Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Analyse des sous projets PARC-DAD AT-MEDD

29 views

Published on

Prise en compte des piliers et options de l’Agriculture Intelligente face au Climat (AIC) dans les projets de développement au Niger :
Cas des sous projets du PARC-DAD

Published in: Environment
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Analyse des sous projets PARC-DAD AT-MEDD

  1. 1. Pr Larwanou Mahamane, Chercheur CCAFS ICRISAT- Niamey Prise en compte des piliers et options de l’Agriculture Intelligente face au Climat (AIC) dans les projets de développement au Niger : Cas des sous projets du PARC-DAD Première journée de Veille et d’Incitation à la prise en compte de l’AIC au Niger
  2. 2. Qu’est ce que c’est que l’Agriculture Intelligente face au Climat (AIC)? • 2010 : la FAO élabore le concept d’AIC reposant sur ses trois piliers (productivité/adaptation/atténuation) à la Conférence de La Haye. • L’Agriculture Intelligente face au Climat (AIC) peut être définie comme une approche permettant de transformer et de réorienter le développement agricole en fonction des nouvelles réalités du changement climatique (Lipper et al. 2014). • La FAO définit l’AIC comme «une agriculture qui augmente de manière durable la productivité, améliore la résilience (adaptation), réduit / supprime les GES (atténuation) lorsque cela est possible et améliore la réalisation des objectifs nationaux de sécurité alimentaire et de développement». • Dans cette définition, l'objectif principal de l’AIC est identifié comme étant la sécurité alimentaire et le développement (FAO 2013a; 2 Lipper et al. 2014 1); tandis que la productivité, l’adaptation et l’atténuation sont identifiées comme les trois piliers interdépendants nécessaires à la réalisation de cet objectif.
  3. 3. L’agriculture Intelligente face au Climat (AIC) • Le concept AIC se compose de trois piliers principaux: 1. Augmentation durable de la productivité et des revenus agricoles; 2. Adaptation et renforcement de la résilience au changement climatique; 3. Réduction des émissions et/ou absorption de gaz à effet de serre. Augmentation de la productivité Adaptation au changement climatique mitigation
  4. 4. Soutient les efforts du niveau local au niveau mondial afin d’utiliser durablement les systèmes agricoles pour: 1. Une Sécurité alimentaire et nutritionnelle en tout temps pour tout le monde, 2. Intégrer l’adaptation requise et, 3. Capter les mesures d'atténuation potentielles (lorsque possible et appropriée). L’agriculture Intelligente face au Climat (AIC) Lipper et al. (2014) Nature: Climate Change • 24 authors from 15 institutions Sécurité alimentaire MitigationAdaptation  Systèmes alimentaires  Synergies et compromis
  5. 5. Évolutions prévues de la productivité agricole en raison des changements climatiques, y compris les effets de la fertilisation par le carbone Pourquoi l’AIC ? (1) • L’AIC aborde la question du lien entre les changements climatiques et l’agriculture. • L’AIC aborde les questions de la sécurité alimentaire, de la mauvaise répartition et de la malnutrition. • La relation entre agriculture et changements climatiques est réciproque.
  6. 6. • L’AIC aborde la question du lien entre agriculture et pauvreté.  75 % des pauvres dans le monde vivent en milieu rural  Ils ont pour principale source de revenu l’agriculture  L’agriculture est particulièrement bien placée pour extirper les populations de la pauvreté. Pourquoi l’AIC ? (2)
