Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Séminaire belgo-marocain sur les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique - 28/11/18 Casablanca

304 views

Published on

Dans le cadre de la Mission économique belge, présidée par Son Altesse Royale, la Princesse Astrid de Belgique, qui s’est déroulée du 25 au 30 novembre 2018 au Maroc, un séminaire belgo-marocain consacré aux secteurs des énergies renouvelables et de l'éfficacité énergétique fut organisé le 28 novembre 2018, au Palais de la Présidence du Conseil régional, à Casablanca. Découvrez les présentations des divers orateurs (3J-Consult, Aztec, Cluster EMC, Cluster Flux50, Cluster TWEED, CMI, Fenelec, Masen, Renowatt, Sirris, Tractebel), couvrant les thématiques de la performance énergétique dans l’industrie, du solaire & CSP, du stockage, et de la performance énergétique des bâtiments et des villes.

Published in: Environment
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Séminaire belgo-marocain sur les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique - 28/11/18 Casablanca

  1. 1. 2 • Les atouts des acteurs belges de l'énergie durable – TWEED & Flux40 • Session Réseaux & Intégration/planification du renouvelable o Planification énergétique « Comment intégrer de l'énergie verte décentralisée sur le réseau », Tractebel o Témoignage d'acteurs marocains • Session Performance énergétique dans l'industrie o Audit énergétique dans l'industrie – Méthodologie : 3J-Consult o Cas d'étude, Management énergétique des PME - Sirris o Témoignage d'acteurs marocains • Session Solaire / CSP / Stockage o Un nouveau leader mondial dans les technologiesde stockage, CMI o Potentiel du CSP, Concentrated Solar Thermal Energy, Aztec o Témoignage d'acteurs marocains • Performance énergétique des bâtiments et des villes o Contrat de performance énergétique pour les bâtiments publiques, Renowatt o Témoignage d'acteurs marocains • Arrivée la Princesse Astrid et des Ministres • Discours de clôture et Cérémonie de signature de partenariat (MASEN/CMI) o Minister Pierre-Yves Jeholet & Mustapha Bakkoury o President de la région Casablanca-Settat & Président du directoire de l'Agence Marocaine de l'Energie Solaire (MASEN) o Mr Saïd Mouline, Directeur Général de l'Agence Marocaine de l'Efficacité énergétique (AMEE) • Conclusion - TWEED & Flux50
  2. 2. Cérémonie de signature entre: Représenté par M. Pierre-Yves JEHOLET Représenté par M. Mustapha BAKKOURY
  3. 3. Cérémonie de signature entre: Représenté par M. Jean-Michel GHEERAERDTS Représenté par M. Mustapha BAKKOURY
  4. 4. Cérémonie de signature entre: Représenté par M. Cédric BRÜLL Représenté par M. Said MOULINE
  5. 5. Cluster Technology of Wallonia Energy, Environment and sustainable Development 1 Les atouts des acteurs belges de l’énergie durable
  6. 6. 2 Belgium
  7. 7. 3 Who are we? q Created in 2008 q TWEED = 120 Walloon companies developping Technologies in the Energy & Environmental sectors to ensure a global Sustainable Development. q Objective: to encourage investments in the production and exploitation of sustainable energy by mobilizing active companies and stakeholders in this sector around quality projects of industrial size. #Energy_efficiency #Industry #Monitoring #Predictive_maintenance #Heat_recovery #District_heating_network #Repowering #Wind_energy #Bioenergy #CHP #Sun_energy #Hydro_power #Storage #Battery #Hydrogen #Smart_grids
  8. 8. 4 Who are we? q Created in 2017 q Flux50 = 147 Flemish companies developping Technologies in the Energy & Environmental sectors to ensure a global Sustainable Development. q Objective: Orchestrate and facilitate the realization of a smart energy region, aiming to create economical value for Flemish companies. q Triple helix constellation q 5 universities q Links to q Flemish Energy Agency q Flemish electricity regulator q Flemish Energy department q Flemish Climate department q European Commission
  9. 9. 5 # Networking # Events # Projects # Studies # Promotion # Information What do we do?
  10. 10. 6 # Networking # Events # Projects # Promotion # Information # Portal to Flemish energy grants stimulating cooperation What do we do?
  11. 11. 7 Example: RE sectors mapping 1. Establish an exhaustive diagnosis of a pre-identified sector by identifying its strengths and weaknesses, its opportunities and threats, its prospects, its needs or its challenges in terms of technological innovation. 2. Carry out a mapping of Walloon and Brussels stakeholders (companies, R&D centers, training actors, etc.), whether or not they are already involved in this sector, who have integrable skills in the value chain. 3. Promote Walloon skills both in Belgium and abroad, at national and international events via an interactive website and a directory (paper or electronic document) containing the activities of each actor. 4. Facilitate working groups to stimulate the implementation of investment and R&D projects. With the support of
  12. 12. Chaîne de valeurs des métiers et chaîne de valeurs technologique (1/2) 8 ¤ La production décentralisée d’hydrogène consiste en plusieurs étapes : la production d’hydrogène par électrolyse, sa purification, la compression et le stockage de l’hydrogène en bouteilles ou son stockage direct sous forme solide ou liquide. S’en suit le transport de l’hydrogène vers son lieu de valorisation. Dans le cas de la mobilité, des phases de compression additionnelles précéderont un refroidissement du gaz et la livraison effective à la pompe. R&D R&D Etudes & Conception Financement Fabrication & Production Distribution & Installation Opérations & Maintenance Formation & Certification Education, Promotion & Sensibilisation ChaînedesMétiers Example: Hydrogen mapping ¤ Les chaines suivantes reprennent les principaux acteurs wallons et belges (ou présents sur le territoire) identifiés.
  13. 13. Chaîne de valeurs des métiers et chaîne de valeurs technologique (2/2) 9 Armoire électrique •Transformateur •Redresseur Electrolyseur •Cellule •Diaphragme / Membrane •Electrolyte •Hydroxyde Sodium /Potassium •Membrane polymère •Electrode / Plaque bipolaire •Module de déminéralisation •Osmose inverse •Système de refroidissement •Réservoir-séparateur Unité de purification •Echangeur •Recombineur catalytique •Zéolithe •Résistance électrique Système de compression •Compresseur •Groupe froid •Echangeur de refroidissement Stockage •Collecteur •Tuyauterie de transfert •Bouteille (gaz) •Métallique •Composite •Hydrure métallique (solide) Transport •Gazoduc •Camion •Cadres •Tubes Station- service •Borne de distribution •Pistolet •Armoire de gestion de la station •Tuyauteries, vannes, actionneurs, détecteurs, … Pile à combustible •Cellule •Electrolyte •Hydroxyde de potassium •Membrane polymère •Acide phosphorique •Sels fondus •Céramique •Electrode / Plaque bipolaire ChaînedesTechnologies Example: Hydrogen mapping ¤ Les chaines suivantes reprennent les principaux acteurs wallons et belges (ou présents sur le territoire) identifiés.
  14. 14. 10 http://www.rewallonia.be More than 400 RE players! Portal
  15. 15. 11 PortalSolar Energy Bio-energy Energy Wind Energy
  16. 16. 12 Examples : in the Room !
  17. 17. 13 Examples : in the Room !
  18. 18. 14 Examples : in the Room ! And many others !
