Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
Briefing de Bruxelles 49:
Les jeunes dans l’agribusiness: préparer l’avenir de l’agriculture
Présentation
Maness Ngoma Nkh...
LES JEUNES DANS L’AGRIBUSINESS :
ÉTUDE DE CAS DE LAPE (LAKESHORE AGRO-PROCESSORS
ENTERPRISE)
 
MANESS NKHATA
Directeur gén...
SOMMAIRE DE LA PRÉSENTATION
 INTRODUCTION
 PRIORITÉS COMMERCIALES
 COMMENT LAPE FAIT-ELLE PARTICIPER LES JEUNES ?
 PRI...
INTRODUCTION
…..STATISTIQUES DU CHÔMAGE AU MALAWI ….
Chômage des jeunes au Malawi
(en pourcentage de l’ensemble de la main...
INTRODUCTION
 Le Malawi compte plus de 1,3 million de jeunes chômeurs (NSO
IHS3, 2012)
 Le taux de chômage est de 18,9 %...
INTRODUCTION
 Le Gouvernement du Malawi a mis en place des politiques pour soutenir le
développement des compétences tech...
LAKESHORE AGRO-PROCESSORS
ENTERPRISE(LAPE)
 Entreprise enregistrée de transformation agroalimentaire
détenue par des jeun...
PRIORITÉS COMMERCIALES DEPUIS 2007
OBJECTIFS SPÉCIFIQUES
i.Se faire le défenseur de la valorisation des produits agricoles...
ORGANIGRAMME DE LA LAPE
COMMENT LAPE FAIT-ELLE PARTICIPER
LES FEMMES ET LES JEUNES ?
 Priorité délibérée accordée aux femmes et aux jeunes pour d...
ACTIVITÉ PRINCIPALE 1: AIDER LES JEUNES ET LES FEMMES À
AMÉLIORER LA PRODUCTIVITÉ DES CULTURES
1. Mobiliser les jeunes et ...
ACTIVITÉ PRINCIPALE 2: TRANSFORMATION DU SOJA, DU
TOURNESOL ET DU MANIOC
1. Créer un marché pour les tubercules de
manioc,...
ACTIVITÉ PRINCIPALE 3: DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES
ENTREPRENEURIALES DES JEUNES AGRIPRENEURS
1. Mettre des terres à la disp...
LES CLÉS DU SUCCÈS DE LAPE
 Utilisation des groupes existants par le biais des ADC*.
 Associer d’autres acteurs, par ex....
POURQUOI LAPE TRAVAILLE-ELLE AVEC
LES FEMMES ET LES JEUNES ?
 Bon recouvrement des prêts pour intrants agricoles – taux d...
DÉFIS
 Normes et pratiques culturelles qui sous-estiment généralement les femmes et
les jeunes.
 Faible contribution des...
DÉFIS
 Ressources financières limitées de LAPE pour :
 Investir dans du « gros » matériel de transformation
 Développer...
PLANS FUTURS DE LAPE POUR PASSER À
LA VITESSE SUPÉRIEURE
 Achat de séchoirs pneumatiques rapides « à flash »
o Création d...
PLANS PROGRAMMATIQUES – JEUNES AGRIPRENEURS AU
SERVICE DE LA CREATION D’EMPLOIS
 Réorienter 10 000 jeunes agripreneurs ve...
PLANS PROGRAMMATIQUES – JEUNES AGRIPRENEURS
AU SERVICE DE LA CREATION D’EMPLOIS
 Identifier, tester et promouvoir au moin...
