L'internet des objets

805 views

Published on

Une réflexion menée et présentée par Jérôme Caudrelier à la MRI le 1er juillet 2015

Published in: Marketing
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

L'internet des objets

  1. 1. L’INTERNET DES OBJETSjuillet 2015
  2. 2. SOMMAIRE 1/ KEZAKO 2/ CHIFFRES CLÉS 3/ ENJEUX 4/ EXEMPLES 5/ IDO ET IDÉAUX
  3. 3. KEZAKO ?
  4. 4. L’IDO EST UNE EXTENSION DU SYSTÈME DE NOMMAGE INTERNET ET TRADUIT UNE CONVERGENCE DES IDENTIFIANTS NUMÉRIQUES AU SENS OÙ IL EST POSSIBLE D’IDENTIFIER DE MANIÈRE UNIFIÉE DES ÉLÉMENTS D’INFORMATION NUMÉRIQUE ET DES ÉLÉMENTS PHYSIQUES. KEZAKO
  5. 5. Concrètement, il s’agit des milliards d’objets « intelligents » et connectés qui communiquent en permanence ou à intervalles réguliers pour transmettre à des systèmes d’information distants un état, un relevé, un statut, une consomma- tion, une alerte, un besoin, une géolocalisation, etc. SOURCES : - http://2005.jres.org/paper/70.pdf - http://www.panoptinet.com/cybersecurite-decryptee/ KEZAKO
  6. 6. LES CARACTÉRISTIQUES DE L’OBJET CONNECTÉ IDENTITÉ INTERACTIVITÉ SHADOWING SENSIBILITÉ AUTONOMIE ?
  7. 7. CHIFFRES CLÉS
  8. 8. ÉVOLUTION DU NOMBRE D’OBJETS CONNECTÉS DE 2006 À 2015 MILLIARDS 2 en 2006 MILLIARDS 15 en 2015 SOURCE : Estimation Intel
  9. 9. ESTIMATION DU NOMBRE D’OBJETS CONNECTÉS EN 2020 Nombre d’objets connectés en milliards NOMBRE D’OBJETS CONNECTÉS EN MILLIARDS 212 80505030 SOURCE : Les nouveaux eldorados de l’économie connectée (2013)
  10. 10. 26 OBJETS CONNECTÉS par être humain sur terre SOURCE : McKinsey Global Institute 2015
  11. 11. EN 2025 le poids économique de l’IOT pourrait atteindre 6 mille milliards de $ SOURCE : McKinsey Global Institute 2015 Serrure de reconnais- sance faciale et biomé- trique, capteurs de téléco- mande Suivi d’inventaire, achat de smartphone, analyse anonyme des choix des consommateurs Suivi santé portable, archivage électronique, garanties pharmaceu- tiques Analyse en temps réel des chaînes d’approvisionne- ment et équipements, Robotic machiner Voiture avec station- nement automatique, localisation GPS, suivi de rendement
  12. 12. ENJEUX
  13. 13. QUEL IMPACT POUR LES ENTREPRISES ? AMÉLIORATION DE LA RELATION CLIENT Les motivations d’achat Le niveau de satisfaction du service rendu Les déplacements du client en magasin
  14. 14. QUEL IMPACT POUR LES ENTREPRISES ? USINE DU FUTUR SMART MANUFACTURING Usine virtuelle Interconnexion logistique Maintenance prédictive
  15. 15. QUEL IMPACT DANS L’ESPACE PUBLIC ? ENERGIE & AMÉNAGEMENT URBAIN Éclairage Trafic Qualité de l’air Déchets
  16. 16. QUEL IMPACT POUR LES ENTREPRISES ? SERVICES PUBLICS (DONT SANTÉ) Prédictif Automatisé
  17. 17. QUEL IMPACT POUR L’ESPACE PRIVÉ ? DOMICILE (SMARTGRID) Sécurité Économie d’énergies Confort
  18. 18. QUEL IMPACT POUR L’ESPACE PRIVÉ ? WEREABLE Quantified self Montres Vêtements
  19. 19. QUEL IMPACT POUR L’ESPACE PRIVÉ ? VOITURES Trafic/ parking Sécurité Autonomie
  20. 20. DE LA POSSESSION DE BIENS À L’USAGE DE SERVICES Aujourd’hui, la valeur supplémentaire du service rendu grâce à la connexion peut dépasser celle fournie par l’objet non connecté. A court terme, les services additionnels qui seront plébiscités par les utilisateurs seront des vecteurs d’achat et de diffusion/distribution plus rapides via les effets des réseaux. A moyen terme, on ne paiera peut-être plus le produit mais le(s) service(s) associé(s).
  21. 21. LES PLATEFORMES OU DO YOU SPEAK BRETON ? Tout objet connecté fait partie d’une communauté. Les plateformes sont l’épine dorsale de la structuration du secteur car chargées de : gérer les échanges de données. réunir les acteurs (développeurs, fournisseurs, utilisateurs…). L’interopérabilité est le maître-mot.
  22. 22. LA DONNÉE EST LA CLEF TRACES NUMÉRIQUES OU PHYSIQUES STOCKAGE DANS LE CLOUD L’ORPAILLAGE DE L’INFORMATION MONEY, MONEY, DONNÉES
  23. 23. EXEMPLES
  24. 24. HEABLE GOBE SOURCE : http://healbe.com/us/
  25. 25. MYFOX SOURCE : http://www.getmyfox.com/fr/
  26. 26. ACTIVITÉ POP + SMART BODY ANALYZER (BALANCE) SOURCE : http://www2.withings.com/eu/fr/
  27. 27. IDO & IDÉAUX
  28. 28. « CHACUN APPARTIENT À TOUS LES AUTRES. » A. HUXLEY
  29. 29. UNE « INTELLIGENCE DE LA TECHNIQUE » ENTEND OPTIMISER, FLUIDIFIER ET SÉCURISER NOTRE QUOTIDIEN INDIVIDUEL ET COLLECTIF. MAIS À QUEL PRIX ?
  30. 30. LE BIG DATA EST LE GRAAL MARKETING DES OFFRES TOTALEMENT PERSONNALISÉES, SYNONYME D’UNE PLUS FORTE PROBABILITÉ D’ACHAT. PAR LE BIAIS DES RECOMMANDATIONS ET DES SUGGESTIONS, IL PROPOSE LA PRISE EN CHARGE DU PHÉNOMÈNE DE L’INDIVIDUALISATION. « LE BIG DATA »
  31. 31. GAFFE AUX GAFA C ‘EST AUSSI LE GLISSEMENT DU POUVOIR ÉTATIQUE VERS DES ACTEURS PRIVÉS : G A F A
  32. 32. MODÈLE MARCHAND
  33. 33. OPEN DATA
  34. 34. vz MERCI ! JÉRÔME CAUDRELIER DIRECTEUR ASSOCIÉ CASUS BELLI j.caudrelier@casusbelli.fr 02 31 46 14 14

×