  19. 19. 15 Example: Gathers companies to offer a global solution – Microgrids in Africa
  20. 20. 16 Example: Capacity Building programs - Energy Efficiency with AMEE 1. Good track records in Energy Efficiency in industry in Wallonia for the last 15 years 2. Transfer of Knowledge and successful methodologies 3. Technology transfer and technical advices 4. Joint Events/Seminars/Pilots projects
  21. 21. 17 orchestrate 1. To compose or arrange (music) for performance by an orchestra. 2. To arrange or control the elements of, as to achieve a desired overall effect
  22. 22. 18
  23. 23. 19 orchestrate 1. To compose or arrange (music) for performance by an orchestra. 2. To arrange or control the elements of, as to achieve a desired overall effect CO-2 NEUTRAAL MICROGRID THERMAL GRID BATTERY TO GRID GREEN DATACENTER VEHICLE TO GRID EXPERIMENTAL SURGERY ROOM
  24. 24. Cluster Technology of Wallonia Energy, Environment and sustainable Development 20 Cédric Brüll – Directeur cbrull@clustertweed.be Rue Natalis 2, 4020 Liège BELGIQUE Frederik Loeckx – Directeur frederik.loeckx@flux50.com Koningsstraat 146, 1000 Brussel BELGIQUE
  25. 25. CONFIDENTIALRESTRICTEDPUBLIC INTERNAL Comment intégrer de l’énergie verte décentralisée sur le reseau? Séminaire Energie Renouvelable & Efficacité Energétique valery.latour@tractebel.engie.com
  26. 26. 2 Tendances mondiales dans le secteur Renouvelable, Stockage, Décentralisation… Source: Mc Kinsey Source: Tractebel study for IRENA
  27. 27. Intégration de l’énergie renouvelable et ses challenges 3
  28. 28. 4
  29. 29. Impact du renouvelable Source: IEA 5
  30. 30. Besoin de solutions adaptées Source: IEA Impact Léger impact sur la variabilité de puissance (exploitation réseau). - Variabilité et incertitude croissantes de la production. - Impact significatif de l’exploitation réseau et de certaines centrales. - Impact majeur sur les systèmes d’exploitation réseau. - Impact mesurable sur l’ensemble du parc de production. - Problèmes d’équilibre offre/demande structurels - Production excessive des énergies renouvelables Réponse Ajustements nécessaires au exploitation réseau. - Plus grande flexibilité Offre/Dem. - Modifications des systèmes d’exploitation et renforcements réseau. - Modifications majeures du système d’exploitation. - Renforcements réseau significatifs - Mesures complémentaires nécessaires pour gérer les déséquilibres réseaux Prévisions Ressources Exploitation Réseau Stockage Gestion de la demande Renforcement réseau Couplage, Intégration Exemples - Modèle de prévision de la production - Procédures d’exploitation adaptées et monitoring. - Planification. - Prévision de la demande avancée et exploitation dynamique des moyens de production (planification) - Infrastructures de transport adaptées, interconnections - Système de monitoring et contrôle en temps réel - Système avancé de prédiction de la demande et contrôle à distance (optimisation) + formation des opérateurs - Déploiement de solutions de stockage (équilibre réseau, stabilité fréquence et tension) - Renforcements interconnections - Besoin de rechercher des solutions de couplage avec des réseaux de chaleur/froid, réseau de transport pour lisser les besoins - Solutions P2X pour stocker les surplus d’énergie (H2, etc) Pays Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Chine, Chili, PB, Suède Allemagne, Grèce, Italie, Portugal, Espagne, UK, Uruguay Danemark, Irlande Energies Variables (%) Au-delà de 50% 6
  31. 31. Solutions… - Gestion du réseau temps réel - Flexibilité de la production - Systèmes de protection réseau - Vision LT - Adéquation de la production (mix) - Adaptation réseaux de distribution - Interconnections - Règlement technique - Mécanisme de tarification Organisation du marché - Processus de connection Réglementation Marché Planification Réseau Gestion Opérationnelle 7
  32. 32. Tractebel sur le continent Africain… DMP Distribution Master Plan ES Energy Strategy GIS Grid Impact Study IS Interconnection Study MS Market Assessment RE Rural Electrification Some references (local or limited) Significant references (regional or country-size) Key references (country-size or multi-countries) 8 Note: References excluding power generation projects
  33. 33. Prévision de la demande électrique ONEE (2018) Développement d’un outil de prévision de la demande court/moyen/long terme. Solar PV Plants (Laayoune, Ouarzazate, Boujdour) Masen - Sterling and Wilson (2017-…) Conception détaillée (civil, structures, électricité), spécifications, revue des offres. Adaptation du contexte réglementaire pour l’introduction d’énergie renouvelable MEMEE, GIZ (2016-2018) Adaptation du contexte régulatoire pour permettre à des acteurs indépendants de produire leur électricité verte (BT). Parc élolien 850MW Tafilalt ENGIE (2014-2016) Etudes de prédimensionnement et optimisation de l’efficacité; étude génie civil, électriques, impact réseau, études économiques, etc Parcs solaires 10-20MW Tafilalt ONEE (2015) Etudes de faisabilité, assistance technique appel offre, comparaison des offres, négociations, suivi de construction Ouverture du marché MT pout l’introduction d’énergie renouvelable Société d'Investissements Energétiques, EBRD (2013-2014) Rabat Adaptation du contexte régulatoire pour permettre aux acteurs privés MT de produire et vendre de l’électricité verte. Parc solaire 40MW Ouarzazate Moroccan Agency for Solar Energy (2013-2014) Préparation du projet EPC, support au processus de préqualification et d’appel d’offres, développement des documents contractuels EPC; … Programme de développement de l’énergie renouvelable pour le Maroc Sociétés d’investissements énergétiques, EBRD (2013-2014) Support technique pour l'élaboration du plan marocain, plan d’actions pour projets en cours, indicateurs de mesure de performance, modèles contractuels, … Diagnostique de la distribution d’électricité à Casablanca LYDEC (2013) Evaluation des infrastructures existantes, des programmes de développement en fonction de la demande. Planification des renforcements. Plan National d’Electrification rurale EBRD (2012) Assistance technique pour la préparation d’une due diligence ( aspects techniques, sociaux et environnementaux) 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Tractebel au Maroc… 9
  34. 34. CLIENT Africa finance Corporation LOCATION Africa - Sub-Sahara PERIOD 2017-2018 SERVICES PROVIDED Mise à jour du plan directeur réalisé par Tractebel en 2011. Pays intégrés dans l’étude: Benin, Ivory Coast, Burkina Faso, Ghana, Mali, Niger, Nigeria and Togo. • Collection des données • Evaluation de l’évolution du secteur de l’énergie depuis 2011 et impacts sur réseau existant • Prévision de la demande • Plan directeur production • Réseaux Transmission & Distribution • Etudes économiques et financières • Recommandations finales WAPP Masterplan
  35. 35. CLIENT SENELEC LOCATION Senegal PERIOD 2018-2019 SERVICES PROVIDED • Etude des technologies disponibles sur le marché • Analyse des reserves nécessaires • Evaluation des besoin en stockage d’ici 2030 • Analyse coûts-bénéfices • Modelisation réseau • Etude d’impact réseau. • Optimisation technico-économique (localisation, tailles, …) • Evaluation financière • Recommandations finales Stockage d’énergie
  36. 36. CLIENT ABER LOCATION Burundi PERIOD 2015-2016 SERVICES PROVIDED Développement du plan de distribution pour le Burundi avec un objective d’accès à l’énergie (+30% d’ici 2030). • Collection des données • Analyse du réseau existant • Prévision de la demande locale • Analyse et optimization du plan d’expansion (spatial et technique) • Plan d’investissements Période 2015-2030 • Formations et workshops d’accompagnement Plan de distribution
  37. 37. l Décroissance des coûts de l’énergie renouvelable et stockage l Les objectifs COP amèneront à des taux de pénétration forts du renouvelable l Le Maroc a de fortes ambitions dans l’intégration de l’énergie renouvelable et respecte son calendrier l Attention à apporter particulièrement — Au cadre réglementaire — Aux modèles de prévision et la planification — Aux systèmes d’exploitation du reseau l Besoin d’une vision holistique (transport et industries) Conclusions 13 Emissions gas à effet de serre
  38. 38. SECTEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES AU MAROC Reda SEKKAT– Président FENELEC
  39. 39. Jalons historiques: secteurs électrique et Energies Renouvelables Le PERG avait une composante Energies Renouvelables (Solaire PV) Les EnR deviennent l’un des piliers de cette Stratégie
  40. 40. Stratégie des Energies Renouvelables Objectifs: q Horizon 2020 : 42% du mixte énergétique q Horizon 2030 : 52% du mixte énergétique et Réduction de 32% des émissions GES. Investissements entre 2016 – 2030 : q Une trentaine de Milliards de dollars Capacité additionnelle de 10.100MW entre 2016 – 2030: q Solaire : 4.560MW, q Eolien : 4.200MW, q Hydraulique : 1.330MW, Source Ministère de l’Energie
  41. 41. Énergies Renouvelables: liens utiles v Ministère de l’Énergie, des Mines et du Développement Durable : www.mem.gov.ma v Groupe Masen : www.masen.ma v Cluster Solaire : http://www.clustersolaire.ma/ v Stratégie Energétique du Maroc à l’horizon 2030 : https://urlz.fr/8hve v Les énergies renouvelables au Maroc, Bilan et Perspectives : https://urlz.fr/8hzl
  42. 42. Secteur Électrique Chiffres Clés - 2016 § Puissance installée : 8 261,694 MW § Energie nette appelée : 35 414,527 GWh § Production électrique : 30 839,783 GWh § Pointe maximale : 6 050 MW - +3,2% par rapport à 2015 § Réseau de transport : 25 545 km lignes THT /HT § Réseau de distribution : • 85 728 km lignes MT • 205 372 km lignes BT Source ONE
  43. 43. Industrie Electrique compétitive et Exportatrice Principales Filières de l’Industrie Electrique Matériel Electrique Câbles & Files Appareillage Electrique q L’Afrique est le 1er Marché d’export des 3 filières q Exportations en 2017 des trois filières ≈ 866 Millions Euro Source estimation de la profession
  44. 44. Secteur de l’Electronique Un des métier mondiaux du Maroc Ce secteur a connu un développement soutenu ces dernières années avec des opportunités grandissantes, à savoir : § Le développement de plus en plus de produits à forte valeur ajoutée ; § L’émergence de sous-traitants mieux intégrés ; § L’augmentation de la part de l’électronique dans l’automobile, l’aéronautique, le ferroviaire, les énergies renouvelables et la défense. Electronique, un secteur exportateur : Exportations 2017 ≈ 842 Millions Euro
  45. 45. Développement de l’Industrie des 3 Secteurs Un contrat programme avec l’Etat marocain en cours de finalisation pour la création d’écosystèmes performants.