STAGIAIRES DANS L’EXPLOITATION DE SOJA À MCHINJI
21
STAGIAIRES DANS UNE EXPLOITATION DE
TOURNESOLS À KASUNGU
22
LAPE AVEC DES PRODUCTRICES DE MANIOC
TRANSFORMATION DU MANIOC - LAPE
STAGIAIRES UNIVERSITAIRES LORS D’UNE
FOIRE COMMERCIALE DE L’UNION AFRICAINE
STAGIAIRES UNIVERSITAIRES LORS D’UNE
FOIRE COMMERCIALE DE L’UNION AFRICAINE
CONSTRUCTION D’UNE NOUVELLE USINE
DE PRODUCTION D’HUILE DE CUISSON
CONSTRUCTION D’UNE NOUVELLE USINE
DE PRODUCTION D’HUILE DE CUISSON
MERCI POUR VOTRE ATTENTION
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Briefing de Bruxelles 49 « Les jeunes dans l'agribusiness: l'avenir de l'agriculture » Maness Ngoma Nkhata : Participation des jeunes à l'agro-transformation au Malawi

136 views

Published on

Le prochain Briefing de Bruxelles sur le Développement numéro 49 sur le thème « Les jeunes dans l'agribusiness: l'avenir de l'agriculture » s'est tenu le jeudi 18 mai 2017 (09:00 to 13:00) au Secrétariat ACP (Avenue Georges Henri 451, 1200 Bruxelles, salle C). Ce Briefing de Bruxelles a été organisé par le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) en collaboration avec la DG Développement et Coopération de la Commission européenne (CE/DEVCO), CONCORD, le Secrétariat ACP, PAFO et AgriCord.

Published in: Government & Nonprofit
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Briefing de Bruxelles 49 « Les jeunes dans l'agribusiness: l'avenir de l'agriculture » Maness Ngoma Nkhata : Participation des jeunes à l'agro-transformation au Malawi

  1. 1. Briefing de Bruxelles 49: Les jeunes dans l’agribusiness: préparer l’avenir de l’agriculture Présentation Maness Ngoma Nkhata, Lakeshore Agro- Processing Enterprise (LAPE), Malawi « Participation des jeunes à l'agro-transformation au Malawi »
  2. 2. LES JEUNES DANS L’AGRIBUSINESS : ÉTUDE DE CAS DE LAPE (LAKESHORE AGRO-PROCESSORS ENTERPRISE)   MANESS NKHATA Directeur général, LAPE E-mail: lape.factory2007@gmail.com maness.nkhata2013@gmail.com Gsm: +26599005333 MAI, 2017 LAKESHORE AGRO-PROCESSORS ENTERPRISE (LAPE)
  3. 3. SOMMAIRE DE LA PRÉSENTATION  INTRODUCTION  PRIORITÉS COMMERCIALES  COMMENT LAPE FAIT-ELLE PARTICIPER LES JEUNES ?  PRINCIPALES ACTIVITÉS  APPROCHE POUR LA PARTICIPATION DES JEUNES ET DES FEMMES  TRAVAILLER AVEC LES JEUNES ET LES FEMMES : LES AVANTAGES  DÉFIS  PROJETS FUTURS  PLANS PROGRAMMATIQUES - JEUNES AGRIPRENEURS AU SERVICE DE LA CRÉATION D’EMPLOI
  4. 4. INTRODUCTION …..STATISTIQUES DU CHÔMAGE AU MALAWI …. Chômage des jeunes au Malawi (en pourcentage de l’ensemble de la main-d’oeuvre âgée de 15 à 24 ans) Source: Statistiques de l’OIT En hausse
  5. 5. INTRODUCTION  Le Malawi compte plus de 1,3 million de jeunes chômeurs (NSO IHS3, 2012)  Le taux de chômage est de 18,9 % au Malawi  25% des chômeurs sont des jeunes femmes et 12,5 % des jeunes hommes (OIT,2013).  Principaux secteurs d’emploi des jeunes au Malawi:  47,2% dans l’agriculture de subsistance  27,4% dans le secteur de la vente au détail  10,3% dans le secteur manufacturier (OIT, 2013).
  6. 6. INTRODUCTION  Le Gouvernement du Malawi a mis en place des politiques pour soutenir le développement des compétences techniques, entrepreneuriales et professionnelles des jeunes, en mettant en place des institutions, par ex. TEVETA, YEDEF, SMEDI.  L’évaluation des programmes de certaines de ces institutions a montré qu’ils n’avaient eu aucun impact sur la situation générale du marché de l’emploi (BAD, 2014).  Aucune de ces institutions ne met l’accent sur la transformation de l’agriculture de subsistance en une source majeure d’emploi rémunéré pour les jeunes demandeurs d’emploi.  LAPE se concentre dès lors sur ces lacunes afin de créer des possibilités d’emploi pour les jeunes.
