Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Modes de peer-reviewing et modes de publication dans le contexte de la Science Ouverte

Dans le contexte de la Science Ouverte, l'Open access et l'Open Data ont ouvert la voie à différents modes de publication et différents modes de peer-reviewing. La loi pour la république numérique, le Plan S de l'Europe, la multiplication des signatures de DORA, la prise de conscience autour de l'Intégrité scientifique... sont également des d'élements qui font bouger les pratiques de publication.
Des célèbres "revues prédatrices" qui ont dévoyé le modèle GOLD-APC (Auteur-Payeur) au "registered reports" qui limite les biais de la "publication positive", en passant par les "data paper" ou le "PCI process", il existe une multitude de voies de publication et d'évaluation par les pairs.

Ce stage a pour objectif d'appréhender les différents formes de publication et les différents de type de d'évaluation par les pairs associés afin de diffuser ses résultats scientifiques de manière raisonnée et en cohérence avec les évolutions au sein de la commauté scientifique.

  • Login to see the comments

  • Be the first to like this

Modes de peer-reviewing et modes de publication dans le contexte de la Science Ouverte

  1. 1. « modes de peer-reviewing et modes de publication » Fev 2019 Gabriel Gallezot
  2. 2. Evaluation pour la publication… Evaluation qualitative : traditionnellement a priori, le peer reviewing, … •Auto-évaluation •Collègues de labo (évaluation) •Direction de N° (guest éditor) ou d’ouvrage (sélection/évaluation) •Comité de rédaction (sélection) •Comité scientifique (évaluation) •Editeur (évaluation/correction) •Lecteur (évaluation)
  3. 3. … Publication pour l’évaluation Evaluation quantitative : a posteriori, la bibliométrie et autres métriques •À l’origine : Garfield et le Science Citation Index (SCI, 1961) de l’Institute for Scientific Information (ISI), puis JCR (1975) •Des référentiels : Wos OST, ERIH, JQL, listes HCeRES, Scopus, …des bases (JournalBase), des listes… •Des mesures : Impact Factor, Classement de Shanghai, H index, Eigen Factor, Leiden Facteurs, indicateurs OST,... •Des évaluations : HCERES, CNU, Université, … Et … d’autres formes d’évaluation et de mesures Altmetrics,F1000, Citeseer, Citebase, scholar
  4. 4. ●c’est dans cette « dialectique » de l’évaluation amont / évaluation aval que se joue une partie de la question de l’intégrité scientifique ●Qualité des résultats publiés (?), passer le crible du « peer-reviewing » (?) pour être publier dans une « bonne revue » (?) et ainsi « créditer » son indice de citation (?) pour obtenir des financement (?), faire avancer sa carrière (?) => notions étroitement liées d’intégrité Sc. / évaluation / publication
  5. 5. Intégrité scientifique « L’intégrité scientifique est la conduite intègre et honnête qui doit présider à toute recherche. » […] « La qualité et la fiabilité de la production scientifique dépendent d’elle » […] « Comment alors supporter la course à la « valorisation », au financement et à la publication, sachant l’importance donnée à la liste des publications – qui se doivent d’être dans des journaux à haut facteur d’impact – pour la plupart des jurys ? Et comment ne pas reconnaître qu’aujourd‘hui, les conditions de l’exercice de la recherche se sont considérablement durcies dans un environnement de concurrence mondialisée ? » (Corvol, 2016) - Faudres : FFP = Fabrication, Falsification, Plagiat - Méconduites scientifiques : FFP + pratiques questionnables de recherche (PQR) + conflits d’intérêt + signatures des publi ●Délégué intégrité sc. dans les Ets de Recherche ●En 2015 charte « déontologie » signée par la CPU et 7 Ets de recherche (ratifiée oct 2018) ●Rapport Corvol juin 2016 : « le respect de l’intégrité scientifique relève d’une responsabilité à la fois individuelle et collective en terme d’exemplarité de l’ensemble de la communauté scientifique. » ●Mars 2017 l’OFIS (Office français de l’intégrité scientifique) au sein du Hcéres
