Vers Un Timide Retour Des Ipo Agefi 30 Dec09

860 views

Published on

WISekey shortlisted for IPO in 2010

Published in: Travel, Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
860
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Vers Un Timide Retour Des Ipo Agefi 30 Dec09

  1. 1. PAGE 10 mercredi 30 décembre 2009 MARCHÉS & PRODUITS RECHERCHE SWISSCANTO: forte pondération en actions «L’année s’achève de manière Vers un timide retour des IPO aussi fébrile qu’elle avait com- Les experts anticipent entre cinq à huit arrivées sur le marché suisse en 2010. Les Etats-Unis et l’Asie seront nettement plus dynamiques. mencé», écrit Swisscanto dans son commentaire mensuel d’investis- BASTIEN BUSS «Cela s’explique également par le péenne et définir la valorisation sement. La récession et les mesu- fait que bien des investisseurs ont IPO: CANDIDATS POTENTIELS, PRÉSENTS OU FUTURS de l’ensemble. Plus hypothétique, res de soutien étatique ont conduit L’année 2010 pourrait être mar- préféré jusque-là s’engager dans ENTREPRISE SECTEUR D’ACTIVITÉ Twitter envisagerait de se vendre à une redistribution massive des quée par un regain d’activité dans les nombreuses augmentations de AVALOQ .................................................................. Logiciels bancaires ou de s’introduire en bourse dès dettes privées vers les Etats. La le secteur des entrées en bourse. capital d’entreprises déjà cotées.» BALLY GROUP ........................................................................... Textile l’année prochaine. Grèce en a été l’une première vic- Si les conditions de marché de- L’associé part du principe, qu’une BENNINGER ............................................................... Machines textiles Pour sa part, le constructeur au- time. D’autres mauvaises nouvel- vaient rester favorables, un timoré fois que cette tendance se sera nor- COLIBRYS ....................................... Microsystèmes électromécaniques tomobile américain General Mo- les devraient suivre en 2010, tant retour des IPO peut être attendu. malisée, les IPO devraient connaî- DE SEDE ..................................................................... Meubles de luxe tors pourrait procéder à une IPO en provenance des marchés émer- Selon les experts, il appert que le tre un regain d’intérêt. «De nom- KARL STEINER .................................................................. Construction d’ici au 10 juillet, premier anni- gents (par exemple l’Ukraine, marché des introductions en breux candidats potentiels LISTA ................................................ Systèmes de meubles de bureau versaire de sa sortie du redresse- l’Argentine, Dubaï) que des mar- bourse commence peu à peu à sor- commencent à se préparer à en- NOVIMMUNE .............................................................................. Biotech ment judiciaire. Autre rescapé in chés et des régions développés tir de sa léthargie, après dix-huit trer en bourse. Pour le premier se- NYCOMED ................................................................................. Pharma extremis de la récente crise finan- (par exemple des Etats améri- mois d’encéphalogramme plat. mestre 2010, je m’attends à une SOUDRONIC ........................................................................... Machines cière, l’assureur américain AIG, cains). «Nous allons tirer profit «Nous allons à nouveau voir un nette reprise du marché des émis- SWISSPORT .................................................................. Assistance au sol nationalisé en septembre 2008, des corrections du marché qui en marché des Initial Public Offe- sions si le climat boursier positif THOMMEN MEDICAL ............................................................... Medtech prévoit d’introduire sa filiale asia- résulteront pour renforcer les po- rings très actif en début d’année se maintient». WISEKEY ............................................................... Sécurité numérique tique à la bourse de Hong Kong sitions dans des emprunts d’en- prochaine», a indiqué récemment Alors que la Suisse n’a connu en Sources: FuW, Bloomberg, Reuters, L’Agefi au deuxième