  46. 46. FENELEC FÉDÉRATION NATIONALE DE L’ELECTRICITÉ DE L’ELECTRONIQUE & DES ENERGIES RENOUVELABLES FENELEC aujourd’hui : plus 650 entreprises, 96% de l’activité produits et services en chiffre d’affaires des 3 secteurs. FENELEC est créée en novembre 1997. Cinq Associations: Six Commissions: n Commission Juridique ; n Commission Communication & Partenariat ; n Commission Normalisation & Réglementation ; n Commission Formation & Modernisation de l’Entreprise ; nCommission R&D, Innovation et relation avec l’Université ; nCommission Développement à l’International & Logistique.
  47. 47. AXES MAJEURS DE TRAVAIL Lobbying & Réseautage. Promotion du Secteur. La Normalisation. La Formation. Recherche & Innovation. Partenariat.
  48. 48. CAFELEC : le Challenge Continental Constitution : le 22 novembre 2011, à Casablanca. 16 Sociétés Nationales de 16 pays africains font la CAFELEC. FENELEC en assure la Présidence, la Trésorerie et le Secrétariat Général.
  49. 49. Agenda – événement phare en 2019
  50. 50. MERCI POUR VOTRE ATTENTION q www.fenelec.com q fenelec@fenelec.com q Tél. +212-522-94.51.29 +212-522-94.91.82 q Fax +212-522-94.96.42
  51. 51. Jean-Marc Spiltoir PALAIS DE LA PRESIDENCE DU CONSEIL REGIONAL CASABLANCA Mercredi 28 novembre 2018 Audit Energétique dans l’Industrie Méthodologie
  52. 52. 3j-Consult S.A. • Bureau d’étude et de consultance depuis près de 40 ans • Activité en Belgique, en France et au Maroc 2
  53. 53. Efficacité énergétique • EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE = optimisation de la consommation d’énergie par unité produite (moins d’énergie par unité ou plus d’unités produites pour une même quantité d’énergie) C’est donc principalement une question de « rendement » • La notion d’ EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE est par essence relative à la production ce qui n’est pas cas des réglementations liées au quotas de CO2 3
  54. 54. La Région Wallonne pionnière… • Dès les années 2000, 3j-Consult a été mandaté par la Région wallonne pour le développement et la mise en place d’une méthodologie et d’un outil de suivi de l’efficacité énergétique, à destination des entreprises/industries intensives en énergie 4 • ADB1 de 1998 à 2012 • ADB2 dès 2014 • Suite (Directive Européenne 2012/27/UE)
  55. 55. La Région Wallonne pionnière… • Entre 2000 et 2010, il a été constaté une amélioration de l’efficacité énergétique de près de 15% sur l’ensemble des industries de la Région Wallonne avec une diminution de quasi 20% des émissions de gaz à effet de serre. 5 91,7% 91,5% 91,1% 90,1% 90,4% 87,5% 85,4% 91,2% 90,2% 89,6% 89,4% 88,8% 82,5% 81,8% 80% 82% 84% 86% 88% 90% 92% 94% 96% 98% 100% 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 IEE IGES
  56. 56. Une méthodologie commune • Méthodologie de départ = Méthode EPS (Energy Potential Scan) • Méthode développée au Pays-Bas années 1980 • Puis appliquée et adaptée en Wallonie dès 1998 • Deux étapes principales : • ECA (Energy Consumption Analysis) : Tableau des flux énergétiques • Scans : Pistes d’amélioration et plan d’action • Travail réalisé par une équipe interne • L’auditeur est l’animateur et le catalyseur de cette équipe • Crucial pour l’acceptabilité de l’audit et du plan d’action 6
  57. 57. ECA : Energy Consumption Analysis • Le diagnostic énergétique prend la forme de tableaux : • Pour une année donnée (année de référence) • Pour un périmètre fixé • Les colonnes reprennent tous vecteurs énergétiques • Energies approvisionnées, Matières valorisées et Utilités • Tableau en énergie finale, en énergie primaire et en émissions de CO2 • Les lignes représentes les usages • Chaque usage se voit attribuer un indicateur d’activité • Distinction des usages ‘Production’ et des usages ‘Bâtiments’ 7
  58. 58. ECA : Energy Consumption Analysis 8
  59. 59. ECA : Energy Consumption Analysis •Objectifs de la partie ECA : • Diagnostic – compréhension de la situation • Permet de déterminer les enjeux, de savoir où porter son effort • Base du calcul des pistes d’amélioration (scans) • Base d’une comptabilité énergétique analytique 9
  60. 60. Scans • Scan’s : Identification pistes d’amélioration • Importance de fonctionner par Brainstorming • Toutes pistes évaluées, et toutes hypothèses de calcul répertoriées • Evaluation des pistes tant au niveau énergétique de financier 10 • Classification suivant des critères de rentabilité et de faisabilité technique • Etablissement d’un plan d’action
  61. 61. Et c’est là que tout commence… • Importance de faire suivre l’audit de manière régulière par un suivi d’indicateurs • La période de référence à permis de déterminer des consommations spécifiques • Possibilité de définir des indices de performance énergétique, reflétant (en relatif) l’évolution des performances de l’ensemble du site audité, année après année, par rapport à une année de référence 11 1 – [consommation réelle / consommation théorique]
  62. 62. Les clés d’un audit de qualité • Indépendance avec les facteurs extérieurs permettant de comparer une période à une autre • Traiter l’ensemble des vecteurs énergétiques de manière simultanée avec des unités cohérentes • Travail en collaboration étroite avec les personnes de terrain • Etablissement d’indices de performance « L’audit ne doit pas être une fin en soit l’établissement de KPI qui seront suivis de manière régulière pour rentrer dans un processus d’amélioration continue. » 12
  63. 63. Driving industry by technology Sirris – Collective center of the Belgian technology industry
  64. 64. Found in April 1949 by Agoria Industry owned Young neutral non profit organization with more than 69 years of experience 2© sirris | www.sirris.be | info@sirris.be |
  65. 65. Masterplan Innovation for the technology industry
  66. 66. Target group of 400 SME’s in Flanders with energy intensive transformation processes energy costs represent more than 4% of the turnover No time No priority No people
  67. 67. EFRO CALL Flanders 2016/Priority 3 Stimulate the transition to a carbon poor economy Goal Engage SME’s to invest and take action to implement energy efficient measures Focus: Impact & relevant savings
  68. 68. Our ambition to help these SME’s: give them a methodology which is easy to understand easy to use based on available date Save 30% in less than 2,5years
  69. 69. How to? Engage SME’s to invest and take action to become more energy efficient
  70. 70. To explain I would like to compare our methodology with the efficiency of a car
  71. 71. Efficiency based on Choice Optimization/maintenance Attitude
  72. 72. Choice
  73. 73. External benchmarking
  74. 74. External benchmarking
  75. 75. Production site 1 Production site 3 Production site 2
  76. 76. Optimization/maintenance
  77. 77. 95% of the SME’s don’t do energy mapping
  78. 78. Production volume (kg) Energyusage(kWh)/costs Base and process loads / internal benchmarking Base load Process Characteristic Line (PCL) 0
  79. 79. Indicates impact of eff improvement actions Compare similar processes Machines On site level Sensibilization actions
  80. 80. Attitude
  81. 81. What kind of driver are you?
  82. 82. Sensibilization for efficiency à Nudging!
  83. 83. Nudging is pushing people in the right direction by making the desired behavior attractive, without restricting people’s freedoms. The goal is to adjust behavior (lightly), which involves subconscious choices. Cheap to use Easy to refuse Transparently Helps people with their existing preferences
  84. 84. your trendline
  85. 85. trendline competition your trendline
  86. 86. We have supported 110 SME’s till now They represent 279,785 GWh 156.368,69 T material and products 569 machines / production lines analyzed Nudged 1.450 people
  87. 87. Make the right choice! Optimize! Nudge the driver(s)!
