Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

La cuisine réunionnaise

509 views

Published on

Description de la cuisine de l'île de La Réunion

Published in: Food
  • Login to see the comments

  • Be the first to like this

La cuisine réunionnaise

  1. 1. La cuisine réunionnaise Anne Laure L3 FLE
  2. 2. Les origines Comme sa langue et sa population issues de la rencontre d'origines diverses, la cuisine réunionnaise est métissée. Les pratiques culinaires françaises, indiennes et chinoises se sont mélangées pour donner naissance à la cuisine de la Réunion.
  3. 3. Le cari Le plat typique de La Réunion est le cari. C'est un plat à base de viande ou de poisson avec des tomates, des oignons, de l'ail, du curcuma, et différentes épices selon le cari. On le mange avec des « grains » (des poids de types haricots rouges, haricots blanc ou lentilles) et du rougail (sauce pimentée avec de la tomate ou toute autre sorte de fruit ou légume). Un cari est toujours accompagné de riz. Le riz est la base de l'alimentation à La Réunion et dans l'Océan Indien.
  4. 4. Une diversité de plats Les caris ou les rougails (le plat et non la sauce pimentée) peuvent se varier à l'infini. Le cari poulet et le rougail saucisses sont les plus courants, mais il en existe plein d'autres. Par exemple, le cari boeuf, le cari bichique, le cari zourite (poulpe), le cari porc, le cari camaron (grosses crevettes), le cari pied de porc, ... On mange aussi des civets (ragoûts) cuisinés à base de canard, de zourites, de tangue, de lapin,... Le coq massalé, le cabri massalé et le briani sont des plats indiens. La cuisine chinoise nous régale avec ses shop suey et ses sautés.
  5. 5. D'autres mets existent à base de brèdes et de chouchous (chayottes ou christophines) qui peuvent accompagner le cari ou encore être faits en salade, en gratin ou en quiche. Il y a aussi les achards, les pâtés créoles, le cari tangue, ou les guêpes...
  6. 6. Les bouchons, samoussas et bonbons piments Les bouchons sont des boulettes de viande entourée d'une pâte de riz. Les samoussas sont des beignets en forme de triangle fourrés à la viande, au poisson, ou au fromage. Les bonbons piments sont des beignet de pois, de curcuma et de piment. Ils sont servis partout sur l'île, notamment dans les camions bar et sur les marchés. Ils sont idéaux pour un petit creux ou en apéritif...
  7. 7. Les mets sucrés Le gâteau patate, les galettes et le gâteau manioc sont des desserts traditionnels. Ils sont aujourd'hui revisités et servis en dessert. Les bonbons de miels, bonbons cravates, bonbons la rouroute et les napolitains sont des gâteaux qu'on trouve dans les « boutiques ».
  8. 8. Les fruits Sur l'île sont cultivés des fruits tropicaux comme la banane, l'ananas victoria, les letchis les mangues, les papayes, les cocos, les grenadines, les fruits de la passion, les bibasses, les goyaviers... On peut les déguster seuls ou les manger en salade (la salade ananas/ mangue/papaye en été est agrémentée de piment). Ils servent à la préparation de confitures, de rougails, de rhums arrangés et de gâteaux. On les cuisine aussi avec des viandes pour préparer des plats aigres-doux.

×