SERVICES RESEAUX AVANCES

243 views

Published on

Ce document s'est basé sur l'implementation des differents services réseaux.

Published in: Technology
  • Be the first to comment

SERVICES RESEAUX AVANCES

  1. 1. SERVICES RESEAUX AVANCES Réalisé par: Manassé Achim KPAYA Etudiant en Master 2 RSI (Réseaux et Systèmes Informatiques) 2015-2016 Email: kparmel123@gmail.com REPUBLIQUE DU SENEGAL Un-Peuple-Un-But-Une-Foi kparmel123@gmail.com
  2. 2. PLAN  INTRODUCTION  OBJECTIF  ARCHITECTURE  PRESENTATIONS DES DIFFERENTS SERVICES  IMPLEMENTATION kparmel123@gmail.com
  3. 3. La mise en réseau consiste à relier plusieurs ordinateurs en vue de partager des ressources logicielles, des ressources matérielles ou des données. Selon le nombre de systèmes interconnectés et les partages demandés, les techniques de raccordement seront différentes. En transposant cette définition globale des réseaux, nous pouvons conclure qu’un réseau informatique est un ensemble d’équipements informatiques reliés disons plutôt interconnectés entre eux et paramétrés de manière qu’ils puissent communiquer. Alors comment mettre en place un réseau avec les services ? Cette interrogation nous amène à présenter dans un premier temps les différents services réseaux et ensuite leurs déploment. INTRODUCTION kparmel123@gmail.com
  4. 4. L’objectif de ce travail est de mettre en place un ensemble des services réseaux possibles. Nous allons partir d’une architecture générale sur un logiciel de simulation GNS3 version récente. Notre architecture sera regroupée par 3 zones: La zone DMZ, LAN et WAN.  Dans la zone DMZ, on aura les services tels que: DNS, WEB, MESSAGERIE, PARTAGE DE FICHIER, FTP et le RAID5  LAN: contrôleur de domaine AD, DNS, DHCP, serveur ASTERISK ;  WAN: le site AGENCE qui hébergera le CME (Call Manager Express). Nous allons relier les trois réseaux par un pare-feu PfSense. Tous les utilisateurs qui se trouvent au niveau de l’agence pourrons accéder aux ressources DMZ et appeler les utilisateurs LAN. OBJECTIF kparmel123@gmail.com
  5. 5. ARCHITECTURE kparmel123@gmail.com
  6. 6. Présentation des différents services  DNS: Le Domain Name System (ou DNS, système de noms de domaine) est un service permettant de traduire un nom de domaine en informations de plusieurs types qui y sont associées, notamment en adresses IP de la machine portant ce nom.  HTTP L'acronyme HTTP signifie Hypertext Transfer Protocol (traduction: protocole de transfert hypertexte). Ce protocole définie la communication entre un client (exemple: navigateur) et un serveur sur le World Wide Web (WWW). Ce protocole inventé par Tim-Berner Lee au début des années 1990, fonctionne sur le principe "requête-réponse". En prenant un exemple commun, de communication entre un navigateur web (le client) et un serveur web, la communication se déroule de la manière décrite sur le schéma suivant : kparmel123@gmail.com
  7. 7.  MESSAGERIE (POSTFIX) Postfix est un gestionnaire de messagerie électronique développé par Wietse Venema et plusieurs contributeurs. Nommé Secure Mailer lors de la première version en 1998, il fut publié comme logiciel libre (IBM public licence) sous le nom de Postfix. C’est un logiciel simple à configurer et conçu pour une sécurité optimale.  RAID5 Le R.A.I.D 5 aussi appelé agrégat par bandes avec parité, est un système permettant de mettre en place une tolérance de panne au niveau des disques. Un R.A.I.D 5 se constitue au minimum avec 3 disques avec un système de parité permettant de récupérer les données même dans le cas d'une panne d'un des disques. kparmel123@gmail.com
  8. 8.  SERVEUR DE PARTAGE DE FICHIER SAMBA: Samba est un logiciel d'interopérabilité qui implémente le protocole propriétaire SMB/CIFS de Microsoft Windows dans les ordinateurs tournant sous le système d'exploitation Unix et ses dérivés de manière à partager des imprimantes et des fichiers dans un réseau informatique. Samba facilite l'interopérabilité entre les systèmes hétérogènes Windows-Unix. Il offre la possibilité aux ordinateurs d'un réseau d'accéder aux imprimantes et aux fichiers des ordinateurs sous Unix et permettent aux serveurs Unix de se substituer à des serveurs Windows. kparmel123@gmail.com
