Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Nouvelles Narrations - La narration transmédia

949 views

Published on

Support de cours sur les nouvelles narrations (2017) par Benjamin Hoguet.

Licence CC BY-NC-SA.

Published in: Education
  • Be the first to comment

Nouvelles Narrations - La narration transmédia

  1. 1. LA NARRATION TRANSMÉDIA Benjamin Hoguet http://benhoguet.com | @benhoguet
  2. 2. UNE INTRODUCTION À LA CRÉATION TRANSMÉDIA 1
  3. 3. UNE INTRODUCTION À LA CRÉATION TRANSMÉDIA DÉFINITIONS ET ÉLÉMENTS DE LANGAGE
  4. 4. Le transmédia, c’est développer un univers narratif cohérent sur plusieurs supports médiatiques.
  5. 5. D’après Robert Pratten.
  6. 6. L’HÉRITAGE DES FRANCHISES AUDIOVISUELLES UNE INTRODUCTION À LA CRÉATION TRANSMÉDIA
  7. 7. Star Wars et Matrix c’est bien beau, mais le transmédia c’est avant tout : L’expression du potentiel du numérique Une réaction à une subversion des usages Un idéal vers lequel tendre
  8. 8. Le transmédia permet de développer des oeuvres : Qui peuvent évoluer en phase successives Qui peuvent marier « anciens » et nouveaux formats Qui s’adaptent à différents publics sur différentes plateformes Qui valorisent l’effet de communauté
  9. 9. D’investir de nouveaux canaux de distribution De développer de nouveaux savoir-faire De développer de nouvelles méthodes et processus de production Le transmédia permet aux créateurs et producteurs :
  10. 10. LES DIFFÉRENTES ARCHITECTURES TRANSMÉDIA UNE INTRODUCTION À LA CRÉATION TRANSMÉDIA
  11. 11. Les expériences décentralisées Les expériences centralisées
  12. 12. Chaque média opère indépendamment sans qu’un ne « domine » les autres. Chaque expérience cible un public différent et/ou s’imbrique avec les autres pour faciliter la circulation des audiences. Les expériences décentralisées
  13. 13. Morphosis Documentaire cinéma + Jeu narratif + Évènements in situ étude de cas LES EXPÉRIENCES DÉCENTRALISÉES
  14. 14. Un ou plusieurs médias servent un média dominant. Chaque expérience développe l’univers narratif et l’objectif principal est de faire converger l’audience vers le média principal.Les expériences centralisées
  15. 15. Real Humans Série TV + Faux sites de e-commerce étude de cas LES EXPÉRIENCES CENTRALISÉES
  16. 16. Les expériences séquentielles Les expériences simultanées
  17. 17. Plusieurs expériences sont lancées les unes à la suite des autres. L’objectif est de prolonger l’immersion du public dans l’univers narratif (pour combler un hiatus ou parce qu’une expérience à besoin que la première soit achevée…) Les expériences séquentielles
  18. 18. Génération What? Expérience participative > Documentaires TV > Version européenne > Version mondiale étude de cas LES EXPÉRIENCES SÉQUENTIELLES
  19. 19. Les différents médias sont lancés dans un laps de temps resserré. L’objectif est de frapper fort pour accroitre l’attention du public et lui de proposer de circuler immédiatement d’une plateforme à l’autre.Les expériences simultanées
  20. 20. Jeu d’Influences Documentaire TV + Fiction interactive + Livre étude de cas LES EXPÉRIENCES SIMULTANÉES
  21. 21. PANORAMA DES NOUVEAUX FORMATS 2
  22. 22. LES DOCUMENTAIRES INTERACTIFS PANORAMA DES NOUVEAUX FORMATS NARRATIONS
  23. 23. Hors-Jeu 2016
  24. 24. Zéro Impunity 2017
  25. 25. Do Not Track 2015
  26. 26. Dans le téléphone d’une migrante syrienne 2016
  27. 27. Alma 2012
  28. 28. Refugee Republic 2014
  29. 29. Principaux enjeux • Trouver l’interaction qui sera fera écho à la réalité décrite • Penser à l’impact de l’oeuvre • Eviter l’overdose d’information DOCUMENTAIRES INTERACTIFS
  30. 30. LES FICTIONS INTERACTIVES PANORAMA DES NOUVEAUX FORMATS NARRATIONS
  31. 31. Wei or Die 2015
  32. 32. Five Minutes 2014
  33. 33. Tantale 2016