  7. 7. LAKESHORE AGRO-PROCESSORS ENTERPRISE(LAPE)  Entreprise enregistrée de transformation agroalimentaire détenue par des jeunes  Lancée en 2007  Situation: Centre commercial Chitipi Trading Centre, Lilongwe.  S’étend sur 1,5 ha de ses terres le long de la route Lilongwe- Mchinji à Chitipi.  Travaille avec des petits exploitants ruraux qui sont des partenaires commerciaux et non des bénéficiaires  Utilise des modèles innovants et autofinancés d’agriculture contractuelle dans les filières soja, tournesol, arachide et manioc
  8. 8. PRIORITÉS COMMERCIALES DEPUIS 2007 OBJECTIFS SPÉCIFIQUES i.Se faire le défenseur de la valorisation des produits agricoles locaux grâce à l’utilisation de technologies de transformation efficaces. i.Fournir des produits agroalimentaires de qualité à un prix compétitif et équitable. ii.Faire des agriculteurs ruraux des producteurs commerciaux grâce au modèle d’agricultu-re sous contrat fondé sur un partenariat commercial iii.Lancer l’entrepreneuriat des jeunes dans l’agribusiness grâce à des services d’incubation d’entreprises dans le secteur. iv.Augmenter et diversifier les revenus des jeunes et des femmes des zones rurales en créant des emplois non-agricoles. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES i.Se faire le défenseur de la valorisation des produits agricoles locaux grâce à l’utilisation de technologies de transformation efficaces. i.Fournir des produits agroalimentaires de qualité à un prix compétitif et équitable. ii.Faire des agriculteurs ruraux des producteurs commerciaux grâce au modèle d’agricultu-re sous contrat fondé sur un partenariat commercial iii.Lancer l’entrepreneuriat des jeunes dans l’agribusiness grâce à des services d’incubation d’entreprises dans le secteur. iv.Augmenter et diversifier les revenus des jeunes et des femmes des zones rurales en créant des emplois non-agricoles.
  9. 9. ORGANIGRAMME DE LA LAPE
  10. 10. COMMENT LAPE FAIT-ELLE PARTICIPER LES FEMMES ET LES JEUNES ?  Priorité délibérée accordée aux femmes et aux jeunes pour devenir nos partenaires commerciaux  Octroi de prêts pour l’achat d’intrants agricoles (semences certifiées, inoculants, herbicides) fondés sur l’agriculture sous contrat.  Agents locaux de promotion agricole de LAPE offrant des services de BPA aux jeunes et aux femmes.  Accueillir des stagiaires universitaires pour les exposer à l’agribusiness et à l’entreprenariat.  Offre d’une formation aux partenaires commerciaux – femmes et jeunes – axée sur les compétences commerciales, entrepreneuriales et de leadership.  Offre d’un marché directement accessible pour les produits agricoles par le biais de contrats d’achat signés
  11. 11. ACTIVITÉ PRINCIPALE 1: AIDER LES JEUNES ET LES FEMMES À AMÉLIORER LA PRODUCTIVITÉ DES CULTURES 1. Mobiliser les jeunes et les femmes au sein d’associations de production agricole :  Association des producteurs de soja de Mkanda – 2 400 membres; 54 % femmes; 30 % jeunes  Kakoma Estate Sunflower out-grower scheme (programme d’aide aux petits producteurs de tournesol) – 3 411 membres; 60 % femmes; 40 % jeunes.  Association des producteurs de manioc de Mikute – 4 290 membres; 35 % femmes; 55 % jeunes. 2. Coopérer avec les jeunes et les femmes en tant que « partenaires commerciaux » et non en tant que « bénéficiaires »:  Fonds de prêts renouvelables pour l’achat d’intrants agricoles - semences améliorées, inoculants, produits chimiques et herbicides.  Services de promotion agricole sur base du Lead Business Partner Model (« Modèle du partenaire commercial principal »)  Formation aux bonnes pratiques agricoles (BPA). 1. Mobiliser les jeunes et les femmes au sein d’associations de production agricole :  Association des producteurs de soja de Mkanda – 2 400 membres; 54 % femmes; 30 % jeunes  Kakoma Estate Sunflower out-grower scheme (programme d’aide aux petits producteurs de tournesol) – 3 411 membres; 60 % femmes; 40 % jeunes.  Association des producteurs de manioc de Mikute – 4 290 membres; 35 % femmes; 55 % jeunes. 2. Coopérer avec les jeunes et les femmes en tant que « partenaires commerciaux » et non en tant que « bénéficiaires »:  Fonds de prêts renouvelables pour l’achat d’intrants agricoles - semences améliorées, inoculants, produits chimiques et herbicides.  Services de promotion agricole sur base du Lead Business Partner Model (« Modèle du partenaire commercial principal »)  Formation aux bonnes pratiques agricoles (BPA).
