Michael Jackson 10

204 views

Published on

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
204
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Michael Jackson 10

  1. 1. eudi 25 juin 2009. Il est 1311 14, lorsqu'unc ambulance débarque en trombe aux urgcncc-: - de l'l1Cipilal Ronalcl-Reagan de I’ljCI. A, 21 Los Angeles. A son bord, Michael Iackcon, .50 ans, et son médecin pcrsoimel, qui vivait dons son manoir do In banlicnc do LA, ct qui tentv de le ranimer. .-’pparen1inent, 1:1 star est ii1(‘o11si‘ivi1l0 (‘t . <'. (‘111blv soufirir d'un violent malaise o ' ‘ . 9 Crime, suicide ou accident . Les pires occusol cardiaquc. Toutc l'équipe dc l'h(Jpit.1l, mt’-decins Lirgeiitistes el cardiologues, se mobilisenl alors pour le sauver. Pendant unc ltcurc, tout sera tcnté pour le ranimc-1' et le rarnener £1 la 'IC. En vain. Sa famille s'est déja prc‘-cipitée .1 son cl1evet, dont 5.1 mere, so SLBLII, La 'l‘o_va, el sun frere Jermaine. C’esl cu dernier, qui, en tant que portc-parole du clan Jackson, prcnd ra la parole ct organiser. ) unc "Les tans el la presse devant l'h6pitul de Los Angeles, oil Michael est morf niiiiicontérciice dc presse sur lcs lieux mémes du clmme, quelques heures aprés le décés. lrés affecté, il peine Z1 parler : « Ccst trés dur. .. » Puis, apres une grande respiration, il reprend ses esprits et raconte, tres digrie : « Mon frére, le légendaire mi de la pop, Michael Jackson, esl mort lc jcudi 25 juin ii 14 h 26. On pcitsc qu'il a souffert d'un arrét cardiaquc survenu 2] son domicile. Ccpondant, la r.1i. <on de 5.1 mort restera inconnue lant que Ins. resultats do l'ziutop. sie HQ SL‘I'Ul1t P215 C(! I‘ll‘lUS. ‘> Involontairement ou non, ou bicn maladroilcmc-nt prudent, le irére de la star a jeté un pave’ dans la mare. Conune souvenl, poLirrait—on dire, lore du d(~i‘is d'un mythe international. Morte nu 'ir.1nte, unc légcndc tera toujours l’nbjet dc controvcrscs ct dc pole’-miques. II on a 616 ainsi de Marilyn Monroe el du King Clu rock, Flvis Presley. Deux immcnscs. stars pour lcsqticllcs Michael Iacksori éprouvait LIFIL‘ récllc fascination. ll possédait ddns 5.1 pi'opric'-té niégaloinaninqtie de Neverland une reprud uction grandeur nature de l'actrice. Cinquante ans apres la mort dc Marilyn ions ont été prolérees. .. Jermaine Jackson, le frére dc Michael, en leurs ovonl so conference I: presse L-t trcntc ans apric-5 cello du King, on .1 I’impressiun de re'i're (‘es morm-nts; clraiimtique-; Clans une ambiance malsaine de suspicion autour do cos morts que lo mondc‘ cnticr Sapprnpric. Cos stars ltors du commun : ‘IydI‘ll. accoinpagiié le commun cles mortals touto leur vie durant, chacun pnsséde un avis sin‘ lcur Vic agitéc ct maintc-nant sui‘ leur disparition. Ainsi, tandis qu’un linceul blanc enveloppant le corps du pape de la pop arrivait tout juste a la morgue de Los . -ngelc. ~'; , clos voix discordcintc-5 sur fond