trimestre 2010 et d’y treprise et des actions. Nous consi- Peter Günthardt, directeur mar- 2009 que cinq pseudo entrées en lever 20 milliards de dollars. En dérons qu’une nouvelle fuite dans chés actions pour la région Eu- bourse (puisque toutes étaient des bourse n’est pas la solution de dés- ficulté Arpida. Dans ce dernier Europe, le géant Rusal, premier des placements sûrs aux rende- rope, Proche-Orient et Afrique spin off, de nouvelles cotations is- investissement privilégiée. Un au- cas, on se trouve néanmoins très producteur mondial d’alumi- ments historiquement bas est er- auprès d’UBS, lors d’une confé- sues d’une fusion ou une simple tre afflux pourrait par ailleurs pro- loin d’une IPO en bonne et due nium, a déposé cette année des de- ronée», détaille Thomas Härter, rence organisée par IFR, une pu- cotation d’actions déjà existantes), venir de la vente d’une activité ou forme. En effet, les 117,8 millions mandes de cotation à Hong Kong responsable de la stratégie de pla- blication de Thomson Reuters. elle pourrait en accueillir l’année d’un domaine d’activité par des de nouvelles actions Evolva émi- et Paris et espère recueillir jusqu’à cement. Un chiffre a même été articulé: de prochaine entre cinq et huit, se- sociétés devant réduire urgem- ses sont soumises à une interdic- 2,5 milliards de dollars en cédant En revanche, les emprunts d’en- 30 à 40 milliards de dollars pour- lon les experts. Cité par Finanz ment leur endettement. tion de négoce d’une année, soit 10% de son capital. Il y a quelques treprise offrent toujours de bon- raient être levés dans le cadre und Wirtschaft, Marc Klingelfuss, En Europe, le nombre d’introduc- jusqu’au 14 décembre 2010. Leur jours, le groupe suisse de courtage nes opportunités de placement. d’IPO l’an prochain. Il est aussi responsable corporate finance tions en bourse a progressé de 28 cours correspond aux 21,1 mil- en matières premières Glencore Comme les entreprises ont mas- prévu que les marchés américains chez Vontobel ne prévoit un re- à 44 unités au cours du troisième lions d’anciens titres Arpida déjà a émis pour 2,2 milliards de dol- sivement réduit leur base de coûts, et asiatiques des entrées en bourse gain qu’au deuxième semestre. Il trimestre 2009 (derniers chiffres cotés et négociables, désormais en lars d’obligations convertibles, se elles n’ont besoin que d’une fai- reprennent des couleurs bien n’y a donc aucune urgence, sur- publiés). Le volume total des tant qu’actions Evolva. rapprochant ainsi d’une introduc- ble croissance du chiffre d’affaire avant l’Europe. tout que le niveau des actions est fonds levés par les IPO est ainsi Si aucun candidat helvétique ne tion en bourse (lire L’Agefi du 29 pour développer leurs bénéfices Dans ce contexte de traditionnel encore jugé par beaucoup comme passé de 456 à 1799 millions d’eu- s’est encore ouvertement déclaré décembre). en 2010. D’où une surpondéra- décalage, quid de la Suisse et de insuffisant. ros. La bourse suisse SIX n’a quant pour 2010 (voir la liste présumée), tion en actions. Swisscanto favo- SIX Swiss Exchange? Philipp Les IPO pourraient aussi être une à elle enregistré qu’une seule in- de nombreuses entreprises à tra- rise les petites capitalisations et les Hofstetter, associé conseil écono- porte de sortie pour les fonds d’in- troduction en bourse au troisième vers le monde ont déjà fait part de BIEN DES INVESTISSEURS titres de substance, mais «nous mique chez Pricewaterhouse- vestissement qui n’ont pas réussi trimestre, soit la société Mondo- leur intention. Veolia Environne- ONT PRÉFÉRÉ JUSQUE-LÀ identifions néanmoins un certain Coopers Suisse, estime que la forte à vendre des actifs au cours des biotech, mais sans apport de nou- ment introduira probablement en S’ENGAGER potentiel de rattrapage au niveau hausse des cours des actions deux dernières années. Les socié- veaux fonds. Deux IPO sont à si- bourse sa division transport d’ici DANS LES NOMBREUSES des titres de grande capitalisation. constatée depuis le plancher de tés de private equity pourraient gnaler sur le quatrième trimestre, à la fin 2010. Le numéro un mon- Nous voyons une