticités  Prises de décisions stratégiques  Plan d’action Exemple Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 131
  132. 132. Cartographie heuristique Carte heuristique = mind map Représentation entre concept, idées, etc. des liens  Sémantiques  Hiérarchiques  Logiques Applications  Cartographie des connaissances  Structuration de la prise de notes ou dun projet  Brainstorming  Révision et clarification  Accès par hyperliens Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 132
  133. 133. Cartographie heuristique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 133
  134. 134. Capital immatériel Valeur de la compagnie 80% Capital financier Capital Immatériel Capital Humain Capital Structurel Capital Relationnel (Individus) (Organisation) (Environnement) Capital Compétence Capital Processus Capital Client(Experience, Formation…) (Procédures...) (Réseaux, Loyauté…) Capital Attitude Capital IT Capital Fournisseur (Loyauté, Qualité …) (Logiciels, NTIC…) (Performance, Confiance) Capital Agilité Capital Innovation Capital Image (Inventivité, Mobilité…) (Brevets, Prop.intel…) (Marques…) … … … Knowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 134
  135. 135. Capital immatériel Développement durable et capital immatériel  Instrument financier à l’instar du KM Capital immatériel permet  Activité économique respectueuse  Donner satisfaction à toutes les parties prenantes  Actionnaires  Clients  Salariés  Fournisseurs  Société civile  Milieu naturel Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 135
  136. 136. Panel des solution (2) Collecter l’information ouverte  Les mémoires d’entreprise  Les collecticiels  L’apprentissage en ligne  Le moteur de recherche et le robot d’indexation  Le benchmarking Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 136
  137. 137. Mémoires d’entreprise Mémoires  Savoirs et savoir-faire en action  Par les employés dune entreprise  Pour permettre datteindre des objectifs Types de mémoires  « Mémoire métier », composée des référentiels, documents, outils, et méthodes employés dans un métier donné  Ex. : TD plus tard Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 137
  138. 138. Mémoires d’entreprise Types de mémoires  « Mémoire société » liée à lorganisation, à ses activités, à ses produits, aux participants  Ex. : RISE  « Mémoire individuelle » caractérisée par le statut, les compétences, le savoir-faire, les activités dun membre donné de lentreprise  « Mémoire de projet » comportant la définition du projet, ses activités, son historique et ses résultats Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 138
  139. 139. Collecticiels Collecticiel = Logiciel collectif = Groupware 3 catégories d’outils selon la coopération :  Communication  Coopération (conférence)  Collaboration Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 139
  140. 140. Collecticiels Outils de communication  Courriel  Courriel vocal  Publication via site web  Forum  Messagerie instantanée  Technologies "push"  Flux RSS  Blog  Wiki Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 140
  141. 141. Collecticiels Outils de coopération (conférence)  Vidéoconférence  Partage d’application  Conférence de données  Système de rencontre électronique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 141
  142. 142. Collecticiels Outils collaboratifs  Calendrier électronique  Système de gestion de projet  Moteur de workflow Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 142
  143. 143. Apprentissage en ligne Méthode éducative de formation Affranchissement de la présence physique Disparition du tuteur au profit d’un médiateur Définition par l’UE :« Utilisation des nouvelles technologies multimédias de l’Internet pour améliorer la qualité de l’apprentissage en facilitant d’une part l’accès à des ressources et à des services, d’autre part les échanges et la collaboration à distance » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 143
  144. 144. Moteurs de recherche Exploration  Web systématiquement exploré par robot dindexation  Déplacement d’hyperliens vers URLs, etc. Indexation  Extraction / Enregistrement des index dans une BDD Recherche  Requêtes de l’utilisateur  Algorithme d’application prenant en compte  Contexte du mot clé  URL / Ressource  Restitution des résultats par ordre deLes Apports du Knowledgesupposée pertinence Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 144
  145. 145. Benchmarking Technique de marketing  Etudier et analyser les autres entreprises  Sen inspirer et en retirer le meilleur Processus continu  Recherche / Analyse comparative  Adaptation / Implantation des meilleures pratiques Benchmark  Indicateur chiffré de performance  Sert à définir les objectifs par rapport au leader Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 145
