Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

CASActivité 2014 2015

458 views

Published on

Le 10 mars 2016, nous avons présenté le bilan de la première année et les orientations pour 2016. 22 nouveaux sociétaires sont entrés dans la gouvernance stratégique et nous avons une nouvelle co-gérante, Claire LEROUX.
Lors des ateliers participatifs, la Tribu et les partenaires ont pu faire émerger de belles idées à creuser sur 8 axes différents.
Enfin, nous avons pu profiter d'un excellent cocktail concocté par le restaurant arménien voisin, Apapat. Rencontres et échanges pour finir comme il se doit un moment phare pour notre projet collectif !

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

CASActivité 2014 2015

  1. 1. Rapport de CASActivité Avril 2014 – Décembre 2015 CASACO La Tribu collaborative 1
  2. 2. Les mots des co-fondateurs Idris IBENJELLAL et Aurélien DENAES Alors que nous réalisons notre premier bilan d’activité, nous nous tournons vers notre parcours démarré en janvier 2014. A l’époque, il était juste question de casser notre solitude professionnelle en rassemblant une communauté d’entrepreneurs, indépendants et citoyens. Nous sommes très heureux d’avoir réussi à partager nos ambitions avec plus d’une centaine de personnes et de nombreux partenaires mais aussi que ce projet ait pris autant d’importance dans la vie de la plupart de nos membres. Notre communauté, ouverte et démocratique, réunie au sein d’une bel espace de travail et de vie, est pleine d’idées et de projets. 2016 sera l’année de la confirmation pour assurer un avenir à notre outil de travail commun avec de nouveaux projets collectifs, une gouvernance de Tribu et l’ouverture à la ville et à de nouveaux publics. « La vie sans communauté a produit, pour beaucoup, un mode de vie consistant principalement à faire la navette entre le domicile et le lieu de travail. Or, le bien-être social et la santé psychique des individus dépendent de la vie en communauté » Ray Oldenburg, sociologue américain, théoricien du concept de tiers-lieux 2 Déroulé 1. Nos chiffres clés 2. Tiers-lieu et coworking : définitions et contexte 3. La structuration actuelle 4. Nos activités 5. 5 axes de réussite 6. Les objectifs 2016
  3. 3. Lexique • ESS : Économie Sociale et Solidaire • SCIC : Société Coopérative d’Intérêt Collectif • Tribu : collectif d’entrepreneurs bienveillants et créatifs • Membre de la Tribu : personne qui participe aux événements de CASACO, y travaille ponctuellement ou régulièrement • Nomade : membre de la Tribu qui travaille ponctuellement à CASACO • Résident : membre de la Tribu qui travaille régulièrement à CASACO et a un bureau attitré • Conseil de la Tribu : une fois par mois, les membres de la Tribu se réunissent pour échanger sur leurs projets communs et la vie de CASACO • Coworker du mois : une fois par mois, les membres de la Tribu décident d’accueillir gratuitement une personne, porteur de projet ou autre, au sein de l’espace. • CASACopain/CASACopine : les marraines ou parrains des Coworkers du mois 3
  4. 4. Les mots Intergénérationnel 4 Solidaire Informel Collaboratif Coopératif Durable Décloisonnement Numérique Local Réseau Partenariat Public – privé Lien social Compétences Talents Innovation
  5. 5. à +  de  6  km 23% Nos chiffres clés au 01/03/2016 5 114 membres depuis décembre 2014, dont 95 actifs en mars 2016 40 % 60 % de 21 ans à 58 ans Moyenne 38 ans 17 634 à – de  6km* 59% Malakoff 18% * Montrouge, Vanves, Châtillon, Bagneux, Sceaux, Issy, Arcueil, Paris 15, Paris 14, 1040 heures de participation à la vie de la communauté 92 pass nomades vendus (de 10 journées et 15 demi-journées) Chiffre d’Affaires : 109 154 € HT (sur 12 mois et 20 jours) Bénéfice : 2 801 € HT 4 Facilitateurs 219 Événements 3000 Participants Lieu de résidence des membres