amélioration mars n’a pas encore entraîné de toutefois encore attendre de meil- avec GAM Holding (scission dial des services à l’environne- AUGMENTATIONS DE des opportunités de cours au Ja- revirement de tendance clair pour leures conditions et pour certai- d’avec Julius Baer) et Evolva, suite ment doit d’abord obtenir le feu CAPITAL D’ENTREPRISES pon et en Amérique. Nous main- les premières émissions. nes d’entre elles une entrée en à sa fusion avec sa consœur en dif- vert de la Commission euro- DÉJÀ COTÉES. tenons toujours une légère sur- pondération dans les marchés émergents. De manière générale, nous privilégions les domaines cy- Bilan d’une prodigieuse Record de levées Quatre cliques comme l’énergie, l’infor- investisseurs matique, les médias au détriment des entreprises plus défensives du secteur des services aux collecti- décennie pour l’or (III) de fonds sur le LSE prêts à suivre vités et du secteur des télécommu- nications.» On peut avoir deux attitudes sur le potentiel performance durable de l’écono- mie américaine par rapport à l’Eu- Elles ont atteint 82,5 milliards de livres liards de livres. Cette année, il n’y a eu que 7 introductions en l’IPO de Rusal rope, hypothèse très peu probable. Bourse sur le premier marché, Le premier producteur mondial PICTET: dette émergente de performance de l’once Naturellement, on peut toujours en 2009. Une progression pour un total de 1,052 milliard de d’aluminium, le russe Rusal, s’est La perception des investisseurs à moyen terme: adhérer à la thèse du retour iné- de 16% par rapport livres, tandis que les autres sour- assuré la participation de quatre s’est modifiée avec l’abandon des un point de vue bearish luctable de l’inflation, à la faveur à 2008. ces ont permis de lever 76,143 investisseurs clés à son introduc- scénarios catastrophes, estime la ou bullish. d’une hausse des coûts salariaux milliards de livres. tion en Bourse (IPO) prévue à Banque Pictet dans sa Lettre Obli- et des taux de change des pays Les levées de fonds à la Bourse de Sur le marché alternatif (AIM), il Hong Kong, pour un montant de gataire. Le marché délaisse les em- émergents ainsi que d’une nou- Londres ont atteint 82,5 milliards y a eu 11 introductions en Bourse, deux milliards de dollars améri- prunts gouvernementaux assortis JEAN-PIERRE PETIT* velle hausse des matières premiè- de livres (91 milliards d’euros) en permettant de lever 598 millions cains, a-t-on appris de source pro- de rémunérations peu attractives, res, mais ceci paraît encore très 2009, une augmentation de 16% de livres, et 4,592 milliards de li- che du dossier. Ces investisseurs vu les inquiétudes suscitées par le Sur le moyen terme, on peut avoir éloigné et peu opérationnel pour par rapport à 2008, et un record, vres sont venus d’autres sources. sont le magnat des médias sino- gonflement des dettes publiques. deux attitudes sur le potentiel de la stratégie d’investissement. grâce aux nombreuses augmen- Les grandes banques ont levé beau- malais Robert Kuok, le fonds spé- Le retour de l’appétit au risque au performance de l’or. Mais quelle que soit la direction fu- tations de capital auxquelles ont coup d’argent en 2008, comme culatif new-yorkais Paulson & détriment des Treasuries a favo- Si l’on adopte un point de vue ture de la valeur de l’or, on peut eu recours les entreprises pour HSBC qui a lancé une augmen- Co., Nathaniel Rothschild, des- risé une vive correction, «entraî- «bearish», pessimiste, voire défla- penser qu’il conservera une part surmonter la crise. tation de capital de 12,5 milliards cendant de la célèbre famille de nant un redressement marqué du tionniste sur l’économie améri- de ses attraits grâce à ses vertus pro- Le London Stock Exchange (LSE) de livres et Lloyds Banking Group banquiers européens, et la ban- profil des structures de taux. Le caine, le contexte peut être encore pres qui auront été révélées tout au se félicite dans ce communiqué de de 13,5 milliards de livres, un re- que publique russe Vnesheko- rendement à dix ans des bons du favorable à l’or; dans ce cas on long de la décennie 2000. nombreuses introductions en cord mondial. Lourdement