Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Ouest france 22 02 218

274 views

Published on

Ouest France article 22 février 2018

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Ouest france 22 02 218

  1. 1. Pays de Quimperlé. Clohars: rénovation d’un blockhaus à l’étude À la casemate des Grands-Sables, de gauche à droite : Yannick Péron, Christian Monnier, Monique Montreuil, Richard Dattez, Gil Van Meeuwen, Lionel Runavot et Marcel Gozzi. | Ouest-France Des représentants de divers organes et associations locales de Clohars-Carnoët se sont rencontrés, jeudi, à la casemate des Grands-Sables pour envisager sa rénovation. Le projet Le conseil des sages de Clohars-Carnoët envisage une rénovation du blockhaus qui domine l’anse des Grands-Sables, au Pouldu. Jeudi, à l’édifice désaffecté, pour dialoguer et se coordonner, sont venus : Yannick Péron (municipalité), Lionel Runavot (services techniques), Christian Monnier, Marcel Gozzi et Richard Dattez (conseil des sages : respectivement président, secrétaire et membre), Gil Van Meeuwen (auteur et spécialiste de la période) et Monique Montreuil (Les amis du Pouldu). 300 m2 de surface Le blockhaus, construit entre 1942 et 1944 par les Allemands, est actuellement principalement gorgé de terre, recouvert de végétation et laissé à l’abandon.
  2. 2. Gil Van Meeuwen en a fait la visite guidée au groupe, parlant ici de l’armement ou là des différents conduits traversant le bâtiment. Lionel Runavot a fait part au groupe de son expertise en matière de travaux. Pour, à terme, faire visiter le blockhaus « il faut déblayer toute la terre, nettoyer l’intérieur, installer un compteur pour l’électricité, mettre une porte en bois, installer des panneaux explicatifs, ou soumettre le bâtiment à des normes de sécurité ». A priori, aucune opération de déminage à mener. Une dérogation pourrait être demandée à la préfecture, concernant l’obligation de créer un accès pour les personnes à mobilité réduites, au vu des degrés de pente de l’endroit. Le Conseil des sages veut créer une association pour mener à bien cette rénovation, puis organiser les visites pour le public. Tout volontaire ou toute personne intéressée par le projet « est la bienvenue, explique Marcel Gozzi, un certain nombre a déjà montré de l’intérêt ». Les membres prendront contact avec les organismes en charge d’autres projets analogues, en cours ou menés à bien, pour s’inspirer de la marche à suivre. Pour le groupe présent ce jeudi, une ouverture du site, dans une version rafraîchie, à l’été 2019 serait « déjà idéale ». Dans la mesure où le blockhaus (patrimoine maritime culturel) fait partie du domaine public et que celui-ci est inaliénable (aucun droit de propriété privée possible), l’association devrait alors passer une convention avec la mairie, afin de le soumettre à des horaires d’ouverture et visites (prévues gratuites). Prochaine réunion le jeudi 15 mars. Contact : 06 07 58 66 34.

×