  9. 9.  DHCP Dynamic Host Configuration Protocol (DHCP) est un protocole réseau dont le rôle est d’assurer la configuration automatique des paramètres IP d’une station, notamment en lui affectant automatiquement une adresse IP et un masque de sous-réseau. Il peut aussi attribuer d’autres informations de configuration telles que les adresses de passerelles, de serveur DNS …  ADDS Les services de domaine Active Directory (AD DS, Active Directory Domain Services) stockent les données d'annuaire et gèrent les communications entre les utilisateurs et les domaines, y compris les processus d'ouverture de session utilisateur, l'authentification et les recherches dans l'annuaire. Un contrôleur de domaine Active Directory est un serveur qui exécute les services de domaine Active Directory. kparmel123@gmail.com
  10. 10.  ASTERISK Asterisk est un logiciel qui installe sur un PC, fait office de PABX. C’est un logiciel libre (Open Source), publié sous licence GPL et crée par Mark Spencer de la société Digium. Il tourne sur Linux, BSD et Mac OS. Asterisk effectue une interconnexion transparente entre les divers protocoles voix sur IP et l'équipement de téléphonie traditionnel. De plus, Asterisk effectue le transfert des appels d'un système à un autre au moyen du protocole IAX.  PfSense fSense est un firewall/routeur open-source basé sur FreeBSD et distribué sous licence BSD. C’est un fork de monowall qui est aussi une distribution permettant de faire office de firewall. Non content d’être uniquement un firewall et un routeur, pfSense offre une multitude de fonctionnalités comme la prise en charge de : NAT, VPN over IPSec/PPTP, DHCP Server, serveur proxy…. kparmel123@gmail.com
  11. 11. DEPLOIEMENT ZONE DMZ DNS Nous allons commencer par installer notre serveur DNS. Apres avoir installé le paquet, on édite le fichier resolv.conf pour fixer le nom du domaine et l’adresse du réseau: Le nom du domaine dans mon cas est bangui.cf et l’addresse ip: 192.168.10.33 kparmel123@gmail.com
  12. 12. Editons le fichier Named comme suit: On modifie les parties colorées en jaune. L’adresse Ip du serveur et du réseau: kparmel123@gmail.com
  13. 13. Editons ensuite le fichier des zones: On met le nom du domaine ainsi que le répertoire pour la zone direct. Les 3 premiers octets renversés de l’adresse Ip pour la zone inverse. kparmel123@gmail.com
  14. 14. On se déplace dans le répertoire /var/named pour créer les deux zones: direct et indirect. Apres avoir édité la zone direct par la commande vi /etc/named/direct, on modifie les parties colorées en jaune: kparmel123@gmail.com
  15. 15. Faisons la même chose pour la zone inverse: Modifions le fichier inverse. Ici 33 représente le dernier octet de l’adresse Ip de la machine qui est 192.168.10.33: kparmel123@gmail.com
  16. 16. Attribuons le droit de lecture aux fichier de zone direct et inverse: Démarrons notre serveur DNS. On peut vérifier le bon fonctionnement du serveur en tapant nslookup le nom du serveur pour la zone direct et l’adresse Ip pour la zone inverse. On voit que le serveur fonctionne: kparmel123@gmail.com
  17. 17. Commençons par installer le paquet httpd par la commande suivante: Editons ensuite le fichier /etc/httpd/conf/httpd.conf pour acceder au fichier de configuration: Modifions la ligne 205 comme suit: DS SERVEUR WEB kparmel123@gmail.com
  18. 18. Ensuite le document DirectoryIndex et Root en mettant à la fin le fichier siege.html: On décommente la ligne 972: Modifions le fichier Virtualhost en indiquant le répertoire et le nom du serveur: Créons le fichier siege.html dans le répertoire /var/www/html/siege kparmel123@gmail.com
