Successfully reported this slideshow.

Annexes réalisations professionnelles _ Dossier de presse

994 views

Published on

Published in: Career
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Annexes réalisations professionnelles _ Dossier de presse

  1. 1. MAI 2011   [Titre du document]    [Sous‐titre du document]    [Nom de lauteur] L’atout Liège         
  2. 2. SOMMAIRE L’atout liège,A la conquête des marchés ……………………………………………………. P 3La préférence du consommateur ……………………………………………… P 4Un accélérateur des ventes ……………………………………………………. P 5Le choix environnemental ……………………………………………………… P 7Un poids socio-économique ……………..…………………………………….. P 13L’APCOR ………………………………………………………………………… P 15Fédération Française des Syndicats du Liège …………………..………….. P 16 2  
  3. 3. L’atout liège,A la conquête des marchésAprès des décennies de domination des vins français, de nouveaux pays viticoles(Australie, Etats-Unis, Nouvelle-Zélande, Afrique) ont émergé sur les marchésd’exportation qui s’ouvrent, notamment sur le continent asiatique. La France seretrouve face à une concurrence croissante sur le marché mondial où les vins duNouveau Monde montent en puissance rapidement.Méthodes de vinification, marketing et packaging sont des outils de conquête de cesnouveaux marchés. LAssociation Portugaise du Liège - APCOR - entend démontrerque le bouchage liège, composante importante du packaging, joue un rôle déterminantpour gagner la bataille de l’international.Attaqués par des modes de bouchage alternatifs dans les années 90, les industriels duliège ont réagi rapidement et avec efficacité en investissant sur la technologie. Le tauxde défaut attribué au liège est passé de 10% dans les années 70/80 à 2% aujourd’hui. 1Preuves à l’appui, les atouts du liège sont nombreux,Il obtient la préférence des consommateurs qui associent le bouchage liège auplaisir de déboucher une bonne bouteille.Synonyme de qualité et de tradition auprès des professionnels du vin, il est unexcellent accélérateur des ventes.Son impact environnemental et son poids socio-économique sont, enfin, desatouts incontestables pour donner au liège des arguments qui pèseront dans laconquête des marchés.                                                        1 Source : www.terredevins.com   3  
  4. 4. L’atout liège,La préférence des consommateursLe bouchage liège, synonyme de tradition et savoir-faire, est le mode de bouchagepréféré des consommateurs.Chiffres à l’appui :Les résultats de l’étude IPSOS menée en avril 2010 pour le compte de l’APCORauprès de 955 français âgés de 18 ans et plus sont éloquents : • 89,3% des Français préfèrent le bouchon de liège à tout autre mode de bouchage • 96,3% des interrogés associent le liège à un savoir-faire traditionnel • 83,4% pensent que le liège est un signe de qualité du vin • 89,8% estiment que le liège permet de conserver tous les arômes du vin • 84,7% notent que le liège permet de préserver le vin plus longtempsCes chiffres soutiennent la campagne orchestrée par l’APCOR en France. 4  
  5. 5. L’atout liège,Un accélérateur des ventes Etude NielsenLe bouchon de liège est une composante importante du packaging des vins. Il estsynonyme de qualité et de valeur ajoutée et justifie un prix de vente élevé.Au niveau mondial, les ventes de bouchon de liège représentent environ 70% dumarché des bouchages. 2Le bouchon de liège permet une accélération des ventes comme l’indique unerécente étude menée par Nielsen sur les 100 marques de vin les plus vendues auxEtats-Unis (chiffres de 2009). Plus de deux tiers des marques étudiées utilisent unbouchage liège. Figure 1 : Répartition mode de bouchage  Catégorie Bouchons Alternatifs Total de prix en liège 6-9$ 14 16 30 9 - 12 $ 22 10 32 12 - 15 $ 13 4 17 > 15 $ 19 2 21 Total 68 32 100 Bouchons en liège Alternatifs  70 60 50 40 30 20 10 0 6 ‐ 9 $ 9 ‐ 12 $ 12 ‐ 15 $ > 15 $ Total                                                        2 Vitisphere.com 5  
