IGS
Clémence BERTRAND-JAUME
4 séances thématiques et évaluation finale :
Séance 1 : Fondamentaux et panorama du web social
Séance 2 : Efficacité et co...
Web&RH • cours 1
4
Du web 1.0 au web 4.0
Réseaux sociaux, Blogs, Wikis, ….
Digital en entreprise
Réseaux sociaux grands publics / professio...
Plus de 3 milliards d’internautes dans le monde,
40% de la population mondiale
25% possède un smartphone
Plus de 2 milliar...
Web collaboratif et participatif ou web social
Mises à jour, outils et ergonomie simplifiées
9
Google, Orange, Lycoos
Blogger, YouTube, Facebook, Twitter….
Iphone, Android…
Atawad « Any time, anywhere, any device »
10
WEB
BLOGS
WIKIS
RESEAUX SOCIAUXANNUAIRES
FORUMS SITES
MOTEURS
L’intégration des technologies numériques dans l’ADN
d’une organisation en vue d’optimiser et de péréniser son
efficacité....
Big data is high-volume, high-velocity and high-variety
information assets that demand cost-effective, innovative
forms of...
Explosion du volume des données numériquesBIG DATA
Ce qui a changé : les données et leur structuration
Analyse et extracti...
Améliorer l’expérience client : interaction avec les consommateurs
Les données sociales, comportementales et transactionne...
La gouvernance comme moteur
Evolution des compétences
Méthodes de management
Evolution de l’apprentissage
L’accompagnement...
MARKETING SUPPORTSRHCOMMUNICATION
• Etre à l’écoute et
d’observer (veille
marché concurrentielle)
• Analyser les attentes
...
PARTAGER DES INFORMATIONS
INCARNER L’ENTREPRISE
ATTIRER ET FIDÉLISER LES TALENTS
Social Learning, Serious game,
MOOCs, off...
WEB
BLOGS
WIKIS
RESEAUX SOCIAUXANNUAIRES
FORUMS SITES
MOTEURS
• Espace de discussion public
• Messages affichés par ordre chronologique
• Consultation est libre, mais l’inscription est...
• Outil de publication simplifié
• Articles affichés par ordre chronologique et triés dans des catégories
• Les lecteurs p...
• Base de connaissance où les internautes rédigent et corrigent les contenus
• Constitués d’un ensemble de pages sans syst...
• Service en ligne d’entraide où les questions et les réponses sont
publiées par les utilisateurs
• Réponses sont commenté...
• Service en ligne où les internautes peuvent publier des photos, vidéos, liens…
• Chaque élément publié est rattaché à un...
PRESPHOTOS AGENDACARTESVIDEOS
Ouvrir un compte Renseigner fiche identité Associer des tags
• Service en ligne permettant de regrouper l’ensemble des publications d’un
utilisateur des médias sociaux (social stream)...
• Service de publication, de partage et de discussion reposant sur des
messages très courts
• La consultation des messages...
• Site à l’accès restreint où chaque utilisateur possède un profil
• Les membres sont liés de façon bilatérale ou au trave...
• Ensemble d’entités sociales (individu,
organisation)
• Reliées par leurs interactions sociales.
Conceptuellement, il s’a...
Ce qui caractérise les réseaux sociaux :
• un profil utilisateur
• une recherche parmi les utilisateurs
• un moyen de mise...
Spécificité géographique,
culturelle, linguistiques, sociales …
Pénétration des réseaux sociaux
dans le monde :
• 56% en A...
Lancement : juin 2011
500 millions d’utilisateurs
Partage d’informations avec
des contacts classés par cercle
« Déclics » ...
Lancement : février 2004
Plus d’1,4 milliard d’utilisateurs
(28 millions en France)
Permet de publier des
informations (ph...
Lancement : mars 2003
364 millions d’utilisateurs
(dont 10 millions en France)
Réseau social professionnel
3 degrés de con...
Lancement : 2004
65 millions d’inscrits
(dont 10 millions en France)
Réseau social professionnel
Pages entreprises avec va...
Lancement : mars 2006
>300 millions d’utilisateurs
(dont 4,5 millions en France)
500 millions de tweets / jour
Service de ...
Lancement : mars 2010
72 millions d’utilisateurs
(dont 350 000 en France)
Permet de partager leurs
centres d'intérêt à tra...
Lancement : mars 2009
> 25 millions d’utilisateurs
Réseau social ludique de
géolocalisation
basé sur le principe
d’accumul...
Lancement : février 2005
1 milliard d’utilisateurs actifs
mensuels
4 milliards de vues par jour
dont 25% via mobile
6 mill...
Lancement : 2007
Plateforme de blogging
100 millions MAU
111,7 millions de blogs
51,7 milliards de publications
depuis le ...
Lancement : mars 2009
> 25 millions d’utilisateurs
Réseau social ludique de
géolocalisation
Permet de partager sa position...
Lancement : septembre 2011
100 millions d’utilisateurs
actifs mensuels
65% d’utilisateurs sont des
femmes
71% des utilisat...
CURATION BOOKMARKING
VEILLE
VISIBILITE
UPDATE
Ensemble des techniques visant à favoriser la compréhension
de la thématique et du contenu d’une ou de l’ensembles des
pag...
SEO
SEM
SMO
Search Engine Optimization
ou optimisation pour les moteurs de recherche (gratuit)
Search Engine Marketing
ou ...
Nouveau contenus
Mise à jour
Commentaires
Scoring
<Title>
<Meta>
<Description>
<Keywords>
Liens internes
(rubriques, sitem...
Achat de liens commerciaux sur les pages de résultats des moteurs de recherche
Rapport entre les apparitions (Impressions)...
• Ensemble de méthodes pour attirer des visiteurs sur des contenus de site
web grâce à la promotion de ceux-ci via les méd...
SMO
le SMO s’apparente aux techniques de marketing viral, le bouche à
oreille est créé grâce à des techniques de réseautag...
SMO
SMO
SEO SEM
Ces différents moyens de référencement sont cumulatifs et
complémentaires. De même, les actions sur l’une ...
TRAFFIC (VUES)
SMO
REFERENCEMENT
CONTENUS
REFERENCEMENT
• Quelles sont les informations que je souhaite voir diffuser ?
• A qui s’adresse ces informations ?
• Quelle image je sou...
• Votre présence sur Internet/ Médias sociaux
• Traces professionnelles et personnelles
 Participations à des blogs, à de...
Cherche des traces de vous
partout sur le web (Google,
jobs, Facebook, vidéos,
images, Twitter, journaux en
ligne, documen...
A chaque réseau sa spécificité
→ Être présent sur plusieurs réseaux permet de servir des
objectifs différents et de touche...
Créer un profil, complet et à jour basé sur le CV et les réalisations
Lister les mots-clés correspondants à son poste – ut...
• Rechercher les écoles, les sociétés dans lesquelles vous avez travaillé, les
associations auxquelles vous participez
• R...
Mettre à jour son profil et son statut, mettez à jour votre profil pour que ceux qui
vous cherchent aient toujours l’infor...
Web&RH • Cours 2
67
De l’intranet au RSE
Collaboration, plan de succession, mobilité,
transfert de compétences…
Bluekiwi, Jive, Jalios, Jam...
NOM
Terme technique anglo-saxon composé
de « intra » qui vient du latin (interne) +
« net » (réseau). C’est un réseau
info...
INTRANET
COLLABORATIF
NOM
Ajout de la nuance
2.0 = collaboration/social
RECEPTEUR
Les collaborateurs, la direction. En
don...
RSE
NOM
Réseau, une structure qui relie tous ces
composants
RECEPTEUR
Tout le monde, l’idée est de promouvoir
la connaissa...
Plate-forme applicative réunissant les employés d’une entreprise, ses clients, ses actionnaires ou
ses partenaires à des f...
ANIMATIONCOLLABORATION
Communauté d’expertise ou d’intérêt
Agréger des contenus autour d’un profil
Communiquer en temps ré...
• 80 % des entreprises du CAC 40 ont mis en place un réseau social d’entreprise
• 75% des sociétés du CAC 40 ont mis en pl...
• L’acronyme RSE est problématique, désigne avant tout la Responsabilité Sociale de l’Entreprise
• La sémantique-même susc...
RÉSEAU COLLABORATIF D’ENTREPRISE
(RCE)
• Identifier les personnes via les
compétences requises et débuter une
collaboratio...
• User centric vs Content centric : contrairement aux réseaux sociaux grands publics,
les RSE promeuvent les activités et ...
INFORMER LES SALARIÉS
CRÉER UNE COHÉSION D’ÉQUIPE
ENCOURAGER LA PARTICIPATION
Le RSE permet la diffusion rapide de l’infor...
SOCIAL CRMCOMMUNICATION
SOCIALISAT°
PROCESS METIERS
SOCIAL KMCOLLABORATION
Gestion de la
relation avec
l’écosystème
(veill...
• Une alternative à l'improductivité des e-mails
• Des outils aux coûts faibles et faciles à utiliser
• Un « mode projet »...
Fédérer autour d’un projet
Créer un culture commune
Accélérer le partage d’information
Améliorer la performance commercial...
Renforcer sentiment
appartenance et motivation
Réduire process décision
Gérer les compétences
Convivialité interface
Valor...
HIERARCHIQUE
CENTRALISEE
TOP DOWN
SILOS
FERMEE
INFORMATIONNEL
HORIZONTALE
RECTICULAIRE
BOTTOM UP
FRONTIERES FLOUES
OUVERTE...
PERENNITE : le marché du collaboratif continu
d’évoluer à un rythme constant depuis 2008
« We don’t have a choice whether ...
Editeurs généralistes
Editeurs spécialistes
Open-source
Microsoft, IBM, Salesforce, Cisco …
Jive, BlueKiwi, Knowledge Plaz...
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
Adhésion des collaborateurs en
moins d’un an (utilisation par
60% des salariés avec un taux
de satisfaction de 85%)
Accélé...
Communication favorisée entre
les services centraux et les
centres de distribution
Nombre de mails et courrier en
rapport ...
