Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Fièvres et viroses à Madagascar

647 views

Published on

Fièvres et viroses à Madagascar. Conférence de la 8ème édition du Cours international « Atelier Paludisme » ANDRIAMANDIMBY Soa Fy et

Published in: Health & Medicine
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Fièvres et viroses à Madagascar

  1. 1. FIEVRES et VIROSES à MADAGASCAR Soa Fy Andriamandimby, MD, MPH Jean-Michel HERAUD, PHD Unité de virologie Institut Pasteur de Madagascar Atelier Paludisme – 12/04/20111
  2. 2. Physiopathologie de la fièvre2
  3. 3. Fièvre Elévation de la consigne par l’hypothalamus (ex: de 37°C à 39°C) Activation neurones du centre vasomoteur Vasoconstriction (conservation chaleur) FRISSON : augmentation production chaleur par le muscle Sensation de froid Cathécholamine et hormones thyroïdiennes Thermogenèse : atteinte T° consigne FIEVRE : T°>37.5°C3
  4. 4. Fièvre Diminution des substances pyrogènes ou prise d’antipyrétique Diminution de la température de consigne hypothalamus Déperdition de chaleur par Vasodilatation SUEURS4
  5. 5. Fièvre TRIADE PALUSTRE ??? FRISSONS + FIEVRE + SUEURS PALUDISME ???5
  6. 6. Fièvre : substances pyrogènes Substances pyrogènes - Pyrogènes exogènes - Ex : produits microbiens (toxines, ou le microorganisme en entier) - lypopolysaccharide (endotoxine) pour (BGN) - Entérotoxines , toxines streptococciques (BGP) - Pyrogènes endogènes - cytokines pyrogéniques IL-1, IL-6, TNF, IFN6
  7. 7. Fièvre Infection, microbial Microbial toxins FEVER toxins, mediators of inflammation, immune reactions Heat conservation, Cyclic Heat production AMP Elevated Monocytes/macrophages, thermoregulatory endothelial cells, others set point PGE2 Pyrogenic cytokines Hypothalamic endothelium IL-1, IL-6, TNF, IFN Circulation7
  8. 8. Arboviroses à Madagascar : Notes du passé8
  9. 9. Arboviroses à Madagascar : Historique - Recherche a commencé en 1976 à l’IPM - Activités plus réduites depuis la fin des années 90 - Reprise des activités depuis 2005-2006 - 15 arbovirus ou apparentés dont 9 pathogènes pour l’homme (WNV, Dengue, Wesselsbron, RVFV, CCHFV, Ilesha, Bunyamwera, Chikungunya, Babanki) Manifestations cliniques -Syndrome « dengue-like » ou SDL : pseudogrippal -Syndrome encéphalitique -Syndrome hémorragique9
  10. 10. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? - Enigme : « dengue like fevers » particulièrement à Diégo - 1898 (L. Lidin) : 67 soldats à Tamatave dont 2 européens - 1937 : Le Gac « Fièvre à Papataci », Diégo-Suarez10 Coulanges et al, Arch Inst Pasteur Madagascar 1978
  11. 11. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? - Enigme : « dengue like fevers » particulièrement à Diégo - 1898 (L. Lidin) : 67 soldats à Tamatave dont 2 européens - 1937 : Le Gac « Fièvre à Papataci », Diégo-Suarez - 1938 : M. Sanner et L. Destribat « Fièvre à Phlébotomes » ou « pseudo-dengue » 23 cas : - Une fièvre diphasique - Bradycardie liée à une HT LCR - Troubles neurovégétatifs: angoisse, refroidissement des extrémités, douleurs précordiales, dyspnée, crises sudorales, tremblement des doigts - Des algies…, modification du psychisme, crise de larmes - Hémorragies11 Coulanges et al, Arch Inst Pasteur Madagascar 1978
  12. 12. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? - Enigme : « dengue like fevers » particulièrement à Diégo - 1898 (L. Lidin) : 67 soldats à Tamatave dont 2 européens - 1937 : Le Gac « Fièvre à Papataci », Diégo-Suarez - 1938 : M. Sanner et L. Destribat « Fièvre à Phlébotomes » ou « pseudo-dengue » 23 cas : - Une fièvre diphasique Pas d’hématozoaires - Bradycardie liée à une HT LCR - Troubles neurovégétatifs: angoisse, refroidissement des extrémités, douleurs précordiales, dyspnée, crises sudorales, tremblement des doigts - Des algies…, modification du psychisme, crise de larmes - Hémorragies12
