Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Briefing de Bruxelles 50: Coumbaly Diaw "L’expérience du micro-jardinage en Afrique de l’Ouest"

225 views

Published on

Le Briefing de Bruxelles sur le Développement n.50 sur « Produire de la nourriture dans les villes: Succès et nouvelles opportunités », s’est tenu le 10 avril 2018 (09h00 à 13h00) au Secrétariat ACP (451 Avenue Georges Henri, 1200 Bruxelles, Salle C). Ce Briefing de Bruxelles a été organisé par le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) en collaboration avec la DG Développement et Coopération de la Commission européenne (CE/DEVCO), le secrétariat ACP et la Confédération européenne des ONG d’urgence et de développement (Concord).

Published in: Economy & Finance
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Briefing de Bruxelles 50: Coumbaly Diaw "L’expérience du micro-jardinage en Afrique de l’Ouest"

  1. 1. L‘expérience du Microjardin au Sénégal: expansion vers d‘autres pays d‘Afrique de l‘OuEST Coumbaly DIAW, Coordinnatrice composante sous- régionale Projet Microjardins Milan-Dakar E-Mail: coumbalydiaw@fao.org
  2. 2. Programme aliments pour les Villes de la FAO (Food for the Cities) Le concept de développement des villes vertes, DVV, une démarche Pour faciliter le développement durable de l’horticulture urbaine et périurbaine en appui à la sécurité alimentaire et nutritionnelle.
  3. 3. 100 150 200 250 300 350 400 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 Low-income developing countries All developing countries Défi : Malnutrition et pauvreté résultant de la croissance rapide des populations urbaines Croissance de la population urbaine dans les pays en développement, 2010-2050 Source: United Nations Population Division percent
  4. 4. DVV: 5S S-1 Sécuriser l’accès à la terre (espace) et à l’eau pour l’irrigation. S-2 Sécuriser la qualité sanitaire des produits et la protection de l’environnement S-3 Sécuriser l’appropriation de la filière par les acteurs et partenaires. S-4 Sécuriser les débouchés S-5 Sécuriser l’engagement politique et le contexte institutionnel Inclure ces espaces dans le plan d’aménagement de la ville et identifier et réserver l’eau pour l’irrigation. Mise en œuvre des Bonnes Pratiques Agricoles (BPA), tout au long de la chaine des valeurs. Renforcer les capacités des acteurs et partenaires de la filière Marchés de proximité, éducation nutritionnelle dans les écoles Un programme municipal de DVV Une cellule de coordination (facilitation) pour la mise en œuvre.
  5. 5. Qu’est-ce est un Microjardin? • Les Microjardins sont de petits jardins adaptés aux villes et en particulier aux quartiers avec une haute densité de population sans espace autour des habitations, • Bénéficiaires : familles pauvres sans terre dans l'environnement urbain • Acteurs : les femmes et les enfants • But : disponibilité quotidienne de légumes frais pour la consommation à la maison et la vente dans le voisinage avant après • Critères pour un endroit approprié: 1 à 10 mètres carrés d'espace libre, minimum de six heures de lumière du soleil par jour, source d'eau propre.
  6. 6. AVANTAGES DES MICROJARDIN Produire à la maison et consommer journellement une diversité de légumes sains et riches en vitamines permettant de combattre les risques de la malnutrition Obtenir de modestes revenus pour le bien-être de la famille par la vente des surplus . Les avantages des microjardins
  7. 7. Projet Microjardins Milan-Dakar CONTEXTE: Après l’introduction par la FAO de la première table arrivée de la Colombie en 1999, avec la collaboration de la Direction de l’Horticulture, la technologie des Microjardins est initiée au Sénégal dans les ménages grâce à des formations. De 2006 à 2014 , un engagement de la part des maires des villes de Dakar et de Milan, la collaboration de la direction de l’horticulture, l’accompagnement technique de la FAO, dans le cadre de la coopération décentralisée de l’Italie, a générer deux importantes phases du projet Microjardin au Sénégal
  8. 8. de 2014 à 2016 la phase III du Projet GDCP/SEN/002/ITA qui consiste à une consolidation des microjardins en appui à la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la municipalité de Dakar, et une expansion régionale au Burkina Faso, au Niger et en Gambie 8 L’initiative City to city DAKAR- DOUALA-PRAIA projet pilote d’implémentation et de développement du Micro jardin à PRAIA au Cabo Verde et à Douala au Cameroun à travers la coopération Sud-Sud avec la ville de Dakar
  9. 9.  La consolidation et l’appropriation du programme microjardins par les acteurs et des partenaires tout au long de la chaine de valeurs au Sénégal et particulièrement dans la Ville de Dakar.  assurer la formation d’un plus grand nombre de bénéficiaires  mettre en place un processus pour faciliter et guider l'intégration des expériences relatives aux micro-jardins à l'appui de la sécurité alimentaire et nutritionnelle en milieu urbain  soutenir l'expansion régionale des initiatives de microjardins au Burkina Faso, au Niger et en Gambie, au Cabo Verde à Douala;  renforcer les gouvernements locaux sur les systèmes alimentaires afin d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les villes grâce à des mécanismes de coopération Sud-sud OBJECTIFS PRINCIPAUX 9