Gain de temps pour la
production collective de la
revue de Presse Internationale
Facilité d’accès à l’information
et effic...
Ce réseau social a permis de
réunir les salariés exerçant la
même activité partout en
France.
Communication sur les valeur...
Un aplatissement hiérarchique
qui facilite la remontée des
informations avec une
communication descendante
ayant plus d’im...
POURQUOI ?
POUR QUI ?
PAR QUI ?
Identifier le « reason why » du projet
La cible definira discours et les angles d’accroche...
GENEROSITE
Le contenu est le point de
départ d’une conversation
EFFICACITE
Définition d’indices pour
mesurer les résultats...
Trouver un équilibre
entre imposer et
susciter
Agir au bon
moment et dans la
durée
Convaincre,
remettre en cause
et pratiq...
Adapter l’outil au
niveau de maturité
de l’organisation
Se focaliser sur les
usages existants chez
les collaborateurs
Choi...
Définir les
objectifs
Planifier les
étapes
Définir les
métriques
Identifier les
groupes
utilisateurs
Définir la
communicat...
COLLABORATEURS ENTREPRISE
Confidentialité / données personnelles
Resistance au changement
Prise de parole publique
Dévalor...
S’appuyer sur des
« évangélisateurs »
« ambassadeurs »
interne pour
démocratiser l’outil
Mettre en place
une phase de test...
• 73 % des utilisateurs de réseaux sociaux d’entreprise les jugent très utiles. C’est ce que
rapporte une étude menée pour...
MESURE OPÉRATIONNELLE DE LA PERFORMANCE DU RSE
• Indicateurs quantitatifs qui mesure le niveau d’activité : évolution du n...
Les RSE n’ont pas pour objectif de « multiplier » les échanges mais pour permettre des
gains de convivialité, de confiance...
118
Web&RH • Cours 3
Chiffres et professionnalisation des usages
Jobboards, réseaux sociaux , cooptation ,
convergence, internationalisation…
L...
• Recrutement sur internet
• Outil de sourcing très largement utilisé
• A permis aux entreprises de se rendre plus visible...
• Issu des nouvelles pratiques de utilisation du web ( nouveaux canaux d’échanges,
nouvelles fonctionnalités
• Souhaite ap...
• Communication bilatérale
• Contenu participatifs
• Feedbacks plus nombreux
• Aspect social important (blogs, RS…)
• Sour...
Change les rapports entre entreprises et candidats
• A l’image des utilisateurs du web 2.0 : entre 25/34 ans – Bac + 5
• 36 % des candidats utilisent les médias sociaux pour...
Présence multicanale majoritaire
• Exprimer les compétences de façon plus
claire que sur un cv traditionnel
• Facilité la recherche d’emploi
• Meilleure co...
• Les recruteurs des petites entreprises sont plus présentes sur les réseaux sociaux
(besoins et moyens réduits)
• Les rec...
AVANTAGES LIMITES
• Rapproche l’entreprise de ses cibles
distances géographiques/relationnelles
• Permet de vérifier la co...
• 4 % des entreprises n’ont pas de difficultés en matière de recrutement
• Pour les autres :
o 59 % pénuries des candidats...
Les plateformes utilisées pour le recrutement se diversifient
Cadremploi,Monster … Pôle Emploi et l’Apec RH ou autres fonctions LinkedIn, Viadéo, Xing …
Part des entreprises
utilisant les réseaux
sociaux pour leurs
recrutements
Raisons évoquées
Les réseaux sociaux sont plus utilisés pour recruter que les sites dédiés
Les réseaux sociaux sont plus utilisés pour recruter que les sites dédiés
Nombre de vues d’offres d’emploiNombre de candid...
Les réseaux sociaux sont plus utilisés pour recruter que les sites dédiés
La gestion de l’identité numérique devient indispensable (candidat et recruteur)
Les médias sociaux sont plus efficaces pour recruter que pour retenir
Ressources allouées pas en phase avec les attentes
Un complément plus qu’un remplacement
REMPLACERONT LES CABINETS
POUR L’APPROCHE DIRECTE
REMPLACERONT LES METHODES DE
RECHE...
• 90% des français sont prêts à utiliser leur smartphone pour leur recherche d’emploi
Pratique naturelle pour les internau...
• Site internet de recrutement avec liste d'offres d'emploi
• Candidathèque / push-mail / indexation spider
• Modèle pure-...
• Utilisés par un recruteur sur 3 pour compléter les informations connues
• Utilisés par un recruteur sur 6 pour diffuser ...
• Utilisés par plus de la moitié des recruteurs pour tout type de profil
• Surreprésentation des cadres et des grandes agg...
Grand public
Taille de la cible,
applications dédiées,
FanPages, viralité
Spécialistes , passionnés
et technophiles
Recher...
Conseils auprès de son réseau
Echange avec des recruteurs
Consultation CVthèques
Diffuser offre et collecter profils
Anime...
Sourcing par compétences et personnalité
Recrutement par matching
Offres d’emploi géolocalisée
Cooptation 2.0
Plusieurs of...
Positionnement généraliste ou spécialisé
Cabinet 2.0Petites annonces BlogsCv onlineMéta-moteurs
RH de NOE
Plusieurs offensives sur des cibles spécifiques
Avis anonyme des
employés sur une
entreprise
Recherche d’offre
d’emploi
Im...
Plusieurs offensives sur des cibles spécifiques
Compte twitter
rediffusant toutes les
offres d’emplois
disponibles en lign...
Licence Recruteur : accès illimité à
l’intégralité du réseau et possibilité de
poster des annonces
Talent Pipeline : perme...
Push d’offres d’emploi à des profils
ciblés sélectionnés
Profil-thèque, un moteur de recherche
pointu capable de vous sugg...
• Construction d’un serious game en interne
• Contenus pédagogiques crées par des consultants expérimentés et des
professi...
• Refonte complète du site recrutement pour l’humaniser
• Mise en ligne de vidéos de témoignages sur les métiers du groupe...
• Construction d’une plateforme RH communautaire
• Equipe de 25 experts dans ces métiers est chargée de répondre
• Un guid...
• Lancement d’un nouveau site carrière
• Création d’une page CGI Hub
• Salariés / ambassadeurs répondant aux interrogation...
• Construction de pages carrières pour les sociétés du Groupe
• La licence LinkedIn « Recruiter » qui permet de cibler sel...
• Construction d’un serious game « Défi d’ingénieur »
• Demande aux participants de résoudre des situations complexes auxq...
• Page carrière au centre du dispositif
• Lancement d’une campagne pour générer trafic (SMS, SEO, SEM)
• Page fan employeu...
Communication RH
Charte communautaire
Communauté existante
Les outils
Les usages
Le suivi statistiques (KPI, ROI)
Blog
Ges...
A NE PAS FAIREA FAIRE
Adopter le service minimum
Accepter toutes les demandes de contact
N’échanger que sur les offres d’e...
Ne pas se contenter de suivre la tendance
Evaluer les résultats
Quantitativement et qualitativement
A mettre en rapport av...
Complémentarité
des méthodes
(médias sociaux,
sites d’offres
d’emplois…)
Mise en place
d’une stratégie
médias sociaux
sur ...
Spectre des activités de recrutement sur les médias sociaux :
Sourcing
Prise de contact
Pré-qualification des candidatures...
Web&RH • Cours 4
Etats des lieux, contexte et
dimensions de la marque employeur
Objectifs, bénéfices, EVP
Questions, moyens et mise en plac...
La forte concurrence dans le recrutement d’employés qualifiés
La prolifération des médias sociaux
Fin de l’entreprise étan...
• Le terme d’Employer Brand a été cité pour la première fois par Simon Barrow en
1990, puis définit comme concept en colla...
L’IDENTITE EMPLOYEUR
MARKETING EMPLOYEUR
COMMUNICATION EMPLOYEUR
Ensemble des attributs de l’entreprise
(ce qui la définit...
ENGAGEMENT
DES SALARIES
Implication, motivation
des salariés
REPUTATION
Perception ou opinion que
le public (au sens large...
Change les rapports entre entreprises et candidats
Se positionner comme un employeur de choix
Définir un cadre pour facili...
ENTREPRISE
Rayonner
Développer la
fierté
d’appartenance
Attirer les
meilleurs
Faire connaître
ses métiers
Entrer en
dialog...
VISIBILITE CORPORATE
VISIBILITE PERSONNELLE
DIFFUSION ET RECONNAISSANCE DE LEUR EXPERTISE
89% FONT DES RECHERCHES AVANT DE POSTULER
(1/2 abandonne en cas d’informations négatives)
DECOUVRIR ET MIEUX CONNAITRE L’E...
Salaire de base,
primes …
Valeurs, principes
d’actions …
Parcours
professionnel,
formation …
Santé,
retraite …
Conditions ...
MESURE DE LA SATISFACTION
Mes salariés et mes stagiaires sont-ils satisfaits de leu vie au travail ?
DEMARCHES
MARKETING
E...
• Pour construire la marque employeur et son image il convient de
partir de l’intèrieur vers l’extèrieur
Opérer un constat...
Comment se rendre plus séduisant auprès des candidats potentiels ?
Quelle est votre EVP ?
Quelles expérience offrez-vous à...
Le PDG et son équipe doivent soutenir
votre effort sur la marque employeur et
s'engager à la promouvoir
Insister sur l'imp...
Données officielles publiques
(site web, pub rh, pages entreprises…)
Données officielles privées
(intranet, com candidats,...
• AUTHENTIQUE •
• PERSONNEL •
• COURAGEUX •
• COHÉRENT •
• FIXER VOS OBJECTIFS •
VALORISER LA CULTURE
Se concentrer sur les collaborateurs :
Témoignages, émotions…
DEVENIR VIRAL
Amplifier les résultats, ...
Augmenter le taux d'acceptation des offres de X %
Réduire le taux d'attrition de X %
Améliorer les notes données par les e...
• Le discours de communication et le parcours vécu par
les collaborateurs doivent être en adéquation
• Attention à la visi...