  6. 6. Figure 2 : Ventes par marques sur les 52 dernières semaines(100 marques les plus vendues en bouteilles de 750 ml et à un prix supérieur à 6 $) Meilleures ventes Bouchons de liège Bouchage domestiques (750 ml) alternatif DifférenceNombre de marques 68 32 36Augmentation du volume 11.2% -1.3% 12.5%annuelPrix moyen par bouteille 10.71$ 9,03$ 1.68$Les marques utilisant un bouchage liège ont connu une augmentation de 11% envolume par rapport à l’année précédente tandis que les autres modes de bouchageenregistraient une baisse de -1,3%.Ces marques bénéficient également de prix de vente plus élevés, justifiés parl’utilisation du bouchon liège, un mode de bouchage de qualité.Les chiffres de l’étude Nielsen révèlent que 90% de la hausse des recettes desventes est imputable à l’utilisation de bouchons de liège. Figure 3 : prix moyen selon le mode de bouchage Catégorie Bouchons Autres Différence de prix en liège 6-9$ 7,39 $ 7,27 $ 0,12 $ 9 - 12 $ 10,38 $ 9,80 $ 0,58 $ 12 - 15 $ 13,24 $ 12,81 $ 0,43 $ > 15 $ 17,93 $ 17,37 $ 0,56$ Total 10,71 $ 9,03 $ 1,68 $ 6  
  7. 7. L’atout liège,Un choix environnemental • Des consommateurs conscients de l’importance du liègeL’étude conduite par l’institut IPSOS pour le compte de l’APCOR, met en avant ladimension environnementale du liège : les consommateurs sont conscients que lebouchon de liège est un produit naturel (85%) avec un faible impact surl’environnement (71,5%).Le développement durable est un axe stratégique puissant quand on considère que47% des français déclarent que le respect de lenvironnement est un critère trèsimportant ou primordial dans le choix des produits et services offerts par lesentreprises. 3 • Produit 100% naturel“Si vous êtes soucieux de l’avenir de vos petits-enfants, plantez un chêne-liège” Les forêts de chênes-liège méditerranéennes recouvrent 1,3 million d’hectares. Elles abritent un écosystème spécifique et de nombreuses espèces en voie de disparition - 117 espèces animales et végétales - y trouvent refuge. La récolte de liège ne nécessite pas de couper l’arbre, elle se fait en prélevant son écorce. Le chêne-liège a une durée de vie comprise entre 150 et 200 ans. Tout le liège récolté est utilisé à 100%, une grande partie pour la fabrication de bouchons (70%), mais également en tant que matériau de construction et d’isolation ou encore en tant que combustible. L’exploitation de la subéraie portugaise, la plus importante (32% de la surface mondiale),est certifiée par un écolabel Forest Stewardship Council (FSC). Elle est un parfaitexemple d’équilibre entre un lieu naturel préservé et le développement d’activitéshumaines contrôlées et respectueuses de l’environnement. • Un piège à carbone                                                        3 Etude de lInstitut Ifop, janvier 2010 7  
  8. 8. Les forêts de chêne-liège sont de véritables pièges à carbone. Un chêne-liège exploitécapte deux fois plus de C02 que n’importe quel autre arbre.La subéraie portugaise absorbe ainsi 4,8 millions de tonnes de CO2 par an.Chiffres-clés :- 14 millions de tonnes de C02 absorbés par an soit l’équivalent de 280 allers-retoursParis-Londres en avion- Un consommateur moyen achète chaque année, en moyenne, 122 bouteilles soitl’équivalent de C02 produit par un véhicule sur 7 kilomètres. 4- 1 tonne de liège absorbe 2 tonnes de C02- Un chêne-liège exploité absorbe de 2,5 à 4 fois plus de CO2 qu’un arbre non exploité Figure 4 : Comparaison de lémission de CO2 5                                                        4 Propos du chercheur Luis Gil, Institut Portugais du Génie et de l’Innovation Technologique5 PricewaterhouseCoopers Ecobilan, 2007  8  
  9. 9. Le liège, gagnant sur tous les fronts face à ses concurrentsLa société PricewaterhouseCoopers a mené, en 2007, une étude comparant le cyclede vie des différents modes de bouchage (bouchon de liège, bouchon synthétique,capsule à vis). Cette étude s’est basée sur 7 indicateurs environnementaux parmilesquels la consommation d’énergie et d’eau, l’émission de C02, la production dedéchets, etc…Les résultats de cette étude, « confortent, chiffres à l’appui, le rôle positif de cematériau dans la rétention de carbone, la préservation de la biodiversité et le combatcontre la désertification ».Preuves à l’appui : Type de bouchon Indicateur environnemental Bouchon de Bouchon Bouchon liège aluminium plastiqueConsommation dénergies non 1.00 4.33 4.87renouvelablesConsommation deau 1.90 1.00 3.06Émission de gaz à effet de serre 1.00 24.24 9.67Contribution à lacidification 1.00 6.15 1.54atmosphériqueContribution à la formation 1.00 4.04 1.48doxydants photochimiquesContribution à leutrophisation de 1.00 1.10 1.52la surface de leauProduction de déchets solides 1.00 1.99 1.57 Meilleures performances Performances inférieures de 20 % maximum par rapport aux meilleures performances Performances inférieures d’au moins 20 % par rapport aux meilleures performances  Figure 5 : Consommation d’énergies non renouvelables 9  