  10. 10. Des résultats probants ont été atteints au Sénégal:  24 formateurs/formatrices ont été formés en technologies de microjardins, production de compost, ,organisation de la filière.  9684 bénéficiaires ont été formés entre 2006 à 2016.  Plus de 8000 tables de culture ont été gracieusement mis à la disposition des bénéficiaires, depuis le début du projet.  49 Centres de Production Communautaire (CPC) et de 12 Centres de Formation et de Démonstration (CFD) ont été installés et répartis sur les 19 communes de la Ville de Dakar  1 centrale d’achat et de vente des produits Microjardin est créée à Dakar RESULTATS 10
  11. 11.  80% des bénéficiaires sont des femmes, 50% des bénéficiaires sont des jeunes de moins de 36 ans  Ciblage de la formation en faveur des catégories vulnérables tels que les handicapés les prisonniers, le troisième âge.  La mise en place de microjardins à vocation pédagogique en appui à l’éducation nutritionnelle et environnementale dans 27 écoles élémentaires. …RESULTATS 11
  12. 12. 12 Inauguration officielle de la centrale d’Achat à Cambèrene lors du forum de Dakar sur les politiques alimentaires urbaines le 23 Septembre 2016
  13. 13. Au plan politique et institutionnel et structurel, l’appropriation du projet par la ville de Dakar se traduit par :  L’initiative microjardins avec une cellule de gestion est intégrée dans le programme socio- économique de la Ville de Dakar et ses 19 communes  La fonctionnalité d’une équipe de 24 encadreurs/ formateurs dont 19 femmes et 5 hommes  La mise à disposition des emplacements pour les 12 CFD et les 49 CPC avec sécurisation de l’occupation des sites et de l’accès à l’eau..  Insertion de l’initiative microjardins dans la page internet de la Ville de Dakar  Intégration du programme de micro-jardins dans le plan de développement de la ville. APPROPRIATION POLITIQUE ET INSTITUTIONNELLE 13
  14. 14. 14 Inauguration officielle de la centrale d’Achat à Cambèrene lors du forum de Dakar sur les politiques alimentaires urbaines le 23 Septembre 2016 évènement connexe à l’initiative international au Milan Urban Food Policy Pact MUFPP
  15. 15. Au plan sous-régional la technologie des microjardins a été introduite au Burkina Faso (Ouagadougou), en Gambie, au Niger, à Douala et à Praia  Une formation de formateur est organisée à Dakar avec la participation de 5 représentants dans chaque ville  l’installation d’un CFD, un CPC et une unité pédagogique dans une école primaire dans chaque ville (Niamey, Banjul, Ouagadougou,) sur des sites mis à disposition par les gouvernements EXPANSION SOUS-REGIONALE 15
  16. 16. 16 • Les formations 242 personnes au Burkina Faso, 199 à Banjul, 20 à Niamey • Actions de sensibilisation sur les politiques alimentaires urbaines • Soutien aux gouvernements et administrations locales à accroître l'efficacité des politiques, des structures institutionnelles et des services de soutien à l’Agriculture urbaine et périurbaine • Formuler une Stratégie “ Villes Vertes” et l’intégrer dans le Plan Directeur de la Ville •
  17. 17. • Une autonomisation des acteurs du micro-jardin, l’expansion de la technologie qui tend vers d’autres villes Africaines répondre à la forte demande enregistrée. • Accompagner les villes dans la politique et la planification afin de mettre en place des systèmes alimentaires durables en lien avec les déclarations et initiatives internationales et avec les municipalités. PERPECTIVES AU NIVEAU DU SENEGAL ET DE LA SOUS-REGION 17
  18. 18. 18 VALORISATION DES MICROJARDINS DANS UN CONTEXTE DE POLITIQUES PAR RAPPORT À DIVERSES THÉMATIQUES D’ACTUALITÉ. Les microjardins ont une excellent potentiel de renforcement de la résilience dans le contexte de diverses réalités qui requièrent des engagements politiques: (i) Au niveau de l’immigration : les microjardins peuvent aider les familles des immigrés, qui sont restées au pays, à avoir accès à une variété de légumes pour leur alimentation et disposer également d’un modeste revenu. (ii) Pour les populations sinistrées: par des catastrophes ou frappées par des conflits socio- politiques, les microjardins peuvent réhabiliter rapidement l’accès aux légumes diversifiées de production locale. (iii) Au niveau de l’environnement: dans le contexte du changement climatique, les produits des microjardins ont une empreinte carbone très basse, car ne nécessitant ni transport ni conservation. (iv) Au niveau de la malnutrition: les microjardins offrent une gamme variée de vitamines, sels minéraux et de protéines végétales pouvant combattre les situations de malnutrition prévalent dans les quartiers pauvres et densément peuplés des villes . La FAO est disponible à partager son expérience en la matière et à entrer en partenariat pour la promotion des microjardins .
  19. 19. Photo credits Giada Connestari La Stampa/FOOD4 Merci de votre aimable attention!

×