  88. 88. http://www.sirris.be #sirris http://www.linkedin.com/company/sirris 29.11.2018 http://techniline.sirris.be © sirris | www.sirris.be | info@sirris.be |
  89. 89. | CMI, un leader mondial dans les technologies de stockage et le solaire thermique Mr Gheeraerdts Président CMI ENERGY Mission Princière – Casablanca - 28 Novembre 2018 129-Nov-18
  90. 90. | Ordre du jour 2 1. CMI Storage I. Contexte II. Applications pour le stockage d’énergie III. Plus-value de CMI IV. Présentation du projet Miris 2. CMI Solar I. Produits II. Références III. Offre pour Noor Midelt 3. CMI Hydrogène 4. CMI et MASEN: MoU 29-Nov-18
  91. 91. | I. Contexte 329-Nov-18 CMI Storage
  92. 92. | Nous sommes en pleine transition énérgétique Eolien (GW) PV (GW) Batteries (GWh) Aujourd’hui 29-Nov-18 4
  93. 93. | II. Applications pour le stockage d’energie 529-Nov-18
  94. 94. | CMI AGIT COMME INTEGRATEUR AUTANT EN AMONT QU’EN AVAL, A L’ECHELLE DU MW, EXCEPTE LE RESIDENTIEL Génération T&D Utilisateur final C&I / micro-réseau et ilotage ü Lissage de puissance ü Déplacement de charge ü Régulation de fréquence et de tension ü Réduction de pic ü Disponibilité continue d’énergie dans les zones hors réseau ü Solutions hybrids optimales (ER / Batterie / Genset) Revenue Stacking
  95. 95. | III. Plus-value de CMI 729-Nov-18
  96. 96. | CMI propose plusieurs technologies de batteries grâce à des partenariats solides Batterie à flux (V-V and FeZn)Batterie Li-ion (FePO4) NaS (Sodium Sulfure) Design flexible, application puissance et énergie, Longue durée de vie Réponse dynamique Haute densité énergétique Longue durée de vie, Excellent TCO, O&M simple
  97. 97. | Batterie BoPIntégration système Développe ment projet EPC construction Opération commerciale & Propriété LTSA Plus-value de CMI: Intégrateur EPC avec une gamme complète d’atouts Avec un partenaire ü Design du stockage sur mesure – La technologie optimale pour chaque projet ü Gestion de projet long-terme supportée par une solide expertise ü Capacité financière ü Solution de financement ü Gestion interne de la maintenance ü Approche garantie et recyclage
  98. 98. | IV. Présentation du projet Miris 1029-Nov-18
  99. 99. | Notre expertise : MiRIS Micro Réseau Intégré Seraing SMART MICRO RESEAU ENERGY MANAGEMENT SYSTEM (EMS) 15KV RÉSEAU DE DISTRIBUTION OPÉRÉ PAR RESA 1260KW/1260KWH LI-ION 400KW/1200KWH REDOX 500KW/1754KWH REDOX TOTAL = 4,2MWH 2 MWP - 1,75 GWH 6500 PANNEAUX PV 10.000M² DE SURFACE 36 ONDULEURS 1,3GWH RESEAUHORS RÉSEAU
  100. 100. | MIRIS OFFICIELLEMENT INAUGURÉ LE 26 OCTOBRE 2018 29-Nov-18 12
  101. 101. | PROJET « MASEN – SUMITOMO – CMI » OUARZAZATE Installation d’une flow batterie Sumitomo • Réalisé par CMI Maroc • Financé par UNIDO • Fin de la construction: Décembre 2018 29-Nov-18 14
  102. 102. | CMI Solar 29/11/2018 15
  103. 103. | Nos produits pour les tours solaires 1629/11/2018
  104. 104. | 17 Nos références dans le monde 29/11/2018 Khi Solar One 2012 – Afrique du Sud Vapeur directe Puissance: 50 MWe Stockage: 2h Statut: en opération Cerro Dominador 2014 – Chili Sels fondus Puissance: 110 MWe Stockage: 17,5h Statut: montage Haixi 2017 – Chine Sels fondus Puissance: 50 MWe Stockage: 12h Statut: fabrication DEWA 2018 – Dubai Sels fondus Puissance: 100 MWe Stockage: 12h Statut: Contrat signé le 08-10-18
  105. 105. | 1811/29/18 - Noor Midelt phase 1 - centrale solaire hybride (PV/CSP) - 150 à 190 MW - Stockage: 5 heures minimum - Demande d’offre en cours, par MASEN. - CMI Solar participe à la remise d’offre pour le récepteur solaire et le générateur de vapeur. CMI Solar: Noor Midelt
  106. 106. | 1929-Nov-18 CMI Hydrogène
  107. 107. | Hydrogen is key to energy transition, in mobility, energy and industrial markets 5/12/17 20Source: https://bertranddegerando.com/2014/11/24/lhydrogene-ou-l-enernet-linternet-de-lenergie/ Energy Wind power Solar power Electrolysis Grid Intermittent generation Fossil fuel Constant generation Storage in gaz network Bulk H2-Storage Methanation/CO2 CH4 Mobility Industry Energy production Conversion Storage Application CMI scope
  108. 108. | CMI supply integrated hydrogen production solutions 09/2016 21 H2 production- electrolysis Integration with renewable- EMS Refuelling stations
  109. 109. | 22 A multi-purpose hydrogen refueling station integrated within the airport ecosystem
  110. 110. |29/11/2018 23 CMI et MASEN: MoU
  111. 111. | 2411/29/18 Un Memorandum of Understanding (MoU) a été établi entre CMI et MASEN concernant une tour solaire expérimentale et un système de stockage énergétique à installer dans la zone de R&D de MASEN à Ouarzazate. Il montre l'excellente relation entre MASEN et CMI et fait suite à des rencontres fructueuses entre leurs dirigeants en Belgique et au Maroc. Une cérémonie de signature sera organisée plus tard dans la journée. CMI et MASEN Visite à CMI, en février 2018, d’une délégation Marocaine présidée par M. Bakkoury, président de MASEN.
  112. 112. | Thank you for your attention! 2529-Nov-18
  113. 113. PRÉSENTATION MASEN
  114. 114. UNE STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE AMBITIEUSE AVEC DES OBJECTIFS CLAIRS >42% 52% 2017 2020 2030 34,5% 21,4 % 11,0 % 2,1 % 2 DES ACTEURS ENGAGÉS POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS FIXÉS … SECTEUR PRIVÉ Loi 13-09 Lois 57-09 et 37-16EN TANDEM AVEC L’ONEE Acteur central et intégré pour le développement des EnR Porteurs de projets du secteur privé D’AMBITIEUX OBJECTIFS ENR FIXÉS EN VUE DE GARANTIR LA SÉCURITÉ ÉNERGÉTIQUE DU PAYS, DE DIVERSIFIER LES SOURCES D’ÉNERGIE NATIONALES ET DE PRÉSERVER L’ENVIRONNEMENT SOLAIRE HYDRAULIQUE ÉOLIEN + autres EnR
  115. 115. UN RENFORCEMENT DE L’AMBITION NATIONALE QUI S’EST TRADUIT PAR L’ÉLARGISSEMENT DU PÉRIMÈTRE D’INTERVENTION DE MASEN 3 MASEN DEVIENT L’ACTEUR CENTRAL ET INTÉGRÉ POUR LE DÉVELOPPEMENT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES Adoption le 2 août 2016 du projet de loi 37-16, un cadre législatif adapté permettant à Masen de déployer ses nouvelles prérogatives Réalisation des activités connexes pour un développement intégré Périmètre élargi au développement de l’ensemble des EnR Périmètre géographique élargi à l’échelle continentale et internationale Production EnR autre qu’électrique (chaleur, froid, dessalement…) « Moroccan Agency for Sustainable Energy » Acteur sur toute la chaîne de valeur Intégration de nouveaux métiers (conseil, prestation de services…) + 3000 MW en 2020 + 6000 MW en 2030
  116. 116. UN MODÈLE GARANT DU SUCCÈS DES PROJETS ENR DÉPLOYÉS 4 DES ACTEURS DÉDIÉS POUR DES ACTIONS COMPLÉMENTAIRES Développement intégré de projets de source renouvelable UNE PRÉSENCE SUR TOUTE LA CHAINE DE VALEUR 2 3 UN CADRE INSTITUTIONNEL CLAIR POUR SOUTENIR LES ACTIONS DE MASEN • Loi 57-09 de création de Masen complétée par la Loi 37-16 suite aux nouvelles prérogatives • Convention Etat – Masen: conditions, exigences techniques et garantie de l’équilibre financier • Convention Etat - ONEE - Masen: règles, conditions et garantie pour l’achat, la vente, le transport et la commercialisation de l’électricité produite 1 SOUTIEN AU PLUS HAUT NIVEAU DE L’ETAT SYNERGIES OPTIMISÉES Partenaire clé dans le développement des projets EnR Réalisation des études préalables à la qualification des sites Réalisation, exploitation et maintenance des centrales EnR Réalisation des infrastructures nécessaires au raccordement des sites aux divers réseaux nationaux Evaluation des ressources EnR Développement et financement de projets ENRs intégrés
  117. 117. MASEN: UN SCHÉMA INSTITUTIONNEL UNIQUE ET INNOVANT 5 MOBILISATION DE FINANCEMENTS * CDM: Clean Development Mechanism SCHÉMA INSTITUTIONNEL INNOVANT … SOUTIEN DE L’ETAT MASEN PRÊTEUR MASEN OFFTAKER MASEN FOURNISSEUR D’INFRASTRUCTURES MASEN FOURNISSEUR DE FONCIER MASEN ACTIONNAIRE Garantie de l’Etat Convention spécifique CDM IFIs Contrats de prêts PPA SOCIÉTÉ DE PROJET ONEE … pour une gestion optimale des risques * Une mobilisation inédite de financements concessionnels UN MODÈLE UNIQUE REPOSANT SUR UN SCHÉMA INSTITUTIONNEL INNOVANT 4