  10. 10.  Concernant la consommation d’énergies non renouvelables on note que pour lesbouchons en aluminium et en plastique elle est 4 à 5 fois plus importante que pour lesbouchons de liège. Cela est dû à l’énergie nécessaire à la production des matériauxbruts. Figure 6 : Production de déchets pendant les différentes phases du processus En matière de production de déchets solides, les capsules en aluminium sont ànouveau les moins respectueuses de l’environnement puisqu’elles génèrent près dedeux fois plus de déchets solides que les bouchons de liège. 10  
  11. 11. • Produit 100% recyclableA travers le monde, de nombreuses initiatives de recyclage communautaires voient lejour. Citoyens, entreprises et institutions publiques travaillent main dans la main avec,pour motivation, le souci et le devoir de préserver un matériau 100% naturel,recyclable et bio-dégradable.De nombreux pays comme l’Espagne, l’Allemagne ou encore la Belgique, ont mis enplace des programmes de collecte de bouchons de liège.L’Australie, le Canada, la Grande Bretagne… ont impliqué les groupes de «scouts»chargés de collecter chaque année les bouchons de liège auprès des hôtels,restaurants, bars et commerces de détail. L’Australie est un très bon élève en matièrede recyclage avec ces « clean up site », espaces spécialement dédiés à la récolte debouchons de liège.Quand à l’Amérique du Nord, son engagement permet de récolter plus de 100 millionsde bouchons par an.En France également les actions de collecte de liège prennent leur essor et le GroupeCarrefour s’engage dans cette démarche.Le Portugal, principal producteur de liège, a impliqué ses municipalités qui mettent à ladisposition des citoyens des containers à des endroits stratégiques. Le Portugal est àla pointe des actions avec son usine de recyclage, ouverte en 2009, qui traite environ30 millions de bouchons par an. Les bouchons récupérés et recyclés sont utilisés pour créer de nouveaux produits, commercialisés à leur tour (matériau d’isolation ou de construction, habillement, revêtements, etc). 11  
  12. 12. Le liège est également plébiscité par les artistes et les créateursL’artiste Scott Gundersen a utilisé 9 217 bouchons de liège pour réaliser le portrait deGrace Kareki Mwemere, survivante du génocide Rwandais.  12  
  13. 13. L’atout liège,Un poids socio-économique • Le secteur du liège, un des moteurs de l’économie portugaiseL’industrie du Liège est l’un des premiers employeurs du Portugal et constitue l’un desprincipaux moteurs du dynamisme de l’économie portugaise.Le Portugal ne se contente pas d’être le premier producteur de bouchons de liège(52% de la production mondiale), le pays est également le premier exportateur avecun volume annuel qui représente près d’un milliard de dollars. Le liège est exporté à90% vers des marchés étrangers et 40% des entreprises nationales sont liées àcette activité.On estime que les forêts de chêne-liège sont à l’origine de 12 000 emplois directsliés à la fabrication de bouchons de liège. La gestion des forêts emploie 6 500personnes et des milliers d’emplois indirects dépendent de l’industrie du liège :élevage, écotourisme, restauration, etc.En résumé : - Premier producteur de bouchons de liège (52% de le production mondiale) - Premier exportateur de bouchons de liège - Liège exporté à 90 % - 40% des entreprises portugaises liées à cette activité - 12 000 emplois découlent de l’activité bouchonnière Figure 7 : Principaux produits en liège exportés (en million d’euros) 6                                                         6 Source : INE 13  
