Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Atelier TWEED autoconsommation collective | LLN - 27 février 2019

78 views

Published on

Vous avez été nombreux à nous rejoindre lors de l’atelier « Autoconsommation collective », organisé dans le cadre de l’événement Mécatech (rassemblant plus de 200 acteurs wallons du numérique). Ce sujet est en effet en pleine ébullition comme l’atteste les travaux présentés par nos invités du jour : l’APERe asbl, le bureau Ph. Deplasse, le cabinet d’avocats Janson-Baugnet ainsi que le développeur Greenwatch.

Published in: Environment
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Atelier TWEED autoconsommation collective | LLN - 27 février 2019

  1. 1. ATELIER AUTOCONSOMMATION COLLECTIVE • Comment l'autoconsommation collective peut être un modèle de marché vertueux instaurant durablement le photovoltaïque comme une commodité ? Benjamin Wilkin, directeur de l'APERE • Comment transformer les contraintes techniques et réglementaires en business modèles à succès ? Gaëtan Durvaux, directeur opérationnel du Bureau d'Experts Ph. Deplasse & Associés Guy Blocq, Associé au Cabinet Janson-Baugnet • Projet de Gestion Active des Consommations : quelles perspectives pour un quartier résidentiel ? Jérôme Kervyn de Meerendré, CEO de Greenwatch
  2. 2. APERe Association pour la Promotion des Energies Renouvelables Benjamin Wilkin MecaTech 4.0 - 27 février 2019
  3. 3. 2 Association indépendante Active depuis 1991 Membres signataires de la Charte pour une énergie durable Organisme d’éducation permanente Expertise au service de tous citoyens, écoles, communes, coopératives, pouvoirs publics, médias et professionnels de l’énergie L’APERe…
  4. 4. 3 Accompagner les citoyens et les collectivités dans leur appropriation de l’énergie vers un système 100% renouvelable, durable et solidaire. Lever les barrières Partager librement l’information Interpeller l’intelligence de chacun Proposer des solutions constructives MISSION
  5. 5. 4 NOS ACTIONS EN 4 AXES Territoires Coopératives Citoyennes Observatoire Prosumers
  6. 6. Partager de l’électricité photovoltaïque entre voisins…
  7. 7. 6 0,00 € 0,10 € 0,20 € 0,30 € 0,40 € 2008 2018 Coût d'approvisionnementélectrique résidentiel Réseau PV Subsides ! Taxes ?!
  8. 8. 7 Novembre 2018 – Parlement EU (Strasbourg) Octobre 2018 - Wallonie, gouvernement Décret 1ère lecture Dynamique politique
  9. 9. 8 Marché actuel Le marché global a une logique « top-down » historiquement lié aux moyens de production centralisés de la haute vers la basse tension. Les mécaniques de marché actuel n’offrent pas de contexte favorable au déploiement des technologies décentralisées. Marché de production décentralisé Création d’un marché local Permet un déploiement optimal du PV, des Cogen de l’éolien en parc d’activité économique Propose un circuit-court (en phase avec les limites réseau) Crée de nouvelles opportunités économiques Photovoltaïque: un marché spécifique dans un marché global
  10. 10. 9 Communauté énergétique basée sur des critères réseaux Gestionnaire de la communauté. Principe Autoconsommation Collective Virtuelle
  11. 11. 10 Autoconsommation Collective principes (France)