  19. 19. On renseigne le fichier html comme suit: Redémarrons le service httpd: kparmel123@gmail.com
  20. 20. Ouvrons un navigateur web puis rentrons le nom du serveur www.bangui.cf pour accéder à la page web. Si tout va bien, nous devons avoir ça: NB: Concernant certaines versions de centos, il faudrait modifier le fichier /etc/hosts kparmel123@gmail.com
  21. 21. Installation du paquet postfix: Installation du paquet dovecot et ses dependances: SERVEUR DE MESSAGERIE: POSTFIX kparmel123@gmail.com
  22. 22.  Editons le fichier /etc/postfix/main.conf pour accéder au fichier de configuration: Modifions les parties suivantes: kparmel123@gmail.com
  23. 23.  Décomentons la ligne 107:  Décomentons la ligne 255:  Ajoutons l’adresse ip de notre reseau suivit du netmask:  Decomentons les lignes 410 et 417 puis enrestrons pour quitter :wq:  Editons maintenant le fichier dovecot: kparmel123@gmail.com
  24. 24. On doit decomenter la ligne 20 : Enfin la ligne 205: Si tout va bien, on redémarre les deux serveurs: kparmel123@gmail.com
  25. 25. Pour tester notre serveur de messagerie, on crée deux utilisateur manasse et armel : Création de l’utilisateur armel: NB: Pour supprimer un utilisateur, on tape: userdel –r nom-d’utilisateur kparmel123@gmail.com
  26. 26. Armel envoie un message à manasse. Pour lire le message en ligne de commande on fait: mail –u manasse: kparmel123@gmail.com
  27. 27.  Installation du client squirrelmail pour l’interface graphique. On doit installer préalablement les dépendances suivantes: kparmel123@gmail.com
  28. 28.  Editons le fichier de configuration par la commande suivante:  Modifions le fichier comme suit: kparmel123@gmail.com
  29. 29. Rédemarrons tous les services: kparmel123@gmail.com
  30. 30. Maintenant ouvrons un navigateur web et tapons: www.bangui.cf/webmail. Si tout se passe bien nous devons avoir ça: entrons enfin le nom d’utilisateur et son mot de passe pour accéder à sont compte: kparmel123@gmail.com
  31. 31.  Le compte de manasse. On voit ici le message envoyé par armel un peu plus haut: kparmel123@gmail.com
  32. 32.  Commençons par créer un dossier nommé Partage: On doit attribuer le droit au dossier Partage: SERVEUR SAMBA kparmel123@gmail.com
  33. 33.  Après avoir monté le cd d’installation, on installe le serveur samba et ses dependances par les commandes ci-dessous: kparmel123@gmail.com
  34. 34.  Editons le fichier de configuration de notre serveur samba comme suit:  Modifions les lignes suivantes: kparmel123@gmail.com
  35. 35.  Ensuite la ligne 255 jusqu’à 261:  Créons un fichier appelé test1 dans le dossier partage: kparmel123@gmail.com
  36. 36.  Modifions le fichier créé comme suit:  Nous devons créer un utilisateur et lui attribuer tous les privilèges comme suit: useradd toto Passwd toto smbpawd -a toto ON DESACTIVE LE PARFEU PUIS ON REDEMARRAGE LE SERVICE SMB Service iptables stop kparmel123@gmail.com
  37. 37.  Redémarrons le service smb:  Repartons maintenant sur les machines clientes pour accéder au dossier partagé. Saisissons double slash suivi de l’adresse IP ou le nom du serveur samba: kparmel123@gmail.com
  38. 38.  Si tout va bon train, nous devons accéder au dossier partagé comme suit:  Clickons sur le dossier « partageSamba » pour acceder au fichier partagé test1 kparmel123@gmail.com
  39. 39.  Laçons l’installation en tapans: apt-get install proftpd dans un terminal:  Choisissons le mode d’installation: Independant SERVEUR FTP kparmel123@gmail.com
  40. 40.  Editons le fichier de configuration en tapant la commande ci-dessous: On doit modifier le nom du serveur: Dans mon cas, serveur-FTP: kparmel123@gmail.com
  41. 41.  On fixe le nombre de connexions maximales d’utilisateurs: kparmel123@gmail.com
  42. 42.  Redémarrons le serveur FTP: On crée un utilisateur en tapans adduser suivi de son mot de passe. On accède au serveur par le biais d’un navigateur web: ftp://192.168.10.34: kparmel123@gmail.com