  146. 146. Benchmarking 4 différents types de benchmarking :  Interne  Compétitif  Fonctionnel  Horizontal Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 146
  147. 147. Panel des solution (3) Ne pas négliger l’information « informelle »  La localisation et le transfert d’expertise  Les communautés de pratique  Le réseautage social (ou social networking) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 147
  148. 148. Transfert d’expertise Méthodes classiques  Tutorat  Compagnonnage  Coaching pédagogique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 148
  149. 149. Transfert d’expertise Méthodes classiques  Story-telling  Raconter des histoires porteuses de sens  Divers modalités associées  Langage est la clé  Vecteur de création et diffusion des significations  Compréhension spontanée  Approche de ce qui est complexe  Compétences sociales ou comportementales  Délicates à décrire Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 149
  150. 150. Transfert d’expertise Méthode récente  Système de localisation d’expertise Couplage  Collecticiel Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 150
  151. 151. Transfert d’expertise Localisation dexpertise (ELS)  Type « Pages jaunes » de l’entreprise  Création des profils  Manuelle et volontaire  Principe de Quid Pro Quo parfois  Statistique sur l’utilisation  Type « modèle » de l’entreprise  Création des profils  Automatique (data mining) puis manuelle  Utilisation de « brokers » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 151
  152. 152. Communautés de pratique Perspective sociale de l’apprentissage Existence physique ou virtuelle, officielle ou non Souvent informelle, sans règles Pour la faciliter :  Mettre les acteurs en relation  Libérer du temps  Eliminer les entraves  Libérer du temps  Donner des moyens matériels Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 152
  153. 153. Réseautage social Applications Web  Mise en relation  Variété doutils  MàJ automatiques de carnet dadresses  Visualisation de profils  Création de nouveaux liens par des services dintroductio  Autres formes de raccordements sociaux (Hubs, etc.) Invitation pour crée réseau personnel  Réitération du processus Fondé sur la théorie des six degrés Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 153
  154. 154. Réseautage social 3 catégories  Réseaux ouverts (ex. : MySpace)  Réseaux sur invitation  Garantie quau moins chaque membre a une relation (ex. : Orkut)  Services en ligne de réseautage professionnels  Favorisent rencontres professionnelles  Offres de poste  Recherche de profils (ex. : Viadéo / LinkedIn) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 154
  155. 155. Panel des solution (4) Hiérarchiser et traiter l’information recueillie  La gestion électronique des documents  La gestion de contenu  Les systèmes experts  Les systèmes de raisonnement par cas  L’information mining  Les réseaux sémantiques  Le traitement automatique du langage naturel  Les agents intelligents  L’informatique décisionnelle Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 155
  156. 156. GED (Gestion Electronique de Document) GED = EDMS (Electronic Document Management System) Gestion du contenu = CMS (Content Management System) EDMS + CMS = ECM (Enterprise Content Management) Méthodologie de travail collaborative Acquisition Traitement Classement Distribution Indexation Archivage Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 156
  157. 157. Systèmes de Gestion de Contenu SGC = CMS (Content Management Systems) Logiciels de conception / mise à jour dynamique  Documents  Sites Web Travail collaboratif  Séparation fond / forme  Workflow de publication  Versioning Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 157
  158. 158. Systèmes de Gestion de Contenu Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 158
  159. 159. Systèmes experts Reproduction des mécanismes cognitifs  Réponse à partir de faits et de règles connus  Process  Question?  Moteur dinférence« Base de faits Base de règles »  Réitération par moteur dinférence Mécanisme de logique formelle  Raisonnement déductif  Ex. du syllogisme :  « si P est vrai (fait ou prémisse) et si on sait que P implique Q (règle) alors, Q est vrai (nouveau fait ou conclusion) » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 159
  160. 160. Raisonnement par cas Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 160
  161. 161. Information mining Information mining = (Data + Text) mining Extraction de connaissances par data mining  Valides et exploitables  A partir de grands volumes de donnée  Utilisation croisée :  Statistiques  IA  BDD  Corrélation entre données hétérogènes  BDD, datawarehouse, Web Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 161