  6. 6. La fraude « annoncée » de plus en plus importe : Fang, Ferric C., R. Grant Steen, et Arturo Casadevall. 2012. « Misconduct accounts for the majority of retracted scientific publications ». Proceedings of the National Academy of Sciences. Et Pierre Barthélémy, « passeurdesciences » http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/10/03/la-fraude-scientifique-est-plus- repandue-recherche/ " l'augmentation des rétractions et des manquements à l'éthique peut résulter, au moins en partie, du système de la science au résultat, basé sur la logique économique de la prime au vainqueur, qui confère au premier des récompenses disproportionnées, sous la forme de subventions, de postes et de prix, à une période où le financement de la recherche se restreint ".
  7. 7. Fonctionnement des revues 7 •Deux fonctions : editor et publisher –Editeur scientifique = gère le contenu scientifique –Editeur commercial = s ’occupe de •la production •le marketing •la diffusion •Les contrats avec les auteurs •Le comité de rédaction •Le comité scientifique •Evaluation par les pairs Source : M.Lefebvre / M. Bertin – Urfist Toulouse
  8. 8. Un système d’évaluation par rapporteurs 8 Limites de ce système –Rapporteurs pas toujours spécialistes –pénurie de reviewers –anonymat difficile à respecter –longueur de la procédure –dimension subjective de la procédure –anonymat favorise désengagement –évaluation ¹ vérification –plagiat –Copinage –… => alors quel « peer reviewing » ? Source : M.Lefebvre / M. Bertin – Urfist Toulouse
  9. 9. Penser au contexte actuel : l’Open Science / Science Ouverte et publicisation
  10. 10. FAIR ou pourquoi et comment « entreposer » mes données ?
  11. 11. Source : Note d’orienta,on proposée par le Collège « Europe et interna,onal » du Coso. SPSO du 23 janvier 2019. Rédac,on : David Aymonin ; Isabelle Mauger Perez et les membres du Collège Europe et interna,onal. 17/01/2019
  12. 12. DORA (Declaration On Research Assessment) et Manifeste de Leiden Faire évoluer l’évaluation ! https://sfdora.org/read/fr/ DORA (2012) : - la nécessité de mettre un terme à l’utilisation d’indicateurs basés sur les revues, c - celle d’évaluer la recherche sur sa valeur intrinsèque plutôt qu’en fonction de la rev - celle encore d’exploiter au mieux les possibilités offertes par la publication en ligne 10 principes de Leiden (2015) : http://www.leidenmanifesto.org/translations.html
  13. 13. DORA et Manifeste de leiden Faire évoluer l’évaluation ! Ne plus faire du « JIF chaising » et utiliser la bibliome Source : JNSO2018
  14. 14. Source : BJSM Online First, published on November 17, 2017 as 10.1136/bjsports-2017-098367 Publicisation From « Publish or Perish » to « Visible or Vanish » + INC : ORCID, ...
  15. 15. ●Différences AO / RLA : Green / Gold / diamond et et le « Plan S » (dia suivante) ●Incise : Gold APC et éditeur prédateur : https://predatoryjournals.com/journals/ ●Pré-print, post-print ●OAI-PMH / google scholar / SciHub ? ●Voir aussi DOAB : https://www.doabooks.org/ ●Loi sur la République Numérique (dias suivantes)
  16. 16. 9 voies de l’OA, conformes (?) au Plan S. green, gold apc, diamond https://101innovations.wordpress.com/2018/11/30/nine-routes-towards-plan-s-compliance/
  17. 17. Plan S https://www.coalition-s.org/10-principles/ Structuré autour de 10 principes applicables d'ici 2020 pour la recherche financée par des subventions publiques 1. les auteurs conservent le droit d'auteur sur leurs publications, qui doivent être publiés sous une licence libre de droits telles que Creative Commons; 2. les membres de la coalition établissent des critères et prérequis solides pour déterminer la conformité du libre accès des revues et des plate- formes ;
  18. 18. Déclaration commune franco- allemande à Berlin 14 ●[...] compte tenu de la situation actuelle de l'édition scientifique et des perspectives ouvertes par la publication de Plan S, il nous semblerait raisonnable de proposer, à moyen terme, un soutien formel et financier à la coexistence de trois modes de publication en parties à peu près égales: ●1. la diffusion des écrits scientifiques, dès leur publication, en accès libre dans une archive ouverte, permanente et reconnue par les