Offrir en interne ce que l’on promet en externe
Page Facebook carrières
regroupant près de 64 000
fans
Propose notamment des infos
métiers, des quiz et des
actualités sur...
Fédère notamment
une communauté de 32 000
personnes
Informations sur le groupe
Onglets dédiés aux jeunes
diplômés et aux c...
Permet de présenter
l’actualité du groupe
Met en scène la vie interne et
les nouveaux employés
Information sur le recrutem...
Le compte @Disney_emploi
diffuse les dernières offres
d’emploi et actualités
Plus de 14 000 followers
Vraie portée
convers...
Le compte @CanalPlusSchool
diffuse des infos sur le groupe,
les programmes et des offres
d’emploi
Format apprécié par les
...
Objectif de travail sur sa
marque employeur en
corsscanal
Les informations mises en ligne
concernent avant tout
l’actualit...
Positionnement est décalé et «
artistique »
Eléments plus classiques et
notamment des « pinterviews »
d’employés. Ces prés...
Suivie par près de 6 000
personnes
Vision globale de l’image de
l’entreprise, du recrutement et
de la marque employeur.
Le...
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015

4,403 views

Published on

Fondamentaux et panorama du web social
Efficacité et collaboration, Réseaux Sociaux d’Entreprise
Le recrutement 2.0
Marque employeur et communication digitale RH

Published in: Internet
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

WEB et Ressources Humaines - support de cours IGS 2015

  1. 1. IGS Clémence BERTRAND-JAUME
  2. 2. 4 séances thématiques et évaluation finale : Séance 1 : Fondamentaux et panorama du web social Séance 2 : Efficacité et collaboration, les Réseaux Sociaux d’Entreprise Séance 3 : Le recrutement 2.0 Séance 4 : Marque employeur et communication digitale RH 2 PROGRAMME D’INTERVENTION
  3. 3. Web&RH • cours 1
  4. 4. 4 Du web 1.0 au web 4.0 Réseaux sociaux, Blogs, Wikis, …. Digital en entreprise Réseaux sociaux grands publics / professionnels, Bookmarking, Curation, Blogging… Search Engine Optimization, Search Engine Marketing, Social Media Optimization Diagnostic, outils et conseils
  5. 5. Plus de 3 milliards d’internautes dans le monde, 40% de la population mondiale 25% possède un smartphone Plus de 2 milliards sont actifs sur les réseaux sociaux, soit 68% des internautes et 28% de la population « What digital allows you to do is have something for everybody and use the data that you have about an individual in a particular moment » David Edelman – McKinsey
  6. 6. Web collaboratif et participatif ou web social Mises à jour, outils et ergonomie simplifiées
  7. 7. 9 Google, Orange, Lycoos Blogger, YouTube, Facebook, Twitter…. Iphone, Android… Atawad « Any time, anywhere, any device »
  8. 8. 10
  9. 9. WEB BLOGS WIKIS RESEAUX SOCIAUXANNUAIRES FORUMS SITES MOTEURS
  10. 10. L’intégration des technologies numériques dans l’ADN d’une organisation en vue d’optimiser et de péréniser son efficacité. Basée sur le Big Data : Process de décision Gestion du risque L’innovation L’interaction avec l’environnement Nécéssité issue : Demande des parties prenantes Technologies Concurrence Facteur clé de succès
  11. 11. Big data is high-volume, high-velocity and high-variety information assets that demand cost-effective, innovative forms of information processing for enhanced insight and decision making. - Gartner Cookie : Fichier stocké sur le terminal de l'internaute qui permet aux développeurs de sites internet de conserver des données utilisateur afin de faciliter leur navigation et de permettre certaines fonctionnalités. Les cookies ont toujours été plus ou moins controversés car contenant des informations personnelles résiduelles pouvant potentiellement être exploitées par des tiers.
  12. 12. Explosion du volume des données numériquesBIG DATA Ce qui a changé : les données et leur structuration Analyse et extraction des informations pertinentesSMART DATA Programme de données prévisionnellesPREDICTIVE DATA Décision prise grâce à l’analyse de ces donnéesBUSINESS INTELLIGENCE
  13. 13. Améliorer l’expérience client : interaction avec les consommateurs Les données sociales, comportementales et transactionnelles colléctées permettent de segmenter de leur clientèle, de personnaliser leur offre, de suivre le sentiment des consommateurs et d’anticiper les points d’accroche dans l’expérience client. (AdExchange, A/B testing…) Améliorer son efficacité opérationnelle : Gain temps et argent Les technologies permettent de traiter des volumes d’information plus larges de manière plus rapide et moins coûteuse. Les Analytics ainsi que le stockage dans le Cloud améliorent le niveau rapidité, la compétitivité des processus métiers grâce à plus d’industrialisation et d’automatisation.(Text mining …) Développer son Business Model Les data collectées peuvent devenir une source de revenu en monétisant leurs bases pour permettre à des partenaires de développer leur activité ou en revendant leur expertise sous forme de logiciel soit sous forme de prestation. Digital Transformation Framework développé par le MIT Center for Digital Business et Capgemini Consulting.
  14. 14. La gouvernance comme moteur Evolution des compétences Méthodes de management Evolution de l’apprentissage L’accompagnement du changement « La transformation numérique (digital transformation) est l’utilisation de la technologie pour améliorer radicalement la performance ou la portée d’une entreprise ». George Westerman
  15. 15. MARKETING SUPPORTSRHCOMMUNICATION • Etre à l’écoute et d’observer (veille marché concurrentielle) • Analyser les attentes des cibles • Construire un positionnement (identité/ligne éditoriale) • Diffuser contenus et expertise • Partager le savoir faire (réalisations) • Susciter l’intérêt et l’interaction et donc le partage • Valoriser/soignez l’image d’employeur/d’acteur social auprès des parties prenantes (dynamisme, crédibilité, confiance) • Humaniser l’activité, transparence • Trouver des partenaires / prospects / clients • Communication interactive : SAV • Mesurer ROI (nombre fans, followers/traffic généré/ référencement) f° obj
  16. 16. PARTAGER DES INFORMATIONS INCARNER L’ENTREPRISE ATTIRER ET FIDÉLISER LES TALENTS Social Learning, Serious game, MOOCs, offres d’emplois… Valeurs, témoignages, responsabilité sociétale … Expertise, recrutement 2.0, marque employeur
  17. 17. WEB BLOGS WIKIS RESEAUX SOCIAUXANNUAIRES FORUMS SITES MOTEURS
  18. 18. • Espace de discussion public • Messages affichés par ordre chronologique • Consultation est libre, mais l’inscription est obligatoire pour participer • Modération des discussions à priori ou a posteriori
  19. 19. • Outil de publication simplifié • Articles affichés par ordre chronologique et triés dans des catégories • Les lecteurs peuvent déposer des commentaires modérés à postériori. • Exportation des contenus vers des agrégateurs
  20. 20. • Base de connaissance où les internautes rédigent et corrigent les contenus • Constitués d’un ensemble de pages sans système de navigation cohérent • Chaque page dispose d’un historique des modifications • Modération est assurée par des équipes organisées de façon pyramidale
  21. 21. • Service en ligne d’entraide où les questions et les réponses sont publiées par les utilisateurs • Réponses sont commentées et notées, le membre qui a publié la question sélectionne la réponse la plus satisfaisante afin de clôturer les échanges et récompenser l’auteur avec un système de points.
  22. 22. • Service en ligne où les internautes peuvent publier des photos, vidéos, liens… • Chaque élément publié est rattaché à un membre et peut être commenté/noté • La communauté ou les annonceurs peuvent créer des chaines et des groupes pour fédérer des micro-communautés.
  23. 23. PRESPHOTOS AGENDACARTESVIDEOS Ouvrir un compte Renseigner fiche identité Associer des tags
  24. 24. • Service en ligne permettant de regrouper l’ensemble des publications d’un utilisateur des médias sociaux (social stream) • De très nombreuses formes de contributions sont acceptées (RSS, photos, vidéos, liens, email…) • Les utilisateurs peuvent s’abonner aux flux des autres membres
  25. 25. • Service de publication, de partage et de discussion reposant sur des messages très courts • La consultation des messages et profils ne requiert pas d’inscription et peut se faire sur le web, les terminaux mobiles ou au travers d’applications • Chaque membre possède un profil public où sont listés les derniers messages • Les membres peuvent s’abonner aux profils des autres pour recevoir leurs messages dans un flux unique
  26. 26. • Site à l’accès restreint où chaque utilisateur possède un profil • Les membres sont liés de façon bilatérale ou au travers de groupes • Certains réseaux proposent également des fonctionnalités plus sophistiquées (messagerie, publication et partage de contenus…) ainsi que la possibilité d’héberger des applications tierces (plateforme)
  27. 27. • Ensemble d’entités sociales (individu, organisation) • Reliées par leurs interactions sociales. Conceptuellement, il s’agit donc juste d’un ensemble de nœuds et de liens, la distance entre les nœuds symbolisant l’intensité de la relation sociale. Ce n’est donc ni un outil informatique, ni une “communauté” à proprement parler, encore moins un phénomène nouveau.
  28. 28. Ce qui caractérise les réseaux sociaux : • un profil utilisateur • une recherche parmi les utilisateurs • un moyen de mise en communication et de contact entre utilisateurs, en ligne
  29. 29. Spécificité géographique, culturelle, linguistiques, sociales … Pénétration des réseaux sociaux dans le monde : • 56% en Amérique du Nord • 44% en Europe de l’Ouest (42% en France) • 7% en Afrique • 5% en Asie du Sud blogdumoderateur.com
  30. 30. Lancement : juin 2011 500 millions d’utilisateurs Partage d’informations avec des contacts classés par cercle « Déclics » actualités par centre d’intérêts « Bulle » tchat vidéo Temps passé sur le réseau < 7 minutes / mois
  31. 31. Lancement : février 2004 Plus d’1,4 milliard d’utilisateurs (28 millions en France) Permet de publier des informations (photographies, liens, textes, vidéos etc.) Pages et groupes visant à faire connaitre des institutions, des entreprises ou des causes, peuvent être consultée par n'importe quel internaute
  32. 32. Lancement : mars 2003 364 millions d’utilisateurs (dont 10 millions en France) Réseau social professionnel 3 degrés de connexions
  33. 33. Lancement : 2004 65 millions d’inscrits (dont 10 millions en France) Réseau social professionnel Pages entreprises avec valeurs, offres, services…
  34. 34. Lancement : mars 2006 >300 millions d’utilisateurs (dont 4,5 millions en France) 500 millions de tweets / jour Service de microblogging Messages sont limités à 140 caractères.