  6. 6. Tiers-lieu Le tiers-lieu, ou la troisième place, est un terme traduit de l'anglais The Third Place. Il fait référence aux environnements sociaux se distinguant des deux principaux que sont la maison et le travail. Dans son livre datant des années 1980 The Great, Good Place, Ray Oldenburg, professeur émérite de sociologie urbaine à l’université de Pensacola en Floride, indique que les troisièmes places sont importantes pour la société civile, la démocratie, l'engagement civique et instaurent un sentiment d'espace. Il s’entend comme volet complémentaire, dédié à la vie sociale de la communauté, et se rapporte à des espaces où les individus peuvent se rencontrer, se réunir et échanger de façon informelle. Source : Définition « tiers-lieu » sur Wikipedia 6
  7. 7. Coworking Par espace de coworking, on entend un espace de travail, indépendant, qui place le partage et l’ouverture au cœur de son projet d’espace. L’ADN communautaire et collaboratif, ce qu’on appelle le « co » en est le fondement. Les prémices du « mouvement coworking » apparaissent conjointement en Europe et aux Etats-Unis : Schraubenfabrik ouvre à Vienne en 2002 et le Citizen Space à San Francisco en 2005. A Paris, La Cantine, ouvre début 2008. En dix ans, les chiffres ont évolué très rapidement, avec une augmentation de 80% du nombre d’espaces pour la seule année 2012-2013. Le premier classement annuel analysant le phénomène au niveau mondial est mené en 2010 : the First Global Coworking Survey mèné par Deskmag référence environ 600 espaces. Source : Etude La Fonderie « Le Coworking dans les Grandes Métropoles », février 2016 Les espaces de travail partagés sont des lieux où se fabriquent de nouvelles formes de « cultures d’entreprise » qui procurent à des travailleurs indépendants et parfois isolés, un sentiment d’appartenance, un terrain d’expression et de reconnaissance indispensable au bien-être au travail et à l’efficacité. 7 Les 5 clés du coworking 1. Durabilité Construire une communauté sur la durée, lui assurer son indépendance, construire des liens durables au sein de la communauté pour favoriser la solidarité et l’efficacité, mutualiser les ressources et limiter les déplacements professionnels pour un développement commun plus durable. 2. Communauté Partager un patrimoine commun (espace, rituels, expériences…), favoriser le partage solidaire, mettre en place un socle de confiance collective, créer un sentiment commun, harmoniser les relations entre membres. 3. Coopération Construire des liens sociaux forts intra et extra professionnels, connecter constamment les coworkers, favoriser l’informel pour travailler ensemble en confiance, faire participer les usagers à la gouvernance, valoriser le « donner-recevoir ». La coopération ne se décrète pas, elle s’incarne. 4. Ouverture Mettre en place un système ouvert, faciliter la rencontre interne – externe par l’attrait des talents et du concept général, développer la force de la communauté par les apports externes, avoir une réflexion et action commune sur notre monde, favoriser la sérenpidité (la découverte inattendue). 5. Accessibilité Mixer les publics pour plus d’efficacité et de lien social, favoriser le sentiment de simplicité et de liberté d’action, flexibiliser la notion de bureau, s’ouvrir à des publics éloignés de l’emploi.