  162. 162. Information mining Information mining = (Data + Text) mining Extraction de connaissances par text mining  Spécialisation data mining avec textes  Systèmes informatiques dapprentissage et de statistiques  Mise en algorithme  Modèle simplifié des théories linguistiques  2 étapes  Reconnaissance (mots, phrases, rôles grammaticaux, relations et sens)  Interprétation et application de requêtes Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 162
  163. 163. Réseaux sémantiques Graphe qui encode les connaissances dobjets ainsi que leurs propriétés dans certains cas  Thésaurus  Ontologie  Folksonomie  Réseau bayésien Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 163
  164. 164. Réseaux sémantiques Thésaurus  Ensemble structuré de termes  Harmoniser la communication  Traiter linformation  Normalisation du vocabulaire d’un domaine  Termes génériques  Termes spécifiques à un domaine  Ne fournit pas les définitions  Outil documentaire dindexation  Optimisation des requêtes Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 164
  165. 165. Réseaux sémantiques Ontologie  Modèle de données représentatif dans un domaine  Ensemble de concepts  Relations entre ces concepts  Description  Individus (objets de base)  Classes (ensembles, collections, types dobjets)  Attributs (propriétés, fonctionnalités)  Relations (liens entre objets)  Événements (changements subis par des attributs ou des relations)  Corpus du Knowledge Management à l’Intelligence Economique Les Apports utilisable numériquement 11/04/2013 165
  166. 166. Réseaux sémantiques Folksonomie  = Folk (peuple) + taxinomie (catégorisation)  Système de classification  Collaborative / Décentralisée / Spontanée  Pas de terminologie prédéfinie  Adoption de termes pour classifier  Mots-clés / Etiquettes (tags)  Effet communautaire  Classification est lunion des descriptions  Possibilité dexploration  Partie intégrante du Web 2.0 Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 166
  167. 167. Réseaux sémantiques Réseau bayésien  Modèles de représentation des connaissances  Dispositifs pour calculer des probabilités conditionnelles  Description relations causales entre variables  Relations stochastique  Observation dune cause modifie probabilité  Utilisation  Diagnostic industriel et lanalyse de risques  Détection des spams et data mining  Ex.: Diagnostic de maladie  Recherche symptômes dun malade  Calcul les probabilités des différentes pathologies  Calcul probabilité de symptômes non observés  Déduction examens complémentaires Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 167
  168. 168. TANL (traitement automatique du langage naturel) Discipline linguistique et informatique Programmes et techniques informatiques pour traiter tous les aspects du langage humain  Traduction automatique  Résumé automatique  Génération automatique de textes  Synthèse de la parole  Reconnaissance  Vocale  Ecriture manuscrite Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 168
  169. 169. Agents intelligents Equivalent dun robot logiciel.  Programme qui accomplit des tâches à la manière dun automate  Certaine autonomie  Dialoguent entre eux Outils de l’IA  Base de connaissance prédéfinie  Moteur dinférence  Système dacquisition de connaissances  Mécanisme dapprentissage Plusieurs types d’agents  Agents pour messageries  Agents acheteurs  Agents vendeurs Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 169
  170. 170. Informatique décisionnelle Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 170
  171. 171. Panel des solution (5) Diffuser l’information à point nommé  Les technologies de « Push » d’information  Le Knowledge Customer Relationship Management Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 171
  172. 172. Technologies de « Push » Fondées sur larchitecture client-serveur  Internaute sabonne à chaînes thématiques  Affichage automatique régulièrement  Opposées au Pull La newsletter Le fil RSS  Really Simple Syndication  Pour MàJ d’informations dynamiques  Lus grâce à des lecteurs  En ligne  Lecteurs de flux nommés aggrégateurs Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 172
  173. 173. KCRM KCRM = Knowledge Customer Relationship Management Evolution du CRM  Automatisation de processus d’entreprise horizontalement intégrés  A travers plusieurs points de contacts avec le client  Recours à des canaux de communication multiples et interconnectés  marketing, ventes, après-vente, SAV, etc.  Intégration des NTIC et des outils du KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 173
  174. 174. KCRM Logiciels suivant à la trace puis analysant les achats des clients Intégration dans des modèles dinteraction  Amélioration de la satisfaction client  Opportunités  Up-selling  Cross-selling Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 174