  35. 35. Lancement : mars 2010 72 millions d’utilisateurs (dont 350 000 en France) Permet de partager leurs centres d'intérêt à travers des albums d’images Croissance en 2012 + 2 702% 85% des usagers sont des femmes
  36. 36. Lancement : mars 2009 > 25 millions d’utilisateurs Réseau social ludique de géolocalisation basé sur le principe d’accumulation de de check-in
  37. 37. Lancement : février 2005 1 milliard d’utilisateurs actifs mensuels 4 milliards de vues par jour dont 25% via mobile 6 milliards d’heures de vidéo vues par mois 72 heures de vidéo ajoutées chaque minute
  38. 38. Lancement : 2007 Plateforme de blogging 100 millions MAU 111,7 millions de blogs 51,7 milliards de publications depuis le lancement et 75,8 millions de publications quotidiennes 185,6 millions de visiteurs uniques mensuels
  39. 39. Lancement : mars 2009 > 25 millions d’utilisateurs Réseau social ludique de géolocalisation Permet de partager sa position géographique avec ses amis, basé sur le principe d’accumulation de de check-in
  40. 40. Lancement : septembre 2011 100 millions d’utilisateurs actifs mensuels 65% d’utilisateurs sont des femmes 71% des utilisateurs ot moins de 25 ans Spécificité ,limite de temps de visualisation du média envoyé à ses destinataires
  41. 41. CURATION BOOKMARKING VEILLE VISIBILITE UPDATE
  42. 42. Ensemble des techniques visant à favoriser la compréhension de la thématique et du contenu d’une ou de l’ensembles des pages d’un site web par les moteurs de recherche. NOTORIETE Gagner une image d'autorité VISIBILITE Rendre son interface visible de façon pérenne TRAFIC Capter du trafic qualifié depuis les moteurs de recherche
  43. 43. SEO SEM SMO Search Engine Optimization ou optimisation pour les moteurs de recherche (gratuit) Search Engine Marketing ou optimisation pour les moteurs de recherche (payant) Social Media Optimization ou référencement social Débuter par le SEO et SMO avant de se lancer dans des campagnes SEM, qui demandent beaucoup de rigueur (et de temps) pour être efficaces.
  44. 44. Nouveau contenus Mise à jour Commentaires Scoring <Title> <Meta> <Description> <Keywords> Liens internes (rubriques, sitemap…) Liens externes (sites, annuaires…) UPDATEBALISES LINK
  45. 45. Achat de liens commerciaux sur les pages de résultats des moteurs de recherche Rapport entre les apparitions (Impressions) et le nombre de clics effectifs Liste de mots clés Requête Large (Broad Match), Expression Exacte (Phrase Match) et Mot clé Exact (Exact Match). Des enchères maximum sont ensuite décidées pour chaque mot-clé ou par groupes de mots clés (adgroups) CTR MATCH CPC Max
  46. 46. • Ensemble de méthodes pour attirer des visiteurs sur des contenus de site web grâce à la promotion de ceux-ci via les médias sociaux. Le SMO regroupe les actions visant à favoriser la diffusion de contenu par l’action manuelle des internautes. Complément au Référencement naturel et payant (SEO et SEM) • Il existe 2 types d’optimisation pour les médias sociaux, il peut s’agir d’actions sur le site Internet ou à l’éxtèrieur du site Internet : un élément clé de la maitrise de l’e-réputation pour les organisations ou les particuliers qui se soucient de leur présence en ligne
  47. 47. SMO le SMO s’apparente aux techniques de marketing viral, le bouche à oreille est créé grâce à des techniques de réseautage sur des sites de bookmarking social, de partage de vidéos ou de photos. Ajout de fonctionnalités sociales Diffusion de contenus sur les MSx Fils RSS, boutons de partage (social bookmarking), outils de vote de commentaires, d’intégration (balise embed) Promouvoir les contenus d’un site via les médias sociaux (blogs, hubs, timeline, commentaires…)
  48. 48. SMO SMO SEO SEM Ces différents moyens de référencement sont cumulatifs et complémentaires. De même, les actions sur l’une ou l’autre de ces techniques ont des conséquences sur les autres.
  49. 49. TRAFFIC (VUES) SMO REFERENCEMENT CONTENUS REFERENCEMENT
  50. 50. • Quelles sont les informations que je souhaite voir diffuser ? • A qui s’adresse ces informations ? • Quelle image je souhaite avoir ? • Mon identité numérique, levier pour des actions futures ?
  51. 51. • Votre présence sur Internet/ Médias sociaux • Traces professionnelles et personnelles  Participations à des blogs, à des articles, à Twitter  Documents en ligne (photos, SlideShare…)  Commentaires sur n’importe quel site  Réseaux sociaux personnels ou professionnels • Marketing et « SEO » personnel • Bien séparer les sphères privées et publiques
  52. 52. Cherche des traces de vous partout sur le web (Google, jobs, Facebook, vidéos, images, Twitter, journaux en ligne, documents PDF…)
  53. 53. A chaque réseau sa spécificité → Être présent sur plusieurs réseaux permet de servir des objectifs différents et de toucher des cibles particulières A chaque réseau son utilité → Utiliser les réseaux de façons différentes (un réseau destiné aux liens sociaux à forte valeur ajoutée, un réseau avec un maximum de prospects ou partenaires ressentis…) Considérer le networking comme un investissement à moyen terme → La phase d’amorçage demande un peu de travail, ensuite vous vous concentrerez sur ceux qui vous apportent le plus.
  54. 54. Créer un profil, complet et à jour basé sur le CV et les réalisations Lister les mots-clés correspondants à son poste – utilisés par les chasseurs pour trouver un candidat (cf. linkedin.com/skills/) Utiliser son carnet d’adresses pour envoyer des invitations (manuellement ou en utilisant les outils fournis par les services de Outlook, Gmail ou YahooMail) → Invitations : Choisir un message personnalisé plutôt que le texte automatiquement généré par le service
  55. 55. • Rechercher les écoles, les sociétés dans lesquelles vous avez travaillé, les associations auxquelles vous participez • Regarder les contacts de vos contacts pour retrouver des personnes que vous pouvez connaître et auxquelles vous n’avez pas pensé • Faire partie de groupes/ communautés (anciens élèves, sociétés précédentes, métiers..) • Demander des références / recommandations (professeurs, employeurs…) offrant des éléments de contexte précieux en apportant une dimension « regard extérieur » sur votre profil • Définir son URL : www.linkedin.com/pub/clémence-bertrand-jaume • Rendre le profil public en l’intégrant dans son e-mail • Publier son activité professionnelle sur des réseaux complémentaires : doYouBuzz, Twitter, Scoopit, moncv.com…
  56. 56. Mettre à jour son profil et son statut, mettez à jour votre profil pour que ceux qui vous cherchent aient toujours l’information la plus à jour. En quelques mots, vous tenez informés vos contacts de vos taches, projets et préoccupations professionnelles. Relayer des demandes de mise en relation : Jouez le rôle de filtre et ne transférez que les demandes dont vous pensez qu’elles pourront intéresser. Plus vous jouerez sérieusement ce rôle , plus votre réputation de networker efficace s’affirmera. Lire et participer aux « Réponses / Hubs » pour montrer son expertise / expérience, se donner de la visibilité et obtenir des solutions concrètes à des problèmes professionnels Publier des articles dans les groupes : Ces échanges dans des groupes thématiques permettent de découvrir des interlocuteurs pertinents.
  57. 57. Web&RH • Cours 2
  58. 58. 67 De l’intranet au RSE Collaboration, plan de succession, mobilité, transfert de compétences… Bluekiwi, Jive, Jalios, Jamespot, Yammer, Knowlegde Plazza, Clearvale… Projet d’entreprise, ambassadeurs et animateurs, définition de métriques, agilité et deploiement… ROI, ROE, métriques et interprétations
  59. 59. NOM Terme technique anglo-saxon composé de « intra » qui vient du latin (interne) + « net » (réseau). C’est un réseau informatique à l’intérieur d’un espace. RECEPTEUR Structure verticale de haut en bas (classique). EMETTEUR Celui qui est défini comme voix de la société : RH, communications internes et IT et qui décident comment vous utilisez l’intranet. OUTIL Logiciel généralement coûteux à mettre en place (financièrement, RH…). Configuration complexe, très structurée et peu modifiable. (Sharepoint, SAP…) OBJECTIF Etablir une communication de haut en bas qui sert de référentiel de documents et de passerelle vers les applications d’entreprises. DEFINITION Réseau informatique privé qui utilise la technologie internet pour partager dans une organisation les systèmes d’informations et systèmes opérationnels INTRANET
  60. 60. INTRANET COLLABORATIF NOM Ajout de la nuance 2.0 = collaboration/social RECEPTEUR Les collaborateurs, la direction. En donnant le droit de commenter sur ce que « la voix de l’entreprise » transmet, cette voix peut devenir elle même réceptrice et écouter l’apport de chacun. EMETTEUR Possibilité d’ajouter des commentaires, opinions ou évaluations par les utilisateurs afin d’apporter cette touche de « collaboration » dans le système interne de l’entreprise. OUTIL Logiciel généralement coûteux à mettre en place, avec une « couche sociale » qui apporte des fonctionnalités de collaboration qui ne sont pas disponibles nativement. OBJECTIF Porte d’entrée aux contributions des employés de la société DEFINITION Le contenu et la structure peuvent être enrichis de manière collaborative par les différents membres.
