Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Pour des territoires ruraux résilients et bio-inspirés

214 views

Published on

Comment s'inspirer des écosystèmes naturels pour réfléchir aux zones rurales résilientes et innovantes de demain ?
Présentation par Alain Renaudin, président NewCorp Conseil et fondateur de Biomim'expo, lors du groupe de travail du projet européen "Rubizmo", co-piloté et animé par Greenflex. À Paris, le 11 décembre 2018.

Published in: News & Politics
  • Be the first to comment

Pour des territoires ruraux résilients et bio-inspirés

  1. 1. Biomimétisme : les zones rurales, un écosystème vivant ? Alain Renaudin Dynamisme rural et agriculture innovante GROUPE DE TRAVAIL 1 - 11 DECEMBRE 2018 Contribution au projet Co-piloté et animé par
  2. 2. Développement et capacité de résilience des zones rurales, ... Alain Renaudin, NewCorp Conseil que peuvent nous apprendre les écosystèmes naturels ?
  3. 3. Des zones rurales sous tension, en manque de vie(s) Alain Renaudin, NewCorp Conseil
  4. 4. Développement et capacité de résilience des zones rurales, ... que peuvent nous apprendre les écosystèmes naturels ? Alain Renaudin, NewCorp Conseil
  5. 5. Un écosystème caractérise un milieu, généralement délimité géographiquement, dans lequel les conditions physicochimiques sont relativement homogènes et permettent le développement et l’épanouissement d'un ensemble d'organismes vivants qui y résident (appelés biocénose). Le biotope (milieu de vie) et la biocénose (organismes vivants) forment l’écosystème. La forêt tropicale est un écosystème, la grande barrière de corail en est un autre. BIOTOPE / ECOSYSTEME Rappel de quelques définitions Alain Renaudin, NewCorp Conseil
  6. 6. Un écotone est une zone de transition écologique entre plusieurs écosystèmes. Par exemple, un estuaire est un écotone entre l'écosystème marin, l'écosystème fluvial et l'écosystème terrestre. La variation progressive ou irrégulière des paramètres à la frontière des écosystèmes concernés engendre une mosaïque d'habitats avec une interpénétration des faunes et des flores de ces écosystèmes. Les écotones abritent donc à la fois des espèces et des communautés des différents milieux qui les bordent, mais aussi des communautés particulières qui leur sont propres. ECOTONE Rappel de quelques définitions Alain Renaudin, NewCorp Conseil
  7. 7. Alain Renaudin, NewCorp Conseil Ville de Lyon Photo Thomas Pesquet
  8. 8. Alain Renaudin, NewCorp Conseil Photo Thomas Pesquet – Ville de Lyon Les zones péri-urbaines sont des estuaires, des écotones urbains, résultat d’une mycorhize entre la ville et la campagne, et développant leurs propres « espèces » sociales.
  9. 9. Alain Renaudin, NewCorp Conseil Photo Thomas Pesquet – Ville de Lyon L’étalement urbain et péri-urbain ne suit pas des cercles concentriques homogènes. L’extension urbaine se propage tel un blob, qui explore les territoires ruraux périphériques, selon les barrières naturelles ou artificielles, et s’y installe selon l’intérêt et les apports de la zone envahie.
  10. 10. S’inspirer des techniques et stratégies du vivant pour l’appliquer aux productions et organisations humaines dans l’objectif d’en améliorer la performance globale. BIOMIMETISME Rappel de quelques définitions En physique : capacité de résistance aux chocs ou aux déformations. En écologie : capacité d’un écosystème ou d’une espèce à retrouver un équilibre viable après une période d’instabilité engendrée par une perturbation. RESILIENCE Alain Renaudin, NewCorp Conseil
  11. 11. La résilience rurale bio-inspirée des écosystèmes naturels visera à appliquer le cahier des charges du vivant : Cahier des charges • Le vivant est économe en énergie et en matière • Le vivant ne stocke pas irraisonnablement • Le vivant s’approvisionne en circuits courts • Le vivant ne produit pas de déchets et recycle tout • Le vivant optimise plus qu’il ne maximise • Le vivant récompense la coopération vs la compétition • Le vivant est interconnecté et interdépendant • Le vivant est multifonctionnel • Le vivant fonctionne à l’énergie primaire • Le vivant ne standardise pas, il s’adapte toujours à son environnement • Le vivant favorise la diversité et l’équilibre Alain Renaudin, NewCorp Conseil