  12. 12. 11 Acteurs de l’autoconsommation collective Intérêt Freins Leviers Producteurs • Création d'un marché • Investissement long terme • Frais de gestion • Risque client • Place pour opérateurs publics et citoyens • Développement d’un outil de gestion public Consommateurs • Accès à de l'énergie renouvelable locale sans nécessairement investir ou être propriétaire de son logement • Complexité du mécanisme • Développement d’un outil de gestion public Réseaux • Limitation du besoin d'investissement réseau malgré développement du PV • Acceptation du compteur communiquant • Augmentation des contributions sans taxe forfaire sur le renouvelable • Capacité à suivre la demande de compteurs communicants • Phasage du déploiement des AC en fonction des capacités d’installation (maîtrise du rythme de déploiement des AC) Pouvoirs publics • Cadre stable pour un déploiement à moindre coût (sans subside) en phase avec les objectifs wallons • Acceptabilité de la fin de la compensation • Augmentation des contributions • Facilite la suppression des CV pour les installations en toiture • Attaques politiques en matière de hausse tarifaire • Plan de déploiement vers public précarisé et PME Prosumers existants • Pas de taxe prosumers - Augmentation virtuelle de leur autoconsommation • Atténuation de l’impact de la fin de la compensation • Augmentation des frais de contribution au réseau • Faire des pionniers des partenaires
  13. 13. 12 Réseau public /privé? Réel / virtuel ? Accessibilité de l’information sur les consommations et productions réelles? Vendre / donner l’électricité produite? Logistique du payement? Mise en place d’une structure de gestion ? Equilibrage du réseau ? Fiabilité d’approvisionnement ? Stockage ? Prix? Partage de renouvelable – éléments de décisionLobbying
  14. 14. 13 Mémorandum APERe 2019 https://www.apere.org/sites/default/files/Memor andumAPERe2019_1.pdf 1. Fin compensation 2. Réseau public 3. Périmètre définit selon éléments physiques 4. Rôle de gestion des données au GRD 5. Exception à la notion de fournisseur 6. Gestionnaire ouvert à tous 7. Gestionnaire = garantie de traitement neutre 8. Maintien de l’autoconsommation physique 9. Construire un tarif pour avoir -0,05€/kWh (particulier) 10. Mécanique tarifaire tenant compte des évolutions des coûts de production
  15. 15. 14 Création d’un tarif incitatif, LEVIER de l’AC
  16. 16. 15 Abonnez-vous à Faites un don à l’APERe Don de 40€ = déduction fiscale www.apere.org Merci Soutenez la transition énergétique!
  17. 17. Réseaux fermés professionnels, réseaux alternatifs, énergies renouvelables et autoconsommation collective Comment transformer les contraintes réglementaires et techniques en business modèles à succès? 27 février 2019 Janson & Ph. Deplasse & Associés
  18. 18. PLAN I. Aspects législatifs et impacts : nouvelles directives européennes et projets de transposition au niveau du Gouvernement wallon 1. Introduction – Contexte global 2. Boîte à outils juridique II. Aspects économiques et techniques liés aux risques : cas concrets III. Echanges 2
  19. 19. PARTIE I Aspects législatifs et impacts 3
  20. 20. Contexte global: réchauffement climatique 4 AFP/ARCHIVES - LIONEL BONAVENTURE
  21. 21. Contexte global: réchauffement climatique 5 Le cadre règlementaire européen impose de faire évoluer les métiers de l’immobilier: 1. La directive 2002/91/CE du Parlement européen et du Conseil du 16 décembre 2002 sur la performance énergétique des bâtiments 2. La directive 2010/31/UE du Parlement européen et du Conseil du 19 mai 2010 sur la performance énergétique des bâtiments (refonte) 3. Directive 2012/27/UE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 25 octobre 2012 relative à l'efficacité énergétique 4. DIRECTIVE (UE) 2018/2001 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 11 décembre 2018 relative à la promotion de l'utilisation de l'énergie produite à partir de sources renouvelables (refonte)
  22. 22. Solution à la hausse des prix de l’électricité 6 Être soi-même producteur… Consommer moins… Consommez mieux ! Comment? • Contrats de performance énergétique • Cogénération • Panneaux solaires • Communautés d’énergie… Mais tout ça ne rapporte qu’aux locataires… FAUX !!!