  13. 13. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? - Enigme : « dengue like fevers » particulièrement à Diégo - 1898 (L. Lidin) : 67 soldats à Tamatave dont 2 européens - 1937 : Le Gac « Fièvre Papataci », Diégo-Suarez - 1938 : M. Sanner et L. Destribat « Fièvre à Phlébotomes » ou « pseudo-dengue » - 1942-1944 : D-D Mac Carthy et D. Bagster Wilson Nouvelle épidémie à Diégo-Suarez 100% d’incidence chez les européens et 12,3% chez les africains. 246 cas hospitalisés en 2 ans Dengue : une même épidémie en janvier 1943 à Dzaoudzi avec présence de nombreux Ae aegypti13 Coulanges et al, 1978
  14. 14. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? - Enigme : « dengue like fevers » particulièrement à Diégo - 1898 (L. Lidin) : 67 soldats à Tamatave dont 2 européens - 1937 : Le Gac « Fièvre Papataci », Diégo-Suarez - 1938 : M. Sanner et L. Destribat « Fièvre à Phlébotomes » ou « pseudo-dengue » - 1942-1944 : D-D Mac Carthy et D. Bagster Wilson Nouvelle épidémie à Diégo-Suarez 100% d’incidence chez les européens et 12,3% chez les africains. 246 cas hospitalisés en 2 ans Dengue : une même épidémie en janvier 1943 à Dzaoudzi avec présence de nombreux Aedes aegypti Démoustication : arrêt de l’épidémie fin mars 194414 Coulanges et al, 1978
  15. 15. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? - Enigme : « dengue like fevers » particulièrement à Diégo - 1898 (L. Lidin) : 67 soldats à Tamatave dont 2 européens - 1937 : Le Gac « Fièvre Papataci », Diégo-Suarez - 1938 : M. Sanner et L. Destribat « Fièvre à Phlébotomes » ou « pseudo-dengue » - 1942-1944 : D-D Mac Carthy et D. Bagster Wilson - 1962 : Diégo : syndrome pseudo-grippal (Porte et Lestage) Début brutal, fièvre élevée, céphalée, photophobie, douleurs articulaires et musculaires (coup de barre lombaire), Signes neurologiques, exanthèmes15 Coulanges et al, 1978
  16. 16. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? - Enigme : « dengue like fevers » particulièrement à Diégo - 1898 (L. Lidin) : 67 soldats à Tamatave dont 2 européens - 1937 : Le Gac « Fièvre Papataci », Diégo-Suarez - 1938 : M. Sanner et L. Destribat « Fièvre à Phlébotomes » ou « pseudo-dengue » - 1942-1944 : D-D Mac Carthy et D. Bagster Wilson - 1962 : Diégo : syndrome pseudo-grippal (Porte et Lestage) Début brutal, fièvre élevée, céphalée, photophobie, douleurs articulaires et musculaires (coup de barre lombaire), Signes neurologiques, exanthèmes Sérologie : - Grippe A, B, Adénovirus : négatif - Arbovirus IPP : non concluant16 Coulanges et al, 1978
  17. 17. Arboviroses à Madagascar : Aujourd’hui et demain17
  18. 18. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? Sérologie humaine: 1965-1966 : Sureau P (900 sérums) IHA Contre 17 arbovirus Conclusion Virus les plus actifs : Dengue-2, WNV et WESS Pas ou peu de preuve de la circulation des virus Dengue-1 ni de la fièvre jaune Depuis 1975, un millier de sérologies ont été effectuées sur des sujets vivants dans différentes régions de l’Île (Sud-Est, Nord et Nord-Ouest) Conclusion - rien de probant pour la dengue : titre faible et toujours associées à titre élevé pour WNV, WESS.18
  19. 19. Dengue - 1978 : isolement d’un virus de la Dengue-2 : patient de retour de La Réunion - Début 2005 : DENV-1 isolé sur patient de Nosy-Be et Ambanja (vraisemblablement une épidémie) - Janvier-Février 2006 : DENV-1 responsable d’ épidémie à Toamasina (Ratsitorahina et al, EID 2008) - Surveillance labo de 2007 – 2011 : pas de circulation du virus de la dengue à Madagascar19
  20. 20. West-Nile Virus - West-Nile Virus : isolée en 1978 à Madagascar - perroquet endémique (Coracopsi vasa) à Ampijoroa - aigrettes à Ambatomirahavavy.20 Mathiot et al,1983
  21. 21. West-Nile Virus - West-Nile Virus : isolée en 1978 à Madagascar - perroquet endémique (Coracopsi vasa) à Ampijoroa - aigrettes à Ambatomirahavavy. - Isolements chez des malades avec des signes cliniques différents non spécifiques - Hommes de 40 ans : - Syndrome pseudo-grippal avec céphalée importante - inflammation conjonctivale21 Mathiot et al,1983