  61. 61. RSE NOM Réseau, une structure qui relie tous ces composants RECEPTEUR Tout le monde, l’idée est de promouvoir la connaissance de bas en haut, et de ne pas créer des silos d’informations. Les idées des collaborateurs atteignent les postes de direction et vice-versa. EMETTEUR Tous les membres sont des émetteurs, des auteurs et des voix dans l’entreprise : employés, partenaires, clients, supporteurs, conseillers, critiques, concurrence… OUTIL Logiciel avec une ADN sociale, couramment en SaaS, personnalisation rapide et facile, et incorporant de nouvelles fonctionnalités, accès mobile, nombreuses options de configuration OBJECTIF SocialMethods : co-création, collaboration, engagement, communication, GED, innovation, mentoring, workflow… DEFINITION Réseau qui se structure et existe de par les membres de la communauté qui fournissent eux-mêmes le contenu. Opportunité de contribuer à la connaissance collective, toujours à l’intérieur de l’entreprise
  62. 62. Plate-forme applicative réunissant les employés d’une entreprise, ses clients, ses actionnaires ou ses partenaires à des fins professionnelles Se base sur les notions de : • Profil enrichi : mise en valeur de l'expertise des collaborateurs et de ses centres d'intérêts • Mur de suivi d'activité : permet d'avoir une vision consolidée de l'activité de son écosystème (collègues, communautés, échange autour d'une thématique, etc.) Un réseau social d'entreprise est équivalent à un réseau social « grand public »1. Les membres d'un réseau social d'entreprise sont généralement fondés sur le flood inventoriant des carnets d’adresses, l’échange sur des projets… Le RSE est le socle de la transformation numérique car il permet le travail en réseau.
  63. 63. ANIMATIONCOLLABORATION Communauté d’expertise ou d’intérêt Agréger des contenus autour d’un profil Communiquer en temps réel Améliorer la collaboration simultanée Plateforme sociale interne qui a pour vocation de favoriser la productivité individuelle et collective.
  64. 64. • 80 % des entreprises du CAC 40 ont mis en place un réseau social d’entreprise • 75% des sociétés du CAC 40 ont mis en place un réseau social transverse à l’ensemble du groupe, accessible à l’ensemble des collaborateurs • Marché de 40 millions d’euros de chiffre d’affaires en France en 2013 (Saas sans les achats de licence) • Fréquemment lancés par la Direction de la Communication • Les RH en sont le plus souvent absents • l’IT « passe la tête » au moment de la mise en production du projet qui est, à quelques exceptions près, hébergé sur une plate-forme extérieure type cloud • Résultats le plus souvent décevants, après l’euphorie du lancement, suit l’évolution normale de la courbe d’adoption (Gartner), mais se stabilise à un niveau trop faible.
  65. 65. • L’acronyme RSE est problématique, désigne avant tout la Responsabilité Sociale de l’Entreprise • La sémantique-même suscite des problèmes pour les décisionnaires en entreprise : Le terme « social » implique bien un échange, mais si cet aspect est le seul à être valorisé, le RSE ne se distingue donc pas de l’email, qui apporte la même fonction d’échange. Cette notion de « social » a par ailleurs une connotation non souhaitable, en français. L’analogie avec les réseaux sociaux n’est en outre pas désirable, surtout lorsque l’accès aux réseaux sociaux est bloqué dans certaines entreprises. Le mot « entreprise » limite l’application de l’outil qui peut être au sein d’une collectivité ou d’une administration. Si le RSE suscite la collaboration, celle-ci peut dépasser les frontières de l’entreprise, et inclut d’autres acteurs que les collaborateurs.
  66. 66. RÉSEAU COLLABORATIF D’ENTREPRISE (RCE) • Identifier les personnes via les compétences requises et débuter une collaboration • L’aspect « social » n’est plus l’élément essentiel, si les échanges informels subsistent, avant tout un outil de travail RÉSEAU COLLABORATIF PROFESSIONNEL (RCP) • Outil dédié non seulement à l’entreprise, mais aussi aux parties prenantes • Permet d’effacer les frontières contraignantes dans une entreprise hiérarchisée et de favoriser la transversalité
  67. 67. • User centric vs Content centric : contrairement aux réseaux sociaux grands publics, les RSE promeuvent les activités et les contenus plutôt que les membres • Du push au pull : sur un réseau social, l’auteur d’un message ne décide plus directement qui est le destinataire, inversement chacun reprend la main pour décider à quoi et à qui il souhaite s’intéresser • Du privé par défaut au public par défaut : sur les réseaux sociaux, on communique par défaut vers son réseau, et parfois en one-to-one Le passage du private ou public n’est possible que dans la mesure où l’on passe du push au pull (rempart à l’infobésité )
  68. 68. INFORMER LES SALARIÉS CRÉER UNE COHÉSION D’ÉQUIPE ENCOURAGER LA PARTICIPATION Le RSE permet la diffusion rapide de l’information et à moindre coût. C’est un moyen de partager l’information plus dynamique que l’email et ainsi de favoriser les échanges entre les salariés Possibilité de créer une communauté, zone de collaboration virtuelle où il est plus facile et plus rapide d’échanger permettant une meilleure productivité au sein d’une équipe de travail et le développement du lien social basé sur le collectif Montrer que vous êtes à l’écoute de vos équipes et de les encourager à participer. Impliquer les collaborateurs dans les projets d’entreprise afin de favoriser le sentiment d’appartenance
  69. 69. SOCIAL CRMCOMMUNICATION SOCIALISAT° PROCESS METIERS SOCIAL KMCOLLABORATION Gestion de la relation avec l’écosystème (veille, communauté externe…) Diffusion de messages institutionnels ou business auprès des collaborateurs Reproduire et améliorer, grâce à des fonctions sociales, un processus métier donné Gestion des processus d'assimilation et supervision des connaissances accumulées par le dialogue et les relations Organisation d’un espace de travail équipe et capacité à produire du contenu en commun
  70. 70. • Une alternative à l'improductivité des e-mails • Des outils aux coûts faibles et faciles à utiliser • Un « mode projet » plus efficace • La détection de talents et l'émulation des équipes • Des synergies entre des équipes dispersées • Une pyramide hiérarchique aplanie et des collaborateurs valorisés • La constitution d'un capital actif de connaissances pour l'entreprise • Une agilité, une productivité et une intelligence collective accrues • L'ouverture à une créativité externe à l'entreprise • L'amélioration de l’accueil de nouveaux collaborateurs
  71. 71. Fédérer autour d’un projet Créer un culture commune Accélérer le partage d’information Améliorer la performance commerciale Favoriser la co-innovation / ateliers de créativité Nourrir la réflexion marketing Fidéliser les parties prenantes Recruter de nouveaux talents Accompagner la conduite du changement Accroitre la productivité Favoriser l’innovation Dynamiser l’image de l’entreprise
  72. 72. Renforcer sentiment appartenance et motivation Réduire process décision Gérer les compétences Convivialité interface Valorisation compétences Créer du lien Encourage créativité Identifier contributeurs Faciliter cohésion Révéler compétences Aider à la prise de décision ENTREPRISEINDIVIDU GROUPE
  73. 73. HIERARCHIQUE CENTRALISEE TOP DOWN SILOS FERMEE INFORMATIONNEL HORIZONTALE RECTICULAIRE BOTTOM UP FRONTIERES FLOUES OUVERTE RELATIONNEL
  74. 74. PERENNITE : le marché du collaboratif continu d’évoluer à un rythme constant depuis 2008 « We don’t have a choice whether we do social media, the question is how well we do it » Erik Qualman EXPANSION : augmentation dynamique du chiffre d’affaire de la vente de solution
  75. 75. Editeurs généralistes Editeurs spécialistes Open-source Microsoft, IBM, Salesforce, Cisco … Jive, BlueKiwi, Knowledge Plaza… Elgg, Drupal, BuddyPress, Alfresco…
  76. 76. 91
  77. 77. 92
  78. 78. 93
  79. 79. 94
  80. 80. 95
  81. 81. 96
  82. 82. 97
  83. 83. 98
  84. 84. 99
  85. 85. 100
  86. 86. Adhésion des collaborateurs en moins d’un an (utilisation par 60% des salariés avec un taux de satisfaction de 85%) Accélération de la prise de décision Ouverture du réseau à l’extérieur (clients) Chatter Leader des réseaux sociaux d’entreprise de collaboration de l’éditeur SalesForce Facilitateur de mobilité avec mise à disposition des informations en temps réel où que l’on soit Partager les Best Practices entre les commerciaux (mise en place de promotions, dégradation de prix, de merchandising) pour répondre aux exigences des marchés locaux OUTILBESOINS RÉSULTATS
  87. 87. Communication favorisée entre les services centraux et les centres de distribution Nombre de mails et courrier en rapport avec l’intranet divisé par deux. Jalios Editeur français faisant parti des poids lourds du collaboratif Propose une couverture très riche que ce soit sur la collaboration ou sur la gestion documentaire Gagner en efficacité en améliorant la communication institutionnelle Valoriser les savoir internes Faire vivre la culture d’entreprise auprès des différentes enseignes OUTILBESOINS RÉSULTATS
  88. 88. Gain de temps pour la production collective de la revue de Presse Internationale Facilité d’accès à l’information et efficacité des recherches Dynamique collaborative et contribution des fonctions stratégique et opérationnelle Plate-forme collaborative de gestion de l’information et des connaissances, dotée de puissantes capacités de recherche Partage des informations de natures et de formats variés avec possibilité de les organiser et de les enrichir Amélioration des process de traitement de l’information Etendre le potentiel de diffusion et de ré-exploitation de l’information Assurer une meilleure mutualisation de la veille OUTILBESOINS RÉSULTATS
  89. 89. Ce réseau social a permis de réunir les salariés exerçant la même activité partout en France. Communication sur les valeurs de l’entreprise et la culture d’entreprise. Utilisation du réseau social par un collaborateur pour diffuser les idées et best practices. (une gondole à roulette) qui fut par la suite utilisée par le magasin comme support de présentation des fruits et des légumes. Un réseau social permettant de véhiculer l’information entre les différents niveaux hiérarchique de l’entreprise. Un accès illimité depuis son domicile via un Smartphone et/ou un ordinateur. Permet d’outiller les entreprises de toute taille sur un périmètre interne et/ou externe. Développer une communauté de métier et favoriser la contribution des collaborateurs. Développer l’engagement individuel et favoriser la collaboration en interne. Détecter les talents et accroitre la performance globale de l’entreprise. OUTILBESOINS RÉSULTATS
  90. 90. Un aplatissement hiérarchique qui facilite la remontée des informations avec une communication descendante ayant plus d’impacte. Un accès centralisé de l’information institutionnelle et aux ressources . Rapprocher les collaborateurs grâce aux partages des événements de l’entreprise. Un outil capable de rassembler plus de 3000 utilisateurs. Spécialement conçu pour la gestion documentaire. Avec de solides fonctions éditoriales . Il est ergonomique, intuitif et fluide. il est également facile d’utilisation. Cet outil propose plusieurs activités. Informer les collaborateurs. Développer le travail collaboratif et faciliter l’accès aux informations internes et institutionnelles . Fédérer les salariés, faire émerger les initiatives. Améliorer les relations interindividuelles. OUTILBESOINS RÉSULTATS
  91. 91. POURQUOI ? POUR QUI ? PAR QUI ? Identifier le « reason why » du projet La cible definira discours et les angles d’accroche Le pilotage et les méthodes seront différentes en fonction du porteur AVEC QUI ? Associer un comité de pilotage pour multiplier les chances de succès
  92. 92. GENEROSITE Le contenu est le point de départ d’une conversation EFFICACITE Définition d’indices pour mesurer les résultats PERTINENCE Besoin ressenti et identifié par les collaborateurs TEMPORALITE Plusieurs niveaux d’information et de lecture PARCOURS Chaque contenu est autonome et intégré
  93. 93. Trouver un équilibre entre imposer et susciter Agir au bon moment et dans la durée Convaincre, remettre en cause et pratiquer Maitriser et lâcher prise Accompagner la transformation Offrir une latitude d’évolution
  94. 94. Adapter l’outil au niveau de maturité de l’organisation Se focaliser sur les usages existants chez les collaborateurs Choisir une solution en phase avec la culture de l’entreprise Ne doit pas se faire un amont, il faut chercher une solution qui réponde aux besoins identifiés
  95. 95. Définir les objectifs Planifier les étapes Définir les métriques Identifier les groupes utilisateurs Définir la communication Identifier les champions : animent et montrent l’exemple Il est indispensable d’établir un cahier des charges, de constituer des équipes et de bâtir un planning pour le bon déroulement du projet.
