Briefing de Bruxelles 47: Argent Chuula "Nouvelles opportunités dans le commerce régional"

80 views

Published on

Le dernier Briefing de Bruxelles sur le Développement sur le thème « Commerce régional en Afrique : moteurs de développement, tendances et opportunités » s’est tenu le vendredi 3 février 2017 (9h00-13h00) au sein du Secretariat ACP (451 Avenue Georges Henri, 1200 Bruxelles, salle C). Ce Briefing de Bruxelles a été organisé par le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) en collaboration avec l’IFPRI, la DG Développement et Coopération de la Commission européenne (CE/DG DEVCO), le secrétariat ACP, et la Confédération européenne des ONG d’urgence et de développement (Concord).

Published in: Government & Nonprofit
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
80
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Briefing de Bruxelles 47: Argent Chuula "Nouvelles opportunités dans le commerce régional"

  1. 1. Argent Chuula CEO de COMESA/ACTESA 1
  2. 2. LE DÉFI COMESA-ACTESA
  3. 3. 3 0 1 2 3 4 5 6 1961 1963 1965 1967 1969 1971 1973 1975 1977 1979 1981 1983 1985 1987 1989 1991 1993 1995 1997 1999 2001 2003 2005 2007 Rendement(t/ha) Eastern Africa Southern Africa Western Africa Eastern Asia Southern Asia South-Eastern Asia La pauvreté du sol, la gestion des semences & des exploitations agricoles - Faible productivité
  4. 4. LA DIMENSION/LE PRINCIPE 1/3 1 4 La sécurité alimentaire Le système du commerce des semences Le système du commerce des engrais Les pratiques agronomiques/techniques
  5. 5. Défis/Possibilités  La relation circulaire entre la pauvreté, la faible production agricole et la productivité, l'insécurité alimentaire et la faim est de mieux en mieux comprise La pauvreté conduit à la faiblesse des investissements dans l'agriculture, qui entraîne une faible production/productivité, qui mène à une insécurité alimentaire et, finalement, à la faim L'histoire nous enseigne qu'aucun pays ni aucune région du monde n'est parvenu(e) à une situation de sécurité alimentaire sans un système efficace de commerce des semences et des engrais  Une utilisation efficace et efficiente de semences de qualité, des engrais et de la technologie est nécessaire pour amorcer une révolution verte en Afrique où  LE COMMERCE COMME MOTEUR 5
  6. 6. PRODUIT- TRÈS FAIBLE PROMOUVOIR- RIEN À PROMOUVOIR PRIX- RIEN À TARIFER LIEU/LOGISTIQUE- RIEN À DÉPLACER COMESA-ACTESA
  7. 7. Canaux de distribution des engrais/des semences en Afrique 1 7
  8. 8. Déficits en engrais et en semences dans les pays du COMESA : Possibilité 8 Pays Nécessaire (tonnes) Réel/actuel (tonnes) Possibilité commerciale (tonnes) SEMENCES RD du Congo 2 500 000 500 000 > 2 000 000 ENGRAIS 12 000 000 5 000 000 > 7 000 000
  9. 9. PILIERS MATÉRIELS 9  FACILITATION DES ÉCHANGES : Cadres politique, réglementaire et juridique • Politique et plan de mise en œuvre pour les semences : Réglementations publiées au journal officiel • Politique et plan de mise en œuvre pour les engrais : • Politique et plan de mise en œuvre pour les biotechnologies :  INFRASTRUCTURES PERTINENTES : logistiques, opérationnelles, communicationnelles, etc.  INDUSTRIALISATION -Secteurs liés à l'agriculture pour ajouter de la valeur aux produits agricoles. Créer ainsi une demande pour la production agricole
  10. 10. Rôle du secteur public dans les initiatives transfrontalières ?  Mettre à disposition des biens publics pour lesquels les perspectives bénéficiaires sont limitées pour le secteur privé :  Routes, voies ferrées et port  Recherche, développement et extension  Sécurité  État de droit  Financement public ou par le biais de PPP : au travers d'impôts, d'emprunts publics, etc.  Supprimer les BT/BNT : Les restrictions commerciales peuvent priver certains pays de recettes commerciales et fiscales substantielles 10
  11. 11. Rôle du secteur public 