  8. 8. Contexte actuel Contexte économique « Alors que le premier espace de coworking francilien a ouvert en 2008, l’Ile-de-France regroupe aujourd’hui 138 tiers-lieux collaboratifs (espaces de coworking, télécentres, ateliers partagés). Ils répondent à une demande de lieux de travail alternatifs, qui donnent accès à un espace professionnel avec une grande souplesse d’utilisation, et encouragent les échanges au sein d’une communauté, ouvrant ainsi la voie à de possibles synergies d’affaires. Sur ce marché très récent, le modèle économique est encore flou et l’effetde mode lié au coworking a poussé sur ce marché de nombreux entrepreneurs. Mais leur capacité à remplir les espaces, les faire vivre dans la durée et de manière rentable reste à démontrer, en particulier à l’heure de l’arrivée sur le marché d’acteurs de dimension nationale voire internationale. » Etude du CROCIS, centre d’analyse de la CCI Paris, février 2016 Contexte régional Actuellement 88 espaces de coworking pour 12 millions d’habitants. Le Grand Paris, 3ème mégalopole mondiale en terme de nombre d’espaces de coworking, après New York et Barcelone. « Le prix du foncier étant particulièrement élevé en Ile-de-France, le coworking apparaît comme une bonne solution pour travailler autrement. La région Île-De-France fait partie des métropoles sensibilisées au coworking et l’intègre dans ses politiques publiques. Depuis 2012, soixante-dix espaces ont été soutenus financièrement par l’appel à projet « espaces de travail collaboratif » de la Région et une cartographie ouverte et participative, Tech On Map, a été réalisée par La Fonderie, agence numérique d’Île-de- France. » Etude La Fonderie « Le Coworking danslesGrandesMétropoles», février 2016 8
  9. 9. LA STRUCTURATION ACTUELLE
  10. 10. • La Mairie de Malakoff : accompagnement, soutien institutionnel et communication locale • Le Département des Hauts-de-Seine : financement par subvention dans le cadre de l’appel à projets « ESS » et communication • La Région Ile-de-France : financement par subvention dans le cadre de l’appel à projet « espace de travail collaboratif » et communication • France Active / HDSI (association de financement): financement par prêt et garantie bancaire • La NEF (coopérative financière éthique) : financement par prêt • L’URSCOP (l’Union Régionale des Coopératives) : accompagnement juridique et financier • SMURFIT Kappa (entreprise leader des emballages) : financement de nos aides aux postes suite à une convention de revitalisation • La Préfecture des Hauts-de-Seine - DIRECCTE : financeur final de nos aides aux postes • L’EPF 92 (devenu EPF IDF) : signataire de la convention d’occupation pour l’espace • EUROSCOP : coopérative locale, sociétaire de CASACO, ayant porté une partie des investissements de départ pour lancer le projet • WEEKMEE : entreprise sociétaire de CASACO 10 Nos soutiens de départ
  11. 11. L’équipe CASACO • Les co-fondateurs Aurélien DENAES Idris IBENJELLAL • Les premiers sociétaires Aurélien DENAES – EUROSCOP – WEEKMEE • L’équipe du quotidien sur 2014-2015 Claire LEROUX - Aurélien DENAES - Alexandre THAURON - Nathalie PREVOST (Anne-Sophie PASQUET, arrivée en 2016) • Les contributions des coworkers : 1 040 h sur l’exercice Activités : soutien logistique, expertise (communication, animation…), animation d’ateliers, participation aux brainstormings collectifs et aux Conseils de la Tribu, CASAcopain/CASAcopine du Coworkerdu mois… 11
  12. 12. Le lieu • 460m2 • 45 postes de travail • Fibre – wifi/ethernet • Des équipements mutualisés • Gestion des zones • Café et Thé à volonté 12
