Immunosuppression et infection virales

1,706 views

Published on

ARICHI Bouchra

0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,706
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
31
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Immunosuppression et infection virales

  1. 1. Immunosuppression et infections viralesARICHI Bouchra
  2. 2. IntroducLe système immunitaire estconstitué de cellulesimmunitaires (globules blancsavec les lymphocytes) et estprogrammé pour nous protégerdes différentes infectionsvenant de lextérieur ou delintérieur, comme par exempleles infections bactériennes ou
  3. 3. o Ce système peut poser des problèmes soit en excès soit en défaut:o Il attaque les cellules de lorganisme qui ne sont pas pathologiques (par mauvaise reconnaissance), il va alors se créer une maladie auto-immuneo Sil y a un défaut du système immunitaire, dans ce cas les
  4. 4. Immunosuppreo Est la suppression (inhibition) médicale du système immunitaire.o Elle est généralement réalisée pour empêcher le corps de rejeter une greffe dorgane.o Pour contrer des maladies auto-immunes (la polyarthrite rhumatoïde , maladie de Crohn), en empêchant le système immunitaire dattaquer des parties saines du corps
  5. 5. o Quand un organe est greffé, le système immunitaire du receveur va probablement le reconnaître comme un tissu étranger et lattaquer.o La destruction de lorgane va, si elle nest pas traitée conduire au décès du receveur.o Pour cela
  6. 6. Les immunosuppro Sont des médicaments qui ont la capacité datténuer ou de supprimer les réactions immunitaires de lorganisme et prescrits essentiellement pour éviter le rejet des greffes,o Ils sont également utilisés dans les maladies auto-immunes (le
  7. 7. Corticoïdes Cyclosporine PrografEndoxan Sandimmun Néoral Rapamycine Sirolimus OKT3 Azathiopriine Monoclonal MMF Murin 1950 1960 1970 1980 1990 2000 ATG Anti-IL2 Rα Belatacept Zenpasx SimulectDéveloppement des immunosuppresseurs
  8. 8. secondaires de L’immunosuppression ? o Les traitements immunosuppresseurs nécessaires à la prévention et au traitement du rejet des greffes exposent les patients ayant une transplantation dorgane à des complications infectieuses fréquentes et pouvant menacer le pronostic vital. o En même temps quils bloquent la réponse immune aux allo-antigènes, ils diminuent de façon assez globale la réponse immunitaire aux infections
  9. 9. o Les risques infectieux liés aux immunosuppresseurs dépendent de la durée dexposition au traitement, du type dimmunosuppresseur, de leur nombre et du taux sanguin nécessaire au contrôle du rejet.o Lappréciation du risque infectieux chez les patients transplantés dorgane doit prendre en compte, avant la greffe, les
  10. 10. Hépatite Bo Une infection virale causée par le virus de lhépatite B (ou VHB) qui sattaque au foie,o Lévolution vers lhépatite B chronique est 3 à 6 fois plus fréquente après contamination par le VHB que pour un patient non infecté par le VIHo La cirrhose survient plus précocement chez les patients
  11. 11. Hépatite Bo Lhépatite B est endémique en Chine et dans d’autres régions d’Asie où les porteurs chroniques représentent 8 à 10% de la population adulte.o Linfection est aussi fréquente en Amazone et dans le sud de L’europe centrale et orientale.o Au Moyen-Orient et dans le sous- continent indien, les porteurs chroniques représentent 2 à 5% de la population selon les estimations.
  12. 12. VHBo Provoque une infection chronique du foie la cirrhose ou le cancer.o 50 à 100 fois plus infectieux que VIHo Se transmet par contact avec le sang ou les liquides biologiques d’une personne infectée (sperme ouo sécrétions vaginales). Il peut survivre pendant au moins 7 jours à L’extérieur de L’organisme
  13. 13. Hépatite Co Une infection virale, sattaquant au foie, qui se transmet essentiellement par le sang. lhép d’hépatit Durer moins de 6 mois atite types (guérison spontanée), Deux aiguë es lhép dure plus longtemps atite (déveLoppement d’une chron fibrose hépatique) ique