  2. 2. .: - rgm. ,.. .-. : t de polémique s'éle'cnt déja du monde entier. Personne n'ignorait la précarité de la santé du créateur de Thriller et ses operations 5 répétition qui l’ont 3 diminué physiquement. Replié sur lui-méme, lc ,5 visage souvent cache, il est apparu tres affaibli lurs dc sa demié-re conference de presse donnée I1 Londrcs en mars demier pour lancer sa toumée d'été et .595 50 concerts. Une toumée, disait-on, qui le stressait au plus haut point. Le chanteur n’en dnrmait plus et se bourrait de somniferes et autres inédicaments anxiolytiques. Comme Marilyn ct Elvis en lc-ur temps. Ainsi éprouvait-il Ies pires difficultés physiques lors de ses répétitions a Los Angeles, qu'il s'écl1inait in assurer depuis deux mnis. A deux reprises déja, les dates de ses concerts londoniens, qui devaient démarrer le 13 juillel, on! été repoussées. Michael Jackson était trés entouré (trup ? ) par cle nombrcux médecins. Ccux—ci ont été placés sur la banc dcs accuses, des lc lendemain de sa mort, alors que l’autopsie n’avait toujours pas commence. Son ami et manager, Tarak Ben Ammar, qui avait partagé avec la star 50 concerts entre 1996 et 1998, .1 accusé violeinnienl le corps médical sur Europe 1 : « Les criminels dans cette affairc sont lcs médecins qui l'ont soigné tout au long de sa can'ierc-, les medccins qui lui ont détruit le visage, les médecins qui lui donnaient les médicaments pour lui enlever les douleurs. » Puis, réfutant tnute prise de dmgue de la part du cadet des Iackson, il admet que Michael était La star ne clormait plus et se bourrait de somniléres « hypocondriaquc », mais qu'« on ne savait jamais vraiment s'il était malade parte qu'il a été entnuré de médccins charlatans qui vivaient de sa maladie (. ,. ) et qui lui donnaient des médicamenls qui ne pouvaient qu'esquinter lc corps ». Michael Jackson victime, consentantc ou non, -—: Lu derniére photo de Michael l entre la vie et la mort (l d’acharnement médical ? C’est fort possible. Car si ses fans qui lui rendent liommage dans le monde entic-r ont vécu ccttc triste nouvelle commc un choc, l’c-ntourage proche, lui, n'a pas semblé surpris, a l’instar dc l'avocat de la famillc Jaclson, Brian Oxman. Sur la chaine CNN, il a également évnqué la laurde prise en charge médicamenteuse : « Le dc’-ces n'est pas quelque chose d’inattendu (. ..), 21 cause des médicamenls qu'il prenail. lcs gens do son entourage lui ont permis d’avoir accc-s (a des médicaments). Si vous pensez qu'il y a eu des abus dans l'affaire d'Anna Nicole Smith, ce n'était rien £1 cote‘ de ce que nous avons 'u dans la vie de Michael Iackson. »> Plus tard, un autre proche de la star, son ancic-n porte-parole, Michael l. evine, parlera « d'autodestruction dcpuis dcs annécs » ct aussi de prise de médicaments due « au stress qu’un humain ne peut pas supporter ». Mais maintenant on le sait, s'il est immortel dans le cueur des fans de pop music, Michael jaclson élail bien un étre humain. ._ hors normc. Fxcessif en tout, c'est sans doutc la pour dc sa propre mort qui l‘a détruit. Et commc souvcnt dans ces cas-la pour des demi-dieux, on s’en remel a l'au-deli], mmme le fait son frére, Jermaine Jackson : « Puisse Allah étre 5. tes cétés, Michael, pour toujours ! » Auparavant, dans une priére, un peu vaine sans doute, il a demandé «< aux médias dc respecter (leur) vie privck‘ durant ccs moments difficilcs ». Une vie privée chargée de mysteres, comme pour toutes les stars dc’-clmcs. Mémc s'il nc faut pas oublier que Michael Jackson n'était pas seulement le chanteur interplanétaire aux 750 millions d'albums vendus, mais aussi et surtnut le pére de trois jeunes enfants qui, sans rien deinander, onl déja quelques énigmes a éclaircir et un tres lourd heritage a porter. .. <7 ALEXANDRE lE BOURZECH in la morgue ovum autopsie l. e linceul hlanc est lrunspoflé /