  175. 175. KCRM Personnalisation est la clé du KCRM  Appropriation des données personnelles  Création automatique de pages Web adaptées 3 grandes familles de personnalisation  Active  Passive  Interactive Utilisation de données  Implicites  Explicites Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 175
  176. 176. KCRM Intégration de données dans base Personnalisation par filtrage collaboratif  Algorithme mathématiques ouméthode de corrélation Création de profils  Clickstream  Logfiles  Cookie  Beacons Utilisation du profils Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 176
  177. 177. KCRM Clickstream  Représente l’analyse des chemins empruntés Logfile Cookie  Suite dinformations mémorisées Beacon  Logiciels invisibles sur un site Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 177
  178. 178. KCRM Techniques de Etapes de vie Identification Données collectées personnalisationVisiteur Identification impossible Données des logfiles Règles(1er accès)Visiteur Cookie Données des logfiles Filtrage collaboratif(1ere session) Addresse IP Données de clickstream Données des logfiles Cookie Données de clickstreamClient potentiel Login Revue des visites Filtrage collaboratif Mot de passe Données fournies par l’utilisateur Données des logfiles Données de clickstream Cookie Revue des visitesClient Login Filtrage collaboratif Données fournies par Mot de passe l’utilisateur Historique des ventes Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 178
  179. 179. Panel des solution (6) Influer sur l’environnement  La désinformation et le buzz sur le Web  L’influence due à une bonne gestion des connaissances  L’innovation Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 179
  180. 180. Désinformation et buzz Désinformation = Méthode de manipulation de lopinion qui consiste à présenter une information fausse comme vraie ou l’inverse Désinformation « planifiée » parfois exercé par industriels  A des fins marketing  Sur-estimation des produits  Critiques négatives non-fondées  Désinformation sur les concurrents  Etc. Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 180
  181. 181. Désinformation et buzz Buzz = technique marketing consistant à faire du bruit autour dun nouveau produit ou dune offre Bases de données sur Web (Forums)  Rumeur est une vérité rétablit par consommateur  Ré-équilibrage des pouvoirs.  Industriels rebrouillent les pistes Intérêts  Coûts plus faibles que marketing direct  Intensité et rapidité de diffusion  Connotation positive Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 181
  182. 182. Désinformation et buzz Marketing viral = Buzz avec contenu maitrisé car seule sa diffusion est laissée à l’utilisateur Appel agences spécialisées  Viser relais d’information : leaders dopinions / fans  Appropriation faisant disparaître la volonté marketing Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 182
  183. 183. Influence par le KM Guérilla marketing / Web lobbying = Intégration du Web au cœur de la communication  Communication interactive  Centrales on-line de réservations événementielles  Web design  Publicité en ligne  Cybermarketing Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 183
  184. 184. Innovation  Processus d’innovation classique Observ Mise en Observ Amélior Veille Idée Tests Idée ation œuvre ation ationAppels à : Appels à tous les outils de KM- Veille interne- Veille externe- Benchmarking- etc. Veill Idée e Processus de Processus veille d’innovation Amélioratio n Tests Observatio Mise en n œuvre Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 184
  185. 185. Panel des solution (7) Obtenir l’adhésion de tous  Explication lors de la 3ème partie sur l’approche managériale d’un projet de KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 185
  186. 186. Conclusion en 3 idées clés L’entreprise doit apprendre pour survivre Les connaissances sont multiples d’où le nombre d’outils de KM Possibilités de combinaisons infinies Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 186
  187. 187. Questions?Exemples d’outils rencontrés en entreprise ???Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 187
  188. 188. 3 : DEMARCHE MANAGERIALEKnowledge officer et knowledge workersDifférentes approches managérialesLa démarche du projet de KMFreins et facteurs de succès Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 188
  189. 189. K officer et K workers 3 types de knowledge officer selon l’école de pensée de l’entreprise  Director of Intellectual Capital  Tenants des aspects économiques et financiers  Chief Learning Officer  Tenants des aspects organisationnels et socioculturels  Chief Knowledge Officer  Tenants des aspects technologiques Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 189
  190. 190. Management des Knowledge Workers “... works primarily with information or... develops and uses knowledge in the workplace.” Peter Drucker, Landmarks of Tomorrow, 1959 Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 190
