Les espaces multimédia dans les bibliothèques de Chartres

4,064 views

Published on

Panorama des espaces multimédia
dans les bibliothèques de Chartres et leur effet sur la formation des usagers. Conférence Bibdoc37 le 11 avril 2013 à Tours Nord.

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
4,064
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,271
Actions
Shares
0
Downloads
16
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Les espaces multimédia dans les bibliothèques de Chartres

  1. 1. Journée BIBDOC Tours-Avril 2013 Les espaces multimédiadans les bibliothèques de Chartres Catherine Joliet
  2. 2. 1. Présentation du réseau 1 médiathèque centrale installée dans l’ancien Hôtel des Postes depuis mai 2007 (5000 m2) 1 bibliothèque de quartier ouverte depuis 1978 (800 m2) 17 000 usagers actifs et 2000 inscrits exclusivement pour internet (espaces multimédia et wifi) 1200 personnes par jour en moyenne à la médiathèque, 200 dans la bibliothèque annexe
  3. 3. 2. L’historique des espaces multimédia Existence d’un espace dédié à la consultation d’internet depuis13 ans (7 postes à l’époque gérés manuellement) Même concept transféré à la médiathèque en mai 2007(avec en complément des postes avec sites dédiés dans lesespaces publics) Ouverture d’un nouvel espace en juin 2010 dans l’annexe
  4. 4. 3. Le fonctionnement des espaces des postes avec accès internet à haut débit et sécurisés grâce au logiciel Ermes d’Archimed à la médiathèque, 20 postes dont 6 organisés en atelier avec possibilité de vidéo projection à l’annexe : 7 postes avec 1 poste maître
  5. 5. 3. Le fonctionnement des espaces 2 claviers gros caractères et casques audio des logiciels de bureautique, un espace de stockage protégé, une possibilité d’impression du personnel dédié capable de faire de la médiation d’internet (personnel également dédié à l’administration du SIGB, du portail et de facebook, de la communication interne) une médiation active avec des initiations individuelles et des ateliers multimédia thématiques
  6. 6. 4. Les conditions d’accès Nécessité d’avoir l’historique des consultations (fournisseurd’accès)Etre à jour de son adhésion aux bibliothèquesSigner la charte de consultation (accès filtré bloquant l’accès àcertains sites faisant l’apologie de la violence, des discriminationsou de pratiques illégales et respect du matériel )Pour les enfants, avoir 11 ans ou être accompagné d’un adulte(des mini espaces dédiés au ludo- éducatif existent dans lessecteurs jeunesse)
  7. 7. 5. Les pratiques des usagers 4 heures par semaine à raison d’1 heure par jour Forte consultation de facebook, de la messagerie, des sites de jeux, de la bureautique pour les personnes en recherche d’emploi Utilisation importante du service impression via le PMV (tous types de contenus, CV, exposés, photos…)
  8. 8. 5. Les pratiques des usagers Forte demande de médiation : les initiations individuelles ne désemplissent pas (2 RDV par jour majoritairement pour les seniors) Les ateliers initiaux : retouche photo, sécurité, blog 1 seul atelier retiré depuis le début (e-admnistration) Ajoutés : web 2.O, réseaux sociaux, diaporama Autoformation : cédéroms puis Vodeclic et sites gratuits. Espace dédié au travail scolaire de groupe.
  9. 9. 6. Les publics concernés 75 % des personnes sont des habitués de la médiathèque un public spécifique qui fréquente peu ou pas les autres espaces une majorité de personnes en recherche d’emploi des personnes n’ayant pas de matériel ni d’accès à internet (ou momentanément privées de ces outils)
  10. 10. 6. Les publics concernés des personnes âgées ayant besoin d’un accompagnement des gens de passage (touristes, personnes en déplacement) des publics marginaux : Foyer d’accueil chartrain, SDF, sans papiers, illettrés….mais aussi ponctuellement : des classes non dotées de matériel, des associations, des groupes
  11. 11. 7. Une expérience élargie à d’autres structures municipales une offre de PC multimédia dans les MPT et le BIJ installation de bornes dotées de listes blanches dans les MPT un partenariat : partage des compétences, mise en commun des sélections de sites, économie pour l’acquisition du logiciel de gestion l’avenir : un même identifiant qui permettra d’accéder à Internet partout dans la ville
  12. 12. 8. Pourquoi offrir ce service dans une médiathèque ? pas ou peu d’offre similaire localement (Cyber emploi CG, BIJ) contribue à réduire la fracture numérique (public spécifique qui ne vient que pour cet accès à internet) offre avec médiation sur les logiciels mais aussi sur le matériel, le juridique, l’aide à la recherche documentaire offre complémentaire grâce au wifi réservé à un public plus autonome (lycéen, étudiant, … )
  13. 13. 9. Pourquoi des espaces dédiés ? médiation spécifique qui ne peut être réalisée correctement par tous les bibliothécaires appropriation de l’espace par les usagers intérêt technique : surveillance des matériels, première maintenance, veille technologique en lien avec la DSIpar contre désintérêt des bibliothécaires des autres secteurs pour le fonctionnement de l’espace (ex. accompagnement pour le wifi non réalisé)
  14. 14. 10. Quel avenir pour ce type de services ? demandes du public en hausse dans le contexte de crise (matériels et logiciels chers, public en rupture d’abonnement internet ) accès à l’information qui nécessite une médiation (besoin de l’humain) nécessité d’accompagner les jeunes dans leur utilisation des nouvelles technologies (recherche documentaire)
  15. 15. 10. Quel avenir pour ce type de services ? plateforme de présentation de nouveaux matériels (tablettes tactiles, liseuses, … ) et de nouveaux logiciels (libres par exemple) Espace de création (vidéo, musique, graphisme) ; partage de contenus offre complémentaire par rapport aux CDI, BU grâce à des horaires élargis et différents

×