  3. 3. ichael Jackson, Bambi, king of pop. .. II a eu millc . vies, mille noms et mille visages. Celui d'un enfanl d’aburd, qui a lancé sa prcmii-re note I4: 29 aout 1958. Quand il viont au monde, Joseph et Katherine Jackson ont déjli six gamins (ils en aurunt bienlot huit), qu'ils entassenl dans les deux chambres cl'une petite maisnn do Gary, une ville ouvrit-re dc Ia banlieue de Chicago. Le pére huxvaille clans ime nciérie el juue de la guilare dans un groupc dc ryLhm'n blues. C'est un hummc autoritaire, qui n'adn1ctpas la discussion. Plus tard, Michael racontera qu'i| maltraitait ses cnfants. Lui sem affublé par ce patemel d'un humiliant surnnm qui ne sera sans doute pas sans conséquence : « Gros NEZ Joseph est dur, mais il est mélomane. A la maison, i] joue el fail chanter ses enfants. Quand il n'cst pas la, le petit Tito on prolitc ct (nit résonncr l’in. <trument. ,. qui Va devenir celui du destin. Un jour, Tito cassc une corde. Quand il s’cn rend cumpte, le pére menace ses enfants de les battre s'ils ne lui mnntrent pas qu’ils savent en jouer. Tito jnuc, Michael at 505 frercs chantent. Joseph a ll. ‘ cueur dur mais l'orcille fine. [I uftre sa guilare £1 Tito, une bassc a Jermaine, tandis qui‘- Jackie, Marlon et Michael se mcttent au chant. En 1064, lo 10 « ‘K3 ‘i till 5” groupc des frercs dcvicnt The Jackson Five. Micro on main, Michael a déja une particularitéz il imile Ea la perfection les pas do dansv dcjames Brown. lmmédiatement. Les Jackson font un tabac, et landis que lcur réputation grandit, Smokey]. Robinson, un directeur artistique, se met en ti-to dv sillonncr les F. tats—L. 'ni5 pour découvrir dc jcunc-s talents. Sa route le mi-no un beau joura Gary: « ]’ai fait en Indiana la connaissance d’une famille charmante. .. A», écrit—il 31 son complice Berry Gordy. Son attention a été attirée par Joseph. Mais tandis que 105 dcux hommes veulent signer le pi-re, la mére désigne ses cinq enfants en disant : « Croyez-mui, ils chantent micux que nous. ~ Berry Gordy lcs auditinnne ct les cnregistrc sur la label Motown Le clip de Tliriller, l'u| bum _ _ 3“. la plus vendu gu_I'noncle _ -r _ _, ,
  4. 4. —. s-4v __ __. _y<. :—--~ “ ‘. ,.. .<ic. > . v~—. ?‘fl‘| ‘4‘ »». ~.. ,.- ® ____ . ... o—_. --s-"-. . .0;--. f 4 , y.‘. ¢e’ en 1969. Le succes est immédiat et il va devenir phenomenal qu-and, l’annee suivante, Diana Ross décide de faire apparaitre les frangins Z1 ses cotés lors de chacun de ses shows ta’-levisés. l. e¢; Jackson Five entrent dans tous les foyers et cxplosent. Nous sommes en 1970. La formation place quatre titres dans le Billboard. C’est la premiere fois que les quatre premiers singles d'un groupe deviennent tous‘ numéro 'l. Le public raffole en particulier de ce petit chanteur de 12 ans .3 l'épaisse tignasse, nommé Michael. Dans les huil ans qui suivent, le garnin eclipse ses Fri-res. Tres vite, il s'est mis a composer et sort cinq albums solo. Le cinquieme, t)fl"l/ iv wall, coproduit avec Quincy Jones, rencontre un siivces planétaire et se vend El quinze millions d'e~<emplaires. l. e mythe est lance’, il va atteindre son apogee le 1" décembre 1982 quand les radios recoivent un 33 tours intitulé Thriller. Sept chansons de l'album deviendront des tubes et trois vidéoclips