endetté nombank (VEB), a déclaré à Trésor américain est ainsi passé aura en effet durablement le L’or présente plusieurs spécifici- Bourse secondaires: ainsi le 27 juil- après l’achat d’Alcan, le groupe mi- l’AFP cette source sous couvert de 2,05% à fin 2008 à 3,94% en maintien de bas niveaux de taux tés qui renforcent son attractivité. let, le groupe sidérurgique indien nier Rio Tinto a levé pour sa part d’anonymat, confirmant une in- juin 2009, soit une hausse de près courts réels, une prime de risque C’est un actif qui n’est pas associé Tata Steel a levé 500 millions de 7,3 milliards de livres. formation de l’agence financière de 200 points de base.» élevée, la poursuite de la baisse du à un passif, à l’inverse des autres dollars, la plus grosse offre de cer- Tracey Pierce, responsable des Down Jones Newswires (DJ). Face au risque conjoncturel per- dollar (pour reflater l’économie actifs financiers conventionnels tificats nominatifs indiens jamais premiers marchés du LSE, a es- Robert Kuok est le fondateur du sistant, les banques centrales de- américaine) et une dette publique (actions, obligations), ce qui rend réalisée. De même, en juillet, la timé dans le communiqué que groupe éponyme qui dirige l’en- vraient toutefois maintenir les hors de contrôle. sa valeur moins altérable. C’est compagnie d’eau russe RusHydro, «bien qu’il n’y ait aucune certitude treprise immobilière cotée à taux au plancher jusqu’à l’au- Si l’on adopte un point de vue au aussi un actif dissocié de tout ris- ou la compagnie de télécommu- sur le calendrier des nouvelles in- Hong Kong Kerry Properties et tomne. Tout juste resserreront-ils contraire plus «bullish» ou plus que lié à un émetteur (risque spé- nications Virgin Media, ont rejoint troductions, le nombre des entre- possède le quotidien anglophone progressivement les mesures de optimiste, il est difficile d’être très cifique, risque systémique); l’or la Bourse de Londres. prises cherchant à s’introduire en South China Morning Post. Le quantitative easing. En Suisse, «les favorable à l’or; certes, les antici- n’a en effet pas de nationalité. Sa Mais ces levées de fonds géantes 2010 est prometteur, avec des so- géant russe a sécurisé avec ces rendements obligataires devraient pations inflationnistes remonte- valeur ne peut pas être affectée ont globalement des sources tota- ciétés venant d’un grand nombre quatre investisseurs l’opération continuer d’évoluer aux alentours ront quelque peu, mais les taux par une décision de politique éco- lement opposées à celles qui pré- de pays et de secteurs». d’introduction en Bourse prévue des niveaux actuels, fluctuant au courts réels également (de même nomique; l’or ne peut être im- valaient en 2006 ou 2007, en pour fin janvier, a ajouté la même gré des chiffres publiés.» Les meil- que le dollar) et le risque souve- primé à volonté par les gouverne- plein boum de l’économie. source. M. Rothschild est un ami leures opportunités se situent au- rain devrait s’améliorer, ne serait- ments ou les banques centrales. Ainsi, en 2007, il y avait eu 87 in- LLOYDS BANKING du PDG de Rusal Oleg Deri- jourd’hui dans la dette émergente, ce que par l’amélioration conjonc- Enfin, relativement bien dé cor- troductions en Bourse sur le pre- GROUP A LANCÉ paska, selon DJ. Le fonds de ges- avec des perspectives jugées «bon- turelle des finances publiques. rélé des autres classes d’actifs, l’in- mier marché, qui avaient permis UNE AUGMENTATION tion d’actifs Black Rock et le Los nes» par Pictet. «Nous anticipons Le seul cas de figure où la progres- tégration de l’or accroît la renta- de lever 20,45 milliards de livres, DE CAPITAL DE 13,5 Angeles Capital Group examine- une reprise du marché dans un sion de l’or pourrait être compati- bilité/risque d’un portefeuille. tandis que les autres sources raient par ailleurs toujours l’ac- contexte d’afflux de fonds persis- ble avec une remontée durable de (comme les augmentations de ca- MILLIARDS DE LIVRES. quisition d’actions Rusal, selon tants.» l’appétit pour le risque serait la sous *stratégiste de marché pital) avaient totalisé 9,525 mil- UN RECORD MONDIAL. l’agence.

×