  43. 43.  Si tout se passe bien, nous devons avoir ça: kparmel123@gmail.com
  44. 44.  Avant d’installer le serveur RAID, nous devons créer au préalable les disks depuis le stockage Virtual box: RAID5 kparmel123@gmail.com
  45. 45.  Installation du paquet mdadm:  Installons ensuite toutes les dependances: apt-get install debconf-utils build-essential kernel-package libncurses5-dev.  Chargeons le module dans le noyau suivi de make menuconfig pour lancer l’interface de configuration: kparmel123@gmail.com
  46. 46.  Selectionnons Device Drivers: kparmel123@gmail.com
  47. 47. Crochons « Multiple device driver support (RAID and LVM): kparmel123@gmail.com
  48. 48.  Selectionnons les parties colorées en jaune: kparmel123@gmail.com
  49. 49.  Enregistrons et quittons: kparmel123@gmail.com
  50. 50. Entrons n pour créer la nouvelle partition: kparmel123@gmail.com
  51. 51. Entrons p pour la partition primaire, 1 pour la partition, t pour modifier l’ID du système de fichier, fd pour changer le système de partition puis w pour enregistrer et quitter. Pour les deux autres disques (sdc et sdd) faisons la même chose que le premier disque. kparmel123@gmail.com
  52. 52.  Création du volume raid 5 grâce a la commande mdadm --create –verbose dans un terminal: Créons le répertoire (/opt/SAUVEGARDE) de sauvegarde par les commande suivantes: kparmel123@gmail.com
  53. 53.  Dans le fichier fstab, insérons la ligne suivante: mount /dev/md0 /opt/SAUVEGARD 0 3  Enregistrons et quittons. Ceci met fin à la mise en place de RAID5 kparmel123@gmail.com
  54. 54. Cliquons sur assistant ajouter de rôle et de fonctionnalité pour lancer l’installation de active directory: ZONE INTERNE: LAN AD DS kparmel123@gmail.com
  55. 55. Crochons la case Installation basée sur un rôle ou une fonctionnalité: kparmel123@gmail.com
  56. 56. Crochons l’option « Sélectionner un serveur du pool de serveurs »: kparmel123@gmail.com
  57. 57. Sélectionnons la case « Services AD DS »: kparmel123@gmail.com
  58. 58. Cliquons ensuite sur installer: kparmel123@gmail.com
  59. 59. On observe ici la progressions de l’installation: kparmel123@gmail.com
  60. 60. Cliquons sur « promouvoir ce serveur en contrôleur de domaine »: kparmel123@gmail.com
  61. 61. Sélectionnons la troisième option « Ajouter une nouvelle foret »: kparmel123@gmail.com
  62. 62. Tapons un mot de passe: kparmel123@gmail.com
  63. 63. Ici le nom de domaine NetBIOS: kparmel123@gmail.com
  64. 64. Cliquons sur « installer » après vérification de la configuration: kparmel123@gmail.com
  65. 65. On click sur Ajouter puis DNS. Cliquons sur le nom de l’ordinateur pour configurer la zone direct: DNS kparmel123@gmail.com
  66. 66. Tapons les www pour la zone direct puis parcourir: kparmel123@gmail.com
  67. 67. Zone Inverse: faisons un click droit puis « Nouvelle zone » pour configurer la zone inverse: kparmel123@gmail.com
  68. 68. Crochons la case « Zone principale » puis sur « vers tous les serveurs…. »: kparmel123@gmail.com
  69. 69. Sélectionnons la « zone de recherche inverse IPv4 »: kparmel123@gmail.com
  70. 70. Ajouter le nouveau pointeur qui est PTR: kparmel123@gmail.com
  71. 71. On sélectionne le nom de la machine pour ajouter la zone: kparmel123@gmail.com
  72. 72. Pour tester notre serveur, cliquons droit sur le nom de la machine (WK12) puis « nslookup »: kparmel123@gmail.com
  73. 73. Maintenant procédons à l’installation du serveur DHCP en cliquant sur « Serveur DHCP »: DHCP kparmel123@gmail.com
  74. 74. Faisons un clique droit sur le protocole IPv4 puis « Nouvelle « tendue… »: kparmel123@gmail.com
  75. 75. Ajoutons le nom de l’ étendue puis la plage d’adresse à attribuer aux clients: kparmel123@gmail.com
  76. 76. Indiquons la plage d’adresse IP à exclure: kparmel123@gmail.com
  77. 77. Ajoutons l’adresse IP de la passerelle 192.168.10.67: kparmel123@gmail.com