  13. 13. La Tribu : nos membres 13 23 Indépendants 2 Coopératives (SCOP et SCIC) 19 Entreprises 3 Associations 6 Entrepreneurs–salariés (en CAE) 1 Télétravailleur 4 Porteurs de projets 5 Stagiaires … (au 10/03/16) Art Culture Agro-alimentaire BTP Aéronautique Environnement Puériculture Finance Services aux entreprises Bien-être Événementiel … Communicant.e Développeur.se web Producteur.rice artistique Designer Consultant.e en Stratégie Directeur.rice artistique Monteur.euse vidéo Marketeur.se Formateur Journaliste Bloggeur.se Commercial.e Contrôleur.se de gestion Photographe Décorateur.rice Graphiste Ou tout à la fois ;) …
  14. 14. Gourvernance coopérative Pourquoi une coopérative ? CASACO est par essence un projet collectif servant l’intérêt collectif de ses différentes parties prenantes. De même, les co-fondateurs se sont retrouvés dans les valeurs et principes coopératifs définis par l’Alliance Coopérative International : prééminence de la personne humaine, démocratie, solidarité, un sociétariat multiple ayant pour finalité l’intérêt collectif au-delà de l’intérêt personnel des membres, l’intégration sociale, économique et culturelle dans un territoire déterminé par l’objet social. Ainsi, CASACO a été créé sous la forme d’une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) en Société à Responsabilité Limitée (SARL). 14 Collège Nom Droits de vote Nombre de parts Salarié Aurélien DENAES 45% 250 Partenaire EUROSCOP 45% 249 Bénéficiaire WEEKMEE 10% 1 Pour qui ? Les différents bénéficiaires de CASACO sont les entrepreneurset indépendants locaux, l’écosystème entrepreneurial et Economie Sociale et Solidaire local, les salariés de l’espace, les habitants de la ville et des villes limitrophes, et la municipalité. La gouvernance actuelle Il existe actuellement trois collèges décisionnaires : - Les salariés : personnes physiques employées par la société coopérative au titre d’un CDI. Ce collège a 45% des droits de vote. - Les bénéficiaires : personnes physiques ou morales utilisant les services de la coopérative. Ce collège a 10% des droits de vote. - Les partenaires : personnes physiques ou morales contribuant par tout autre moyen à l’activité de la coopérative. Ce collège a 45% des droits de vote. Le capital est partagé entre les sociétaires, repartis entre ces collèges, avec des parts sociales à 20 €. L’admission de nouveaux sociétaires est votée en Assemblée Générale. Actuellement les personnes physiques et morales doivent souscrire au moins 5 parts sociales. Un gérant est choisi par l’Assemblée Générale pour une durée de 6 ans : actuellement, il s’agit d’Aurélien DENAES. Sociétariat actuel
  15. 15. NOS ACTIVITES
  16. 16. Notre méthodologie L’exploration du besoin par le test et l’ajustement des services 16 Réflexion de base Comment rendre le développement d’un projet ou d’une activité plus simple et plus agréable ? Nos activités • La location de bureaux fixes ou flexibles • L’animation de la communauté • La création d’événements • La location de salles de réunion et privatisation • La consommation éco-responsable • La fabrication de proximité • La formation
  17. 17. Notre cœur de métier : la location de bureaux 17 Objectifs • Devenir un lieu de travail agréable et efficace • Proposer des espaces de travail individuels et collectifs ainsi que des espaces de convivialité • Viabiliser notre modèle économique Taux de remplissage moyen sur l’année 73,2% Bureaux résidents fermés 100% Bureaux résidents open- space 83% Bureaux nomades 33% Taux d’occupation moyen sur l’année 73,2% Pour préserver le bien-être des coworkers, nous pensons qu’il est important de ne pas dépasser les 80% de taux d’occupation. Notre marge de progression est sur l’utilisation des bureaux nomades. « Quand je travaille à CASACO, je suis 2 fois plus efficace que chez moi. » Laurent E.