  118. 118. MASEN: CONTRIBUTION AU DÉVELOPPEMENT D’UN ÉCOSYSTÈME ENR INTÉGRÉ 6 PRODUCTION D’ÉLECTRICITÉ R&D FORMATION INTÉGRATION INDUSTRIELLE DEV. LOCAL DIVERSES INITIATIVES POUR UN DÉVELOPPEMENT INTÉGRÉ … Pour le développement d’un écosystème EnR durable R&D • Projet de création d’un laboratoire physique • Projets européens de collaboration R&D • 1 démonstrateur en opération , 1 démonstrateur en construction et plusieurs à l’étude Cluster Solaire Marocain • 80 membres et 300 entreprises en réseau • Plusieurs projets incubés et financés • Plusieurs sessions de formation dispensées Développement Local • 6 domaines d’intervention • Plus de 100 actions menées depuis 2010 • Plus de 50 000 bénéficiaires directs et indirects UN MODÈLE UNIQUE REPOSANT SUR UNE VISION INTÉGRÉE DU DÉVELOPPEMENT DES PROJETS ENR 5
  119. 119. PLATEFORME R&D LOCALISÉE AU SEIN DU COMPLEXE NOOR OUARZAZATE: UNE DÉCLINAISON EN LIGNE AVEC LE POSITIONNEMENT DE MASEN CETTE PLATEFORME ACCUEILLE : Des projets de démonstration afin de tester, qualifier et améliorer les différents composants des centrales solaires toutes technologies confondues Des projets de recherche pour encourager le transfert technologique et le savoir-faire sur les technologies solaires CSP et PV Des services commerciaux fournis aux industriels et universités à forte valeur ajoutée et permettant une meilleure péréquation globale ACTIONS R&D MENÉES EN PARTENARIAT AVEC DES ACTEURS NATIONAUX ET INTERNATIONAUX, DONT: 7 UNE PLATEFORME R&D DÉVELOPPÉE POUR RÉPONDRE À DIFFÉRENTS OBJECTIFS: Qualifier de nouvelles technologies solaires1 Créer un réseau d’échanges entre les industriels et les institutionnels de la recherche 2
  120. 120. UN ACCOMPAGNEMENT DÉDIÉ POUR UN ECOSYSÈME SOLAIRE COMPÉTITIF C L U S T E R 80 membres, 300 entreprises 14 projets industriels développés plus de 30 startups incubées Plus de 20 sessions de formation et coaching dispensées à plus de 500 bénéfiaires Plus de 15 events organisés pour soutenir le développement d’un écosystème compétitif 3 millions de dirhams levés pour financer les activités du Cluster CLUSTER SOLAIRE - UNE CONTRIBUTION AU DÉVELOPPEMENT D’UNE FILIÈRE INDUSTRIELLE SOLAIRE COMPÉTITIVE AU MAROC À TRAVERS DEUX MISSIONS CLÉS: LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES ET LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS INDUSTRIELLES CLUSTER PORTÉ PAR PLUSIEURS INSTITUTIONS MULTISECTORIELLES BÉNÉFICIANT DU SOUTIEN DE PARTENAIRES DE RENOM 10
  121. 121. 6 AIN BENI MATHAR – 20 MW 1 PLUS DE 3 500 MW DE PROJETS ENR EN OPERATION À CE JOUR NOOR OUARZAZATE I – 160 MW 2 AMOUGDOUL – 60 MW TANGER I – 140 MW TORRES / KOUDIA AL BAIDA – 50 MW TARFAYA – 300 MW + DE 20 BARRAGES RÉPARTIS À TRAVERS LE ROYAUME PROJETS SOLAIRES – 700 MW PROJETS EOLIENS – 1 200 MW 1 2 1 2 3 4 1 2 3 4 PROJETS HYDRAULIQUES – 1 770 MW AKHFENIR 1 & 2 200 MW FOUM AL OUED 50 MW HAOUMA 50 MW CIMAR 5 MW 1 2 4 3 LAFARGE 32 MW 5 …DONT 657 MW DÉVELOPPÉS DANS LE CADRE DE LA LOI 13-091 2 5 3 4 JBAL KHALLADI 120 MW 6 11 NOOR OUARZAZATE II – 200 MW 3 NOOR OUARZAZATE III – 150 MW 4 NOOR OUARZAZATE IV – 72 MW 5 NOOR LAAYOUNE I – 85 MW 6 NOOR BOUJDOUR I – 20 MW 7 3 4 5 7 6 AFTISSAT 200 MW 7 7
  122. 122. NOOR OUARZAZATE: UN COMPLEXE MULTI TECHNOLOGIES EN EXPLOITATION Capacité : 160 MW Technologie : CSP trough Stockage: 3 heures Prix : 1,62 MAD/kWh Emissions de CO2 évitées: ~ 280 000 tCO2 / an Capacité : 200 MW Technologie : CSP trough Stockage : > 7 heures Prix : 1,36 MAD/kWh Emissions de CO2 évitées : ~ 380 000 tCO2 / an Capacité : 150 MW Technologie : CSP Tour Stockage : > 7 heures Prix : 1,42 MAD/kWh Emissions de CO2 évitées : ~ 250 000 tCO2 / an Capacité : 72 MW Technologie : PV avec tracking system Noor Ouarzazate I Noor Ouarzazate II Noor Ouarzazate III Noor Ouarzazate IV UN COMPLEXE SOLAIRE DE 580 MW COMBINANT 3 TECHNOLOGIES SOLAIRES DIFFÉRENTES Emissions de CO2 évitées : ~ 87 000 tCO2 / an Prix : 0,46 MAD/kWh Intégration industrielle : 30%* * Taux d’intégration industrielle réel atteint: 34% Intégration industrielle : 35% Intégration industrielle : 35% 10 La mise en exploitation de l’ensemble du complexe solaire Noor Ouarzazate consacre sa position de plus grand complexe mutli-technologies en opération au monde
  123. 123. NOOR LAÂYOUNE ET NOOR BOUJDOUR: ACHÈVEMENT DE DEUX CENTRALES PV D’UNE CAPACITÉ CUMULÉE DE 100 MW Projets financés à travers des green bonds pour un montant total de 1 200 millions de dirhams Capacité: 85 MW Technologie: PV avec tracking system Prix: 0,44 MAD/kWh Emissions de CO2 évitées: ~ 104 000 tCO2/an Capacité: 20 MW Technlogie: PV avec tracking system Prix: 0,64 MAD/kWh Emissions de CO2 évitées: ~ 24 000 tCO2/an 11 NOOR LAÂYOUNE I NOOR BOUJDOUR I
  124. 124. PROJETS ENR À VENIR CONTRIBUANT À L’ATTEINTE DES OBJECTIFS FIXÉS À HORIZON 2020 / 2030 PROJETS SOLAIRES PROJETS ÉOLIENS PROJETS HYDRAULIQUES 12 700 MW DE PROJETS SOLAIRES EN OPERATION ET PLUS DE 1 800 MW À VENIR 1200 MW DE PROJETS ÉOLIENS EN EXPLOITATION ET PLUS DE 850 MW EN DÉVELOPPEMENT* PLUS DE 20 BARRAGES EN EXPLOITATION * Projets privés compris NOOR TAFILALET NOOR ARGANA NOOR MIDELT PHASE I NOOR ATLAS NOOR PV II AUTRES PROJETS ÉOLIENS PRIVÉS REPOWERING KOUDIA AL BAIDA PEI 850 MIDELT PROJETS HYDRAULIQUES PRIVÉS PROJETSPRÉVUSÀHORIZON2020/2021 PROGRAMMATION 2030 EN COURS POUR DÉFINIR LES POTENTIELLES SYNERGIES ENTRE TECHNOLOGIES ENR + 3000 MW en 2020 + 6000 MW en 2030 PEI 850 TISKRAD PEI 850 TANGER II PEI 850 JBEL LAHDID PEI 850 BOUJDOUR PROJET EOLIEN TAZA
  125. 125. UN POTENTIEL D’ÉCHANGE AVEC L'EUROPE À TRAVERS LA MISE EN PLACE D’UNE FEUILLE DE ROUTE COMMUNE PARTENAIRES IMPLIQUÉS DANS LE PROJET SIGNATURE LORS DE LA COP22 DE LA DÉCLARATION CONJOINTE POUR LE DÉVELOPPEMENT D’UNE FEUILLE DE ROUTE EN VUE DE L’ÉCHANGE D’ÉLECTRICITÉ VERTE ENTRE LE MAROC ET L’EUROPE Gestionnaires des réseaux de transport d’électricité « TSO » SECRÉTARIAT DU COMITÉ DE PILOTAGE ASSURÉ PAR MASEN 25 PAYS SIGNATAIRES: COMITÉ DE PILOTAGE CINQ PAYS SIGNATAIRES: Cadrage du projet et synthèse des études antérieures Réalisation des études et identification des marchés cibles pour l’échange d’électricité entre les cinq pays Elaboration de la feuille de route et préparation de la mise en œuvre PHASE I PHASE II PHASE III
  126. 126. UN SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR DES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU-DELÀ DES FRONTIÈRES NATIONALES 14 MoU signés avec Masen Autres pays à potentiel PLUSIEURS MOU SIGNÉS EN AFRIQUE EN COMPLÉMENT DES MOU CONCLUS, MASEN A ÉGALEMENT SIGNÉ UN ACCORD DE PARTENARIAT AVEC LA BAD POUR DÉPLOYER L’INITIATIVE DESERT TO POWER EN AFRIQUE Framework agreement signés ou en cours de signature NIGÉRIA MADAGASCAR ETHIOPIE DJIBOUTI SÉNÉGAL GUINÉE BISSAU TANZANIE RWANDA ZAMBIEGHANA BURKINA FASO SoudanTchadNiger Mauritanie Mali RÉPUBLIQUE DU CONGO DRC Pays impliqués dans l’initiative Desert To Power Erythrée
  127. 127. 15
  128. 128. # RenoWatt La performanceénergétiquedes bâtiments CASABLANCA/ 28 novembre 2018 Salma LASRI- Directeur RenoWatt #
  129. 129. # B.e.FINs.a.(filialedelaSRIWenvironnementdétenueà51%parlaRWet49%parla SRIWenvironnement) Cadre ▪ RenoWatt est une mission déléguée du GouvernementWallon ▪ B.e.FIN s.a. est mandaté par le Gouvernement wallon pour mettre en œuvre en son nom et via l’instrument juridique qu’est la société spécialisée, le programme de transition énergétique RenoWatt. ▪ Subside européen (ELENA) pour l’assistance technique ▪ Subside de la RégionWallonne #
  130. 130. # Ecoles Bâtiments publics Hôpitaux Entités publiques Sélection de l’ESCO Adhésion au guichet unique QuickScansdes bâtiments Financement Procédures de marchés publics CPE Tiers investisseur Subsides publicsSélection des bâtiments en fonction du potentiel d’économie d’énergie Fonds propres # RenoWatt est un guichet unique qui aide les entités publiques à lancer les travaux de rénovation énergétiques par Contrat de Performance Énergétique (CPE)