  23. 23. Boîte à outils juridique - Toolbox
  24. 24. 1. Autoproduction/consommation 2. Réseau fermé professionnel 3. Autoconsommation collective 4. Licence de fourniture 8 Boite à outils juridique - Toolbox
  25. 25. 3. Autoproduction / consommation • Tarif (<10 kVA) • RW: autoproducteurs ont droit à la compensation (puissance de l’onduleur ou de l’alternateur ≤ 10 kVA ) • Droit d’injection • RW : installations SER & cogénération > 10 kW, bénéficiaires des CV → redevance / MWh (supprimée dès le 1er janvier 2018, suite à l’arrêt CC n° 30/2014) => tarif de prélèvement ET d’injection 9
  26. 26. 4. Réseau fermé professionnel • Réseau privé (limites) • A priori interdit • RW : Exceptions limitativement énumérées : • consommations des clients avals sont temporaires (12 semaines/an max), p.ex. marchés, évènements, fêtes foraines, …; • consommations des clients résidentiels avals ne sont que la composante d’un service global, p.ex. location de garages, de chambres d’étudiants, de chambre dans une maison de repos ou la location d’une maison de vacances; • les habitats permanents (liste arrêtée par le Gouvernement); • situés à l’intérieur d’un même immeuble de bureaux. 10
  27. 27. 4. Réseau fermé professionnel • Tarif spécial • Tarifs pour raccordement et accès inspirés par tarifs publics (approuvés par la CWaPE) • Amortissements du réseau -> opportunité • Limites • pas de clients résidentiels (sauf accessoirement) • Autorisation (déclaration) (RW) • accès des tiers / libre choix du fournisseur (solution -> mandat) 11
  28. 28. 4. Réseau fermé professionnel • Zone géographique • Site géographiquement limité • Site industriel ou commercial ou de partage de services • RW: autorisation CWaPE (avis GRD) • Beaucoup de gens sont dans les RFP sans le savoir ! • Situations historiques • Opportunité de se conformer à la règlementation (fenêtre : déclaration CWaPE) • Opportunités commerciales (future vente, scission entité gestionnaire RFP – propriétaire d’immeubles) 12
  29. 29. 4. Réseau fermé professionnel • Compteurs • 1 seul point d’accès avec le réseau public/1 seul compteur « public » • Obligation d’émettre facture détaillée basée sur données de consommation réelles -> compteur auprès chaque client aval • Compensation en cas de production locale / autoconsommation (tarif de prosumer ?) • Évolution des coûts de l’énergie • Tendance à la hausse • Opportunité de faire des économies sur le volet « tarif » dans le coût d’énergie 13
  30. 30. 5. Autoconsommation collective • Qu’est ce que l’autoconsommation collective ? Notion EU : groupe d’autoconsommateurs agissant de manière collective dans le même bâtiment ou immeuble résidentiel qui organisent entre eux un partage d’énergie renouvelable produite sur leur(s) site(s); France : opération regroupant via une personne morale un ou plusieurs producteurs d’électricité d’origine renouvelable et un ou plusieurs consommateurs finaux, dont les points de soutirage et d’injection sont situés en aval d’un même poste public BT Ex: plusieurs logements, centre commercial, zonings industriels, etc. 14
  31. 31. EU: Impact Directive 2018/2001 - Introduit légalement 3 nouvelles notions: • d’autoconsommation collective • d’autoconsommateurs d’énergie renouvelables agissant de manière collective • de communauté d’énergie renouvelable - Introduit une obligation à charge des Etats membres: • les Etats membres doivent veiller à ce que les auto-con- sommateurs d’énergie renouvelables agissant de manière collective aient le droit de partager l’énergie renouvelable produite sur leur(s) site(s) sans préjudice des frais d’accès au réseau et autres frais, taxes redevances. • les Etats membres peuvent faire une distinction proportionnelle et justifiée entre les autoconsommateurs individuels et collectifs (art.21). 15