  191. 191. Management des Knowledge Workers  Le « knowledge worker » (KWs) actuel :  66% de la force de travail des petites entreprises nord-américaines  15 à 35 % de leur temps à la recherche d’informations  Management classique pourtant Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 191
  192. 192. Différentes approches Approche top-down Approche combinée Approche bottom-up Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 192
  193. 193. Approche top-down Caractéristiques  Toute l’entreprise est concernée  Vision stratégique de la DG  La culture d’entreprise joue un rôle important Engagements à tous les niveaux Ne peut s’effectuer que  Forte culture en réseau  Intérêt du Knowledge Management à l’Intelligence Economique Les Apports fort 11/04/2013 193
  194. 194. Approche top-down Chantier de Formation et conduite dusensibilisation changement au KM culturel Déploiement du programme de Test de la Charte KM maturité de d’engagement l’organisation de la direction générale Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 194
  195. 195. Approche bottom-up Caractéristiques  Projet pilote détecté  Sponsor et un chef de projet désignés  Résultats suivis par la DG  Projet déployé à l’ensemble de l’organisation S’effectue lorsque  Scepticisme général  Besoin de créer une « success story » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 195
  196. 196. Approche bottom-up Reporting mensuelIdentification auprès de la du projet direction pilote générale Diffusion du programme de KM Choix du Rédaction du sponsor et du document de chef de projet bilan du projet de KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 196
  197. 197. Approche combinée Caractéristiques  Sensibilisation effectuée auprès de la DG et de l’organisation  Culture de l’organisation mise en adéquation par chantier  Projet pilote identifié  Sponsor et un chef de projet désignés  Projet suivi par la DG  Publication régulière des avancement / résultats par la DG  Déploiement global lancé après fin de la sensibilisation S’effectue lorsque  Attente de résultats financiers  Ou besoins de KM identifiés Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 197
  198. 198. Approche combinée Formation etsensibilisation au KM Chantier de Reporting mensuel conduite du auprès de la changement direction générale Diffusion culturel du programme de Rédaction du KMIdentification du document de bilan projet pilote du projet de KM Choix du sponsor et du chef de projet Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 198
  199. 199. Différentes approches Choix de l’approche Attente de résultats financiers Culture en réseau et intérêt fort Approche Combinée Approche Top-down Scepticisme général Besoins KM identifiés Approche Bottom-up Approche combinée Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 199
  200. 200. Différentes approches Portefeuille de projets de KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 200
  201. 201. Démarche du projet de KM 3 Questions fondamentales à se poser 1 Déroulement de programme 7 Chantiers à gérer Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 201
  202. 202. 3 Questions fondamentales Quelles sont les connaissances stratégiques ? Quel sera l’impact d’une meilleure gestion des connaissances sur les résultats opérationnels ? Quel poids lui donner dans l’organisation ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 202
  203. 203. Déroulement du programme 2 Etapes essentielles  Phase de vision  Projeter responsables et utilisateurs à trois ans  Imaginer la solution idéale sans aucune contrainte  Balayer tous les chantiers  Rédaction d’un document synthétique (situations / scénario)  Phase d’adéquation  Cerner les freins  Identifier la trajectoire de projet,  Réaliser matrice forces-faiblesses / opportunités-menaces  Caractériser l’adéquation du programme à l’organisation Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 203
  204. 204. 7 Chantiers à gérer Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 204
  205. 205. Chantier 1 : ROI ROI = Return On Investment Business case pour objectiver les coûts / gains  Justifie l’introduction d’un programme de KM  Le plus difficile à mettre en œuvre (avec le chantier de conduite du changement) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 205
