Tester son idée en quelques heures

12,189 views

Published on

more on http://twitter.com/camilleroux

Published in: Business
0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
12,189
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
9,544
Actions
Shares
0
Downloads
60
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Après de nombreuses participations à des Startup Weekend, je me suis aperçu que les gens testaient peu leurs idées avant de se lancer dans le développement du service.\nVoici 10 moyens d’affiner et tester votre idée avec le moins d’effort possible. Ils vous permettrons de mieux répondre aux besoins de vos clients et d’aller plus vite vers la bonne idée.\n
  • Pour tester son idée en un minimum de temps, il est toujours important de réfléchir à comment obtenir le maximum de retours avec le moins d’effort possible. Développer son service est rarement la meilleure solution...\nLa conception doit se faire de manière itérative. Partez à la découverte de vos utilisateurs potentiels, récupérez un maximum de retours et modifier votre business model/service en fonction.\n\n
  • Afin de comprendre le marché, les besoins... demander à un expert est souvent une bonne solution. Cela vous permettra de rapidement avoir les informations de base dont vous avez besoin.\nN’hésitez pas à essayer de contacter des gens qui vous paraissent inatteignables. Dans des Startup Weekend, il m’est souvent arrivé d’avoir des CEO de sociétés connues au téléphone ! Ils sont souvent aussi passionnés que vous et se font un plaisir de vous expliquer ce dont vous avez besoin.\n
  • Au départ, votre idée est floue et repose sur de nombreuses hypothèses pas toujours fiables. Pour mieux comprendre le besoin de vos clients, le plus simple est souvent de leur demander.\nPas besoin d’interroger beaucoup de monde. Essayez de poser un minimum de questions afin de ne pas trop influencer. Laissez la discussion dériver. Il est possible que vous n’ayez pas identifié le besoin et que cela n’intéresse pas du tout la personne interrogée.\nRepérez bien les phrases du style : « Je ne suis pas sûr d’utiliser ton service, en revanche, si ton service fait [une idée], je suis prêt à payer pour ça ! »\n
  • Vous faites un service pour boulangers ? Sortez et allez interroger le premier boulanger du coin.\nQui mieux qu’un boulanger pourrait vous répondre ?\n
  • Afin de vérifier, si la problématique que souhaitez traiter intéresse, vous pouvez communiquer dessus et voir si les gens lisent et diffusent ce que vous écrivez.\nAvant de vous lancer dans de la formation en création d’entreprise, pourquoi ne pas vérifier qu’il y a un marché en publiant un article donnant les bases...\n
  • Quand votre idée se précise, un questionnaire peut être très utile. Il vous permettra d’avoir des informations quantitatives cette fois. Google Docs vous permet d’en créer un en quelques minutes.\nPensez à publier le questionnaire à votre cible !\nVotre service concerne le tourisme ? Postez votre questionnaire sur des forums, blogs, chats... qui concernent ce domaine.\nPensez à demander s’ils se sentent concernés, combien ils pourraient payer, de quelles fonctions ils ont besoin, ont-il d’autres problèmes...\n
  • Une fois que vous avez mieux identifié le problème que vous voulez résoudre, il est bon de tester votre solution. Créez un site d’une page contenant le nom de votre projet, la description en une phrase de votre service et un call to action (champ pour laisser son email, bouton «plus d’infos»...)\nVous pouvez vous lancer dans l’achat d’un nom de domaine et la création d’une page web (des services comme LaunchRock peuvent grandement vous simplifier la vie).\nPensez pas à tester différents messages et regarder l'influence sur le taux de conversion !\n
  • Une fois que votre business model et votre idée se précisent, il devient pertinent de développer un prototype. Regardez si les gens s’inscrivent, s’ils l’utilisent et si oui, quelle fonction.\nN’hésitez pas à changer le wording, ajouter/modifier/supprimer une fonction pour voir si leur comportement change.\n
  • Ne développez pas une usine à gaz ! Construisez le plus petit produit qui vous permettra d’avoir des retours utilisateurs.\nSi vous êtes tenté de construire une usine à gaz, si vous n’arrivez pas à résumer votre service à quelques fonctionnalités, c’est que votre vision n’est pas encore assez claire. Repartez à la découverte de vos clients potentiels.\n
  • Enfin, le grand luxe, essayez de gagner de l’argent. C’est la meilleure preuve.\nSi les gens payent pour votre service, vous êtes sur la bonne voix. Il ne vous reste plus qu’à les garder.\n
  • Retrouvez-moi sur twitter (@camilleroux) !\n
  • \n
  • Tester son idée en quelques heures

    1. 1. Tester son idée en quelques heures Camille Roux CTO @ Kisskissbankbank Fondateur @ RubyLive 8 participations @ StartupWeekend @camilleroux
    2. 2. Itérations1
    3. 3. Expert2
    4. 4. Interviews3
    5. 5. Sortez !4
    6. 6. Article5
    7. 7. Questionnaire6
    8. 8. Landing page7
    9. 9. Prototype8
    10. 10. MVP (minimal valuable product)9
    11. 11. Monétisation10
    12. 12. @camilleroux
    13. 13. Crédits :http://www.flickr.com/photos/diesmali/1693973576http://www.flickr.com/photos/e-coli/4318920981http://www.flickr.com/photos/colourednotes/4920493633http://www.flickr.com/photos/gianpierre_soto/5505213117http://www.flickr.com/photos/kiyoshi_be/2105950859http://www.flickr.com/photos/cleebster/2508660124

    ×