  32. 32. Situation en Wallonie • décret tarifaire du 19 janvier 2017 prévoit des règles de marché et tarifaire spécifiques pour des projets pilotes • déclaration de politique régionale du 25 juillet 2017 pour modifier la législation en ce sens • avant-projet de décret-programme du 21 décembre 2017 qui modifie le décret électricité toujours pour des projets pilotes • projet de texte décrétal sur les communautés énergétiques: - inclut une personne morale - l’électricité exclusivement produite à partir de sources d’énergie renouvelables ou de cogénération de qualité - par des unités de production détenues par ladite personne morale - au sein du périmètre local déterminé par le Gouvernement - tarifs ? 16
  33. 33. 6. Licence de fourniture • Pas de fourniture d’énergie sans licence ! La vente à un autre n° registre de commerce pose un problème • Solution: • RW : licence limitée • Faire appel à un titulaire de licence de fourniture • RFP : distribution d’énergie ≠ fourniture • Ligne directe • Alimentation en énergie par propre installation de production (collective) -> copropriété • Mandat: achat en nom et pour compte • Future transposition de la directive 2018-2001 et auto- consommation collective 17
  34. 34. PARTIE II Aspects économiques et techniques liés aux risques : cas concrets 18
  35. 35. Cas pratique 1 19
  36. 36. Cas pratique 1 : CPE dans un réseau fermé professionnel avec réseau de chaleur 20 • Bâtiment de +- 40 ans: • Façade relativement performante • Techniques spéciales vieillissantes: production d’eau glacée peu performante, chaufferie surdimensionnée, rendement de distribution nettement améliorable,… • Forte densité thermique et électrique • Cabine Haute tension unique en tête de l’installation • Production photovoltaïque déjà présente
  37. 37. Cas pratique 1: CPE dans un réseau fermé professionnel avec réseau de chaleur 21 • Projet: • Officialisation du réseau fermé professionnel en parfaite collaboration avec les services de la CWAPE (et donc création d’un GRD pour ce RFP) • Rénovation des techniques spéciales: • 2 cogénérations (électricité 100 % auto-consommée grâce à un bon dimensionnement) • Turbocore à condensation par eau • Passage au débit variable et régulation climatique des réseaux de chaleur et de froid • Rénovation de la cabine Haute Tension (mise en conformité pour la réinjection) • Elaboration de la structure tarifaire du réseau (création d’une nouvelle valeur par un i-RAB) • Conception conjointe des contrats de wheeling, contrats du GRD, contrat de performance énergétique, maintenance et garantie totale,…
  38. 38. Cas pratique 1: CPE dans un réseau fermé professionnel avec réseau de chaleur 22 • Résultat: • Réduction de l’emprunte CO² du site de 25 % • Création d’un véhicule financier avec un business plan générant près de 20 % de résultat net (malgré un WACC, un initial RAB et les provisions pour le remplacement des équipements en garantie totale) grâce à la vente de chaleur et à la distribution d’électricité basse tension aux occupants • Augmentation de la valeur patrimoniale du bien • Possibilité de scission ultérieure du site pour une vente par lot • ….
  39. 39. Cas pratique 2 23
  40. 40. Cas pratique 2: Installation photovoltaïque dans un shopping 24 Pas seulement pour les communs: communauté de consommateurs Région wallonne: • Projet de transcription partiel de la directive 2018/2001 (décret sur l’autoconsommation collective) ; • La communauté des locataires peut obtenir les certificats verts et la valorisation de l’électricité en décompte de sa facture (prorata au m² ou selon une autre clef de répartition) • Le propriétaire peut être rémunéré par les locataires pour: • L’usage de sa toiture • Le financement / le project management du projet • Le wheeling… • Copropriété des panneaux solaires avec un Tiers investisseur Grâce aux nouveaux outils qu’offre la règlementation !
