Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Briefing de Bruxelles 48: Edson Mpyisi "Nouvelles opportunités pour les jeunes dans les emplois agro-industriels en Afrique"

239 views

Published on

Le Briefing de Bruxelles sur le Développement numéro 48 sur le thème de « Renforcer les moyens de subsistance en milieu rural face à l'urbanisation rapide en Afrique » s'est tenu le lundi 20 mars 2017 (14:00 à 18:00) au Secrétariat ACP (Avenue Georges Henri 451, 1200 Bruxelles, salle C). Ce Briefing de Bruxelles a été organisé par le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) en collaboration avec BMZ/GIZ, la DG Développement et Coopération de la Commission européenne (CE/DEVCO), CONCORD et le Secrétariat ACP.

Published in: Government & Nonprofit
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Briefing de Bruxelles 48: Edson Mpyisi "Nouvelles opportunités pour les jeunes dans les emplois agro-industriels en Afrique"

  1. 1. ENABLE Youth L'agro-industrie pour l'autonomie et l'emploi des jeunes d'Afrique Edson MPYISI Coordinateur, ENABLE Youth Groupe de la Banque africaine de développement
  2. 2. 50 % 65 % 40 % Afrique : Le jeune continent 420 millions sont des « jeunes » (âgés entre 15 et 35 ans) Plus de 65 % ont moins de 35 ans 50 % ont moins de 25 ans Sur plus d'1 milliard d'Africains aujourd'hui,
  3. 3. L'emploi des jeunes en Afrique : Un atout ou une menace ?
  4. 4. Pourquoi le défi du chômage de la jeunesse africaine ? Il est DIFFICILE DE METTRE EN RELATION les jeunes qualifiés et les employeurs • En Afrique, l'écart entre les emplois salariés et les acteurs du marché du travail se creuse de 8 millions chaque année • Des défis politiques, comme le manque d'accès au crédit et à des marchés du travail inflexibles, entravent la création d'emplois et l'embauche de jeunes travailleurs • Les deux tiers des jeunes Africains n'ont pas de diplôme de l'enseignement secondaire et ceux qui en sont titulaires ne sont souvent pas prêts à travailler en raison d'un manque de formation pratique. En Afrique subsaharienne, 61,4 % des jeunes n'ont pas le niveau de formation générale nécessaire pour être productifs au travail • Les politiques de formation générale n'encouragent pas les programmes axés sur la demande et ne soutiennent pas davantage les possibilités de stage et d'apprentissage • Les employeurs citent, comme étranglement de la croissance, les coûts et les défis que représente la recherche de talents • On observe une inadéquation entre les compétences apportées et les aptitudes demandées par les employeurs • Les jeunes sont peu informés des opportunités et ne disposent que de quelques réseaux pour y accéder Défi Il n'y a PAS ASSEZ D'EMPLOIS pour la population africaine en âge de travailler De nombreux JEUNES NE POSSÈDENT PAS LES COMPÉTENCES demandées par les employeurs DEMANDE OFFRE LIENS Description
  5. 5. La stratégie de « Jobs for Youth in Africa » (JfYA) Programmes phares Description apporter aux jeunes des capitaux, leur dispenser des formations et leur donner accès à des programmes de mentorat pour lancer des microentreprises fondées sur l'agriculture introduire une culture numérique, la pensée logique et des programmes de résolution de problèmes complexes dans les écoles secondaires mettre sur pied des établissements d'enseignement du codage de premier plan et faire correspondre directement les diplômés avec les employeurs du domaine des TIC Microentreprises rurales ENABLE Youth Le pipeline de l'agro- industrialisation Zones d'amélioration des compétences Réflexion sur les TIC Établissements d'enseignement du codage développer un pipeline de main-d'œuvre qualifiée pour les entreprises agro- industrielles. Agriculture Industrialisat ion TIC aider les jeunes hommes et les jeunes femmes d'Afrique à couver de nouvelles entreprises agroalimentaires à grande échelle et les soutenir pour l'accès au financement de la croissance de ces entreprises. développer une main-d'œuvre qualifiée qui correspond aux besoins des employeurs en mettant en place des programmes de formation et de placement en fonction de la demande au sein de grappes d'entreprises.