  206. 206. Chantier 1 : ROI COMPOSANT CONTENU Objectifs stratégiques, ROI global, budget, freins, « Executive summary » engagement nécessaire Analyse des dysfonctionnements, analyse des opportunités, Situation actuelle matrice forces-faiblesses, opportunités-menaces Vision du projet à trois ans, description des objectifsMission du projet et objectif poursuivis, justification des choix Description des bénéfices tangibles/intangibles et Analyse des bénéfices mesurables/non mesurables Description des coûts d’investissement et d’exploitation de Analyse des coûts la future solution Budget à trois ans lié aux coûts et aux gains attendus, Budget planning d’engagement Alternatives possibles suite aux résultats mesurés, scénario Solutions alternatives de replis Mesure des risques associés au projet et moyens de gérer Analyse des risques ces risques Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 206
  207. 207. Chantier 2 : Organisation Comment intégrer le KM à l’organisation ? Quelle organisation de KM choisir ? Quels rôles et responsabilités dans l’organisation ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 207
  208. 208. Chantier 2 : Organisation Comment intégrer le KM à l’organisation ?  En captant les connaissances  Mode centralisé : un point focal  Mode décentralisé : moyens techniques distribués  Mode intermédiaire : le knowledge editor Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 208
  209. 209. Chantier 2 : Organisation Comment intégrer le KM à l’organisation ?  En structurant les connaissances  Trier et à organiser en un tout cohérent  Utilisation d’Intranets et de moteurs de recherche  En diffusant les connaissances  Décentralisé : sans intervention du dépositaire  Centralisé ou knowledge editor : tâches du documentaliste  En mettant à jour les connaissances  Face cachée de l’iceberg  Souvent oubliée ou n’est pas intégrée Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 209
  210. 210. Chantier 2 : Organisation Quelle organisation de KM choisir ? Attente de résultats financiers Culture en réseau et intérêt fort Approche combinée Approche Top-Down Mode centralisé Mode décentralisé Scepticisme général Besoins KM identifiés Approche Bottom-Up Approche combinée Mode décentralisé Mode knowledge editors Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 210
  211. 211. Chantier 2 : Organisation Quels rôles et responsabilités dans l’organisation ?  Mode centralisé  Homogénéité et faible déploiement  Goulots d’étranglement  Mode décentralisé  Pas de goulots d’étranglement et coûts constants  Responsabilisation mais dérive et hétérogénéité  Mode knowledge editor  Pas de goulots d’étranglement  Souple, informel, adaptable Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 211
  212. 212. Chantier 3 : Processus Vise à définir l’impact du programme de KM  Basé sur la chaîne de valeur de Porter  Sur les processus de l’organisation  Fonctions de base  Fonctions transverses1) Dans quel processus intégrer le KM ?2) Comment vont être modifiés les processus ?3) Comment mettre en œuvre ces processus ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 212
  213. 213. Chantier 3 : Processus  Dans quel processus intégrer le KM ?  Priorisation par grille d’analyse de la pertinenceNombred’acteurs Production Vente Maintenance Avant-vente Recherche et développement Logistique Marketing Système d’informations Support client Ressources humaines Communication Finance Nombre de connaissance échangées Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 213
  214. 214. Chantier 3 : Processus Comment vont être modifiés les processus ?  Relier les capacités stratégiques aux processus  Transversalité (connexion de processus)  Collaboration (groupware)  Accélération (workflow)  Capitalisation (historique des informations)  Créativité et innovation (best practices)  Souplesse et réactivité (redéfinition rapides)  Formation et information (apprentissage continu) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 214
  215. 215. Chantier 3 : Processus Comment mettre en œuvre ces processus ?  2 modes  Mode Push  Mode descendant de la chaîne de valeur  R&D jusqu’à support client  Mode Pull  Mode remontant de la chaîne de valeur  Support client jusqu’à R&D Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 215
  216. 216. Chantier 4 : Gestion du contenu  Vise à définir le contenu du référentiel  Vise à intégrer le workflow  Dynamique d’échange entre acteurs 1) Comment modéliser les connaissances et les relier aux processus ? 2)Comment codifier ces connaissances ? 3) Comment exploiter ces connaissances ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 216
  217. 217. Chantier 4 : Gestion du contenu  Comment modéliser les connaissances et les relier aux processus ?  Revenir au modèle des connaissances et l’intégrer  Processus, modèles cognitifs et documents  Le traduire en éléments manipulables par un SI  Modèle vers 3domaines de traduction  Domaine des documents ou informations  Documents au sens bureautique  Domaine des connaissances statiques  Modèle relationnel ou le modèle avec hyperliens  Domaine de la création de connaissances  Etapes de workflow Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 217

×