  131. 131. # Objectifs en chiffres ▪ Concrétiser des projets d’investissements en infrastructures énergétiques ▪ 262 communes wallonnes et pouvoirs publics wallons ▪ 100 millions€ dans les trois prochaines années ▪ 1485 emplois (directs et indirects) ▪ Assistance technique sur 3 ans #
  132. 132. # Type de projets ▪ Rénovation de bâtiments visant à diminuer la consommation énergétique ▪(Energies renouvelables, gains d’énergie, centrale de chauffe) ▪ Uniquement des projets avec des porteurs publics #
  133. 133. # RenoWatt Une centrale d’achat qui agit pour compte des PAB pour passer desCPE ▪ RenoWatt- Projet Pilote ▪ En 2014, le GRE-Liège lance un projet pilote de rénovation énergétique en province de Liège ▪ Pourquoi le GRE ? Potentiel de création d’emplois ▪ La rénovation énergétique représente un axe économique stratégique ▪ Potentiel de mobilisation de minimum 17,000 emplois à long terme ▪ Recentrage vers des dépenses locales et amélioration du PIB #
  134. 134. # ▪ 1CPE hôpital ▪ 2CPE écoles ▪ 1CPE bâtiments administratifs ▪ 1CPE bâtiments sportifs ▪ 5 CPE pour un montant de € 59 millionsTVAC ▪ Investissements (travaux) : € 36,6 millionsTVAC dont 24 millions sur des sociétés locales avec leur siège en province de Liège ▪ Nombre de sites et bâtiments : 64 sites et 136 bâtiments ▪ Economies d’énergie : 33% ▪Temps de retour moyen : 22 ans ▪ Diminution de CO2 : 7,545 tonnes de CO2 #
  135. 135. # 8 SWOTRenowatt-QUANTITATIF Part des investissements (hors maintenance, garantie totale et M&V): 1. isolation de façades 11% 2. isolation de toitures 14% 3. Planchers bas 0% 4. menuiseries extérieures 35% 5. Production chaleur 12% 6. Production de refroidissement 0% 7. Production d'ECS 2% 8. Distribution 4% 9. Emission 3% 10. Ventilation 2% 11. Eclairage 2% 12. Energies renouvelables 6% 13. GTC/Télégestion 5% 14. Autres 4% Répartition des investissements
  136. 136. # ESCO ▪ Groupement d’entreprises comprenant tous les métiers nécessaires à la gestion d’un CPE ▪ En général, le groupement est mené par une entreprise prenant la responsabilité et l’engagement ▪ Le groupement est géré par des contrats à l’intérieur-même du consortium et régissant les responsabilités de chacun Par exemple: Remarque: dans nos marchés la sous-traitance est limitée à 2 niveaux Bureau d’études TS et énergie + architectes + entreprises de travaux+ entreprises de maintenance
  137. 137. ## Types de compétences requises qui peuvent être rassemblées au sein d’une entreprise et/ou ses entités de soutien HVAC Electricité Eclairage Isolation Monitoring / réglage Isolation à distance Maintenance
  138. 138. # PrincipesCPE ▪ Garantir la performance énergétique des travaux ▪ Fournir une taille attractive pour les ESCO ▪ Diversifier le risque pour les financeurs et obtenir de bonnes conditions ▪ Diminuer le coût # LE CPE EST UN CONTRAT POUVANT ENGLOBERTRAVAUX, MAINTENANCE ET PERFOMANCE ENERGETIQUE
  139. 139. ## ▪Tout investissement qui consiste en des fournitures, travaux ou services ▪AAPE ▪L’investissement est porté par le PAB ▪ Curative ▪ Préventive ▪ Garantie totale ▪ (Stratégie en fonction des types de bâtiments) ▪ La diminution de consommation énergétique ▪ Le niveau de service contractuel durant toute la durée du contrat ▪ L’indemnisation du PAB en cas de non atteinte de la performance énergétique contractuelle ▪ La réalisation de tous travaux permettant d’atteindre l’objectif ou résorber l’écart En cas de performance supérieure : l’ESCO peut bénéficier d’une partie des gains Investissements Maintenance Garantie de résultat
  140. 140. # Le principe Bonus/Malus SWOTRenowatt-QUANTITATIF Bonus Malus SurperformanceSous-performance Objectifdeperformance
  141. 141. # PHASESCPE SWOTRenowatt-QUANTITATIF
  142. 142. # L’IPMVP L’IPMVP: • L’IPMVP (International Performance Measurement andVerification Protocol) est une méthode de mesure des économies d’énergie réalisées dans le secteur du bâtiment. Elle consiste à prendre en compte toutes les variables explicatives (température de consigne, occupation du bâtiment, données climatiques…) agissant sur la consommation énergétique d’un bâtiment afin de rendre le résultat indiscutable. • Le PMV (plan de mesure et vérification) est la base contractuelle du CPE, il en définit les règles au niveau du suivi de la performance du bâtiment.
  143. 143. # Avantages ▪Réalisation des audits énergétiques ▪Etudes de faisabilité technique et financière ▪Passation des marchés publics ▪ Négociation avec les ESCOs ▪ Conseil par un juriste spécialisé ▪ Expertise technique et IPMVP ▪ Facilitateur neutre et “public” #
  144. 144. # ▪ Investissements labellises RenoWatt considérés comme ≪ hors balises ≫ ▪ Accession à des types de financements grâce à la taille des marches RenoWatt ▪ Analyse du retour financier pour les bâtiments et pour l’ensemble de l’entité publique ▪ Négociation des subsides (type UREBA) au niveau du Gouvernement Wallon # Montage Financier
  145. 145. # # Etape 1 Cadastre énergétique – Sélection des bâtiments sur base de données globales Etape 2 Sélection des bâtiments sur base de données détaillées des bâtiments Etape 3 Quick scans Etape 4 Analyse financière Etape 5 Inventorisation Technique Détaillée Etape 6 Lancement du marché ▪ Bâtiments sélectionnés selon potentiel de gain énergétique ▪ Si pas de potentiel, le bâtiment est retiré de la sélection ▪ Si l’entité publique décide de se retirer alors qu’il y a du potentiel, ‒ Etape 1 à 5: l’entité publique paie les études à RenoWatt ‒ Etape 6: L’entité publique assume le coefficient multiplicateur du marché qu’elle met en péril suite à son retrait1 Filtre
  146. 146. # # Adhésion à Renowatt Récolte des données, estimation des gains, sélection des bâtiments Publication guide de sélection Sélection des candidats Partage du CSC Négociations et attribution Signature des contrats Exécution du contrat Total: 17-36 ms 1 2 3 4 5 6 7 1,5 - 2 mois 3 mois 3 mois 4-6 mois 3-6 mois 2 mois ▪ 2-3 séances de négociation ▪ Remise BAFO ▪ Désignation du titulaire Les pools de bâtiments sont réalisés Remise des candidatures Remise de la 1ère offre Les clauses techniques avec les candidats sélectionnés 8 6 - 18 mois Timing CPE
  147. 147. ## ▪ Solution globale: un interlocuteur unique ▪ Une garantie des économies d’énergie sur la durée globale du contrat ▪ Une approche « win-win »: en cas de gains supérieurs aux gains estimés, le ≪ surplus ≫ des gains est partage entre l’entité publique et l’ESCO (50%- 50%) ▪ Mise en place d’un système d’amélioration continue tout au long de la durée du CPE Financement par prêt ou fonds propres (en dehors du montant maximum d’endettement autorisé pour l’autorité publique) ▪ Création de pools de bâtiments rassemblant dans un seul marché différentes autorités publiques ▪ Promotion de l’emploi local dans les cahiers des charges ‒ Critères éthiques et sociaux ‒ Chaine de sous-traitance limitée ‒ Clauses flexibles et de formation Les innovations du projet RenoWatt
  148. 148. # 21 Réalisations RenoWatt
  149. 149. # Projet reconnu ▪ ≪ Best Energy Service Project 2017 ≫ décerné par l’UE/ Mai 2017 ▪ ≪ Meilleur projet de management énergétique ≫ décerné par l’AEE (USA)/ Octobre 2018 ▪ ≪ Projet Citynvest H2020 ≫ coaching d’autres autorités publiques européennes en vue d’implémenter des modèles similaires à RenoWatt en Espagne, Bulgarie, Irlande, République Tchèque. #
  150. 150. # SWOTRenowatt-QUANTITATIF Pour en savoir plus: www.renowatt.be
  151. 151. Rachid NAANANI Président du Cluster efficacité énergétique et matériaux de construction Cluster Efficacité Energétique des Matériaux de Construction (EMC) Efficacité Energétique et Energies Renouvelables : Quel potentiel dans le bâtiment ?