  22. 22. West-Nile Virus - West-Nile Virus : isolée en 1978 à Madagascar - perroquet endémique (Coracopsi vasa) à Ampijoroa - aigrettes à Ambatomirahavavy. - Isolements chez des malades avec des signes cliniques différents non spécifiques - Hommes de 40 ans : - Syndrome pseudo-grippal avec céphalée importante - inflammation conjonctivale - Femme de 25 ans : Myocardite aiguë fébrile avec exanthème et conjonctivite22 Mathiot et al,1983
  23. 23. West-Nile Virus - West-Nile Virus : isolée en 1978 à Madagascar - perroquet endémique (Coracopsi vasa) à Ampijoroa - aigrettes à Ambatomirahavavy. - Isolements chez des malades avec des signes cliniques différents non spécifiques - Hommes de 40 ans : - Syndrome pseudo-grippal avec céphalée importante - inflammation conjonctivale - Femme de 25 ans : Myocardite aiguë fébrile avec exanthème et conjonctivite - 4 enfants d’une même fratrie: diarrhée fébriles avec exanthème (Crise convulsive et décès)23 Mathiot et al,1983
  24. 24. West-Nile Virus - West-Nile Virus : isolée en 1978 à Madagascar - perroquet endémique (Coracopsi vasa) à Ampijoroa - aigrettes à Ambatomirahavavy. - Isolements chez des malades avec des signes cliniques différents non spécifiques - Hommes de 40 ans : - Syndrome pseudo-grippal avec céphalée importante - inflammation conjonctivale - Femme de 25 ans : Myocardite aiguë fébrile avec exanthème et conjonctivite - 4 enfants d’une même fratrie: diarrhée fébriles avec exanthème (Crise convulsive et décès) - Homme de 26 ans : syndrome infectieux, coma et décès24 Mathiot et al,1983
  25. 25. West-Nile Virus - West-Nile Virus : isolée en 1978 à Madagascar - perroquet endémique (Coracopsi vasa) à Ampijoroa - aigrettes à Ambatomirahavavy. - Isolements chez des malades avec des signes cliniques différents non spécifiques - Hommes de 40 ans : - Syndrome pseudo-grippal avec céphalée importante - inflammation conjonctivale - Femme de 25 ans : Myocardite aiguë fébrile avec exanthème et conjonctivite - 4 enfants d’une même fratrie: diarrhée fébriles avec exanthème (Crise convulsive et décès) - Homme de 26 ans : syndrome infectieux, coma et décès - Seul cas typique : - fièvre à 40°C, myalgie, polyarthralgie, lombalgie, céphalée, - douleur mastoïdienne droite, - éruption généralisée non prurigineuses, - Micropolyadénopathie latérocervicale25 Mathiot et al, Arch Inst Pasteur Madagascar1983
  26. 26. West-Nile Virus - Antananarivo : cohorte de 620 personnes - Surveillance épidémiologique du paludisme - Tableau clinique pseudo-grippal mais ni paludisme ni virose respiratoire - 3 séries de prélèvements (décembre 1988 - Avril 1989- Juillet 1989) - Sérologie ELISA IgM et IgG : - Décembre 1988 : 13,4% - Juillet 1989 : 21,8% - Incidence sur 6 mois : 14,7% - Augmentation de la prévalence avec l’âge : transmission permanente26 Morvan et al, 1990 Lonchampt et al, 2003
  27. 27. West-Nile Virus - Etude sérologique à Mahajanga et Ambositra (1996 - 1999) - Prévalence plus élevée à Mahajanga (2,1% vs 10,6%) - 2001-2002 : Etiologie des encéphalites aiguë à Antananarivo (Migliani et al, 2002) - 79 cas inclus : 54 cas pédiatriques et 21 cas adultes27 Morvan et al, 1990 Lonchampt et al, 2003
  28. 28. Rift Valley Fever Virus Cas cliniques confirmés et probables 2008 - 1979 : isolé à Andasibe à partir de lots de 2009 2008 & 2009 culicidés : Virus Zinga (Clerc et al, 1982) - Epizootie bovine en Mars 1990 à Fénérive Est et 1991 sur les hauts plateaux - Syndrome dengue-like, cas humain fatal, pas de syndrome hémorragique - Sérologie : 58,6% bovin et 8,01% chez l’homme28
  29. 29. Rift Valley Fever Virus - 2008 – 2009 : ré émergence du RVFV sur Cas cliniques confirmés et probables les hautes terres (Andriamandimby et al, 2008 2009 2008 & 2009 2010) - Cas humains hémorragiques et épizootie - Enquête sérologique nationale : circulation plus large du virus - Facteurs de risque : contact avec les bétails malades et viandes des animaux virémiques.29