  7. 7. Mesures pour réaliser l’AIC Source : FAO (2017), Infographic on Climate-Smart Agriculture. Food and Agriculture Organization of the United Nations, Rome, Italy. Renforcement des capacités des institutions nationales et locales L’AIC sur le terrain : mise en œuvre des pratiques sur le terrain Soutenir/informer Amélioration des options de financement Appui aux cadres stratégiques propices Élargir la base de données factuelles Informer/élargir (S&E) Informer/élargir (S&E)
  8. 8. Profile Pays de l’AIC au Niger - Dix sept pratiques retenues à renseigner 1-accroitre la biodiversité fonctionnell e 2- preserve la ressource en eau 3-accroitre l’autonomi e du troupeau 4-valoriser les sous- produits de l’agriculture 5-reduire l’érosion et le travail du sol 6- augmente r la fertilité des sols 7- Favoriser la diversité génétique 8- atténuatio n des Gaz à Effet de Serre 9- l’accessibilité des techniques d’adaptation au producteurs Tota l RNA 1 1 1 1 1 1 1 1 1 9 Bande par Feu, 1 0 1 1 1 1 1 1 1 8 Haie vive 1 0 0 1 1 1 0 1 1 6 Compostage 0 1 0 1 1 1 1 0 1 6 Culture maraichere 1 0 1 1 0 1 1 0 1 6 Paillage 0 1 0 1 1 1 0 0 1 5 Rotation des cultures 1 0 0 1 0 1 1 0 1 5 Utilisation des semences améliorées 1 1 1 1 0 0 1 0 0 5 Association des cultures 1 0 0 1 0 1 1 0 1 5 Jardin De Case, 1 0 0 1 0 1 1 0 1 5 Cordons pierreux 0 1 0 0 1 1 0 0 1 4 Zai ou Tassa 0 1 0 0 1 1 0 0 1 4 Demi-lune 0 1 0 0 1 1 0 0 1 4 Fixation des dunes1 0 0 0 1 1 0 0 1 4 Banquette 0 1 0 0 1 1 0 0 1 4 Pisciculture ; Riz pisciculture 0 0 1 1 0 1 1 0 0 4 Micro dose 1 0 0 0 1 1 0 0 1 4
  9. 9. Régénération Naturelle Assistée (RNA) Productivité Adaptation/Résilience Atténuation 1. Augmentation rendements cultures 2. Augmentation production de l’élevage (fourrage) 1. Plusieurs produits (céréales, fruits, bois, médicaments…) 2. Accroit la biodiversité 1. Piégeage des gaz à effet de serre carbone 2. Séquestration du carbone
  10. 10. SEMENCES AMÉLIORÉES Productivité Adaptation/Resilience Atténuation 1. Augmentation rendements des cultures 2. Accroissement de revenus 1. Accroit la disponibilité alimentaire 2. Accroit la biodiversité 1. Contribue au piégeage des gaz à effet de serre 2. Séquestration du carbone
  11. 11. COMPOSTAGE Productivité Adaptation/Resilience Atténuation 1. Augmentation de production et des revenus 2. Augmentation des revenus 3. Gestion efficiente de l’eau et des éléments nutritifs 1. Accroissement disponibilité alimentaire 2. Gestion durable de la fertilité et des sols 3. Sécurisation de la production 1. Piégeage des gaz à effet de serre 2. Séquestration du carbone
  12. 12. CORDONS PIERREUX Productivité Adaptation/Résilience Atténuation 1. Augmentation de production de la production 2. Gestion efficiente de l’eau et des éléments nutritifs 1. Accroissement disponibilité alimentaire 2. Gestion durable de la fertilité et des sols 3. Sécurisation de la production 1. Piégeage des gaz à effet de serre 2. Séquestration du carbone
  13. 13. CULTURES ASSOCIÉES Productivité Adaptation/Résilience Atténuation 1. Augmentation de production de la production 2. Gestion efficiente de l’eau et des éléments nutritifs 1. Accroissement disponibilité et diversité alimentaire 2. Qualité de la nutrition 3. Amélioration de la Santé 4. Gestion durable de la fertilité et des sols 5. Sécurisation de la production 1. Piégeage des gaz à effet de serre 2. Séquestration du carbone
  14. 14. EXEMPLES DE PRATIQUES ET TECHNOLOGIES AIC
  15. 15. Efforts pour s’adapter au Changemen Climatique en Afrique de l’Ouest