  96. 96. COLLABORATEURS ENTREPRISE Confidentialité / données personnelles Resistance au changement Prise de parole publique Dévalorisation des expertises Sécurité des informations Productivité des salariés Propriété des données Changement de paradigme
  97. 97. S’appuyer sur des « évangélisateurs » « ambassadeurs » interne pour démocratiser l’outil Mettre en place une phase de test avec un groupe d’utilisateurs pilotes Implication et accompagnement de la direction, du mangement et des collaborateurs Plateforme ouverte Intégration des stakeholders Intégrer l’agenda et les e-mails dans le RSE Intégrer la plateforme sociale aux applications métiers Rattaché le RSE à des événements physiques Définir des indices et métriques en cohérence avec les objectifs Valoriser les succès, ROI, implications, participations Définir les règles de fonctionnement au travers d’une charte
  98. 98. • 73 % des utilisateurs de réseaux sociaux d’entreprise les jugent très utiles. C’est ce que rapporte une étude menée pour Axys Consultants par OpinionWay. L’étude démontre qu’à partir du moment où les collaborateurs s’approprient l’outil, ils en reconnaissent plusieurs bénéfices qui s’avèrent clés pour les structures. • Avantages avancés par les répondants : o Possibilité d’échanger avec des collaborateurs qui se trouvent dans un autre lieu (89 %) o Résolution de problèmes plus rapide (86 %), o Elargissement des compétences et connaissances (84 %) o Développement de la proximité avec les autres collaborateurs (79 %).
  99. 99. MESURE OPÉRATIONNELLE DE LA PERFORMANCE DU RSE • Indicateurs quantitatifs qui mesure le niveau d’activité : évolution du nombre de membres, des communautés, fréquence des posts ou des réactions, diversité des canaux utilisés pour partager des sujets ou des idées (Yammer Analytics, Clearvale Social Analytics, blueKiwi Statistiques...). • Indicateurs qualititatifs qui a pour objectif de mesurer l’engagement (Lecko Analytics) MESURE STRATEGIQUE DU RSE DE LA VALEUR APPORTÉE À L'ENTREPRISE • Indicateurs de la valeur apportée à l’entreprise en tant que projet global visant à améliorer les échanges et la collaboration entre les individus / attribution délicate (économies réalisées, impacts sur le chiffre d'affaires, bénéfices liés à une innovation...).
  100. 100. Les RSE n’ont pas pour objectif de « multiplier » les échanges mais pour permettre des gains de convivialité, de confiance, d’engagement, développer des idées nouvelles, améliorer la productivité, générer de l’innovation, encourager des échanges d’informations utile à l’entreprise. Certains bénéfices sont difficilement mesurables : • Les échanges de meilleures pratiques • Emission d‘idée nouvelles • Suggestion d’innovation • Gain de temps face à l’infobésité…
  101. 101. 118
  102. 102. Web&RH • Cours 3
  103. 103. Chiffres et professionnalisation des usages Jobboards, réseaux sociaux , cooptation , convergence, internationalisation… LinkedIn, Viadéo, Indeed, Monster, Apec, Cadremploi, Twitter, Facebook, le Boncoin … Work For Us, BranchOut, Glassdoor, TwitJobSearch, BeKnown, Talent.me… Pages entreprises, sites carrières, Social gaming, buzz, viral…
  104. 104. • Recrutement sur internet • Outil de sourcing très largement utilisé • A permis aux entreprises de se rendre plus visible et de multiplier les candidatures • Modèle éprouvé, le plus utilisé par les entreprise et les candidats o 88% des recruteurs utilisent les sites emploi vs 23%presse o 97% des candidats assurent privilégier cet outil contre 36% pour la presse • Mais limites apparaissent avec le recul o Multiplication des candidatures hors-cible et/ou impersonnelles o Mauvais traitement des candidatures Solution peu fiable, gain de productivité au détriment du qualitatif
  105. 105. • Issu des nouvelles pratiques de utilisation du web ( nouveaux canaux d’échanges, nouvelles fonctionnalités • Souhaite apporter des aspects plus qualitatifs et humain dans la relation candidat /recruteur • Ne se limite pas à la mise en ligne d'une annonce • Utilise la force communautaire du web 2.0 (essentiellement les réseaux sociaux) • Développe un réseau autour de son entreprise, le nourrit et l'entretient • Les prises de contact sont moins formelles car elles passent par une découverte mutuelle dans laquelle l'échange est possible. • L'entreprise ne se limite plus à la transmission d'informations descendantes et unilatérales Change les rapports entre entreprises et candidats
  106. 106. • Communication bilatérale • Contenu participatifs • Feedbacks plus nombreux • Aspect social important (blogs, RS…) • Sources d’informations plus nombreuses Change les rapports entre entreprises et candidats Explosion de l’information disponible Maturité des internautes Exploitation de nouveaux outils Usages qui évoluent
  107. 107. Change les rapports entre entreprises et candidats
  108. 108. • A l’image des utilisateurs du web 2.0 : entre 25/34 ans – Bac + 5 • 36 % des candidats utilisent les médias sociaux pour la recherche d‘emploi • 59 % des candidats utilisent les médias sociaux a des fins professionnelles • Outil très utilisé : o Supplante la presse o Au même niveau que le réseau professionnel o Inférieur aux jobboards / Pôle emploi • Prise de conscience de l’importance de la réputation numérique • Travail sur le personal branding au travers du Name Googling Pratique naturelle de la #SlashGen
  109. 109. Présence multicanale majoritaire
  110. 110. • Exprimer les compétences de façon plus claire que sur un cv traditionnel • Facilité la recherche d’emploi • Meilleure connaissances des entreprises cibles (sources d'informations variées et moins contrôlées ) • Facilite l’échange avec les décideurs • Meilleur ciblages des entreprises/postes • Diffusion plus large des mises à jour de la situation professionnelle à son réseau • Frontière entre vie privé/publique poreuse • Contrôle de l’identité numérique indispensable • Offres moins formalisées et complètes • Accessibilité restreinte (cercle communautaire) AVANTAGES LIMITES
  111. 111. • Les recruteurs des petites entreprises sont plus présentes sur les réseaux sociaux (besoins et moyens réduits) • Les recruteurs hommes sont plus présents que les femmes • Age comme facteur plus déterminant que pour les candidats • Le recrutement est devenue l’activité préférée des entreprises sur le web 2.0 • Les services Rh sont les plus friands de réseaux sociaux devant le marketing et la communication • Pas encore de réelle stratégie en entreprise et pratiques peu claires • Résultats mesurables et probants On passe d’une phase de test à une professionnalisation des usages
  112. 112. AVANTAGES LIMITES • Rapproche l’entreprise de ses cibles distances géographiques/relationnelles • Permet de vérifier la cohérence des informations recueillies sur le candidat • Echanges plus qualitatifs et complets • Nouvelles cibles (auditeurs passifs) • Constitue une base de sourcing à bas coût vs JobBoards et facilement accessible • Diminue les coûts et délai d’un recrutement • Excellent outil de cooptation • Nécessité d’avoir une image cohérente interne / externe et de la maitriser • Fédérer les collaborateurs qui deviennent des ambassadeurs • Implication chronophage • Discriminatoire : offres via réseaux
  113. 113. • 4 % des entreprises n’ont pas de difficultés en matière de recrutement • Pour les autres : o 59 % pénuries des candidats qualifiés o 53 % contraintes budgétaires o 25 % lenteur du process o Déficit d’image et d’attractivité • Les médias sociaux changent la la relation recruteur/candidat en sortant le recrutement de son modèle de système d’information descendante • Aujourd'hui plus ½ entreprises ont déjà recruté à l’aide d’un réseau social Nécessité de diversifier les méthodes de recrutement
  114. 114. Les plateformes utilisées pour le recrutement se diversifient
  115. 115. Cadremploi,Monster … Pôle Emploi et l’Apec RH ou autres fonctions LinkedIn, Viadéo, Xing …
  116. 116. Part des entreprises utilisant les réseaux sociaux pour leurs recrutements Raisons évoquées
  117. 117. Les réseaux sociaux sont plus utilisés pour recruter que les sites dédiés
  118. 118. Les réseaux sociaux sont plus utilisés pour recruter que les sites dédiés Nombre de vues d’offres d’emploiNombre de candidatures
  119. 119. Les réseaux sociaux sont plus utilisés pour recruter que les sites dédiés
  120. 120. La gestion de l’identité numérique devient indispensable (candidat et recruteur)
  121. 121. Les médias sociaux sont plus efficaces pour recruter que pour retenir
  122. 122. Ressources allouées pas en phase avec les attentes
  123. 123. Un complément plus qu’un remplacement REMPLACERONT LES CABINETS POUR L’APPROCHE DIRECTE REMPLACERONT LES METHODES DE RECHERCHE D’EMPLOI CLASSIQUES NOUVELLE TENDANCE MOYEN DE RECRUTEMENT ANNEXE AUX METHODES EXISTANTES
  124. 124. • 90% des français sont prêts à utiliser leur smartphone pour leur recherche d’emploi Pratique naturelle pour les internautes avec de très bons résultats / à développer Entreprise ayant une appli mobile dédiée Satisfaction par rapport aux résultats Part des candidatures