  41. 41. III. Echanges 25
  42. 42. Merci de votre attention ! BRUSSELS Chaussée de La Hulpe,187 Terhulpsesteenweg, 187 1170 Brussels NIVELLES Rue Henri Pauwels, 2 1400 Nivelles GENT Congreslaan, 27 9000 Gent MONS Rue de la Réunion, 8 7000 Mons
  43. 43. Event Mecatech Projet de Gestion Active des Consommations sur un quartier résidentiel, état des lieux et perspectives 27-02-2018 27-02-19 1
  44. 44. PARTENAIRES Monitoring (6000 clients) Gestion de DB Projet PREMASOL Développement Hardware 27-02-19 2 Regroupement de 3 GRDs Evolution aspects tarifaires Plateforme évolutive Expertise communication marché Architecture IT Centre de recherche Expertise technique Pilotage des charges Expertise sociologique Co-création participants Développement de l’interface
  45. 45. Pilotage onduleurs PV Prévision PV GATEWAY Analyse réseau électrique 27-02-19 3 Pilotage charges résidentielles Plateforme ICT (architecture software et hardware) permettant d’évaluer, prévoir, activer et mesurer la flexibilité de la demande résidentielle FLEXIBILITÉ DE L’OFFRE ET DE LA DEMANDE
  46. 46. Valorisation de la flexibilité 27-02-19 4 Flexibilité offre et demande 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 7,0 8,0 9,0 10,0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 kWh Consommation jour-type sans GAC Heures creuses heures pleines
  47. 47. 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 7,0 8,0 9,0 10,0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 kWh/kW Consommation jour-type sans GAC – Prod PV Heures creuses heures pleines Valorisation de la flexibilité : Individuelle : prosumers • Optimisation auto-conso Collective : quartier • Optimisation auto-conso 27-02-19 5 Flexibilité offre et demande
  48. 48. 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 7,0 8,0 9,0 10,0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 kWh Consommation jour-type sans GAC – Prix BelPex Heures creuses heures pleines € 0 € 10 € 20 € 30 € 40 € 50 € 60 € 70 € 80 € 90 27-02-19 6 Flexibilité offre et demande Valorisation de la flexibilité : Individuelle • Signaux tarifaires Collective • Services de flexibilité au GRD • Sur le marché de la flexibilité
  49. 49. Contrat de service auxiliaire Contrat d’accès de flexibilité Mandat représentation Contrat équilibre Commodité Contrat équilibre Flexibilité Mandat représentation CLIENT Plateforme GAC FSP GRD Fournisseur ARP / BRP 1. Cahier des charges IT 27-02-19 7 actionneur de flexibilité
  50. 50. 191 questionnaires complets sur Wavre 58 questionnaires complets dans les Quatre Sapins Motivations GAC: signal prix et transition énergétique Acceptabilité de la flexibilité : participation et co-création • 23 panneaux PV • 12 PaC • 17 piscines • 9 boilers électriques • 5 chauffages électriques • Réduction facture (81 %) • Contribution transition (72 %) • Contrôle de sa consommation (65 %) • Pas de contraintes (41 %) • 3 focus groups et 6 entretiens individuels • Co-création de la flexibilité réelle • Co-création de l’interface pour exploiter cette flexibilité réelle 2. Analyse sociologique 27-02-19 8 ✓ GO : 51 conventions de participation signées (23 prosumers) Normes socialement acceptables de flexibilité des équipements
  51. 51. • Electro-ménager • Boiler électrique • Chauffage électrique • PaC Piscine • Pompe Piscine • Voiture Electrique Pilotages : • Application propriétaire • Programmateur Interne • Prise Intelligente Pilotages : • Monophasé: Prise Intelligente • Triphasé : WallBox • Borne DC Capteurs Charges Gateway Plateforme GAC Z-Wave 4G 3. Etat de l’art de la domotique et du pilotage 27-02-19 9
  52. 52. 27-02-19 10 4. Validation du business plan Données PREMASOL + réponses au questionnaire ULB => Reconstruction quartier type • 2 situations : actuelle et à +10 ans (Hypothèses sur l’évolution des charges, ex : 20 % de VE) • Optimisation GAC : flexibilité/déplaçabilité des charges Augmentation de l’autoconsommation ✓ Quartier : 53 % → 74 % ✓ Ménage : 39 % → 48 % Diminution des pointes de consommation (ménage et quartier) Sans GAC Avec GAC 39 48 14 26 48 26 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Autoconsommation (situation +10 ans) Injecté sur le réseau - non valorisé dans le quartier Valorisé au sein du quartier Valorisé au sein du ménage Impact du pilotage sur un quartier type
  53. 53. Flexibilité FSP → tarifs actuels de 31,05 €/ an Flexibilité GRD → plages tarifaires + pointes + auto-conso → prosumer : 271,06 € /an ; URD : 236,51 €/an GAC 4. Validation du business plan 27-02-19 11 10 % de la facture Valeur GAC + Flexibilité fournisseurs → pricing dynamique à 5 ansFacture électrique actuelle Création de valeur
  54. 54. Perspectives 27-02-19 12
  55. 55. GAC Flexibilité Physique SmartACC Flexibilité Physique & Virtuelle Quartier résidentiel Quartier résidentiel Building usage mixte Parc de PME 27-02-19 13 PROCHAINES ÉTAPES : Auto Consommation Collective Focus Coûts de déploiement

×