  152. 152. 01 Le bâtiment est le premier consommateur d’énergie avec une part de 25 % de la consommation énergétique totale du pays, dont 18 % réservés au résidentiel et le reste pour le tertiaire. Cette consommation énergétique est appelée à augmenter rapidement dans les années futures pour deux raisons : • L’évolution importante du parc de bâtiments à cause des grands programmes : plan azur de l’hôtellerie, programme d’urgence de l’éducation nationale, programme des 150 000 logements par an, programme de réhabilitation des hôpitaux, etc. • L’augmentation sensible du taux d’équipement des ménages en équipements CVC, éclairage et ECS du fait de l’amélioration du niveau de vie et la baisse des prix de ces équipements (chauffage, climatisation, chauffage de l’eau, réfrigération, etc.). Enjeux énergétiques
  153. 153. 02 La Règlement Thermique de Construction au Maroc (RTCM) vise essentiellement à améliorer les performances thermiques : • Réduire les besoins de chauffage et de climatisations des bâtiments, • Améliorer le confort des bâtiments non climatisés, • Réduire la puissance des équipements de chauffage et de climatisation à installer, • Inciter les architectes, ingénieurs et maîtres d’œuvre à l’utilisation des approches de conception thermique performante de l’enveloppe du bâtiment, • Mettre à la disposition des maîtres d’ouvrage, décideurs publics et bailleurs de fonds, un outil permettant d’améliorer la productivité de leurs investissements • Aider à la réalisation de diagnostics énergétiques des bâtiments existants. Objectifs
  154. 154. 03 Le RTCM constitue un document de base pouvant être incorporé dans les cahiers des charges des projets de construction, extension ou rénovation des bâtiments. C’est un outil d’aide à l’optimisation thermique et énergétique de l’enveloppe du bâtiment, intervenant au stade de la conception. Elle peut servir aussi comme outil de diagnostic des bâtiments existants en offrant un référentiel du niveau d’isolation thermique acceptable. Ensuite, le logiciel de simulation pourrait être utilisé pour évaluer les besoins annuels spécifiques de chauffage et de climatisation des bâtiments et les comparer par rapport à cette référence. Vocation et Utilité
  155. 155. 04 Le règlement thermique concerne uniquement l’enveloppe des bâtiments et couvre à la fois le secteur de l’habitat et les bâtiments tertiaires. Dans l’habitat, le règlement couvrira, a priori, toutes les catégories socio-économiques des bâtiments, à savoir: • Économique • Standing Pour ces derniers, quatre segments sont particulièrement couverts, à savoir : • Les hôtels • Les bâtiments administratifs (bureaux) • Les bâtiments d’éducation et d’enseignement supérieur • Les hôpitaux. Cible
  156. 156. 05 La loi n°58-15 modifiant et complétant la loi 13-09 relative aux énergies renouvelables est adoptée par le Parlement (à la première chambre en date du 27 octobre 2015 et à la deuxième chambre en décembre 2015), est promulguée par Dahir n° 1-16-3 du 1er Rabii II 1437 (12 Janvier 2016). Les grands principes de cette loi sont : • Augmentation du seuil de la puissance installée pour les projets d’énergie de source hydraulique de 12 à 30 MW • Possibilité de vente de l’excédent d’énergie renouvelable produite • Ouverture du marché électrique de sources renouvelables de la Basse Tension (BT) • Prise en compte de l’avis de l’Agence du bassin dans les processus d’autorisation. Principes
  157. 157. Réalisations du Cluster EMC dans le secteur
  158. 158. Le logement à énergie positive (LEP) Il est mené en collaboration avec l’Office de la Formation Professionnelle de la Promotion du Travail (OFPPT) de Settat et l’ensemble des membres et partenaires du Cluster. Ce bâtiment se situe au niveau du nouveau centre de formation des métiers BTP à l’OFPPT de Settat, et répond aux exigences du cahier des charges marocain en matière de logement social. La spécificité de cette construction est non seulement une subvention autonome aux besoins énergétiques mais aussi un surplus de production électrique pouvant être injectée dans le réseau. Ce genre d’habitation garantit ainsi aux occupants un confort thermique et un respect des normes de santé et de confort. est un projet initié par le Cluster EMC, c’est le « premier logement à social à énergie positive au Maroc ». 06
  159. 159. Conformité au CEEB 95% des entreprises marocaines Un projet éducatif est démonstrateur Intégration de la technologie BIM Connexion à fibre optique 07
  160. 160. 08
  161. 161. 09 • Le premier logement social équipé en fibre optique au Maroc. • Un système naturel d’isolation thermique et acoustique et le tout est fait pour vivre dans un meilleur confort. • Ce genre d’habitation garantit ainsi aux occupants un confort thermique et un respect des normes de santé et de confort. • Répond aux exigences du cahier des charges marocain en matière de logement social. Une réalisation en collaboration avec les membres du cluster EMC
  162. 162. Cluster Technology of Wallonia Energy, Environment and sustainable Development 1 TWEED Cluster Sustainable Energy in Wallonia-Belgium
  163. 163. WHAT ARE WE DOING ? 2 Our first mission is to pave the way for the setting up of high quality and industrial-size projects in the fields of production and exploitation of sustainable energy. Reactive & proactive approaches!
  164. 164. WHAT ARE WE DOING ? 3 • Networking between industrial or commercial companies and others actors of sustainable energy sectors. • Reactive and proactive approaches in order to stimulate new projects. • Set-up technical support and management of projects. • Promote networking by organizing specific events, general meetings, workshops, bilateral meetings, face-to-face meetings, visits to companies,... • Develop synergies with other actors of sustainable energy sectors (clusters,...). • Local and international promotion of members. • Carrying out industry, technical, market and economic studies on sustainable energy sector. • Participation in European projects
  165. 165. TWEED en 2017 4
  166. 166. 5 TWEED in 2018…Many activites - Roadmap H2 in Wallonia (3/05) - Mission Smart Citites NY (7-11/05) - SmartWater (Storage), Event & visite (17/05) - GreenMind University 2nd édition (22/05) - Energy in cities (4/06) - ERA Net Smart Energy Systems – Project pitch & matchmaking ( 7/06) - Energy Solutions Roadshow for SME in Business Parks (7/06) - Biomass Cogeneration & Technical Visit for senior homes (12/06) - Mission Energy Campus Nurenberg (25-27/06) - Mission to Nice « Smart Energy » (27-29/06) - To come (2nd semester) : Energy in Hospitals, Swiming pools, Digital Workshop « IA & Deep learning in Energy », Missions to Rwanda/Tanzania/Morocco/China,…
  167. 167. OUR MEMBERS 6 TWEED members are companies having HQ in Wallonia or in Brussels, active in the sustainable energy sector. Type of companies: • General contractor / integrators in energy sector • Technology developper • Components manufacturer • Services: engineering, consultancy, carbon traders, financial and legals partners • Investment companies • R&D centers, universities • Training • Public partners • …
  168. 168. 7 HOW DOES IT WORK ? General Assembly (+120 members) Board of directors (10 members) "Sustainable Energy” projects proposals Operational Unit (3/4 people) Projects selection Working group Working group Working group …
  169. 169. 8 Prioritized technological areas/projects in our cluster • Solar PV : Integrated solar PV (BIPV), New materials (OPV,…), Network integration & real-time tracking and performance diagnostic, Maintenance, Trainings, Testing, Recycling • Biomass : Gasification, Pyrolysis, Biogas, Waste-To-Energy, Torrefied Biomass, Small scale technologies & residential applications • Wind : Simulation tools/softwares (CFD,…), Predictive maintenance, Remote analysis, Trainings • Energy Efficiency (Industry/Tertiary sectors) : Monitoring, Energy management, Heat networks • Smart-Grids : Production forecast, Micro-Grids, Demand Side Management • Storage : Lithium-ion batteries, Inter-seasonal thermo-chemical storage, Cold storage (phase change materials) • Hydrogen : Electrolysis, Fuel-Cells • Markets (Customers oriented) : Technologies for Hospitals, Sport centers, Swimming pools, supermarkets, Hotels, Breweries,… • New Topic - Green Mobility : Integration of Renewables for transports
  170. 170. 9 NEW PORTAL REWALLONIA! +350Players !
  171. 171. Portal ReWallonia 2011 2013 2012 The first mapping Wind turbine was launched in 2011. Then, Solar PV Wallonia was launched in 2012. The 3rd mapping, biomass Wallonia was launched in 2O13.
  172. 172. Portal ReWallonia 2015 2016 Greenheat Wallonia was laucnhed in 2015. L a u n c h o f t h e REWallonia portal at the same time. Launch of the Smart Grids mapping in May 2016. Launch of the new REWallonia portal. NEW … and still a lot to come!
