Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Module 7 méthodologie incef pour une session éducative

INCEF Bukavu Powerpoint

  • Login to see the comments

  • Be the first to like this

Module 7 méthodologie incef pour une session éducative

  1. 1. Méthodologie INCEF pour une session éducative
  2. 2. Objectif : Maitriser les éléments d’une séance éducative et de la méthodologie INCEF
  3. 3. Méthodologie INCEF pour une session éducative 1.1. Choix des villages dans la zone d’intervention : Dans l’application de la méthodologie INCEF, le choix des villages est parmi les opérations à entreprendre dans une zone d’intervention quelconque, ce choix est en fonction des critères suivants : 1. Limite par rapport à l’aire protégée ; 2. Poids démographique ; 3. Nature des activités exercées par les populations notamment : Le braconnage ; Les activités de subsistances (chasse, Pêche, cueillette) ; Le commerce.
  4. 4. Dans chaque zone d’intervention, le nombre de village à sensibiliser est ceux répondant aux critères sus mentionnés et 50% de ces villages feront l’objet d’une évaluation. Dans les grands centres, les quartiers seront considères comme des villages.
  5. 5. Durée dans les villages : • La durée dans les villages et quartiers à évaluer est de: 4-5 jours • La durée dans les villages et quartiers non évaluer est de: 2-3 jours. • Les localités les plus structurées seront choisies comme base de vie des équipes d’éducation.
  6. 6. Présentation des civilités aux autorités politico - administratives : Les éducateurs doivent commencer par présenter les civilités aux autorités politico administratives et militaires de la localité concernée avant de démarrer toute mission de terrain. Selon les circonstances, il pourra être le Gouverneur, l‘Administrateur du territoire, le Chef de Secteur, le Chef de localité, le député et le notable.
  7. 7. Outils et protocole de collecte de données. 1. Choix des thèmes ou modules pour une séance éducative. Avant de lancer une mission sur terrain, les éducateurs doivent s’imprégner de la teneur du sujet à aborder ou à choisir, il peut s’agir d’un problème de santé et ou d’environnement. A cet effet, des films seront visualisés par l’ensemble des éducateurs. Apres avoir bien suivi les films un questionnaire et un carnet de réponse concerté sont établis. Ces deux éléments ainsi établis constitueront les outils de collecte de données.
  8. 8. Déroulement de la session éducative. Il existe deux types de sessions éducatives et chaque session se déroule en plusieurs étapes: • Séance éducative avec questionnaire. • Séance éducative sans questionnaire.
  9. 9. Séance éducative avec questionnaire. Elle se réalise dans les villages qui répondent aux critères suivants : • Proximité du village à l’aire protégée ; • Village circonscrit dans la zone à risque ; • Fort poids démographique ; • Nature des activités exercées par ses populations notamment : le braconnage ; la chasse de subsistance; la cueillette et commerce. Dans chaque village retenu, les populations sont scindées en focus groupes en fonction de leurs âges et sexes. Un questionnaire est soumis à une partie de chaque focus groupe sensibilisée.
  10. 10. Segmentation des populations en groupe cible Elle consiste à scindées en groupes cibles les populations des villages en fonction de l’âge et du sexe. Il s’agira des groupes des : • Enfants ; • Jeunes ; • Jeunes adultes ; • Femmes ; • Adultes/ anciens . Ces groupes cibles constitueront des échantillons représentatifs de différentes couches de la communauté villageoise.
  11. 11. Evaluation de connaissance, expérience et attitude antérieure. Apres avoir segmenté les populations en focus groupes, un examen des connaissances et expérience antérieure des participants sur les modules à aborder est nécessaire. Cette évaluation consiste à favoriser le partage des connaissances et pratiques quotidiennes sur le module abordé par les techniques participatives tout en favorisant des discussions entre les membres du focus groups, ceci permettra de collecter (3) trois types d’informations, a savoir: • Connaissances Pré et Post projection; • Anecdotes; • Reportage de carcasses.
  12. 12. Discussion et projection de films. Apres la présentation du module programmé par l’éducateur auprès des participants. L’éducateur favorise ou stimule la discussion entre les participant, sur la base de l’expérience partagée, afin de dégager les messages clés susceptible d’aider les populations à faire face au problèmes de l’environnement/ou de santé abordés.
  13. 13. Séance éducatives sans questionnaire. Elle concerne les villages qui ne répondent pas aux critères de choix sus- cités mais faisant parti de la zone d’intervention, ils feront l’objet d’une simple projection de films avec discussion.
  14. 14. Partage d’expérience, discussion et projection de films. L’éducateur favorise le partage des connaissances et pratiques sur les modules à aborder, en utilisant des techniques participatives telles que les témoignages et les pluies d’idées. Pendant cette exercice, les éducateurs doivent surveiller le matériel de projection, animer la séance, engager les débats, favoriser les discussion c’est à dire faire parler et interagir tous les participants, tout en contrôlant l’usage de la parole à savoir, empêcher le bavardage inutile et stimuler le silence.
  15. 15. Projection finale. L’éducateur fait récapituler la séance en faisant une dernière projection, en s’assurant que les populations ont bien saisi l’information et retenus les messages clés. Il demande aux participants s’ils ont des questions à poser. Si question il y a l’éducateur doit répondre aux questions qu’il maitrise sinon il se rabattra aux spécialistes à la base vie ou bien aux services concernés de la zone d’intervention.
  16. 16. Conclusion. A la fin d’une session éducative, les éducateurs doivent se rendre compte si les participants sont bien outillés pour : • Diagnostiquer et reconnaitre les problèmes débattus ; • Comprendre les causes de la situation débattue ; • Mettre en œuvre les moyens de lutte préventive.
  17. 17. Enfin, l’éducateur doit se rendre compte si la majorité des participants sont capables de récapituler les massages clés après la séance de sensibilisation.
  18. 18. PRATIQUE

×