Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Movida acfas2016-montréal-160610-abouna-masselot

484 views

Published on

"Vulnérabilités sociales et numériques, et engagement éco-responsable : quelles perspectives de genre ?"
Communication de Marie-Stéphanie ABOUDA et Cyril MASSELOT, dans le 84e du Congrès de l'Acfas, au Colloque 14 - Les enjeux de l’opérationnalisation du développement durable pour la transition socio-écologique : un dialogue transdisciplinaire entre la France et le Québec (http://www.acfas.ca/evenements/congres/programme/84/100/14/c), organisé par le Cirodd - Isabelle LESSARD et Laure WARIDEL, École Polytechnique de Montréal, et le Réseau Transition - Laure ABRAMOWITCH et Olivier GALIBERT, Univ. de Bourgogne - Franche-Comté.
Cette communication revisite les résultats obtenus pendant le projet Movida, en les analysant par le prisme du genre.

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Movida acfas2016-montréal-160610-abouna-masselot

  1. 1. Vulnérabilités sociales et numériques, et engagement éco-responsable : quelles perspectives de genre ? Retour sur expérience : quartier de Fontaine d'Ouche, Dijon (Bourgogne, France) Marie-Stéphanie Abouna & Cyril Masselot Cimeos - Information and Communication Sciences 1
  2. 2. Cadre de la recherche : VeT (Villes en Transition) 2 Comment mobiliser les citoyens aux comportements éco- responsables ? Rob Hopkins, The Transition Handbook, 2008
  3. 3. 3
  4. 4. Vulnérabilités sociales et numériques, et engagement éco-responsable : quelles perspectives de genre ? Notre communication se fonde sur l’axe 4 de ce projet. •Objectif de l’axe 4 : rôle des outils de communications 2.0 dans la mobilisation et l’accompagnement des habitants du quartier populaire de la Fontaine d’Ouche à Dijon vers des pratiques de consommation durable 1) Quels dispositifs de communication permettraient de mobiliser et d’accompagner les futurs éco-citoyens dans une logique d’action ? 2) Comment les citoyens usagers vont-ils s’approprier ces dispositifs et donc participer au débat public ? •Poursuite : Quelle est la part et la place du genre dans cette dynamique ?
  5. 5. Méthode Catalyse
  6. 6. • Comment la perspective du genre prend-elle place dans cette dynamique ? Intérêt d’un tel questionnement : • Femmes = « groupe majeur » dans le développement durable ⇒ Nécessité d’une pleine participation des femmes (Résolution 60/210 des Nations Unies) • Communication 2.0 = formes d’engagement • Femmes et technologies de l’information et de la communication : recomposition du point de vue du genre. les usages tendent à s’équilibrer notamment dans l’usage des techniques Autant de femmes, voire plus que les hommes dans l’usage des réseaux sociaux (Vendramin, 2011, Jouët 2003) • Comment les femmes y prennent-elles part ? Les modes d’engagement sont-ils différents ? Quelles formes d’innovation peuvent-elles apporter? Perspectives de genre
  7. 7. 7 Parcours de vie Stratification sociale
  8. 8. 8 Peu différents, mais… pas ensembles !
  9. 9. 9
  10. 10. Communication 2.0  • Quelles sont les conditions de succès, forces et limites des outils de communication 2.0 pour favoriser l'engagement et la concertation des acteurs d'un territoire ? • Quels outils 2.0 sont à privilégier / éviter dans certains contextes ou avec certaines parties prenantes ?
  11. 11.  Aider les habitants de la Fontaine d’Ouche à adopter des comportements éco-responsables  Permettre aux habitants et associations locales d’échanger de l’information, des connaissances, des bonnes pratiques autour de la consommation responsable  L’animation de la page Facebook doit revenir aux habitants  Démarche expérimentale d’observation de la recherche en action
  12. 12. Créer une communauté ? • « You don’t start communities. Communities already exist. They’re already doing what they want to do. The question you should ask is how you can help them to do that better? » M. Zuckerberg
  13. 13. Et maintenant ?
  14. 14. 14
  15. 15. Investissement citoyen et genre
  16. 16. Genre, accès et usages des outils numériques
  17. 17. Leçons à tirer sur l’analyse quantitative  Les disparités entre les réponses des femmes et des hommes semblent se situer à la marge  Difficile cependant de conclure à une recomposition du genre  Femmes et hommes peu différents, mais pas ensemble ⇒Nécessité de pousser la lecture du genre par l’analyse de la page Facebook
  18. 18. F(e)T : Genre & engagement citoyen hommes
  19. 19. • Lecture poussée des modes de participation selon le genre • La différence du genre apparaît nettement • Périmètre différent : communauté plus large • Influence de la rationalité d’une initiative top-down • Une participation faible en termes de nombres de commentaires et une majorité de lurkers (lecteurs passifs) • Des commentaires faiblement argumentés • Une participation de partage de contenu faible des parties prenantes, et en particulier des membres du comité de pilotage F(e)T : faits saillants négatifs
  20. 20. • La page Facebook « FOET » constitue le média 2.0 le plus important, sur le plan quantitatif, du territoire de la Fontaine d’Ouche • La page Facebook « FOET » constitue le média 2.0 le plus important abordant la transition socio-écologique sur l’agglomération dijonnaise • Un nombre d’abonnés conséquent, due à la production informationnelle de l’équipe de community management et à la promotion (publicité) ciblée achetée par le projet • Des formes de reconnaissances « intra-communautaires » embryonnaires dont la motivation demeure à interroger • La communauté FOET comme support d’une reconnaissance des habitants du quartier face à une forme de mépris ressenti, lié à une forme légère de ségrégation urbaine • Les conditions d’un débat raisonnée et raisonnable respectée • L’importance de l’effet « ludiification », notamment au travers du succès des jeux et des quizz, ainsi que des concours (cf. concours photo) F(e)T : faits saillants positifs
  21. 21. 21
  22. 22. Merci de votre attention marie-stephanie.abouna@u-bourgogne.fr cyril.masselot@u-bourgogne.fr 22

×