  125. 125. • Site internet de recrutement avec liste d'offres d'emploi • Candidathèque / push-mail / indexation spider • Modèle pure-player / variante presses / variante réseau • Marché partagée entre des généralistes et des spécialistes voir multi-spécialistes Site Secteur Effectif France Nb visites/mois Nb visiteurs uniques/mois Nb d'offres Nombre de CV Apec Cadres 900 2,4 millions 1 million 41 000 422 000 Cadremploi Cadres 200 3,8 millions7 1,6 millions 12 000 2,2 millions Regionsjob Généraliste 120 4,8 millions8 1,5 millions 27 000 1,8 million Monster Généraliste 200 2,8 millions 1 million 12 000 251 000
  126. 126. • Utilisés par un recruteur sur 3 pour compléter les informations connues • Utilisés par un recruteur sur 6 pour diffuser des offres d’emploi • Croissance plus importante que les réseaux sociaux professionnels • Certains profils surreprésentés (jeune diplômés, fonction communication, public…) Réticence vie privée/vie professionnelle
  127. 127. • Utilisés par plus de la moitié des recruteurs pour tout type de profil • Surreprésentation des cadres et des grandes agglomérations Pratique naturelle pour les internautes
  128. 128. Grand public Taille de la cible, applications dédiées, FanPages, viralité Spécialistes , passionnés et technophiles Recherche et viralité Cadres Limites des versions freemiums
  129. 129. Conseils auprès de son réseau Echange avec des recruteurs Consultation CVthèques Diffuser offre et collecter profils Animer sa marque Solutions globales « social recruiting » Analyser la e-réputation Matcher contenus mission avec les informations candidats Valider le profil de poste recherché Diffusion d’offres et sourcing Pré-qualification et comparaison de profils
  130. 130. Sourcing par compétences et personnalité Recrutement par matching Offres d’emploi géolocalisée Cooptation 2.0 Plusieurs offensives sur des cibles spécifiques
  131. 131. Positionnement généraliste ou spécialisé Cabinet 2.0Petites annonces BlogsCv onlineMéta-moteurs RH de NOE
  132. 132. Plusieurs offensives sur des cibles spécifiques Avis anonyme des employés sur une entreprise Recherche d’offre d’emploi Image SEO/SEM CRM Motivation Collaboration Monster dans environnement Facebook Recommandation et e-cooptation Communauté Transfert savoirs Retour exp.
  133. 133. Plusieurs offensives sur des cibles spécifiques Compte twitter rediffusant toutes les offres d’emplois disponibles en ligne Communauté Transfert savoirs Retour exp. Diffusion d’annonces et d’offres d’emploi via Twitter @tweetemploi
  134. 134. Licence Recruteur : accès illimité à l’intégralité du réseau et possibilité de poster des annonces Talent Pipeline : permettre aux recruteurs d’intégrer dans cet environnement de travail des sources extérieures à Linkedin (CV , recommandations …) Page Carrière : permet aux entreprises de faire la promotion et de diffuser des offres d’emploi
  135. 135. Push d’offres d’emploi à des profils ciblés sélectionnés Profil-thèque, un moteur de recherche pointu capable de vous suggérer des profils avec des mots clés précis Support de communication et d’animation de communautés de candidats
  136. 136. • Construction d’un serious game en interne • Contenus pédagogiques crées par des consultants expérimentés et des professionnels de l’évaluation RH • Une année (dont six mois de test) pour la création et le déploiement • 150 000 euros de budget • Evaluer les capacités d’analyse et de prise de décision des candidats • Plonger les futurs talents dans le quotidien d’un consultant. • Redynamiser ses sessions de recrutement (en complément entretiens traditionnels) • Réduire les risques d’erreur de casting • 1800 candidats sont passés par le process • 350 candidats ont rejoint Accenture dans le cadre d’un CDI • Marque employeur redorée avec une image innovante • Déploiement prévu au Benelux
  137. 137. • Refonte complète du site recrutement pour l’humaniser • Mise en ligne de vidéos de témoignages sur les métiers du groupe • Rubrique conseil destinée aux candidats • Utilisation des outils de "talent search" de Linkedin : • Recruter 5000 personnes pour l'ensemble de ses métiers • Attirer les talents et augmenter les candidatures. • Adapter les supports en fonction des cibles et profils • Toucher les personnes absentes des circuits de recrutement classiques • Identification de talents sur LinkedIn et Viadéo • Animation des pages carrières sur les réseaux sociaux • Pré qualification pour les entretiens de recrutement en visioconférence • Recrutement pas Skype
  138. 138. • Construction d’une plateforme RH communautaire • Equipe de 25 experts dans ces métiers est chargée de répondre • Un guide des métiers du Groupe • Une web tv dédiée • Faire de BNP un acteur de référence sur ces métiers pour les jeunes • Aider les candidats à préparer leurs candidatures • Expliquer le process et les étapes du recrutement • Répondre aux interrogations des candidats • 500 000 visiteurs et plus de 7000 utilisateurs • 100% de taux de réponse sous 5 jours • Interlocuteurs très satisfaits des échanges sur la plateforme • Déclinaison : appli mobile, backstage meeting …
  139. 139. • Lancement d’un nouveau site carrière • Création d’une page CGI Hub • Salariés / ambassadeurs répondant aux interrogations sur les réseaux sociaux • Recruter 1.200 nouveaux salariés en CDI (dont 500 à l'issue d'un stage) • Humaniser le dialogue avec les publics cibles • Ré internaliser les échanges sur l’entreprise • En 1 an CGI est passé de 4000 à 7000 candidatures • Amélioration du niveau des candidatures • Augmentation de la notoriété spontanée et assistée de l’entreprise auprès des jeunes diplômés
  140. 140. • Construction de pages carrières pour les sociétés du Groupe • La licence LinkedIn « Recruiter » qui permet de cibler selon des critères très sélectifs les futurs collaborateurs • Diffuser son actualité et renforcer l’attractivité • Elargir son vivier de talents en France et à l’international • Trouver le meilleur talent, quelque soit l’endroit, en optimisant les coûts • Imposer une image de recruteur pluridisciplinaire • Vitrine sur les valeurs, l’actualité, et les besoins appréciée par les candidats • 300 000 « followers » qui constituent une base ultra ciblée par métiers/pays… • Maîtrise des coûts de recrutement en faisant participer les managers
  141. 141. • Construction d’un serious game « Défi d’ingénieur » • Demande aux participants de résoudre des situations complexes auxquelles ils pourraient être confrontés durant leur carrière • Faire découvrir les métiers d’ingénieurs de manière ludique et exigeante • Tester les jeunes ingénieurs dans une optique de recrutement • Toucher les étudiants et les jeunes diplômés • Amélioration de l’image d’employeur auprès des jeunes diplômés • Augmentation du nombre de candidature de jeunes diplomés
  142. 142. • Page carrière au centre du dispositif • Lancement d’une campagne pour générer trafic (SMS, SEO, SEM) • Page fan employeur sur Facebook • Répondre aux besoin en recrutement qui sont importants en volume • Satisfaire des besoins en RH pour des emplois « précaires » • Minimiser les couts de recrutement • En 5 ans passage de 90% de budget en média papier à 97% en médias sociaux • Plus d’1millions de personnes ont vu les vidéos • Le coût d’une embauche est passé de 600/700 USS à 60/70 USS • Le temps de recrutement a été réduit
  143. 143. Communication RH Charte communautaire Communauté existante Les outils Les usages Le suivi statistiques (KPI, ROI) Blog Gestion des contenus et modération, Animation et échanges Veille et reporting DEFINIR SES BESOINS SE FORMER CRÉER DES ESPACES COMMUNAUTAIRES GÉRER SES ESPACES COMMUNAUTAIRES
  144. 144. A NE PAS FAIREA FAIRE Adopter le service minimum Accepter toutes les demandes de contact N’échanger que sur les offres d’emploi Envoyer le même message à tout le monde Réfléchir à sa visibilité Actualiser son profil Utiliser les bons mots clés S’appuyer sur ses collaborateurs Etre discipliné
  145. 145. Ne pas se contenter de suivre la tendance Evaluer les résultats Quantitativement et qualitativement A mettre en rapport avec les autres méthodes L’identification de profil demande du temps Les retours prendre du temps Insérer des liens sur réseaux sociaux vers les offres d’emplois publiées sur d’autres canaux Respecter la vie privée du chercheur d’emploi Adopter une attitude ouverte et éviter le push Mettre l’entreprise en valeur (témoignages…) Contrôler votre réputation en ligne
  146. 146. Complémentarité des méthodes (médias sociaux, sites d’offres d’emplois…) Mise en place d’une stratégie médias sociaux sur le long terme Construction d’une image positive pour intéresser les candidats Bonne gestion de la e-réputation de l’entreprise et des recruteurs
  147. 147. Spectre des activités de recrutement sur les médias sociaux : Sourcing Prise de contact Pré-qualification des candidatures Amélioration de l’attractivité Qualité des candidatures Recommandations
  148. 148. Web&RH • Cours 4
