André Bourvil

1,644 views

Published on

Published in: Travel, Business
1 Comment
2 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total views
1,644
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
7
Actions
Shares
0
Downloads
12
Comments
1
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

André Bourvil

  1. 1. Les grands comiques classiques André Bourvil
  2. 2. Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Fin Les classiques de Bourvil. Cliquez ici Cliquez ici
  3. 3. <ul><li>Paroles de André Barde sur une musique de Maurice Yvain, elle fut écrite en 1929. </li></ul><ul><li>Elle fut chantée dans l’opérette « Phi-Phi », en 1952, une opérette de Christiné avec Gise Mey, Germaine Roger, Bourvil, Gaston Rey. Bourvil y interprète le rôle de Phidias. Référence du disque; (1952, Pathé, DTX 30133). </li></ul>Les classiques de Bourvil. Pouet-Pouet ! Cliquez ici pour revenir au menu. Fin
  4. 4. Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Fin Les classiques de Bourvil. Cliquez ici Cliquez ici
  5. 5. <ul><li>On rit toujours et encore lorsque Bourvil, bafouille dans sa causerie antialcoolique mémorable. Elle reste le classique, par excellence, de tous les sketchs que Bourvil a produit. </li></ul><ul><li>Écrit par Roger Pierre et par André Bourvil Elle fut édité par Pathé Marconi et enregistré le 29 juin 1950. </li></ul>Les classiques de Bourvil. L’eau Ferrugineuse ! Cliquez ici pour revenir au menu. Fin
  6. 6. Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Fin Les classiques de Bourvil. Cliquez ici Cliquez ici
  7. 7. <ul><li>Un des sketches les plus hilarants de Bourvil qu’il a réalisé avec brio (et quelques complices), dans «Les Pompiers » restera dans les mémoires de tous les fans de ce grand artiste. </li></ul><ul><li>C’est É tienne Lorin qui composait, </li></ul><ul><li>le plus souvent les musique de </li></ul><ul><li>ses chansons, mais c’est Bourvil </li></ul><ul><li>qui en écrira les paroles de celle-ci. </li></ul>Les classiques de Bourvil. Les Abeilles ! Cliquez ici pour revenir au menu. Fin
  8. 8. Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Fin Les classiques de Bourvil. Cliquez ici Cliquez ici
  9. 9. <ul><li>Écrit en 1947, Bourvil l’interprêtera dans une Opérette de Christiné, avec Gise Mey, Germaine Roger, Gaston Rey. </li></ul><ul><li>Il jouera aussi beaucoup avec Annie Cordy et Luis Mariano, qui resteront de grands amis. </li></ul>Les classiques de Bourvil. À bicyclette ! Cliquez ici pour revenir au menu. Fin
  10. 10. Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Fin Les classiques de Bourvil. Cliquez ici Cliquez ici
  11. 11. Les classiques de Bourvil. À Joinville le Pont ! Écrite par Roger Pierre et composé par Étienne Lorin, la chanson À Joinville le Pont, pont, pont, interprétée, façon titi parisien par Bourvil, en 1956, fait connaître &quot;Chez Gégène&quot; à la France entière. La présence des plateaux de cinéma à Joinville crée une interaction, entre le chanteur et l’acteur, qui amplifie le phénoméne Bourvil aux yeux du public. Cliquez ici pour revenir au menu. Fin
  12. 12. Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Fin Les classiques de Bourvil. Cliquez ici Cliquez ici
  13. 13. Les classiques de Bourvil. La Tactique du Gendarme ! Bourvil disait; «Tenir un rôle comique, c'est exactement comme faire la cour à une jolie fille. Il faut du répondant.» La chanson de « La Tactique du gendarme» , a été extraite du 4ème film d‘André Berthomieu, Le Roi Pandorre. Elle fut écrite pour cette occasion par Lionel Leplat, sur une musique de son fidèle ami, Etienne Lorin. L’interprétation et la chorégraphie qu’en a fait Bourvil en est particulièrement hilarante. Voir l’extrait du film sur ce lien Cliquez ici pour revenir au menu. Fin
  14. 14. Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Fin Les classiques de Bourvil. Cliquez ici Cliquez ici
  15. 15. <ul><li>Toujours dans des rôles de personnages modestes, il fut honoré par plusieurs grands prix, comme le Prix Courteline de l'humour en 1964.Il a été aussi nommé Chevalier des Arts et des lettres en 1968 ... alors que la même année il a refusé, toujours par modestie, d'être intronisé dans l' Ordre de la Légion d'Honneur . </li></ul><ul><li>Il a en outre obtenu le Prix d’interprétation de l’Académie du Cinéma français ( Étoile de Cristal ), et une Médaille d'Honneur de la ville de Paris. </li></ul>Les classiques de Bourvil. Tiens, voilà l’facteur! Cliquez ici pour revenir au menu. Fin
  16. 16. Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Cliquez ici Fin Les classiques de Bourvil. Cliquez ici Cliquez ici
  17. 17. Ce diaporama est dédié à André St-Onge, en remerciement de son aide précieuse pour les chansons et les musiques de toutes sortes et de toutes les époques. Source sur internet; Wikipédia et Bourvil de Rire et de tendresse Mise en page et montage de Denis Hautot [email_address]
  18. 18. Fin
  19. 19. Au plaisir de rire !

×