  18. 18. Le cœur du coworking : l’animation 18 Objectifs • Faciliter, orienter, aider, assurer l’harmonie • Connecter, mettre en relation, animer « Dès que j’ai franchi la porte, je me suis senti à ma place, ça a été comme une évidence. » Jerôme «On va prendre un café, j’ai un projet à te proposer ! » Vincent Accueil Mise en relation Ateliers professionnels et animations u CASAtelier u Mardi de CASACO u CASApéro u Conseil de la Tribu u CASACOlunch u Brainstorming collectif u POMODORO
  19. 19. La création d’événements Des événements à succès que nous dupliquerons en 2016 u CASAgora u Week-end Co’ u Toutes Entrepreneures 19 Objectifs • Créer l’émulation au sein de la communauté, faire découvrir l’entrepreneuriat, le coworking et des thématiques d’innovation et de prospective • Se connaître, échanger, apprendre, se motiver 219 Événements Entre novembre 2014 et décembre 2015 Dont 198 ouverts à tous et gratuits 3283 participants « Je suis d’abord venu à des événements, puis je suis devenue membre » Anaïs
  20. 20. La location de salles de réunion et les privatisations 20 Objectifs • Diversifier les publics pour favoriser les rencontres • Rencontrer l’écosystème local • Renforcer le modèle économique « Nous utilisons un espace de coworking, Casaco, situé à 10 mn à pied du siège [...] Ces lieux sont propices aux échanges d’idées, de méthodologies de travail innovantes dans le full digital et à la créativité. » Jeanne, DRH Edenred 960 heures de location des salles de réunion aux membres de la Tribu CASACO 576 heures de location des salles de réunion à des entreprises externes Des clients grands comptes Utilisation de l’espace : Initiative Emploi, Crédit Mutuel, La Nef, Babyloan, SNSM, etc. etc.
  21. 21. La consommation éco- responsable 21 Objectifs • À CASACO, on travaille autrement, mais on souhaite aussi consommer autrement Distribution tous les mercredis soirs de produits alimentaires en circuits-court par des producteurs locaux Mugs Lampes LED Potager Revalorisation du mobilier Mutualisation des outils Urinoire sans eau Recyclage compost Recyclage papier Travailler près de chez soi Nous choisissons nos prestataires en fonction de leurs valeurs, de leur proximité et de leur impact écologique.
  22. 22. La fabrication de proximité En mai 2015, nous avons fait une belle rencontre avec Pierre et Grégoire de l’association Les Fabriqueurs, la connexion s’est faite naturellement et depuis septembre 2015, des ateliers numériques ont démarré. En mars 2016, l’association comptait déjà 40 membres. 22 Objectifs • Renouer avec la matière, découvrir les nouveaux outils numériques, développer des savoir-faire • Construire ensemble et à proximité « Construis, ne parle pas » Régulièrement, une Cheffe culinaire vient cuisiner de délicieux plats végétariens, à base de produits locaux.
  23. 23. La formation 23 Objectifs • Faire découvrir l’entrepreneuriat et les nouvelles pratiques • Faire monter en compétences nos membres • Attirer des étudiants-entrepreneurs dans l’espace, les intégrer dans un contexte concret CASAteliers -Prospection -Lean startup -Stratégie web -Identité visuelle -Gérer son temps -… Cours aux élèves de l’EDC Business School A l’automne 2014 et 2015, les étudiants entrepreneurs de l’EDC ont suivis des ateliers d’entrepreneuriat à CASACO
  24. 24. 5 AXES DE REUSSITE
  25. 25. 1 • La force et la diversité de notre communauté Une grande diversité de métiers, de profils, de secteurs d’activité, d’âge, d’expérience 25 de 21 ans à 58 ans Moyenne 38 ans 40 % 60 %