  34. 34. Principaux enjeux • L’interaction a-t-elle une influence sur l’histoire ou non ? • Incarne-t-on un personnage ou « soi-même » ? • Préserver la construction du récit dramatique malgré les interactions FICTIONS INTERACTIVES
  35. 35. LES JEUX NARRATIFS PANORAMA DES NOUVEAUX FORMATS NARRATIONS
  36. 36. Life is Strange 2015
  37. 37. Lifeline 2015
  38. 38. Mr Robot 2016
  39. 39. Morphosis 2015
  40. 40. Principaux enjeux • Trouver l’équilibre entre mécaniques de jeu et narration • Un financement différent de celui de l’audiovisuel • Un genre hybride en quête de maturité JEUX NARRATIFS
  41. 41. LES JEUX DU RÉEL PANORAMA DES NOUVEAUX FORMATS NARRATIONS
  42. 42. Two Billion Miles 2015
  43. 43. A Normal Lost Phone 2017
  44. 44. Spent 2014
  45. 45. Principaux enjeux • Faire comprendre les mécaniques du réel à travers des mécaniques de jeu • Trouver l’équilibre entre l’aspect ludique et la transmission d’informations • Eviter les passages didactiques qui dénaturent l’expérience ludique JEUX DU RÉEL
  46. 46. LES LONGS FORMATS PANORAMA DES NOUVEAUX FORMATS NARRATIONS
  47. 47. NSA Files: Decoded 2013
  48. 48. Génération eSport 2016
  49. 49. The Vanishing Game 2014
  50. 50. Principaux enjeux • Rendre l’interface de lecture transparente, fluide et sans frictions • Apporter une valeur ajoutée à la lecture « classique » • Rester sur des longueurs de texte réalistes… LONGS FORMATS
  51. 51. LES BD INTERACTIVES PANORAMA DES NOUVEAUX FORMATS NARRATIONS
  52. 52. Phallaina 2016
  53. 53. Le Dernier Gaulois 2015
  54. 54. Operation Ajax 2013
  55. 55. Principaux enjeux • Repenser les codes de la BD papier • Eviter la frénésie de clics • Penser au son, quasi indispensable BD INTERACTIVES
  56. 56. LES EXPÉRIENCES PARTICIPATIVES PANORAMA DES NOUVEAUX FORMATS NARRATIONS
  57. 57. The Johnny Cash Project 2011
  58. 58. Viols, les Voix du Silence 2014
  59. 59. Génération What ? 2013 - 2017
  60. 60. Principaux enjeux • Comment motiver et récompenser la participation ? • Choisir entre une plateforme ad hoc ou un réseau social existant • Penser à la modération et aux questions de droits EXPÉRIENCES PARTICIPATIVES
  61. 61. LES EXPÉRIENCES IN SITU PANORAMA DES NOUVEAUX FORMATS NARRATIONS
  62. 62. Cinemacity 2013
  63. 63. L’Atelier du Peintre 2016
  64. 64. Late Shift 2015
  65. 65. Principaux défis • Anticiper les réactions du public dans un autre espace que son salon • Ne pas mesurer le succès par un simple volume d’audience • Gérer une complexité technique souvent accrue EXPÉRIENCES IN SITU
  66. 66. LES FORMATS COURTS PANORAMA DES NOUVEAUX FORMATS NARRATIONS
  67. 67. Datagueule 2014
  68. 68. Studio+ 2016 - auj.
  69. 69. Principaux défis • Trouver le bon format et la bonne fréquence • Choisir la ou les plateformes de diffusion • Gérer une production en flux tendus • Consolider et animer une communauté de fans et d’abonnés FORMATS COURTS LINÉAIRES
  70. 70. LA RÉALITÉ VIRTUELLE PANORAMA DES NOUVEAUX FORMATS NARRATIONS
  71. 71. Notes on Blindness 2016
  72. 72. The Enemy 2017
  73. 73. I, Philip 2016
  74. 74. Henry 2016
  75. 75. Principaux défis • Gérer les transformations induites par le sentiment de présence • Penser à l’importance du son • Choisir entre une expérience contemplative ou interactive • Choisir la plateforme de distribution appropriée RÉALITÉ VIRTUELLE
  76. 76. FOCUS : LES NARRATIONS SOCIALES PANORAMA DES NOUVEAUX FORMATS NARRATIONS
  77. 77. La création d’un contenu spécifiquement adapté à un réseau social donné suppose : Une connaissance de la sociologie du réseau Une prise en compte de sa temporalité propre Une adoption de codes, des usages et des « gardiens de l’audience »
  78. 78. Sur Facebook, des récits très incarnés 60 Secondes 2011