  12. 12. L'AFAP ET L'ESAF NÉGOCIENT LE « A-TRADE » Conception et mise en œuvre d'initiatives/de programmes politiques à l'échelle régionale et nationale par l'AFAP A-Trade : Pour le commerce des engrais par le biais des plaques tournantes agro- industrielles, des revendeurs et des fabricants d'engrais • Concevoir un mécanisme pour permettre aux plaques tournantes agro-industrielles et aux revendeurs d'accéder aux informations relatives aux fournisseurs de bonne réputation/garanties • Permettre à ces plaques tournantes agro-industrielles et revendeurs de passer des commandes au moyen de mécanismes collectifs (groupage des commandes) L'AFAP effectuera des exercices de vérification, enregistrés et publiés sur la plate- forme. Les garanties et les APC sont également négociés par l'AFAP • De grand(e)s associations ou groupes d'agriculteurs (par ex., la KTDA) peuvent publier des appels d'offres et permettre à des acteurs mondiaux et régionaux de répondre • Des entreprises internationales actives dans le domaine des engrais peuvent accéder au marché des engrais (resserrement du commerce illégal et illicite) Parvenir à des consensus, établir des accords et trouver des convergences politiques pour permettre aux organismes régionaux et nationaux de mettre en œuvre les mêmes politiques et réglementations convenues dans leurs propres pays SUR QUELLES PRIORITÉS L'AFAP MET-ELLE L'ACCENT PAR LE BIAIS DE L'ESAF ? LE « A-TRADE » COMME MÉCANISME DE MARCHÉ POUR DÉVELOPPER LE COMMERCE DES ENGRAIS EN AFRIQUE ORIENTALE ET AUSTRALE ? 3 à 5 Les années qui conduiront au succès 1 à 2 Comment le A-Trade s'inscrit-il dans la logique de l'AFAP et de l'ESAF ?
  13. 13. AFAP/ESAF Fabricant d'engrais Institution bancaire Les utilisateurs de la plate-forme passent leurs commandes La commande (déjà groupée) est confirmée par A-Trade pour que les banques paient le fabricant gagnant qui effectue la livraison Les banques effectuent un paiement unique ou fournissent des LC A-Trade regroupe les commandes et les appels d'offres (uniquement pour les fabricants membres de A- Trade) pour obtenir les meilleurs prix La commande est exécutée et livrée, dans le processus suivi par A-Trade Assurance qualité exercice Rapports d'assurance qualité Gestion de A-Trade Commission de négoce (0,25 %) • Engrais de qualité livré • Formatio n pratique 1 2 3 4 5 6 A A A A Processus en cours continu # Processus étape par étape Plate-forme commerciale (« A-Trade ») (La plate-forme regroupe les commandes, recherche les fournisseurs les moins chers, mais offrant une assurance qualité) Engrais plaque tournante agro-commerçants grossistes et importateurs Comment le A-Trade fonctionn e-t-il ?
  14. 14. PROGRAMME DU COMESA POUR LES SEMENCES : SITUATION ACTUELLE DE COMSHIP 1 • COMSHIP lancé dans 13 États membres du COMESA, et à présent, dans les États suivants : Comores, Seychelles, Érythrée, Maurice, Djibouti, Soudan du Sud • Le Rwanda a été le premier pays à s'aligner sur le système des semences du COMESA en mars 2016, et des réglementations alignées sont prêtes, en attente d'approbation, pour la R.D. du Congo, le Burundi, l'Ouganda, le Kenya, le Malawi, la Zambie et le Zimbabwe. • Il existe plus de 10.000 réglementations d'harmonisation du commerce des semences au sein du COMESA, dont 3.000 imprimées et distribuées
  15. 15. PROGRAMME DU COMESA POUR LES SEMENCES : SITUATION ACTUELLE 2 • Un programme de formation complet sur les semences développé par le COMESA et qui sera mis en œuvre prochainement • Catalogue des variétés en ligne du COMESA, les entreprises productrices de semences sont invitées à enregistrer leurs variétés régionales et l'ACTESA a hâte de tester le système de semences du COMESA • Trois commissions de COMSHIP sont en place et opérationnelles, à savoir la Commission consultative sur les semences, la Commission des semences du COMESA et le Groupe de travail technique sur les semences • Première réunion sur la responsabilité mutuelle de COMSHIP tenue en février 2016, visant maintenant à développer le cadre de responsabilité mutuelle en étroite collaboration avec Africa Lead Commission des semences du COMESA
  16. 16. OBJECTIF GÉNÉRAL EN FINIR AVEC LA FAIM
  17. 17. « Débloquons ces goulots d'étranglement du commerce pour permettre à l'Afrique de faire librement des affaires »
  18. 18. Thank You ! Merci !

×