Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Briefing de Bruxelles n. 57 : Marco Dekker " Mécanismes de financement pour soutenir les petits exploitants agricoles "

48 views

Published on

Le briefing de Bruxelles sur le développement n. 57 sur « Investir dans l'agriculture paysanne pour la sécurité alimentaire et la nutrition » organisé par le CTA, la Commission européenne / EuropeAid, et le secrétariat ACP s'est tenu le mercredi 11 septembre 2019 de 9h00 à 13h00 au Secrétariat ACP, 451 Avenue Georges Henri, 1200 Bruxelles, Salle C. Ce briefing a examiné l’agriculture paysanne et son rôle clé dans la mise en œuvre de la sécurité alimentaire/nutrition et de systèmes alimentaires durables, comme l'illustre par l'ODD 2.

  • DOWNLOAD THI5 BOOKS 1NTO AVAILABLE FORMAT (Unlimited) ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... Download Full PDF EBOOK here { http://bit.ly/2m77EgH } ......................................................................................................................... Download Full EPUB Ebook here { http://bit.ly/2m77EgH } ......................................................................................................................... ACCESS WEBSITE for All Ebooks ......................................................................................................................... Download Full PDF EBOOK here { http://bit.ly/2m77EgH } ......................................................................................................................... Download EPUB Ebook here { http://bit.ly/2m77EgH } ......................................................................................................................... Download doc Ebook here { http://bit.ly/2m77EgH } ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... .............. Browse by Genre Available eBooks ......................................................................................................................... Art, Biography, Business, Chick Lit, Children's, Christian, Classics, Comics, Contemporary, Cookbooks, Crime, Ebooks, Fantasy, Fiction, Graphic Novels, Historical Fiction, History, Horror, Humor And Comedy, Manga, Memoir, Music, Mystery, Non Fiction, Paranormal, Philosophy, Poetry, Psychology, Religion, Romance, Science, Science Fiction, Self Help, Suspense, Spirituality, Sports, Thriller, Travel, Young Adult,
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Be the first to like this

Briefing de Bruxelles n. 57 : Marco Dekker " Mécanismes de financement pour soutenir les petits exploitants agricoles "