  78. 78. Saisissons le nom du domaine et le nom de la machine: kparmel123@gmail.com
  79. 79. Terminons l’installation en cliquant sur « terminer » kparmel123@gmail.com
  80. 80. Maintenant on repart au niveau des machines clientes pour tester notre serveur DHCP. On voit que le serveur fonctionne bien:: kparmel123@gmail.com
  81. 81. Maintenant nous allons devoir intégrer toutes les machines clientes dans le domaine. Commençons par créer une unité d’organisation. Faisons un clique droit sur le domaine puis nouveau enfin l’unité d’organisation: kparmel123@gmail.com
  82. 82. Créons les utilisateurs Client1 et 2 dans mon cas: kparmel123@gmail.com
  83. 83. Saisissons le mot de passe de l’utilisateur. Faisons de même pour l’autre utilisateur: kparmel123@gmail.com
  84. 84. On voit ici les deux utilisateurs crées: kparmel123@gmail.com
  85. 85. Repartons au niveau des machines clientes pour continuer le processus. Faisons un clique droit sur le poste du travail-proprièté. Entrons le nom du domaine, le nom du client créer dans ADDS et son mot de passe: kparmel123@gmail.com
  86. 86. Ici le client est bien intégré dans le domaine bangui.cf: kparmel123@gmail.com
  87. 87. Les clients ont bel et bien été integrés. Entrons le mot de passe pour accéder à la machine: kparmel123@gmail.com
  88. 88. La version Ubuntu que j’ai utilisée est le 16.04 donc l’installation de certains paquets diffère. Commençons par installer les dépendances suivantes dans un terminale: Téléchargeons maintenant astérisque en se plaçant dans le dossier suivant: cd /usr/src: la version télécharger est le 13-current  KGG ASTERISK kparmel123@gmail.com
  89. 89.  Ensuite décompressons le paquet en tapant la commande ci-dessous:  On se déplace dans le répertoire décompressé: cd asterisk-13.13.1: Avant que nous compilions le code asterisk, nous aurions besoin pjproject astérisque 13 et pjsip. Il faut tout d’abord compiler: git clone git://github.com/asterisk/pjproject pjproject  Cd pjproject: kparmel123@gmail.com
  90. 90.  Faisons make dep pour compiler: Puis make && make install pour installer:  Idconfig: kparmel123@gmail.com
  91. 91.  Tapons idconfig –p | grep pj:  La commande suivante va compiler et installer asterisk: kparmel123@gmail.com
  92. 92.  Cette partie montre que l’installation s’est effectuée avec succès: kparmel123@gmail.com
  93. 93.  Redémarrons le service asterisk:  Accédons au console d’asterisk par la commande suivante: asterisk –rvvvv:  Ensuite il faut ajouter un groupe et utilisateur nommé asterisk: kparmel123@gmail.com
  94. 94.  L’ajout du groupe et d’utilisateur:  Pour fonctionner correctement astérisk, on doit attribuer le droit à tous les répertoires essentiels d’astérisk:  Les répertoires asterisk.conf doivent être modifier: kparmel123@gmail.com
  95. 95.  Redemarrons asterisk puis tapons la commande asterisk –rvvvv pour entrer dans le console:  Editons le fichier de configuration qui se nomme sip.conf pour procéder à la configuration d’asterisk: kparmel123@gmail.com
  96. 96.  Ajoutons les comptes d’utilisateurs comme suit: kparmel123@gmail.com
  97. 97.  Modifions ensuite le fichier extensions.conf comme suit:  Redémarrons asterisk:  Mode console: asterisk –rvvv: kparmel123@gmail.com
  98. 98.  Repartons maintenant au niveau des clients pour poursuivre la configuration. Modifions les x-lites comme suit: kparmel123@gmail.com
  99. 99.  On peut tester notre serveur asterisk en composant un appel: L’utilisateur armel apelle manasse: kparmel123@gmail.com
  100. 100.  L’utilisateur manasse appelle armel:  : kparmel123@gmail.com
  101. 101. CONFIGURATION DU PARE-FEU PFSENSE  Apres avoir installé le pare-feu, on saisie l’adresse Ip de l’interface LAN dans un navigateur pour accéder à son interface graphique. Le nom d’user admin et mot de passe pfsense: kparmel123@gmail.com
  102. 102.  Cliquons sur « System - Setup wizard » pour configurations le pare-feu: kparmel123@gmail.com
