Leçon 6 platon introduction

1,103 views

Published on

La vie et l'oeuvre de Platon

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Leçon 6 platon introduction

  1. 1. LA VIE ET L’OEUVRE DE PLATON a (424-347 av. J.-C.)
  2. 2. Platon est né en 427 av. J.-C. à Athènes.
  3. 3. Son vrai nom est ARISTOCLÈS Le nom de PLATON lui est donné par son maître de palestre, à cause de la largeur de ses épaules (platys)
  4. 4. Il fréquente Cratyle l’héraclitéen. Tout s’écoule (panta rei), tout fuit, rien ne demeure ! Cratyle se doute du langage. On ne peut que montrer du doigt le devenir sans prétendre le fixer en paroles!
  5. 5. Vers l’âge de vingt ans, il rencontre Socrate et reste attaché à lui jusqu’à sa mort, en 399. Cette rencontre, avec la conversion à la philosophie qui s’en suit, est l’évènement majeur de sa vie.
  6. 6. Après la mort de Socrate, Platon entreprend plusieurs voyages, en Égypte, puis à Cyrène, où il rencontre des communautés pythagoriciennes. Il en adopte plusieurs idées : l’importance des mathématiques, l’immortalité de l’âme, la beauté du cosmos, etc.
  7. 7. En 404, Athènes tombe aux mains de Sparte, qui instaure aussitôt un régime oligarchique. Trente tyrans sont désignés par Sparte pour diriger Athènes, au nombre desquels se trouvent Charmide, l’oncle maternel de Platon, et Critias, le cousin de sa mère. La tyrannie est pire encore que la démocratie qui a tué Socrate. Platon se détourne de la vie politique athénienne. Il développe une pensée politique où il propose un régime inédit: le gouvernement des philosophes!
  8. 8. Platon fait trois voyages en Sicile, trois essais d’implanter ses idéaux politiques. Il essaie de soumettre à son influence et convertir à la philosophie la première fois le tyran Denys I, la seconde fois Denys II, la troisième fois son ami Dion, qui est assassiné avant qu’il n’arrive à la cité. Syracuse est à l’époque l’une des cités les plus puissantes et les plus riches de la Méditerranée.
  9. 9. Les trois voyages sont des échecs retentissants. Ces tyrans et leur cour fastueuse se révèlent imperméables aux idéaux philosophiques. L’aventure syracusaine tourne mal. Platon est embarqué un beau jour sur un navire qui fait escale à Égine, alors en guerre contre Athènes. Il est réduit à l’esclavage. Par bonheur il est reconnu par un de ses disciples, Annicéris, et racheté par lui.
  10. 10. Rentré à Athènes, Platon fonde l’Académie, la première “Université” de l’Occident. Elle est entourée d'une enceinte et contient un grand jardin, un sanctuaire d’ Athèna, plusieurs autels, un gymnase, des salles de cours ainsi qu’une importante bibliothèque. L’Académie platonicienne se prolonge jusqu’à la conquête d’Athènes par l’Empire Romain.
  11. 11. L’oeuvre de Platon est rédigé sous forme de dialogue traduisant la structure de la pensée socratique.
  12. 12. Chaque dialogue est l’occasion d’interroger un sujet donné LAQUES Le courage LISIS L’amitié CÁRMIDES La modération EUTIFRÓN La piété GORGIAS La rhétorique CRÁTILO Les mots MENON La vertu PHÈDRE L’amour, la beauté et l’âme PHÉDON L’immortalité de l’âme LE BANQUET L’amour LA RÉPUBLIQUE La justice … …
  13. 13. Évolution de l’oeuvre de Platon DIALOGUES DE JEUNESSE DIALOGUES DE MATURITÉ DIALOGUES DE VIEILLESSE Dialogues socratiques Platon s’efforce de reproduire la pensée de son maître. Phèdre, Phédon, Le Banquet et La République Platon expose sa propre pensée. Platon critique ses propre postulats philosophiques et modifie ses vues.
  14. 14. Platon tisse sa philosophie autour du noyau de la philosophie socratique. SOCRATE PYTHAGORE PARMÉNIDE HÉRACLITE Mais il puise aussi aux sources de la pensée présocracratique.
  15. 15. L’oeuvre de Platon est si importante qu’on a pu dire : La philosophie occidentale n'est qu’une suite de notes de bas de page aux dialogues de Platon. "The safest general characterization of the European philosophical tradition is that it consists of a series of footnotes to Plato.” WHITEHEAD
  16. 16. PIll aptuoisne edsatnsu nle éfcornidv ain admirable! mythologique de la religion grecque pour forger à sa façon des mythes qui illustrent sa philosophie. Le mythe c’est le dernier ressort du philosophe lorsque le discours rationnel s’avère insuffisant, lorsque le sens déborde les lisières de la rationalité.

×