  19. 19. la loi sur la République Numérique
  20. 20. La loi est promulguée le 7 octobre 2016. Elle favorise l’ouverture et la circulation des données et du savoir et à garantir un environnement numérique accessible aux citoyens et respectueux de la vie privée des internautes. L’article 30 vise à renforcer le droit des chercheurs à diffuser librement leurs travaux scientifiques majoritairement financées par des fonds publics. L’enjeu est de garantir l’accès de tous à la production scientifique en respectant – si nécessaire – des délais d’embargo fixés en cohérence avec les recommandations de l’Union européenne (programme-cadre de recherche H2020) Les objectifs de la loi pour une République numérique Source : I. Gras & P. Mouron, AMU
  21. 21. Différents modes de publication, différents modes de « peer review », à la recherche de la qualité ou de changement de l’écosysteme de la recherche : Des exemples pour mieux comprendre
  22. 22. « registered reports » « An analysis now suggests that registering and peer-reviewing stu Source : https://www.nature.com/articles/d41586-018-07118-1 164 revues acceptent actuellement (fev 2019) les « registered report » : https://cos.io/rr/
  23. 23. Publier les recherches infructueuses ●De manière connexe Emergent Scientist (EmSci) , une revue orienté étudiants propose de publier également les hypothèses non fructueuses. ●Aspect formation à la recherche intègre par l’exercice de la publication ●Appréhender le modèle de reviewing (les étudiants peuvent être auteurs et rapporteurs) Quelques exemples (suite)
  24. 24. Quelques exemples (suite) ●Les éditeurs prédateurs, dérive du Gold APC : : https://predatoryjournals.com/journals/ ● ●Megarevues : http://openaccess.inist.fr/?Les- megarevues (ie ; PlosOne & PeerJ) – Diffusion en ligne uniquement – Mutidisciplinaires – Mode d’évaluation différents (allégé, post peer review, …) – Délais de publication rapide
  25. 25. ●Open peer reviewing (experience Vertigo), avec plugin hypothes.is expérimentation de La revue Vertigo (revues.org) à Open peer review. Exemple sur un article publié : http://vertigo.hypotheses.org/1924. Voir OPRISM (Open Peer Review facilitation through Social Media) , un modèle pour d’autres revues en Open peer review sur OpenEdition ●Pubpeer et RetractionWatch, des sites dédiés à la traque du retrait d’articles (qualité peer reviewing vs. qualité du post open peer reviewing) Quelques exemples (suite)
  26. 26. Retraction index (en relation avec Retractionwatch et Pubpeer) Fang, Ferric C., et Arturo Casadevall. 2011. « Retracted Science and the Retraction Index ». Infection and Immunity 79(10): 3855-3859. Correlation entre L'IF et le retraction index
  27. 27. ●Epi-revues (cf. EpiScience, du CCSD) https://www.episciences.org/ Modèle à associer à PCI par exemple « third-party » peer review (dia suivante) ●Data paper / data journal : https://coop-ist.cirad.fr/aide-a-la- publication/rediger/data-paper/5-liens-utiles-exemples-et-guides Quelques exemples (suite)
  28. 28. PCI https://peercommunityin.org/ déconnecter l’évaluation de l’article de sa publication Favoriser le Green et réduire la valeur ajoutée des revu Parfaitement compatible avec les Epi-revues
  29. 29. ●Publons : valoriser son travail de Peer reviewing (interfaçage Orcid, mais attention racheter par Clarivate en 2017 ) https://publons.com/ Quelques exemples (suite)
  30. 30. En guise de conclusion : Entre dispositif hypertélique et slow science ●Une chaîne de dispositifs socio-techniques dont l’utilisateur ne peut se libérer. ●Retrouver le temps de la recherche ●Pour éviter un cycle absurde ? des logiciels « d’écriture » d’articles (ex. SCIgen) et des outils informatique (cf. IA ou autres) à la place des reviewers :https://pdos.csail.mit.edu/archive/scigen/ et https://retractionwatch.com/2016/09/02/weve-seen-computer-generated-fake-papers-get-published- now-we-have-computer-generated-fake-peer-reviews/ - penser qualité, fiabilité (intégrité) et non

×