Rencontres nationales des bibliothécaires
musicaux
Lecture publique et immigration(s)
Lola Mirabail - 15 mars 2016
« Le vé...
Ce que migrant veut dire
 Pour le Haut conseil à l’intégration, un immigré est
une personne résidant en France et née à l...
L’accueil des migrants dans les
bibliothèques
 Lecture publique et immigration (s) : mon mémoire
Enssib
 Enquêtes
 Deux...
L’ analyse des besoins des
publics migrants en bibliothèque
 Cibler les besoins de certaines catégories de
migrants (même...
Faciliter l’intégration
 Répondre aux besoins d’apprentissage du français de
certains migrants
 L’enjeu de la langue pou...
Faciliter l’intégration
 Politique documentaire au service de l’intégration
des nouveaux arrivants
 La collection « Nouv...
Rapprocher la bibliothèque des
migrants qui en sont éloignés
 L’éloignement de certains publics migrants
 Sentiment d’il...
Prendre en compte les habitués
 Les étudiants étrangers
 Permettre la coexistence pacifique des usages,
l’exemple de Cal...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Lecture publique et immigration(s)

1,632 views

Published on

Document de présentation accompagnant l'intervention de Lola Mirabail. Table ronde n°2 « mieux accueillir les publics éloignés de la culture » - Rencontres Nationales des Bibliothécaires Musicaux , organisées par l'ACIM - Clermont-Ferrand, 14 et 15 mars 2016

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Lecture publique et immigration(s)

  1. 1. Rencontres nationales des bibliothécaires musicaux Lecture publique et immigration(s) Lola Mirabail - 15 mars 2016 « Le véritable lieu de naissance est celui où l’on a porté un coup d’œil intelligent sur soi-même : mes premières patries ont été les livres. » Marguerite Yourcenar Mémoires d’Hadrien.
  2. 2. Ce que migrant veut dire  Pour le Haut conseil à l’intégration, un immigré est une personne résidant en France et née à l’étranger avec une autre nationalité que la nationalité française.  5,50 millions soit 8,7% de la population française (INSEE, 2011).  Un renouveau des flux migratoires en Europe : 4,3 millions d’entrées permanentes dans l’OCDE en 2014 (rapport OCDE, 2015)  Nécessité de s’extraire de ses propres représentations, et de la tendance à l’homogénéisation sociale et intellectuelle du public migrant :  Diversité des origines socioéconomiques, du niveau de précarité, du niveau de français et des parcours migratoires.Lola Mirabail - 15 mars 2016
  3. 3. L’accueil des migrants dans les bibliothèques  Lecture publique et immigration (s) : mon mémoire Enssib  Enquêtes  Deux questionnaires envoyés à l’ensemble des bibliothèques des communes de plus de 30 000 habitants et à l’ensemble des BDP.  Des entretiens avec des bibliothécaires et des professionnels de l’accueil des migrants (cours de français, aide juridique).  Mémoire disponible sur internet  Un enjeu majeur pour une grande partie des bibliothèques mais des degrés divers d’implication :  Les collections plus que les services  Du FLE plus que des fonds en langue d’immigration  La prédominance des visites et des mises à disposition d’espacesLola Mirabail - 15 mars 2016
  4. 4. L’ analyse des besoins des publics migrants en bibliothèque  Cibler les besoins de certaines catégories de migrants (même si identification difficile).  Certains de ces besoins peuvent rencontrer ceux d’autres publics.  Typologie des besoins :  Faciliter l’intégration  Rapprocher la bibliothèque des migrants qui en sont éloignés  Prendre en compte les « habitués »Lola Mirabail - 15 mars 2016
  5. 5. Faciliter l’intégration  Répondre aux besoins d’apprentissage du français de certains migrants  L’enjeu de la langue pour les migrants  Facteur majeur d’intégration sociale  Obligation légale pour les migrants économiques non ressortissants de l’UE (signataires du CAI)  La bibliothèque une accompagnatrice dans l’apprentissage linguistique  Proposer un fonds documentaire adapté : différents supports, différentes langues ressources. Les films français avec sous- titres.  La « Collection pour tous » du réseau des bibliothèques publiques de Montréal  Proposer des espaces d’autoformation avec des parcours différents. Nécessité de médiation (nouvelle autodidaxie A. Camus).  Développer des activités autour du langage :  Les ateliers de conversation  Les animations de la BM de Vénissieux Lola Mirabail - 15 mars 2016
  6. 6. Faciliter l’intégration  Politique documentaire au service de l’intégration des nouveaux arrivants  La collection « Nouveaux arrivants » du réseau de lecture publique de Montréal (santé, questions d’immigration, permis, logement, droits)  En Hollande la Openbare Bibliotheek Van Amsterdam : collection de livres en langues étrangères sur des sujets pratiques pour les femmes migrantes ou d’origine étrangère  L’organisation d’ateliers pratiques pour les nouveaux arrivants  Conférences en langues étrangères du Queens : « les ateliers d’acquisition de compétences pour se débrouiller » : violences faites aux femmes en espagnol, la sécurité sur internet en mandarin…  L’accompagnement individualisé : le recours à unLola Mirabail - 15 mars 2016
  7. 7. Rapprocher la bibliothèque des migrants qui en sont éloignés  L’éloignement de certains publics migrants  Sentiment d’illégitimité, impression d’étrangeté, manque de confiance de certains migrants  Dessiner une bibliothèque un peu plus à leur image  Collections en langue d’immigration de la BM de Bobigny (DVD marchent bien)  CDs « musiques du monde » du Rize  Mettre le dialogue interculturel à l’honneur dans les animations de la bibliothèque  Exemple BM Queens  Exemple de la BM de Montreuil :  Pour l’inauguration du fonds tamoul, les bibliothèques ont organisé une conférence sur la culture tamoule et reçu un atelier de bharata natyam.  Pour la commémoration de la IGM : débat sur les tirailleurs sénégalais du Mali et concert de musique khassonkée dans le cadre du festival Africolor.  Adopter une démarche active vers les migrants  Les « promotores » de la Bibliothèque de Waukegam (US)  Un portail internet adapté  La page « Je ne parle pas la langue » de la BM de Montreuil (11 langues), la page de présentation de la BM de Grenoble (7 langues)  Le Carrefour de la bibliothèque de la bibliothèque publique de Montreuil  D’autres outils  Les plaquettes « Lire, écouter, voir » du réseau de Plaine Commune : un pour le fonds tamoul, un pour le fonds turc et un pour le fonds chinois (catalogue + portraits, entretiens, éclairages sur le pays représenté)  Les guides multilingues de la BM de Bobigny  Les cartes postales de la Bibliothèque d’Helsinki Lola Mirabail - 15 mars 2016
  8. 8. Prendre en compte les habitués  Les étudiants étrangers  Permettre la coexistence pacifique des usages, l’exemple de Calais  La mise en place d’un partenariat entre France Terre d’Asile et la Bpi  Fin 2009, la BPI fait face à un flux de nouveaux migrants  fréquentation par de jeunes adultes isolés d’Afghanistan, du Pakistan, d’Iran  Usages : internet, se réchauffer.  Médiation difficile car non maîtrise de la langue  Partenariat avec FTA :  orientation vers les ressources de la bibliothèque  nouveaux services (aide juridique)  Bilan très positif.Lola Mirabail - 15 mars 2016

×