  12. 12. ACTIVITÉ PRINCIPALE 2: TRANSFORMATION DU SOJA, DU TOURNESOL ET DU MANIOC 1. Créer un marché pour les tubercules de manioc, le soja et le tournesol Revenus pour les agriculteurs/transporteurs/salariés 2. Améliorer la qualité des produits transformés  Valorisation  Conditionnement  Normes 3. Développement de la capacité de transformation pour offrir un marché de qualité aux agriculteurs Installation de nouvelles machines de transformation 4. Offre d’emplois permanents et temporaires aux jeunes et aux femmes  Membres du personnel (52 % de femmes)  Travailleurs temporaires (80 % de femmes)  Accueil de stagiaires universitaires 1. Créer un marché pour les tubercules de manioc, le soja et le tournesol Revenus pour les agriculteurs/transporteurs/salariés 2. Améliorer la qualité des produits transformés  Valorisation  Conditionnement  Normes 3. Développement de la capacité de transformation pour offrir un marché de qualité aux agriculteurs Installation de nouvelles machines de transformation 4. Offre d’emplois permanents et temporaires aux jeunes et aux femmes  Membres du personnel (52 % de femmes)  Travailleurs temporaires (80 % de femmes)  Accueil de stagiaires universitaires
  13. 13. ACTIVITÉ PRINCIPALE 3: DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES ENTREPRENEURIALES DES JEUNES AGRIPRENEURS 1. Mettre des terres à la disposition des jeunes et des femmes qui n’en possèdent pas dans le cadre du programme d’aide aux petits exploitants mené avec Kakoma Estate. 2. Offrir un marché immédiatement accessible aux jeunes et aux femmes qui produisent du manioc, du soja et des tournesols. 3. Offrir à des stagiaires la chance de découvrir la transformation agricole afin de développer leurs compétences et leur intérêt entrepreneuriaux. 4. Offrir des services d’incubation d’entreprises dans le secteur agroalimentaire pour aider les jeunes et les femmes à devenir des entrepreneurs. 5. Soutenir la production de jeunes plants, une activité permettant aux jeunes et aux femmes de contribuer à l’atténuation du changement climatique. 1. Mettre des terres à la disposition des jeunes et des femmes qui n’en possèdent pas dans le cadre du programme d’aide aux petits exploitants mené avec Kakoma Estate. 2. Offrir un marché immédiatement accessible aux jeunes et aux femmes qui produisent du manioc, du soja et des tournesols. 3. Offrir à des stagiaires la chance de découvrir la transformation agricole afin de développer leurs compétences et leur intérêt entrepreneuriaux. 4. Offrir des services d’incubation d’entreprises dans le secteur agroalimentaire pour aider les jeunes et les femmes à devenir des entrepreneurs. 5. Soutenir la production de jeunes plants, une activité permettant aux jeunes et aux femmes de contribuer à l’atténuation du changement climatique.
  14. 14. LES CLÉS DU SUCCÈS DE LAPE  Utilisation des groupes existants par le biais des ADC*.  Associer d’autres acteurs, par ex. ministère de l’agriculture, associations de défense de l’égalité hommes-femmes, commerciales, religieuses, etc.  Utilisation intensive de campagnes de sensibilisation  Offre d’un soutien par le biais de prêts pour l’achat d’intrants et de services de promotion agricole.  Exploiter les success stories de pairs, c’est-à-dire d’anciens partenaires commerciaux de LAPE.
