Briefing de Bruxelles 46: Ena Harvey "Les meilleures pratiques en matière d’agritourisme dans les Caraïbes"

153 views

Published on

Le Briefing de Bruxelles sur le Développement numéro 46 sur le thème de "Développer l'industrie agroalimentaire dans les PEID: le potentiel des marchés associés au tourisme" s'est tenu le mercredi 21 septembre 2016 (9h00-13h00) au Secrétariat ACP (Avenue Georges Henri 451, 1200 Bruxelles, salle C). Ce Briefing de Bruxelles a été organisé par le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) en collaboration avec la DG Développement et Coopération de la Commission européenne (CE/DEVCO), CONCORD et le Secrétariat ACP.

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
153
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
6
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Les chefs ont un rôle unique à jouer pour rendre le système alimentaire durable sur le plan environnemental, juste que le plan social, et délicieux. Ils connectent les producteurs et les consommateurs, comprennent d’où les aliments proviennent et savent ce que les consommateurs veulent.
  • Jamaïque: ministère du Tourisme et du Divertissement: plateforme de création de liens avec le tourisme
    Approuvée par décision du Cabinet et mise en oeuvre en juin 2013 pour s’acquitter du mandat du ministère visant à créer et renforcer les liens entre les secteurs productifs. La plateforme est financée par le Fonds de développement du ministère du Tourisme et du Divertissement.
    “Marché des agriculteurs du secteur agritouristique” dans la région touristique de Negril, visant à renforcer le lien entre le tourisme et l’agriculture, et promouvoir la consommation des produits locaux.
  • Briefing de Bruxelles 46: Ena Harvey "Les meilleures pratiques en matière d’agritourisme dans les Caraïbes"