en seront extraits qui assieront définitivement la légende de Michael Jackson : Billiu Ivan, Tlm"lIt*r el Bear in‘. lmpossible d'oub| ier ce clip de quatorze minutes, bondé d'c-ffets spéciaux, qui montre une armée de morts-'i'ant5 dansant dans les rues. Ce sera la premiere video d'un artiste noir américain a etre diffusee in grande échelle. Au temps des Jackson l Five (6 droite) i Ce n’est pas la seule revolution. Avant meme la sortie (‘les clips, lors d'un passage lélé, Michael esquissv pour la premiere lois sun fameux nmmzzvalk, un pas de danse qui sera mille fois repris et lui vaudra ce télégramme de Fred Astaire: « Je suis un vieil homme, fattendais la releve. .‘lerci. -> Jamais sans cloute, ./ licliael ne tera preuve d 'autant de- créativité, de genie et de ioie. Un million d 'exemplaircs vendus en un mois, clix millions en un an. Deux ans plus lard, ce disque magique rentrera dans le livre G1linm'. << Lies records comme l'album le plus vendu de tous les temps avec 25 millions d'exen1p| aire5. / ujourcl’| iui, il a dépassé les 100 millions. .. En 1985, on retrouve Michael au coté de Lionel Richie, le temps d'écrire un titre en favour de la luttc contre la faim: W: nru lllt’ world. En 1987, ii sort une nouvelle bombe : l’album Bad. 32 millions d'exc-rnplaires, Le genial Jackson bat un nouveau record, en devenant le prernier chanteur alignant cinq litres d'un méme album au Billboard. Suivronl Drzngerous, His-mm Past, Pres-mt and F uturr : Book 1, Blood on tlimia1i(cfleoi', lm>im: ilrIe, TIxri. llcr 15. Michael Jackson aura entre-temps impose son génie. Jusqu’a se retrouver isole sur son sommet 2: considérer ces hommes qui l'acclament et 21 leur préferer les souls qui ne le regardent pas commc une béte curieuse : les enfants. l. e pleureront—ils 7 Dans les rédactions du mundc cnticr l’encrc coulc en méme temps que les larrnes sur les joues de ses fans. Bientot éclateront les révélalions, les scandales. .. A tort on 21 raison .7 Mort, Michael est dejé entré dans la legende, et on a envie dc ne retenir que le composite. -ur surdoué qui laisse l’incroyable image d'un jeune hoinme esquissant un pas de danse au milieu des morts. .. Vivant! JEAN MARC I l
  5. 5. 7 ichacl Jackson, c’cst l’histoire d'un mythe 5 jamais terni par cles procés a répétition. Le premier, et saris doute le plus redoutable, survient 2. Yapogée de sa gloire. Le chanteur est alors accuse d’avoir abuse sexuellenienl du petil Jordan Chandler, 13 ans. Depuis 1992, Michael Jackson et la lamillc du petit garcon étaient tres amis. Le roi de la pop les avait meme invites a passer Lin week-end au ranch de Neverland. .lais quand, en aofit 1993, lo garcon declare avoir été abusé, son pere exige de la star qu'elle paye 20 millions de dollars, si elle ne veut pas qii'il aille porter plainte devant les tribunaux. Le chanteur refuse et dénonite une tentative d'extorsion de fonds. l. 