  15. 15. POURQUOI LAPE TRAVAILLE-ELLE AVEC LES FEMMES ET LES JEUNES ?  Bon recouvrement des prêts pour intrants agricoles – taux de remboursement élevé - plus de 75 % par saison  Stabilité des groupes de femmes et de jeunes – maintien des groupes d’une saison à l’autre  Les jeunes et les femmes travaillent dur et avec enthousiasme dans les exploitations, leurs taux d’abandon sont faibles.  Solide coopération pour la mise en œuvre de nouvelles BPA et l’adoption de nouvelles technologies
  16. 16. DÉFIS  Normes et pratiques culturelles qui sous-estiment généralement les femmes et les jeunes.  Faible contribution des femmes et des jeunes lors des réunions – passivité.  Accès limité des femmes et des jeunes aux facteurs de production comme la terre, le capital, les technologies, etc.  Autres acteurs octroyant des subventions aux membres de ces groupes cibles, dissuadant ainsi l’adoption d’approches commerciales.
  17. 17. DÉFIS  Ressources financières limitées de LAPE pour :  Investir dans du « gros » matériel de transformation  Développer le fonds de crédits renouvelables pour les intrants agricoles  Étendre le programme de stage  Faible capacité de production pour répondre aux demandes des gros clients o La production actuelle de HQCF est actuellement de 5 tonnes métriques par mois alors que les gros clients en importent au moins 50 tonnes par mois.
  18. 18. PLANS FUTURS DE LAPE POUR PASSER À LA VITESSE SUPÉRIEURE  Achat de séchoirs pneumatiques rapides « à flash » o Création de 50 emplois directs et de plus de 200 emplois indirects o Augmentation du nombre de stagiaires, de 20 à 50, accueillis chaque année  Création d’incubatrices o Doter les jeunes de compétences entrepreneuriales o Fournir aux jeunes un capital de démarrage pour la création d’entreprise  Mettre en place un Fonds de développement coopératif (36 mois) o Soutenir les activités des partenaires commerciaux
  19. 19. PLANS PROGRAMMATIQUES – JEUNES AGRIPRENEURS AU SERVICE DE LA CREATION D’EMPLOIS  Réorienter 10 000 jeunes agripreneurs vers une activité agricole plus commerciale et une valorisation axée sur les marchés, en tant que sources d’emploi rémunéré.  Fournir des services d’incubation d’entreprises agroalimentaires à 10 000 jeunes agripreneurs afin de créer des emplois rémunérés dans le secteur de l’agroalimentaire ainsi que de l’agriculture et de l’élevage commerciaux
  20. 20. PLANS PROGRAMMATIQUES – JEUNES AGRIPRENEURS AU SERVICE DE LA CREATION D’EMPLOIS  Identifier, tester et promouvoir au moins 5 chaînes de valeur agroalimentaires viables et rapidement rentables en vue de leur développement commercial à plus grande échelle par de jeunes agripreneurs.  Mettre en place au moins 5 alliances et partenariats stratégiques durables d’acteurs clés au niveau des chaînes de valeur intéressant les jeunes agripreneurs.  Créer des agro-entreprises indépendantes de jeunes qui commercialiseront la production, la transformation et la vente dans les filières manioc, soja, tournesol, pois cajun, culture horticole biologique, apiculture, volaille, caprins et autres petits élevages non traditionnels
  21. 21. STAGIAIRES DANS L’EXPLOITATION DE SOJA À MCHINJI 21
  22. 22. STAGIAIRES DANS UNE EXPLOITATION DE TOURNESOLS À KASUNGU 22
  23. 23. LAPE AVEC DES PRODUCTRICES DE MANIOC
  24. 24. TRANSFORMATION DU MANIOC - LAPE
  25. 25. STAGIAIRES UNIVERSITAIRES LORS D’UNE FOIRE COMMERCIALE DE L’UNION AFRICAINE
  26. 26. STAGIAIRES UNIVERSITAIRES LORS D’UNE FOIRE COMMERCIALE DE L’UNION AFRICAINE
  27. 27. CONSTRUCTION D’UNE NOUVELLE USINE DE PRODUCTION D’HUILE DE CUISSON
  28. 28. CONSTRUCTION D’UNE NOUVELLE USINE DE PRODUCTION D’HUILE DE CUISSON
  29. 29. MERCI POUR VOTRE ATTENTION

×