  1. 1. PROJET STARS (STRENGTHENING AFRICAN RURAL SMALLHOLDERS) Allier des solutions financières et de marché Dr. Marco Dekker Coordinateur MERL du programme STARS Courriel : m.dekker@icco.nl
  2. 2. Soutien à 210 000 petits exploitants à travers : • l’accès au financement • le développement de la chaîne de valeur Les solutions que nous proposons s’appuient sur le système de marché local. Les petits exploitants sont des acteurs de ce système de marché. Cependant, les produits existants ne répondent pas toujours à leurs besoins.5 ans, 17 millions USD
  3. 3. Un microprêt standard Un microprêt agricole Saison des plantations Saison des récoltes L’exemple du microcrédit : • Cycle agricole • Intrants nécessaires • Taille du prêt nécessaire • Capacité de remboursement spécifique à la culture • Système de remboursement Remboursement régulier Remboursement après vente des cultures Débours Débours
  4. 4. Les petits exploitants avaient déjà accès au crédit avant le projet STARS.
  5. 5. Cependant, ils ont besoin de produits financiers ciblés. STARS propose un mélange de crédits répondant aux besoins réels des agriculteurs : • Financement de la chaîne de valeur (organisations de producteurs + banques + gros acheteurs) • Produits de leasing (équipement) • Prêts individuels spécifiques aux cultures • Prêts avec récépissé d’entreposage • Prêts de solidarité en groupe
  6. 6. STARS, ce n’est pas uniquement des crédits. Nous agissons sur l’ensemble de la chaîne de valeur. Sans accès à des intrants agricoles de qualité ou à un marché pour vendre ses cultures, l’agriculteur n’est pas gagnant. Nous renforçons les services tels que la fourniture d'intrants, les formations payantes, les services d'information sur le marché et les services de vulgarisation agronomique. Nous renforçons les capacités des organisations de producteurs en matière de gestion, de compétences financières et de contrôle de la qualité. Nous mettons en relation les organisations de producteurs et les banques commerciales, nous organisons des sessions B2B et nous contribuons à mettre au point des modèles commerciaux.
  7. 7. Cette alliance permet d’améliorer les rendements, de vendre aux marchés, d’augmenter les revenus culturaux et de renforcer la sécurité alimentaire. Transformateurs, gros acheteurs Négociants Organisations de producteurs (BC) Petits exploitants Fournisseurs d'intrants, fournisseurs de SDE, CEP Banques étatiques et commerciales Institutions de microfinancement (BC) Financement participatif Refinancement Mobilisation de l’épargne 1) Accès au financement 2) Développement de la chaîne de valeur
  8. 8. Nos résultats à ce jour dans quatre pays (A4) Clients de groupes de solidarité Clients individuels (CV peu solides) CV clientes (solides) Prêts d’entreposage (au Sénégal uniquement) Leasing Total 63 022 10 262 74 758 1 981 En développement 150 023 Formation Intrants agricoles Accès au marché Accès aux informations agricoles Total 31 674 34 791 88 673 23 241 178 379 Accès au financement Développement de la chaîne de valeur
  9. 9. Nos résultats à ce jour dans quatre pays Quelques exemples d’études : BF – Une fois les récoltes améliorées et en ayant accès au crédit, les cultivateurs de sésame ont augmenté leurs rendements de 80 à 300 kg/ha et les agriculteurs sont passés de deux à trois repas par jour. SG – Les agriculteurs qui ont eu accès aux prêts par récépissés d’entreposage ont augmenté leurs prix, ont subi moins de pertes post-récoltes et ont renforcé leur sécurité alimentaire en basse saison. RW – Une fois l’évaluation des risques de crédit améliorée dans un secteur, la taille des prêts agricoles a augmenté et les prêts non performants ont presque été éliminés. ET – Un groupe de cultivateurs de pommes-de-terre lié à un grand acheteur (un fabricant de pommes chips néerlandais) a vendu 244 millions de tonnes la première année, ce qui a encouragé les institutions de microfinancement à proposer des crédits.
  10. 10. Moteurs de succès : • Il faut avant tout bien comprendre les contraintes du marché et les besoins des clients, y compris les cycles d’apprentissage. • La flexibilité de s’adapter à l’évolution des conditions (du marché), sans mise en œuvre théorique linéaire • Une approche qui va au-delà de la solution unique, alliant diverses solutions • Un accent sur le changement systémique (mise à l’échelle) Changement systémique (signes avant-coureurs) : Les organismes de microfinancement mettent à l’échelle et élargissent en interne les produits à d’autres cultures et secteurs. Les organisations de producteurs s’orientent davantage vers les services et les marchés et reçoivent des crédits des banques. Les agriculteurs se sont montrés disposés à payer pour des services tels que la formation. La coordination s’améliore sur la chaîne de valeur. De nouveaux organismes de microfinancement et de nouvelles organisations de producteurs rejoignent le projet STARS, dont l’approche est reproduite sur d’autres chaînes de valeur. Difficultés : • Le contrôle du gouvernement sur les systèmes d’approvisionnement en intrants, les prix du marché et les organisations de producteurs • La distorsion du marché par les donateurs, qui fournissent des produits subventionnés et des services gratuits • La collaboration avec des grands acteurs du marché pour un programme relativement petit (sans co- investissement) Priorités l’an dernier : L’agriculture résiliente face au climat, la jeunesse et les questions de genre, l'innovation numérique (évaluation des prêts, flux de produits), des prix équitables et transparents
  11. 11. Nous aidons les agriculteurs et les petites entreprises à se développer.

×