'affaire prend de d’ampleur lorsque Jordan affirme a Lin psychiatre que lui ct Michael Jackson se sont einbrassés, niasturbés et ont eu des rapports buccwgénitaux. l. e gar-con pnrte finalement plainle en septembre 1003. Mais aprés avoir interrogé de nombreux téinoins, la justice constale le manque de preuve et rend un non»lieu. la plainte n'est pas pour autant retiree. F. n janvicr 1904, la famille dc Jordan 12 rocés éi répéi'l'i'i'ion ouronl ’ cle lo pop. le roi ct Michael Jackson signent un accord de plus de 20 millions dc dollars pour enterrer une bonne fois pour toutes cette histoire. Ce pmcés sera Ie début d'un long chemin de croix judiciaire. En 2003, le ranch de Neverlancl est a noiiveau perquisitionné : une nouvelle fois lo roi de la pop est soupqiiiiiié dc pédophilie. Michael Jackson se voit infliger dix chefs d'inculpation, allant de la tentative do séqiicstration 21 l’incitation Z1 faire boire un mint-Lir, en passant par l’abus Accusé de pédophilie, il vit un long chemin cle croix iudiciaire sexuel sur mineur. Avec dc tels chefs d’accusation, une peine de vingl ans de prison plane sur lui. Le procé-s s’ouvre deux ans plus tard, en janvier 2005. ll durera ju5.qu'au mais cle juin suivant, entrecoupé par les absences de la star. D'abord hospitalisé pour une grippe en janvier, il arrivera, lc 10 mars, en retard au tribunal, vétu d’un pyjama, so plaignant dc dnuleurs au dos. A la barre, les témoignages so siiccedcnt malgré tout. Finalernent, I9 13 juin, aprés sept jours de délibération, le Jury rend son verdict: il n'a pas retenu les charges qui pesaient contre Bambi. Michael Jackson souffrira également tout au long de sa carriére dc princes financiers. En octnbrc 2002, diverscs banques intemationales prétendent que le chanteur est endetté dc plusieurs dizaines de millions do dollars. Dans la foulée, un organisateur dc concerts, Marcel Avram, poursuit le mi de la pop en l‘accusant d'avnir mmpu illégalement un contrat concemant la tenue de deux concerts du riouvel an, en 200(). Michael perd le proces, mais tera appel. En 2005, c'est au tour d'un ancien associé, le producteur Marc Schaffel, de lui réclamer 3,8 millions de dollars de salaires impayés, notes de frais ct préts non rembnursés. 1;: star sera finalement condamnée 2i payer 900 (}00 dollars. En 2008, c'es! au tour d'un prince de Bahre'i'n, d’accuser le clianteur dc nc pas avoir honoré ses engagements. Le cheikh aifirmc lui avoir verse 7 millions dc dollars pour qu’il produise Lin disquc, écrive une autobiograpliie et joue dans une comédie musicale. La star dement et avarice que l'argent en question était un cadeau. l. e chanteur finira malgré tout par trouver Lln arrangement avec le plaignant. .. L. a niéiiie annee, une femmc le poursuit, en aflirmant étre la mere de son fils, Michael Jackson ll. Flle lui réclamel milliard de dollars, mais perdra son proces. 2009 n'épai-gnait jusqu’2a présent pas non plus le chanteur. Des janvier, il avait été attaqué par Jnhn l. andis, le réalisateur du mythique clip de TllTlllt’I'. Ce demier réclamait a l'arriste (les bénéficcs non pergus. Dans la loulée, en mai 2()l]9, Ola Ray, l'actricc qui jouait aver: lui dans le meme clip, deplorait ne pas avoir touché assez do royalties et l'attaquait aussi. Autant d’affaires qui, associées 21 une mauvaise gestinn de son argent, nnt ruiné le chanteur au fil dc. -4 années. Sa reputation s'en est également trouvéc entacliée. Et siirtout cette cascade de démélés judiciaires ri'aura pas été etrangere 51 ses ennuis de sante. .. ESIELLE LEONARD