  26. 26. 2 • Notre ancrage local et notre dimension partenariale De nombreux événementsrassemblantdesacteurslocaux ou sectoriels • Rassemblement« Coop ou pasCoop » avec de nombreux acteursdu monde coopératif (coopérativesd’activitésetd’emploi comme Coopaname,PortParallèle,Coopérer pour Entreprendre,la CGSCOP, l’URSCOP, EUROSCOP…) • CASAgora « L’emploi estmort, vive le travail ! » avec Orange, Coopaname etAriel KYROU, essayiste. Coorganisé avec DECALAB. • Participation à Start-up Assembly avec OuiShare eten lien avec d’autresacteursdu monde start-up • Participation à « Place à l’Emploi » (BAP) avec desacteursde l’entrepreneuriat • Réunion descommerçantsde Malakoff avec la Mairie de Malakoff etla CCI • Participation à Alternatiba avec un atelier de réflexion sur l’Economie Socialeet Solidaire avec de nombreux acteurslocaux • Participation au CowoTour organisépar la Fonderie • Visite de Mme la Maire de Malakoff, Jacqueline BELHOMME-Mme la Députée, Julie SOMMARUGA – M. le Préfetdes Hauts-de-Seine, Yann JOUNOT dansle cadre du moisde l’Economie Sociale etSolidaire – Mme la Vice-présidente à l’Economie Collaborative du Conseil Départemental desHauts-de-Seine, Marie-PierreLIMOGE – desélusde nombreusesvilles(Malakoff, Montrouge, Clamart, Asnières,…) • Visite d’une délégationde coopérativescoréennesavec la CGSCOP • … De nombreux événementsetréunionsexternesayantpermisdesrencontres • Assemblée Régionalede la NEF • Assemblée Générale du CréditMutuel Malakoff • Assemblée Générale d’Initiative Emploi • Comité d’EngagementFrance Active • Lien fortavec leséquipesRH d’EDENREDetd’Orange réfléchissantaux enjeux des transformationssociétales, numériques… Un ancrage local avec l’ouverture au grand public : • Avec la Ruche qui dit Oui !, lesateliersdesFabriqueurs,lesCASAgora… Le Collectif des Tiers-Lieux Depuisdébut2015, noustravaillonsà la constitution d’un réseaude tiers-lieux en lien avec des institutions(Région, CD92, Préfecture…)etde nombreux autrestiers-lieux.Desréunions préparatoiresonteu lieu à CASACO etAurélien DENAES estdevenu en Juillet2015 co- présidentde la structure. La première action estla construction d’une plateforme pédagogique présentantle « travailler autrement» etles tiers-lieux etd’activation directe avec de la réservation desoffresdestiers-lieux. Puisdesévénementsetdesoffrescollectives serontlancéesau coursde l’année2016. 26
  27. 27. 3 • Des mises en relation et des projets communs 27 Des projets avec les acteurs de la ville : La Rue Est à Nous, projection du film « En quête de Sens »,accueil d’Alternatiba, atelier numérique pour les commerçants… 80% des coworkers ont déjà travaillé ensemble* *étude avril 2015 Réalisation de sites InternetPrescription pour de l’architecture d’intérieur Prestation photo Aide ponctuelle : twitter, déblocage dans l’écriture d’une histoire, découverte de wordpress… Graphisme Échanges de contacts professionnels Réalisation vidéo et motion design Coaching Prescription de théâtre d’entreprise pour un grand compte …
  28. 28. 4 • Un impact en terme de communication 28 38 articles sur CASACO 806 Fans Facebook 730 Abonnés Twitter
  29. 29. 5 • Solidarité Coworker du mois Chaque mois, la Tribu offre un mois de coworking à un porteur de projet 29 Brainstorming collectif Régulièrement, la Tribu se mobilise pour aider un coworker à résoudre une problématique Entraide Coup de pouce « Je donne, je reçois » Émulation Soutien Booster
  30. 30. DÉVELOPPEMENTS 2016
  31. 31. Les objectifs 2016 1. Passer d’une gouvernance de lancement à une gouvernance de Tribu 2. Faciliter la vie de nos membres 3. Développer le chiffre d’affaires de nos membres 4. S’ouvrir à de nouveaux publics 5. S’ouvrir sur la ville 6. Développer la fabrication de proximité 7. Développer la consommation responsable 8. Prendre du recul sur notre activité et penser au déploiement du concept CASACO 31 Nous comptons sur vous pour écrire la suite de l’aventure !
  32. 32. Contact www.casaco.fr bienvenue@casaco.fr www.facebook.com/c asacomalakoff/ www.twitter.com/casa cowork www.instagram.com/c asaco_tribu/ www.linkedin.com/co mpany/casaco 32 01 47 35 96 63

×