  14. 14. Hépatite CLhépatite C est courante : 170 millions de personnes ( 3 % de la population mondiale), ont une infection chronique par le virus de L’hépatite C (VHC) 3 à 4 millions de personnes sont
  15. 15. o Le problème de cette maladie est que plus de la moitié des personnes infectées ne sont dépistées quà un stade avancé de la maladie, empêchant un traitement précoce, et augmentant ainsi les
  16. 16. VHCo Très résistant et il peut survivre pendant une semaine à L’air libre (sur des surfaces ou des objets).o Ne se transmet pas par L’eau, ni par les aliments, le partage des couverts ou encore L’utiLisation de toilettes communes , et même pas par les
  17. 17. VHCo VHC est un virus à ARN ayant 6 génotypes différents, cette variabilité permettrait au virus déchapper à la réponse immunitaire en favorisant ainsi le passage à la chronicité et la résistance aux traitements.o Responsable de: 20 % des hépatites aiguës, 70 % des hépatites chroniques, 40 % des cirrhoses,
  18. 18. Varicelle et Zonao Ces 2 maladies sont causées par le même virus: le VZV (Varicella Zoster Virus) = virus de la varicelle et du zona (famille des herpesviridae). Varicelle Zona
  19. 19. Varicelleo Une maladie virale très contagieuse mais le plus souvent bénigne.o Elle fait partie des maladies infantiles (50% des enfants sont contaminés avant lâge de 5 ans, 90% des enfants contaminés avant 12 ans).o Les complications sont parfois graves chez
  20. 20. Varicelleo Après la primo-infection, le virus reste latent dans les ganglions sensitifs, sa réactivation provoque léruption de ZONA (primo infection contractée dans lenfance = Varicelle)
  21. 21. Zonao Le zona est une maladie très fréquente, surtout après 50 ans.o Atteint 10 à 20% de la population, son incidence est maximale après 75 ans et la plupart du temps sans gravité.o Transmissible par contact cutané direct avec des vésicules non desséchées chez les personnes nayant jamais fait de varicelle.
  22. 22. Sida (1983)o Le SIDA est une maladie virale transmise par le contact avec le sang et/ou les liquides biologiques dun sujet infecté et durant la grossesse.o 126 615 personnes vivent avec le VIH/Sida ;dont 32 000 femmes, et 1000 enfants,
  23. 23. VIHo Un virus de la famille des rétrovirale et du genre lentivirus.o Il existe deux types de VIH : le VIH-1 et le VIH-2 qui nont que des homologies de séquences partielles.
  24. 24. o L’infection par le VIH mène à une diminution du niveau de lymphocytes T4,o Le virus tue la cellule infectée, il augmente le taux d’apoptose cellulaire et Capside les externe lymphocytes CD8 reconnaissent et Protéines membranaires tuent gp ; 41 gp) (129 les cellules infectées. ARN Structure de VIH Membrane
  25. 25. Conclusio L’immunosuppression est on une Les infections virales chroniques peuvent être arme à double tranchant , d’une réactivées par des traitements immunosuppresseurs ou des part elle procure la possibilité biothérapies, notamment les hépatites, le SIDA, le virus EB, le virus JC et le virus varicelle- de sauver la vie d’une personne zona. rendant ainsi la greffe d’organes réussie ( ex: cœur; moelle osseuse)o d’une autre part elle met en péril sa santé en inhibant son
  26. 26. o Mais une bonne surveillance de son état de santé et un traitement adapté permettent de limiter ces effetso Le patient doit se rendre immédiatement chez son médecin au moindre signe dinfection bactérienne, virale,
  27. 27. Me r c
  28. 28. Références :http://www.chambon.ac-versailles.fr/science/sante/immu/http://www.slideshare.net/odeckmyn/immunosuppression-et-infection-par-les-virus-des-hpatitesppthttp://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/immunosuppresseur-7722/definition.htmlhttp://www.medicalistes.org/spip/Complications-Infectieuses-Apreshttp://www.mediafire.com/?znxinzzzgwjhttp://www.microbe-edu.org/http://www.chups.jussieu.fr/polys/viro/poly/POLY.TDM.htmlhttp://membres.multimania.fr/neb5000/VirologieI/Telechargements/telechargement.htm

×