  6. 6. le conseille et fail méme entrer les cinq fréres dans sa maison de disques. Michael est sous le charme de ce Pygrnalion a talons hauts qui .1 le double de son age. Aver elle, il se sent vivre et revivre, vibrer el frissonner. Ta passion dc la musique finit de les reunir, et ces deux rois de la pop s’offrent lc plus parfait des ____ ~—~ Concertos. « Diana est pour ‘ moi une veritable mere- maitresse. C’est le genre de persomm 21 qui je peux tout ’ di1'e, et elle aussi me raconte la plupart de ses secrets. » ichael Jackson et les femmes, vaste sujet, vaste programme . ct surtout vastc polémique, car les aimait-il vraiment ? Meme si so sexualilé aura été un grand myslere, un vrai tahou, quelques-unes auront tout de meme marque la vie du chanteur, au point meme Till Diana Ross, la premiere 4‘: compter dons so we ray l Un film les réunira méme W" V . , . . . . . a l ecran, The Miz, version fit pop du Magician ii'Oz. Son K’ premier amour, Michael 4 no | 'oubliera pas et en fera -— " 1. . 1, ‘ ‘ ‘_ I ‘. l , meme une chanson / - " / uel ues années lus tarcl. . P / " ' ', ‘ h ‘ Dans Dirl_1/Diamz, l ' il osera mnntrer one {acette plutot negative de son ancienne maitresse, app-araissant alors comme une femme froicle et autoritaire qui avail. fail du jeune homme sa chose et sa propriété. .. de réaliser son réve le plus fou : fonder une famille ! La premiere 3 avoir compté dans la vie de Michael, c’est Diana Ross l Quand les deux artistes se rencontrent, l'e<—Supremes est déja une mégastar, mere de trois enfants, tandis que Michael et ses freres en sonl encore au Slade des Iackson Five. Epoustuufléc par le talent de l'adnle: -scent, Diana lc prend trcs vitc sous son ailc, " xu- lair . Avec Brooke Shields, ' ‘ V M une tendre ami e E Une vie in'i'ime chcioiicue ne l’cIUrOI pos empéché cl’ovoir es entonts. _ Les pires rumeurs ont _ V ploné sur so sexualité Au faite de sa gloire, on le voit s’afficher avec Tatum O’Neal, avant dc succombcr 51 la beauté de Brooke Shields. Ces deux enfants de stars parlenl le méme langage el ont vécu les memes soul f rances, les memes doutes et les memes douleurs. « Avec elle, j'ai cnfin trouvé que| qu'un qui me protege ~, avoue-t-il en 1984. A 25 ans, Bambi a trouvé en Brooke la plus tendre des confidenles, la plus dévouée des amies. Ensemble, ils s’affichent dans toutes les soirées mondaines et autres C-véneinents musicaux. Micliael Iackson ye retrouve en elle, car tous deu): ont eu la meme cnfance : une enfance volée, une enfance baclée, avec pour lui un pere tyrannique et pour elle une mere dominatrice. llistoire d’amour montee de toutes pieces ? /mitii'~ amoureuse .7}-listoire platonique .7 Dans bon nombre d'interview. s, l’aclrice affirme en effet que « leurs relations sont platoniqucs » ct que Vinterprete de Bud est un « garcon un peu special Qu’importe, Brooke et Michael sernnt inséparables pendant de nombreuses années. Mais durant l’été 1994, incroyable rebondissement dans la vie sentimentale du chantcur, qui s’affiche avec Lisa Marie Presley. l. e chanteur est alors en plu; -in scand-ale sexuel. On l'aecuse d'a'oir abuse d'un adolescent de 13 ans. Ft c'est au milieu de cette tempfi-te médiatique qu'il se clit fou amoureux de la fille du King! ./ Iieux encore, il l’aurait épousé en grand secret 2: Saint—Domingue le 26 mai. Un sacré scoop, et de quni oublier la sexualité subjective de la star. Le King of Pop et la fille du King, Voila le Couple fatal et explosifdes années 90 I Mais déja les détracteurs du chanteur remettent en cause cette dréle

×