  103. 103.  Cliquons sur interface assign pour renommer les interfaces: kparmel123@gmail.com
  104. 104.  Cliquons sur Firewall-Rules-LAN pour fixer la regle du pare-feu: kparmel123@gmail.com
  105. 105.  On voit ici l’autorisation des trafic pour la zone LAN vers les autres zones: kparmel123@gmail.com
  106. 106.  On refait la même opération pour les autres zones: DZM et WAN: kparmel123@gmail.com
  107. 107.  Zone WAN: kparmel123@gmail.com
  108. 108.  Trafic Internet: Pour naviguer sur Internet, il faut créer les règles de base pour les ports 53 (DNS), 80 (http), 443 (HTTPS), 21 (FTP). Le protocole ICMP permettra d’utiliser la commande ≪ Ping ≫ pour des tests de certaines adresses IP et SMTP, IMAP, POP3 c’est pour le service de messagerie: kparmel123@gmail.com
  109. 109.  La suite de WAN: kparmel123@gmail.com
  110. 110.  DMZ: défissions les mêmes protocoles que ceux de la zone WAN: kparmel123@gmail.com
  111. 111.  La suite de la zone DMZ: kparmel123@gmail.com
  112. 112.  LAN: on définit le protocole SIP et RTP pour la VOIP: kparmel123@gmail.com
  113. 113.  On configure les deux interfaces comme suit: Configuration du Routeur SIEGE kparmel123@gmail.com
  114. 114.  On configure le routage. Ici j’ai choisi le routage par défaut:  Ping SIEGE vers AGENCE kparmel123@gmail.com
  115. 115.  Configurons les deux interfaces: Configuration du Routeur AGENCE kparmel123@gmail.com
  116. 116.  Routage par défaut:  Ping AGENCE vers SIEGE kparmel123@gmail.com
  117. 117.  Commençons d’abord par configurer le serveur DHCP en tapant les commandes suivantes: Configuration du Call Manager Express (CME) kparmel123@gmail.com
  118. 118.  Repartons sur les machines clientes pour tester le bon fonctionnement de notre serveur dhcp en tapant ipconfig: kparmel123@gmail.com
  119. 119.  Sur le second client: kparmel123@gmail.com
  120. 120.  Tapons la commande telephony-service en mode de configuration globale puis configurons le call manager express en suivant les étapes suivantes:  Faisons show ephone pour voir le nombre des téléphones que CME a detectés kparmel123@gmail.com
  121. 121.  Tapons ephone-dn 1 pour configurer le Ip phone 1. Configurons les parties crochées en blanche: kparmel123@gmail.com
  122. 122.  Faisons de même pour le Ip phone 2. kparmel123@gmail.com
  123. 123.  Repartons sur les clients pour vérifier les numéros attribués par le serveur. On voit ici les numeros attribués: 200 et 201: kparmel123@gmail.com
  124. 124. appel du client au numéro 200 vers le client au numéro 201: kparmel123@gmail.com
  125. 125. Appel du client au numéro 201 vers le client au numéro 200: kparmel123@gmail.com
  126. 126.  Le trunk permettra aux Ip communicator du site Agence d’appeler les clients Asterisk du site Siege.  Editons le fichier de configuration asterisk vim /etc/asterisk/sip.conf puis ajoutons les lignes suivantes:  Ajoutons ceci dans le fichier d’extension: vim /etc/asterisk/extensions.conf: Configuration de trunk entre le serveur ASTERISK et CME kparmel123@gmail.com
  127. 127. CONFIGURATION DE TRUNK AU NIVEAU DES ROUTEURS La commande ci-dessous permettra au cme-sip de s’enregistrer au niveau du serveur Asterisk: : Configuration du service vocale SIP: kparmel123@gmail.com
  128. 128. Plan de numérotation pour acheminer les appels vers les utilisateurs de Asterisk et activation de codec: kparmel123@gmail.com
  129. 129. Il suffit juste de tester le fonctionnement du trunk en composant un appel depuis le client astérisk vers le client CME vice versa: kparmel123@gmail.com
  130. 130. En définitive, les services réseaux de nos jours représentent des éléments primordiaux pour le développement d’une entreprise. C’est ce qui m’a amené à mettre en place ces différents services. Je me suis basé sur des plates formes virtuelles . « N’hésitez pas à me laisser de messages via mon adresse E-mail si vous avez besoin de moi ». CONCLUSION kparmel123@gmail.com

×