  30. 30. Chikungunya - 2006: épidémie à Toamasina (Ratsitorahina et al, 2008) Antsiranana (Diego Suarez) - A226V depuis mi-2006 de l’épidémie: Mars 2007 confère une plus grande facilité pour Ae albopictus pour la transmission Mahajanga Antalaha Mai 2007 - Détection de circulation virale sporadique Février 2007 depuis Toamasina - Epidémie de 2010 : 3000 cas environ, 7 (Tamatave) Janvier 2006 semaines Mars-Juin 2009 - 2011: Vohipeno : fièvre + arthralgie et arthrite Mananjary Janv-Févr 2010 - Étendue ??? Manakara - Extension vers l’ouest? Janv-Févr 201030
  31. 31. Babanki Virus - Alphavirus Africain isolé chez des lots de moustiques pendant les saisons des pluies en 1979, 1980, 1984 à Périnet, Andasibe - à Anjiro en 1988 - Contamination humaine de laboratoire : syndrome dengue-like - Importance médicale à Madagascar ?31
  32. 32. CCHF - 1985 : 5 souches de virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo isolées chez tiques Boophilus microplus à Tsiroanomandidy (Mathiot et al, 1989) - Responsable de fièvre hémorragique grave en Europe de l’Est - Facteurs de risque : - Morsures des tiques - Risques professionnels élevés: abattoir, médecins (transmission nosocomiale), vétérinaires - Risque faible à Madagascar (prévalence <1%), rôle vecteur de Boophilus microplus non prouvé.32
  33. 33. Virus Wesselsbron - 1989 : isolé à Marovitsika à partir de lots d’ Ae circumluteolus Chez les moutons et bovins: responsables de fièvres et d’avortement et mortalité pour les nouveau-nés. Veaux : atteintes nerveuses avec méningoencéphalites Homme: syndrome pseudo-grippal (simple fièvre, contamination de laboratoire) peu bruyante et passe souvent inaperçue.33
  34. 34. Virus Ilesha - Orthobunyavirus africain provoquant chez l’homme un syndrome dengue- like avec éruption et parfois des troubles neurologiques - 1990 : isolé à Antananarivo chez une femme décédée en mai 1990 suit à un syndrome hémorragique - Importance médicale à Madagascar ?34
  35. 35. Arboviroses à Madagascar : Besoin en diagnostic biologique35
  36. 36. Diagnostic - Diagnostic direct : mise en évidence du virus et/ou composants : prise en compte de la période de virémie - Isolement sur cellules ou sur SNN - RT-PCR - Diagnostic indirect : sérologie spécifique - 2 prélèvements avec 2 semaines d’intervalle - Traitement / prophylaxie: - Pas de traitement spécifique en général - Lutte anti-vectoriel / connaissance écologie vectoriel36
  37. 37. Traitement : et la chloroquine ? - Vero cells + CHIKV m.o.i 0,1 - Drug : 3 differents treatment groups - 24h pre-treatment - Concurrent treatment - 1 h post-treatment - quantitation total copy number of CHIKV and plaque reduction assay37 Khan et al, J Med Virol 2010
  38. 38. Traitement : et la chloroquine ? -Substantial decrease in viral titer when celle were pre-treated with several concentrations of chloroquine -Decrease were nearly 99% by 20µM chloroquine38
  39. 39. Traitement : et la chloroquine ? -Kinetics of viral inhibition by chloroquine : antiviral effects decreased significantly when drug was added later than 3 hpi39
  40. 40. Perspectives - Arboviroses sur côte est - Paludisme sur l’ouest - Extension répartition géographique A. albopictus ? - A défaut de l’extension de la surveillance sentinelle : vigilance de tout acteurs de santé - Surveillance entomologique40
  41. 41. Conclusion - Fièvre : voir diagnostics différentiels du paludisme - La part des maladies virales dans les maladies fébriles est importante - Globalisation : extension géographique des maladies vectoriels - Diagnostic : aide à la prise des décisions : mise en place des luttes anti- vectorielles, prophylaxies le plus précocement possible. - Nécessité d’une bonne communication41
  42. 42. Merci pour votre attention42

×