  6. 6. ENABLE Youth : L'agro-industrie pour l'autonomie et l'emploi des jeunes d'Afrique 15 mia USD pour soutenir les entreprises et la création d'emplois pour les jeunes et les femmes Investir dans 30 pays africains* 1,5 million d'emplois dans l'agro-industrie dans les 5 prochaines années 300.000 entreprises agro-industrielles à créer en Afrique 10.000 diplômés au chômage (50 % de femmes) formés et rendus financièrement autonomes dans chaque pays UN ENVIRONNEMENT FAVORABLE Une politique pour des emplois décents Être acquis à l'idée que l'agriculture est un domaine d'activité viable INCUBATION D'ENTREPRISES AGRO- INDUSTRIELLES Formation sur la chaîne de valeur agricole et le développement commercial ; et attachement/ment orat FINANCEMENT L'investissement communautaire privé et les prêts commerciaux Mettre en place des mécanismes de partage des risques Cible Intervention Nécessité de mobiliser 0,5 milliard USD par pays
  7. 7. Possibilités d'emplois dans les chaînes de valeur agricoles Industrie des intrants Production primaire Traitement de premier niveau Traitement de second niveau Distribution et marketing • Fournisseurs d'intrants • Distributeurs agricoles • Mécanisation, fourniture/loca tion d'équipements • Etc. • Grappes d'entreprises agricoles modernes • Serres • Bétail • Etc. • Centres de regroupement • Entrepôts frigorifiques, chambres de maturation • Entreposage • Plaques tournantes pour le traitement primaire, • Valeur ajoutée des PME • Etc. • Transformation industrielle • Contrôle de la qualité • Machines pour l'agro-industrie • Etc. • Logistique et transport • Marketing • Emballage et stratégie de marque • Plates-formes de commerce électronique pour les produits agricoles et alimentaires • Services de gros et de détail • Etc.
  8. 8. Commerce et exportations Produits de base Produits Améliorer la chaîne de valeur agricole Exploitan ts agricoles Distribut eurs agricoles Entreprises de production de semences Entreprises de production d'engrais Installations agro- industrielles Fabricants industriels Soutien des biens publics : routes, travaux d'irrigation, R&D, stockage, stabilisation des prix, etc. Financement saisonnier Financement à terme • Supprimer les risques dans la chaîne de valeur financière • Débloquer le financement commercial en faveur de l'agriculture • La BAfD va soutenir les PMR pour la mise en place d'un mécanisme de financement avec partage des risques (MPR) • Le MPR va générer un effet de levier d'un facteur 10 • Changement systémique dans le financement bancaire pour l'agriculture • Financement de la croissance de l'agro- industrie • Financement de l'agriculture comme activité commerciale/ENABLE Youth Chaînes de valeur des produits de base et du financement agricoleMécanisme de partage des risques pour intensifier le financement de l'agriculture Instruments appropriés pour le partage des risques dans la chaîne de valeur agricole Garanties Bonification d'intérêts Assurance Assistance technique
  9. 9. Un entrepreneur agricole à succès de la RDC ! 9 Noel Mulinganya • Jeune entrepreneur agricole • Farine de manioc de qualité supérieure • De 900 kg à 14 tonnes/semaine • De 600 USD à 10.000 USD/semaine
  10. 10. ENABLE Les progrès réalisés à ce jour ... Plus de 30 pays ont exprimé leur intérêt à la Banque Projets ENABLE approuvés 370 millions USD RDC, Nigeria, Soudan Éléments approuvés d'ENABLE 150 millions USD approuvés Cameroun, Malawi, Zambie ENABLE en préparation 15 pays pour 2017 et 2018
  11. 11. GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT Edson Mpyisi E-mail : e.mpyisi@afdb.org THANK YOU / MERCI 11

×