  149. 149. Etats des lieux, contexte et dimensions de la marque employeur Objectifs, bénéfices, EVP Questions, moyens et mise en place ROI, limites, visbilité Applications et exemples de succès
  150. 150. La forte concurrence dans le recrutement d’employés qualifiés La prolifération des médias sociaux Fin de l’entreprise étanche • Moins d’un tiers des RH ont intégré les réseaux sociaux dans leurs stratégies • 15% des salariés parlent de leur entreprise sur les réseaux sociaux (dont 21% négativement) • Seul 12% des salariés sont sensibilisés par leur employeur Augmentation de l’impact de la réputation de l’employeur sur l’acquisition de talents
  151. 151. • Le terme d’Employer Brand a été cité pour la première fois par Simon Barrow en 1990, puis définit comme concept en collaboration avec Tim Ambler • Elle consiste à donner une image attractive de l’employeur afin de recruter et de retenir les meilleurs employés • En France, c’est Didier Pitelet qui introduit en 1998 le concept et dépose le terme « L’ensemble des avantages fonctionnels, économiques et psychologiques des emplois que propose une entreprise en tant qu’employeur » « La Marque Employeur est la démarche qui vise à mettre en cohérence toutes les expressions de l’employeur internes et externes, au nom de se performance économique »
  152. 152. L’IDENTITE EMPLOYEUR MARKETING EMPLOYEUR COMMUNICATION EMPLOYEUR Ensemble des attributs de l’entreprise (ce qui la définit) Identification des besoins et attentes d’une population pour mettre en place les actions qui participeront l’atteinte des objectifs (rentabilité, expansion…) Même techniques que la communication traditionnelle : territoire d’expression, objectifs, ciblage, avantage concurrentiel, canaux de diffusion …
  153. 153. ENGAGEMENT DES SALARIES Implication, motivation des salariés REPUTATION Perception ou opinion que le public (au sens large) a de l’entreprise DIFFRENCIATION Ensemble d’actions et d’éléments permettant à l’entreprise de se différencier par rapport à ses concurrents ATTRACTIVITE Capacité à recruter des candidats
  154. 154. Change les rapports entre entreprises et candidats Se positionner comme un employeur de choix Définir un cadre pour faciliter le recrutement, la fidélisation et l’implication des collaborateurs Perpétuer l’attractivité de la marque, de l’entreprise afin de maitriser l’évolution de sa réputation Séduire les futurs talents
  155. 155. ENTREPRISE Rayonner Développer la fierté d’appartenance Attirer les meilleurs Faire connaître ses métiers Entrer en dialogue Valoriser des univers de travail Faire connaître ses collaborateurs
  156. 156. VISIBILITE CORPORATE VISIBILITE PERSONNELLE DIFFUSION ET RECONNAISSANCE DE LEUR EXPERTISE
  157. 157. 89% FONT DES RECHERCHES AVANT DE POSTULER (1/2 abandonne en cas d’informations négatives) DECOUVRIR ET MIEUX CONNAITRE L’ENTREPRISE ACCEDER AUX PROFILS DES COLLABORATEURS ACTUELS (carrière, formation…)
  158. 158. Salaire de base, primes … Valeurs, principes d’actions … Parcours professionnel, formation … Santé, retraite … Conditions de travail, ambiance… EVP : Donne une réelle consistance et une authenticité aux actions de communication qui vont projeter la marque employeur Toutes le composantes qu’une organisation en tant qu’employeur propose à ses collaborateurs actuels et futurs REMUNERATION CULTURE D’ENTREPRISE CARRIERE AVANTAGES SOCIAUX ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL La marque employeur est le fruit d’une vision croisée entre les dirigeants, les managers et les collaborateurs de l’entreprise
  159. 159. MESURE DE LA SATISFACTION Mes salariés et mes stagiaires sont-ils satisfaits de leu vie au travail ? DEMARCHES MARKETING EMPLOYEUR TRAVAIL SUR LES POLITIQUES RH ET LA QUALITE MANAGERIALE OUI NON
  160. 160. • Pour construire la marque employeur et son image il convient de partir de l’intèrieur vers l’extèrieur Opérer un constat basé sur la réalité Donner véritablement la parole à l’interne Avoir une attitude d’empathie pour mieux comprendre la perception de chaque partie prenante Se nourrir de la vision des collaborateurs afin de s’appuyer sur un discours positif commun La Marque Employeur parle à tous les publics de l’entreprise
  161. 161. Comment se rendre plus séduisant auprès des candidats potentiels ? Quelle est votre EVP ? Quelles expérience offrez-vous à vos futurs employés ? Plus qu’un job ? Comment l’entreprise est-elle perçue par les chercheurs d’emplois ? Quels sont les facteurs qui motivent les employés à rester ? Comment les employés vous perçoivent-ils comme employeur ? Pourquoi serait-il plus intéressant de travailler chez un de vos concurrents ? Pourquoi les employés vous ont-ils quitté ? Comment voulez-vous être perçu sur le marché ?
  162. 162. Le PDG et son équipe doivent soutenir votre effort sur la marque employeur et s'engager à la promouvoir Insister sur l'impact commercial de votre marque employeur et sur les indicateurs de recrutement Créer un groupe de travail interfonctionnel (com, market, IT…) sur la marque employeur
  163. 163. Données officielles publiques (site web, pub rh, pages entreprises…) Données officielles privées (intranet, com candidats, formation..) Données non-officielles (entretiens de départ, profils Linkedin …) QUI ? Interne/externe… QUOI ? Ce qui retient, piste d’amélioration… QUAND ? Temporalité, stratégie… OU et COMMENT ? Entretien, boite à idées… Identifier les inconsistances et les problèmes majeurs
  164. 164. • AUTHENTIQUE • • PERSONNEL • • COURAGEUX • • COHÉRENT • • FIXER VOS OBJECTIFS •
  165. 165. VALORISER LA CULTURE Se concentrer sur les collaborateurs : Témoignages, émotions… DEVENIR VIRAL Amplifier les résultats, trouver des moyens créatifs de faire parler plus de votre culture d'entreprise. ETRE VISUEL Images, illustrations, graphiques et vidéos qui donnent vie à votre marque. NE PAS ETRE TROP GOURMAND Démontrer que les efforts sont modulables et durables avant d'investir davantage COMMENCER PAR SON PERSONAL BRANDING Ce que vous faites /ou non fait figure d'exemple pour les employés. RESPONSABILISER LES EMPLOYÉS Désigner les objectifs et indiquer aux salariés une voie claire et simple pour agir INFORMER LA HIÉRARCHIE Utiliser les données pour gagner leur appui, apaiser leurs inquiétudes et justifier les choix CIBLER LES MESSAGES Plus le message est adapté à une audience précise, plus son impact est grand
  166. 166. Augmenter le taux d'acceptation des offres de X % Réduire le taux d'attrition de X % Améliorer les notes données par les employés de X % Augmenter le seuil de familiarité avec votre marque employeur dans les enquêtes externes de X % Doubler le nombre d'employés dotés d'une présence sociale optimisée Augmenter votre score au Talent Brand Index de X % par rapport à vos concurrents clés pour les talents ou dans vos fonctions ou zones géographiques de haute priorité EVALUER LES INDICATEURS CLES
  167. 167. • Le discours de communication et le parcours vécu par les collaborateurs doivent être en adéquation • Attention à la vision parcellaire et incomplète, le web est un outil puissant mais il ne suffit pas à développer la marque employeur si celle-ci n’a pas un réel socle dans la stratégie de l’entreprise Offrir en interne ce que l’on promet en externe
  168. 168. Offrir en interne ce que l’on promet en externe
  169. 169. Page Facebook carrières regroupant près de 64 000 fans Propose notamment des infos métiers, des quiz et des actualités sur le groupe ou son recrutement. Adapté au format Facebook et mis en forme afin de susciter le plus d’engagement possible
  170. 170. Fédère notamment une communauté de 32 000 personnes Informations sur le groupe Onglets dédiés aux jeunes diplômés et aux candidats potentiels. Communique également sur son changement d’identité
  171. 171. Permet de présenter l’actualité du groupe Met en scène la vie interne et les nouveaux employés Information sur le recrutement et l’emploi avec un ton léger Plus de 16 000 fans
  172. 172. Le compte @Disney_emploi diffuse les dernières offres d’emploi et actualités Plus de 14 000 followers Vraie portée conversationnelle et de nombreux échanges avec les followers, en recherche d’informations
  173. 173. Le compte @CanalPlusSchool diffuse des infos sur le groupe, les programmes et des offres d’emploi Format apprécié par les utilisateurs de Twitter qui sont plus de 8 000 à suivre le compte
  174. 174. Objectif de travail sur sa marque employeur en corsscanal Les informations mises en ligne concernent avant tout l’actualité du groupe et ses salariés suivi par +de 17 000 followers Service de com emploi internalisé gérer par les RH
  175. 175. Positionnement est décalé et « artistique » Eléments plus classiques et notamment des « pinterviews » d’employés. Ces présentations des différents talents sont totalement adaptées au canal de diffusion
  176. 176. Suivie par près de 6 000 personnes Vision globale de l’image de l’entreprise, du recrutement et de la marque employeur. Les différents boards compilent des pins qui présentent l’univers Orange et les différentes entités de la marque

×