  16. 16. LES SEPT SOUS-PROJETS PARC-DAD • 1. Le Projet « Amélioration de la Résilience Climatique et de Sécurité Alimentaire Durable » (PARC-SAD) exécuté par l’ONG COOPI dans les communes de Dogonkiria et Soucoucoutane ; • 2. Le Projet « Amélioration de la résilience aux changements et risques climatiques par la diffusion de technologies de gestion intégrée Eau-Sol-Agro- Sylvo-Pastoralisme (PARC/Yana-Yi) Dosso et Zinder » porté par l’ICRISAT; • 3. Projet « Renforcement de la Résilience des Acteurs Ruraux des six (6) communes du Département de Dogondoutchi face au Changement et aux risques Climatiques (Aréwa Résilience) » de l’ONG Eau-Vive; • 4. Le Projet « Appui au Développement de la Résilience des ménages face au changement climatique dans cinq communes dans la région de Dosso (GOMNI) » porté par l’ONG Lutheran World Relief (LWR)
  17. 17. LES SEPT SOUS PROJETS PARC-DAD – (suite) • 5. Le Projet « Appui à la résilience climatique pour un développement agricole durable au Niger, KARKO » porté par LWR; • 6. Le Projet « Amélioration durable de la viabilité des filières agricoles pour les producteurs familiaux dans le département de Mirriah (Zinder, Niger) » porté par l’ONG CISV; • 7. Le Projet « Renforcement de la Sécurité Alimentaire, Nutritionnelle et la Résilience Climatique des Populations des Communes de Guidimouni, Gafati et Hamdara ».
  18. 18. Indicateurs utilisés pour l’évaluation des projets en rapport avec l’AIC Piliers de l’AIC Catégorie Indicateurs Productivité Alimentation Rendement Perte post-récolte Revenu Revenu Adaptation Eau Disponibilité en eau Efficience d’utilisation de l’eau Qualité de l’eau Fonctions écosystémiques Capacité de rétention de l’eau des sols Sol Perturbation du sol Gestion des risques Gestion des risques climatiques Prévention des risques climatiques Diversification de l’agriculture Connaissance local et traditionnelle Atténuation Utilisation de l’énergie Utilisation de l’énergie (fossile, renouvelable) Biomasse (surface et souterraine) Stock de carbone du sol Emission de méthane (élevage) Gestion de la matière organique Efficience d’utilisation des nutriments
  19. 19. Figure 1 : Projet « Amélioration durable de la viabilité des filières agricoles pour les producteurs familiaux dans le département de Mirriah (Zinder, Niger), - CISV Figure 2 : Projet « Renforcement de la Sécurité Alimentaire, Nutritionnelle et la Résilience Climatique des Populations des Communes de Guidimouni, Gafati et Hamdara » - CONEMUND Figure 3 : Projet « Amélioration de la Résilience Climatique et de Sécurité Alimentaire Durable » (PARC- SAD)-COOPI Figure 4 : Projet « Renforcement de la Résilience des Acteurs Ruraux des six (6) communes du Département de Dogondoutchi face au Changement et aux risques Climatiques (Aréwa Résilience), Eau Vive Figure 5 : Projet « Appui au Développement de la Résilience des ménages face au changement climatique dans cinq communes dans la région de Dosso (GOMNI) » et Projet « Appui à la résilience climatique pour un développement agricole durable au Niger, KARKO » LWR, Figure 6 : Projet « Amélioration de la résilience aux changements et risques climatiques par la diffusion de technologies de gestion intégrée Eau-Sol-Agro-Sylvo- Pastoralisme (PARC/Yana-Yi) Dosso et Zinder », ICRISAT
  20. 20. CONCLUSION • Intégration à degrés différents de la dimension AIC; • Projets plus orientés vers la productivité que vers l’adaptation et l’atténuation à l’exception de PARC-SAD – COOPI; • Certaines activités contribuent de façon efficace aussi bien à l’amélioration de la résilience/capacité d’adaptation des populations ainsi qu’à l’atténuation du changement climatique; • Renforcement des capacités des acteurs locaux et planification du développement; • Nécessité de consolider les activités par les projets pour une appropriation par les bénéficiaires.
  21. 21. Questions Answers &

×