  12. 12. #1 Développer la symbiose territoriale au service du développement des espèces économiques. mycorhizes.L’exemple des Alain Renaudin, NewCorp Conseil
  13. 13. Bénéfices pour le champignon: • Abri • Composés carbonés assimilables • Acides animés Bénéfices pour la plante: • Apport en eau • Éléments nutritifs (minéraux, azote ...) • Action détoxifiante (dépolluante) • Stabilisation du sol Alain Renaudin, NewCorp Conseil
  14. 14. #2 Travailler en économie circulaire et relocalisée Alain Renaudin, NewCorp Conseil Qui a besoin de qui et peut apporter quoi sur le territoire ?
  15. 15. #2 Travailler en économie circulaire et relocalisée Développer la croissance organique du territoire (vs réflexe systématique de la conquête et de l’export) Alain Renaudin, NewCorp Conseil
  16. 16. #3 Circuits courts et adaptation à son environnement et à ses ressources locales Alain Renaudin, NewCorp Conseil
  17. 17. #3 Circuits courts et adaptation à son environnement et à ses ressources locales La mondialisation n’existe pas dans le vivant. Ne pas penser UN modèle type de territoire rural résilient qui serait duplicable partout en Europe et dans le monde, mais DES modèles écosystèmiques adaptés. Alain Renaudin, NewCorp Conseil
  18. 18. #4 Énergie renouvelable certes mais surtout, sur le modèle du vivant : ü décentralisée, ü relocalisée ü et PARTAGEE Alain Renaudin, NewCorp Conseil … ce qui posera inévitablement, appliqué aux organisations humaines, la question du modèle de péréquation énergétique territoriale
  19. 19. #5 Protéger son écosystème. Protéger son milieu de vie (biotope) est un préalable au bien-être et au développement des organismes qui y vivent (biocénose). Alain Renaudin, NewCorp Conseil
  20. 20. #5 Protéger son écosystème. Aucune espèce ne peut vivre en bonne santé dans un biotope en mauvaise santé Aucune espèce sauf l’Homme n’est assez stupide pour tuer l’environnement nécessaire à sa propre vie. Alain Renaudin, NewCorp Conseil
  21. 21. ü Des territoires maillés et interconnectés pour des bénéfices écosystémiques. ü Des territoires économes en énergie voire indépendants (compétitivité énergétique territoriale) ü Des territoires perméables (zones humides / cycle de l’eau relocalisé) ü Des circuits courts : approvisionnements en matériaux / cycles énergétiques et consommables ü Des territoires riches en biodiversité sociale (« permaculture sociale » au service de la résilience sociale / déghétoiser) ü Ouverture au multi-culturalisme et à la multi- compétences dans la gestion des projets de dév éco, d’urbanisme, d’équipements (créativité collégiale) ü Approche nourricière et régénérative : relocalisation de la production alimentaire / (re)création de biodiversité / résilience agricole ü Des territoires au service du bien-être et de la santé humaine (vertus biophiliques et sanitaires) Le cahier des charges du vivant appliqué aux territoires ruraux (quelques règles à épingler au mur) Alain Renaudin, NewCorp Conseil
  22. 22. 1) Mieux connaître les acteurs (espèces) du territoire (du biotope) : recenser, cartographier ... réaliser le portrait du territoire ( profil de territoire -> plateforme de marque territoriale) 2) Identifier les apports respectifs des uns et des autres (effet mycorhyse) et les stratégies coopératives gagnantes. 3) Bien comprendre les ressources du territoires, ses attributs et spécificités (y compris via son histoire). 4) Développer le maillage territorial entre les acteurs, les occasions de contacts, les liens commerciaux, etc. 5) Améliorer les conditions de vie des espèces (humaines et économiques) par la bonne santé écologique du territoire. 5 pistes d’actions concrètes Alain Renaudin, NewCorp Conseil
  23. 23. Merci de votre attention www.biomimexpo.com Alain Renaudin Président-fondateur 01 53 53 68 69 06 20 60 05 88 alain.renaudin@newcorpconseil.com www.newcorpconseil.com

×