  14. 14.  Poids économique et social au niveau mondialLa filière liège mondiale en chiffres 7 - 1,245 milliards d’euros par an - 455 millions découlent de l’exploitation de la forêt - 790 millions sont générés par l’industrie - 25 000 emplois directs et 65 000 indirects liés à l’industrie de transformation                                                        7 La Vigne, juin 2010 14  
  15. 15. Depuis sa création en 1956, l’Association Portugaise du Liège (APCOR) s’impliquedans la promotion du liège, un produit 100% naturel et dont les atouts sont nombreuxque ce soit pour l’environnement ou l’économie.Ses 250 membres représentent environ 80% de la production nationale de liège et85% des exportations liées au liège.Chaque année, l’APCOR réalise des actions de promotion et de valorisation du liègevia des campagnes de publicité, des workshops, des séminaires, etc.Fin 2009, l’APCOR a mis en place une campagne de communication ambitieuse d’unedurée de 24 mois autour des atouts du bouchage liège.Consciente qu’il faut impliquer les divers acteurs de la filière viticole, lesconsommateurs et les institutions, l’APCOR participe activement à des événementsliés au vin (plus de 100 événements au niveau international depuis le début del’opération), à des événements de relation publique (16 visites sur le terrain sontprogrammées pour les mois de mai à juillet 2011) et établit de nombreuxpartenariats avec de grands groupes et des associations (WWF, Sainsbury’s, MoscowArchitect Institute, Carrefour).Le groupe met également l’accent sur la communication 2.0 avec plus de 220 000visualisations sur You tube et en assurant une présence sur les réseaux sociaux.(130 000 fans, tous sites confondus).Sur le territoire français, l’APCOR a lancé en 2010 une campagne de promotionambitieuse qui vante les mérites du bouchage liège « toujours imité, jamais égalé ».Cette campagne s’appuie sur l’étude IPSOS menée en 2010 auprès de 955 français,une étude qui a démontré la préférence des consommateurs pour le bouchage liège,synonyme de tradition, plaisir et qualité.Pour 2011, l’APCOR communique autour de trois axes : - Culture : un savoir, une tradition et un processus de qualité du bouchage liège transmis de génération en génération - Nature : le liège, 100% naturel, recyclable et biodégradable est un allié du développement durable. - Futur : l’innovation & la technologie au service de l’industrie du liège (bouchage liège, combustible, matériel d’isolation, etc) La Fédération Française des Syndicats du Liège (F.F.S.L.)   Qui sommes­nous ?   15  
  16. 16. La FFSL, présidée par Monsieur Michel Trescases, est une fédération de syndicats regroupant:   •  L’Union  des  Fabricants  de  Bouchons  de  Liège,  représentée  par  son  président Monsieur Francis Trocard.  •  La  Chambre  Syndicale  des  Bouchonniers  pour  Vins  Tranquilles,  représentée par son président Monsieur Jean‐François Lafitte.  • Le Syndicat des Bouchonniers en Champagne, représenté par sa présidente  Madame Agnès Malaussena et par Monsieur Nicolas Mensior trésorier de  la Confédération Européenne du Liège   Nos objectifs   • Représenter, Défendre et Protéger les intérêts des adhérents  • Accompagner le développement de la Filière Liège en France par l’étude, la  recherche et l’information interne et externe   Nos moyens   1‐Présence et Actions auprès des :    Administrations : Direction des Douanes, Direction des Impôts, CNAM  Organisations Professionnelles : Confédération Européenne du Liège C.E.  Liège (recherche d’une démarche commune de qualité au niveau  européen), Institut Méditerranéen du Liège I.M.L., Union des Industries du  Bois UIB (élaboration de la convention collective dont les textes régissent  l’ensemble de la profession), Interprofessions Vitivinicoles (CIVC, BIVB,  CIVB, InterRhône, …), Union des Oenologues de France, …,  Organismes de Normalisation : AFNOR, ISO, CETIE (élaboration des  normes nationales (NF) et européennes (ISO et CEN) concernant le  bouchage),    2‐Information auprès des :    Adhérents (veille sociale et réglementaire, documentation technique, …)  Utilisateurs professionnels et grand public (Charte des Bouchonniers,  conditions de mise en œuvre et de stockage, …)     Nous contacter   info@federation‐liege.fr    ℡ + 33 (0)6 13 02 02 45  16  

×