  173. 173. Cluster Technology of Wallonia Energy, Environment and sustainable Development 12 Renewable Energy Market in Wallonia
  174. 174. 13 Context
  175. 175. Context 14
  176. 176. COP 21: Max +2°C 1 5 80-95% CO2 reduction 2020 2030 2050Now CO2 réduction 36,6 % Renewables 10,8 % Energy efficency 21,8 % CO2 reduction 20% 15% Renewabless 20% 13% Energy efficency 20% 18% CO2 reduction 40% Renewables 35% 20 to 40% Renewables in transport 10% dies el Energy efficency 35% • COP21 in december 2015, agreement with 195 countries • EU Level, objectives for 2020, 2030 & 2050 • Belgium, objectives for 2020 & a agreement for a « Energy Pact » for the future • Wallonia, objectives for 2020, 2030 & 2050 Context in wallonia
  177. 177. 1 6 Green Energy Market in Wallonia Evolution
  178. 178. 1 7 Green Energy Potential in Wallonia
  179. 179. Cluster Technology of Wallonia Energy, Environment and sustainable Development 18 SOLAR ENERGY
  180. 180. 19 One of Europe’s biggest BIPV project contains Belgium Technology SOLAR ENERGY Did you know? Technology from Wallonia
  181. 181. 20 SOLAR ENERGY H2 POWERED 1 MW PEM FUEL CELL The largest CSP Power Tower Project worldwide with a 60% capacity factor (South Africa) 2MW ENERGY STRAGE FACILITY - EON Germany Did you know? Technology from Wallonia Inside !
  182. 182. 21 SOLAR ENERGY H2 POWERED 1 MW PEM FUEL CELL Plug and play large solar thermal installation, from 30 to 3.000 m² 2MW ENERGY STRAGE FACILITY - EON Germany Did you know? Technology from Wallonia
  183. 183. 22 Training & Company certification R&D & Services System component s Studies & Consultancy & Funding … Technologies Distribution & Installation Control & Monitoring Quality control & Maintenance Recycling Supply of raw materials Implementa tion raw materials Cell Module Integration Others H O R I Z O N T A L V A L U E C H A I N V E R T I C A L C H A I N Adhesives – Backsheet – Cable – Encapsulant - Frame BIPV materials - Distribution network - Lens / mirror - Light management - Module integration - Storage Tracker Optical elements - Substrate - Textile & Flexible Wafer Cables - Fastening - Follow-up / Assessment – Inverter - Lightning protection - Management system - Monitoring Material transformation instruments - Simulation software Aluminium - Gas - Glass - Polymers - Semiconductor devices - Steel Focus on PV INDUSTRY MAPPING !
  184. 184. Training & Company certification R&D & Services System components Source Photos : Forem. Elextra. SOLAR INDUSTRY: Mapping of actors in Wallonia 23
  185. 185. R&D & Services System components Studies & Consultancy & Funding Source photos : CSL, Femagsoft, Eliosys, station polaire. SOLAR INDUSTRY: Mapping of actors in Wallonia 24
  186. 186. Supply of raw materials Implementa tion raw materials Cell Module Integration Others System components Studies & Consultancy & Funding Technologies Source photos: AGC, Câblerie d’Eupen SOLAR INDUSTRY: Mapping of actors in Wallonia 25
  187. 187. Etude & Consultance & Financement Technologies Distribution & Installation Source photos: Decube, Issol. SOLAR INDUSTRY:Mapping of actors in Wallonia 26
  188. 188. Technologies Distribution & Installation Control & Monitoring Source photos : AGC, Derbigum, de Simone SOLAR INDUSTRY: Mapping of actors in Wallonia 27 Supply of raw materials Implementa tion raw materials Cell Module Integration Others
  189. 189. Distributio n & Installation Control & Monitoring Recycling Source photos: Derbigum, Greenwatch, Energreen. SOLAR INDUSTRY: Mapping of actors in Wallonia 28 ...
  190. 190. Control & Monitoring Recycling SOLAR INDUSTRY: Mapping of actors in Wallonia 29 Source photos: FreeMind, Meterbuy.
  191. 191. Recycling Source photos: Enerzine. SOLAR INDUSTRY: Mapping of actors in Wallonia 30
  192. 192. www.rewallonia.be
  193. 193. Glass Encapsulant Cells Backsheet Frames Cable : www.rewallonia.be
  194. 194. Cluster Technology of Wallonia Energy, Environment and sustainable Development 33 BIOMASS ENERGY & Green Heat
  195. 195. Recycling World Premiere Did you know? Project PHOENIX: Turn your car into fuel! - Recycling European average (82%) à Comet + Phoenix (90%) - Low energy process, 70.000 T/ Yearà 20 Million liters BIOMASS ENERGY Technology from Wallonia !
  196. 196. Premiere Did you know? BIOMASS ENERGY Technology from Wallonia !
  197. 197. 36 SOLAR Thermal H2 POWERED 1 MW PEM FUEL CELL Plug and play large solar thermal installation, from 30 to 3.000 m² 2MW ENERGY STRAGE FACILITY - EON Germany Did you know? Technology from Wallonia
  198. 198. 37 Ø Sectorial and strategic study Ø Online map of players www.rewallonia.be
  199. 199. Ø Sectorial and strategic study Ø Online map of players www.rewallonia.be
  200. 200. Ø Sectorial and strategic study Ø Online map of players www.rewallonia.be
  201. 201. Cluster Technology of Wallonia Energy, Environment and sustainable Development 40 WIND ENERGY
  202. 202. World’s onshore most powerful Operating windturbines are in Belgium... 6,5 MW/windturbine, 200m from Enercon, Nacelle at 135m Blades of 60m Did you know? WIND ENERGY
  203. 203. Did you know? WIND ENERGY Belgian Technology Inside Deepest & furthest (in operation) from sea-coast Belwind C-Power
  204. 204. 43 www.rewallonia.be
  205. 205. Cluster Technology of Wallonia Energy, Environment and sustainable Development 44 SMART Energy Systems & STORAGE
  206. 206. 45 Did you know?The Auchan group has entrusted Dapesco with a mission of supervision and optimization of energy consumption from its 125 hypermarkets, 65 shopping malls and 16 warehouses in France ENERGY EFFICIENCY Technology from Wallonia !
  207. 207. 46 Data management Did you know? The complex management of these infrastructures requires powerful and flexible solutions allowing the management of a multitude of data permanently generated by the installations. Eoly opted for Opinum's Opisense solution to optimize the management of its infrastructure
  208. 208. 47 Storage & Smart-Grid Did you know? Smart Micro Grid Energy Management System (EMS) 15kV Distribution grid operated by RESA 1260kWh, 1h Li- ion 1200kWh, 3h Redox 1754kWh, 3h25 Redox Total = 4,2MWh 2 MWp 6500 PV panels 10.000 m2 of surface 36 inverters 1,3GWh On-gridOff-grid The biggest industrial application of the Battery Storage application of Flow Battery
  209. 209. 48 Did you know? Storage & Smart-Grid The three-way bidirectional converter In 2016, CE+T Power won first prize and was awarded with $1 million from Google & IEEE Little Box Challenge for developing an inverter with the world’s highest power density. They wanted to turn the newly developed technologies into a market-fit solution and therefore founded CE+T Energrid.
  210. 210. 49 ACIT CECOTEPE CITIZEN’S RESERVE COMPAGNONS ENERGIES RENOUVELABLES ENERGY4ME HARMELING HENNALUX KESSLER MIDEO SINK FLOAT SOLUTIONS www.rewallonia.be S t o r a g e P l a y e r s
  211. 211. CECOTEPE CM-TECH ENERGYPONICS HARMELING KESSLER UCL ICTEAM Institute ULG ULG ULG Montefiore 50 S m a r t G r i d s P l a y e r s www.rewallonia.be
  212. 212. Cluster Technology of Wallonia Energy, Environment and sustainable Development 51 Next Topics for TWEED
  213. 213. RES production Demands H2 Electrical storage WIND PV Electrolyze Import/export of tanks EVs H2 vehicles H2 storage Industrial H2 Onsite customer Batteries H2 H2 • CAPEX • OPEX • Historical Production onsite • EV/H2 cars arrivals and demand • Charging stations • H2 pumps (CAPEX, power) • CAPEX/OPEX • Power • Storage capacity • Round trip factor • Technology • Efficiency • CAPEX/OPEX • Storage capacity Time series Tech. feat. Tech. feat. Tech. feat. Time series Tech. feat. (C) Copyright Consortium INTERESTS – 2017 Renewables & Green Mobility
  214. 214. Demands WIND PV Electrolyze Import/export of tanks EVs H2 vehicles H2 storage Industrial H2 Onsite customer Batteries H2 H2 Logistics & Roads Commercial Buildings Business Parks,… H2 export H2 export H2 H2 H2 im port H2 export im port NETWORK EXCHANGES / SERVICES RES production (C) Copyright Consortium INTERESTS – 2017 Renewables & Green Mobility
  215. 215. Last but not least… Hydropower Did you know? Underground Cavity Energy Storage
  216. 216. Still searching ? Visit our portail ! 55
  217. 217. Cluster Technology of Wallonia Energy, Environment and sustainable Development TWEED Asbl Rue Natalis 2 – 4020 Liège – Belgium Bricout Paul Project engineer pbricout@clustertweed.be Olivier Ulrici Project engineer oulrici@clustertweed.be Cédric Brüll Director cbrull@clustertweed.be 56 www.clustertweed.be

×