    1. 1. Les meilleures pratiques en matière d’agritourisme dans les Caraïbes Ena Harvey, Expert in Agritourism, IICA, Caribbean Briefing politique de Bruxelles n° 46 : Développer l'industrie agroalimentaire dans les PEID : le potentiel des marchés associés au tourisme
    2. 2. Pourquoi l’agritourisme ?  L’agriculture caribéenne lutte pour rester compétitive  Les petits producteurs de la région ont du mal à soutenir la concurrence sur leur propre marché  Depuis les années 980, de plus en plus de produits alimentaires sont importés dans les pays des Caraïbes et concurrencent directement les cultures et les produits indigènes  L’industrie du voyage et du tourisme est le premier secteur d’exportation de services aux Caraïbes, avec des recettes d’exportation totales qui représentent en moyenne un quart du produit intérieur brut (PIB) dans la région  Le tourisme est le cœur de nombreuses économies caribéennes  L’agritourisme offre une voie prometteuse vers la diversification et la croissance du secteur agroalimentaire dans de nombreux États des Caraïbes
    3. 3. Quelques messages clés  Deux éléments à clarifier : pourquoi nous nous intéressons au tourisme et qui doivent être les bénéficiaires de ce secteur  Les communautés locales ne doivent pas passer au « second plan » ni être instrumentalisées pour protéger les investissements touristiques  Le tourisme ne peut prospérer sans que le secteur de la production alimentaire soit durable et l’agriculture climato- intelligente  La biodiversité et l’héritage agricoles, ainsi que la culture alimentaire caribéenne renforcent la « proposition de valeur » d’un produit touristique durable  L’agritourisme doit être intrinsèquement lié à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, ainsi qu’à la gestion des maladies non transmissibles chroniques (MNT)
    4. 4. Initiatives de l’IICA (en partenariat)  Stratégie régionale pour l’agritourisme (approuvée lors de la CWA par les ministres de l’alliance et le COTED) – 2011  Stratégie régionale pour le tourisme gastronomique (avec le financement de l’OCT et de l’OEA) – 2013  CWA 2013, Guyana : 2 ateliers sur l’investissement dans l’agritourisme et l’autonomisation économique des femmes dans l’industrie agroalimentaire(CTA, WIBDI, CPS, le chef Oliver, les ministres des Samoa et des Tonga)  CWA 2014, Suriname : les ministres du Vanuatu assistent à la CWA et décident d’organiser une Semaine de l’agriculture du Pacifique en 2017
    5. 5. Initiatives de l’IICA (en partenariat)  1er Forum de l'industrie agroalimentaire des Caraïbes (CTA) – Grenade, 2014  Documentation des 10 meilleures pratiques (Grenade, Jamaïque, Haïti, Sainte-Lucie, Suriname) (CTA-IICA-UWI)et publication de l’étude de cas de Brasso Seco, T&T (avec la FAO)  1er Forum sur l'industrie agroalimentaire du Pacifique, Fidji (participation caribéenne de l’IICA, CANROP, CAFAN, CABA, Cbn Export, UWI)  CTA/IICA/CABA: 2e Forum agroalimentaire des Caraïbes et du Pacifique, La Barbade, 2015 (Vanuatu, Seychelles, Samoa, Fidji)  Réseau de développement de chefs  Plateforme de partage de connaissances  Atelier sur la politique en faveur de l’agritourisme au Vanuatu  Atelier pour l'élaboration d'une politique en faveur de l'agritourisme au Vanuatu, mai 2016
    6. 6. Développements récents : États des Caraïbes orientales  Étude de la Banque Mondiale : Lier les agriculteurs et les entreprises agroalimentaires à l’industrie du tourisme - 2015  Étude sur la demande en matière d’agritourisme dans le cadre du 10e FED – 2014  Centres de ressources sur l’agritourisme de l’OECO (Comités nationaux sur les liens avec l’AT : politiques plans d’action – en cours)  Grenade (offices de commercialisation, chocolat du domaine Belmont, “Glamping”)  Saint-Vincent-et-les-Grenadines(festivals de la gastronomie, héritage agricole, secteur nautique)  Sainte-Lucie (tourisme gastronomique, visites d’exploitations, petites croisières/ yachts, agrégateurs du secteur privé dans la chaîne de valeur, modèles de financement pour les agriculteurs et pêcheurs)
    7. 7. Suriname – Gopex International  GOPEX International est une société commerciale agricole et familiale située dans la petite région agricole rurale de Saramacca, dans le nord du Suriname.  La société existe depuis plus de trente ans.  Ils exportent une large gamme de produits frais aux Pays-Bas, dont des courges amères, du gombo, des piments et des aubergines africaines. Ils cultivent aussi différentes herbes et épices, comme du céleri, des lentilles, du persil, de la ciboulette, ainsi que des fruits, comme des mangues.  Ils fournissent actuellement une large gamme de fruits, légumes et aromates à KFC, Pizza Hut et à de nombreux autres restaurants situés à Paramaribo. Première société agricole à respecter la chaîne du froid au Suriname Première et unique société agricole au Suriname à être conforme aux normes HACCP (certification obtenue en 2010) et ISO 2002 (obtenue en 2014) Demande de certification BPA en cours
    8. 8. Bien que l’industrie du tourisme au Suriname n’en soit qu’à un stade embryonnaire, la convergence des intérêts de l’écotourisme et de l’agriculture locale offrirait de formidables opportunités en termes de développement rural, de génération de revenus et de lutte contre la pauvreté
    9. 9. Haïti – Les Jardins Hydroponiques Opportunité pour les jeunes et les femmes sans emploi de produire des laitues et des herbes aromatiques pour le marché intérieur ou d’exportation. Introduction d’innovations dans la culture paysanne pour démontrer le potentiel de la technologie au service de l’agriculture, en vue d’améliorer le niveau de vie grâce à la production alimentaire
    10. 10. Principaux facteurs de réussite  L’analyse des études de cas révèle différents facteurs de réussite :  Respect des certifications et normes de qualité  Bonne visibilité sur les marchés et promotion active des produits  Alliances commerciales stratégiques  Maintien de la qualité des produits  Liens forts avec la clientèle et les partenaires commerciaux  Suivi permanent des tendances du marché  Gestion efficace de la chaîne d’approvisionnement et de l’ajout de valeur  Accès aux services financiers
    11. 11. Alimentation caribéenne : à l’avant-garde de la cuisine fusion
    12. 12. Le tourisme gastronomique : un outil de développement précieux Lorsqu’il est pratiqué correctement, le tourisme culinaire permet de découvrir l’histoire d’un pays, et de son peuple ainsi que son héritage, et décrit le paysage d’une zone géographique. Il reflète un lieu, enrichit les expériences et peut constituer un outil précieux pour stimuler le développement économique, social et communautaire.
    13. 13. Faire appel aux célébrités des Caraïbes pour promouvoir notre nourriture L’arme secrète : l’igname de Jamaïque

    ×