  79. 79. Sur Twitter, des récits très littéraires Black Box 2012
  80. 80. Sur Instagram, des récits très imagés Desert Friends 2013
  81. 81. Sur Snapchat, des récits très instantanés Sickhouse 2016
  82. 82. A chaque réseau social ses types de récits particuliers.
  83. 83. SUR FACEBOOK Léon Vivien 2014
  84. 84. SUR FACEBOOK Preacher (pilote) 2016
  85. 85. Star Wars: Rogue One (chatbot) 2017 SUR FACEBOOK
  86. 86. SUR TWITTER Madeleine Project 2015 - auj.
  87. 87. SUR TWITTER Yumington 2015
  88. 88. SUR INSTAGRAM Shield 5 2015 - auj.
  89. 89. SUR INSTAGRAM Shield 5 2015 - auj.
  90. 90. SUR INSTAGRAM Hey Harry, Hey Mathilda 2016
  91. 91. SUR INSTAGRAM Hey Harry, Hey Mathilda 2016
  92. 92. SUR INSTAGRAM Land Rover’s Adventuregram 2016
  93. 93. SUR INSTAGRAM Land Rover’s Adventuregram 2016
  94. 94. SUR INSTAGRAM Land Rover’s Adventuregram 2016
  95. 95. SUR INSTAGRAM Land Rover’s Adventuregram 2016
  96. 96. SUR SNAPCHAT Sickhouse 2016
  97. 97. SUR SNAPCHAT Sickhouse 2016
  98. 98. LES DÉFIS À RELEVER Provoquer des émotions complexes demande du temps, là où les réseaux incitent aux formats courts Parvenir à maintenir le niveau d’attention pour les récits épisodiques (d’autant plus si le contenu est filtré) S’affranchir d’un « coût d’entrée » élevé pour les nouveaux acteurs Préserver la mémoire du projet, si on le souhaite bien entendu…
  99. 99. ATELIER #1 IDÉATION ET CO-CRÉATION
  100. 100. Objectifs Développer l’univers narratif Définir les publics cibles et les caractériser Définir une intention claire et partagée Atelier #1 Idéation et co-création 60’
  101. 101. Le contexte La diffusion d’un documentaire sur les attaques du 13 novembre La chaîne souhaite développer un contenu interactif (tout support et genre possibles) ainsi qu’un format court (documentaire ou fiction) Atelier #1 Idéation et co-création 60’
  102. 102. Histoires et personnages Publics cibles Objectifs Etape 1 Remplir la section « Histoires et personnages » Atelier #1 Idéation et co-création 60’
  103. 103. ATELIER #1 - IDÉATION Les règles du jeu Une idée (même mauvaise) = un post-it On parle d’abord, on écrit immédiatement après On ne développe pas son idée au-delà d’une phrase On ne rejette pas les idées des autres
  104. 104. Histoires et personnages Publics cibles Objectifs Etape 2 Remplir la section « Publics cibles » Atelier #1 Idéation et co-création 60’
  105. 105. Histoires et personnages Publics cibles Objectifs Etape 3 Remplir la section « Objectifs » Atelier #1 Idéation et co-création 60’
  106. 106. Histoires et personnages Publics cibles Objectifs Etape 4 Voter individuellement dans la section « Histoires et personnages » Atelier #1 Idéation et co-création 60’
  107. 107. Histoires et personnages Publics cibles Objectifs Etape 5 Voter individuellement dans la section « Publics cibles et objectifs » Atelier #1 Idéation et co-création 60’
  108. 108. ATELIER #2 CONCEPTUALISATION
  109. 109. Linéaire Interactif Social Participatif A partir des histoires retenue sur la matrice d’idéation, imaginer au moins un format correspondant aux positionnements suivants : Atelier #2 Conceptualisation 45’ + 60’
  110. 110. DÉCRIRE UNE EXPÉRIENCE UTILISATEUR TRANSMÉDIA 4
  111. 111. Elle doit montrer : La temporalité propre à chaque plateforme Les interconnexions entre plateformes (rabbit holes) LA CARTOGRAPHIE D’EXPÉRIENCE UTILISATEUR
  112. 112. LA CARTOGRAPHIE D’EXPÉRIENCE UTILISATEUR
  113. 113. ATELIER #3 EXPÉRIENCE UTILISATEUR
  114. 114. A partir de vos deux concepts, explicitez l’expérience utilisateur proposée via une cartographie. (précisez surtout la temporalité + passerelles entre médias) Atelier #3 Expérience utilisateur 45’
  115. 115. MERCI ! Benjamin Hoguet http://benhoguet.com | @benhoguet

×