Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Estimation de l'ecart de production et inflation dans la CEMAC

496 views

Published on

Présentation effectuée à l'Université de Dschang dans le cadre du séminaire doctoral de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FSEG).

Published in: Economy & Finance
  • Be the first to comment

Estimation de l'ecart de production et inflation dans la CEMAC

  1. 1. Banque des Etats de l’Afrique Centrale ESTIMATIONDEL’ECARTDEPRODUCTIONETINFLATION DANSLACEMAC Leo Spencer KEUNGNE KOUOTANG Evrard Ulrich MOUNKALA Nafé DABA
  2. 2. Plan I. Introduction II. Importance de l’écart de production pour la conduite des politiques économiques III. Revue des techniques de l’estimation de l’output gap IV. Données et estimations empiriques de l’écart de production V. Conclusion Direction de la Recherche 2
  3. 3. Introduction • L’output gap est la différence relative entre la production effectivement observée dans une économie et sa production potentielle au cours d’une période donnée. • La production potentielle désigne le niveau maximal de production qu’atteindrait l’économie lorsqu’elle fonctionne de façon efficiente. • Ecart de production non nul correspond à une utilisation inefficiente des ressources (force de travail, équipements, savoir-faire organisationnel et technologique). DirectiondelaRecherche 3
  4. 4. Introduction(suite) • Un écart de production négatif traduit l’existence de ressources oisives dans l’économie; • Un écart positif signifie que l’économie surutilise ses capacités de production, source des tensions inflationnistes; • La BEAC a pour objectif final d’assurer la stabilité monétaire qui se décline en deux volets: un volet interne et un volet externe. DirectiondelaRecherche 4
  5. 5. Introduction (suite 2) • Volet interne: stabilité des prix à moyen terme Indicateur suivi: évolution du taux d’inflation, calculé comme la variation en moyenne annuelle de l’indice mensuel des prix à la consommation des ménages. • Volet externe: assurer un taux de couverture suffisant de ses engagements à vue par ses avoirs extérieurs. • L’écart de production, encore appelé output gap, est couramment utilisé par les banques centrales comme facteur explicatif de la dynamique de l’inflation et comme indicateur de la positon de l’économie dans le cycle. DirectiondelaRecherche 5
  6. 6. Introduction(suiteetfin) • Objectif de l’étude: proposer des estimations de l’écart de production et de l’inflation des Etats membres de la CEMAC. • Permettre à la BEAC de disposer d’un indicateur avancé pour le suivi de l’activité économique. DirectiondelaRecherche 6
  7. 7. Importancedel’écartdeproductionpourlaconduitedes politiqueséconomiques • Le concept de production potentielle a été introduit par Okun (1962), qui l’assimile au niveau de production qu’une économie est capable d’atteindre sans induire des tensions inflationnistes. • La relation entre l’inflation et l’output gap a été formalisée par Calvo (1983) dans le cadre du modèle néoclassique avec prise en compte de rigidités réelles et nominales, à travers la courbe de Phillips forward looking. • La courbe de Phillips néo-keynésienne (NKPC) s’est imposée comme le cadre théorique dans lequel l’output gap est l’un des déterminants majeurs de l’inflation. DirectiondelaRecherche 7
  8. 8. Importancedel’écartdeproductionpourlaconduitedes politiqueséconomiques(2) • D’un point de vue empirique, Baghli & Fraisse (2002) observent, sur les données françaises que les indicateurs d’écart de production améliorent sensiblement la prévision de l’inflation hors énergie en France. • En revanche, sur données trimestrielles des Etats-Unis, Orphanides & Van Norden (2005) constatent que les indicateurs de l’écart de production n’y améliorent pas les prévisions de l’inflation. • L’écart de production intervient également dans différents types de problématiques économiques où il joue un rôle majeur: la courbe IS intertemporelle dans le modèle canonique de la Nouvelle Synthèse est une autre relation économique mettant aux prises l’output gap et le taux d’inflation, et utilisant l’inflation comme déterminant de l’output gap. DirectiondelaRecherche 8
  9. 9. Importancedel’écartdeproductionpourlaconduitedes politiqueséconomiques(3) • Du point de vue des finances publiques, la mesure de l’output gap permet de distinguer les éléments permanents ou structurels de ceux qui seraient purement transitoires. Il peut ainsi aider à calculer le solde structurel étant donné qu’il permettrait l’identification des composantes cycliques du budget (Giorno & al 1995). • L’output gap joue également un rôle majeur dans l’analyse des cycles de croissance dans laquelle il permet la détermination des dates de retournement des cycles et, partant, la longueur de ceux-ci. • Dans ce schéma, les pics et les creux correspondent aux maxima et minima respectifs atteints par l’output gap. La décomposition de la production en composantes tendancielle (PIB potentiel) et cyclique (output gap) fournit une information utile dans l’appréciation du caractère prédictif avancé, coïncident ou retardé, de l’output gap dans la prévision du cycle économique (Bonnet & al. 1995) DirectiondelaRecherche 9
  10. 10. Importancedel’écartdeproductionpourlaconduitedes politiqueséconomiques(4) • Enfin, l’output gap est utilisé dans le pilotage du taux d’intérêt de la banque centrale, où on fait un arbitrage entre la stabilisation de l’inflation et celle des fluctuations de l’activité via une optimisation d’une fonction de perte des autorités monétaires ou du choix d’une règle ad hoc de politique monétaire. • Cependant, la mesure de l’output gap soulève des difficultés techniques, car elle repose sur des méthodes d’extraction de signal pour déterminer la production potentielle, qui au demeurant, est inobservable. • Dès lors, l’output gap est également une variable inobservable, ce qui rend difficile l’appréciation de son adéquation aux phénomènes économiques dont il est sensé rendre compte. DirectiondelaRecherche 10
  11. 11. Revuedestechniquesdel’estimationdel’outputgap • Les techniques d’estimation de l’output gap sont regroupées en trois grandes famille: • Les filtres statistiques: filtre de Hodrick-Prescott (HP), filtre de la bande-passante de King-Baxter (KB), filtre de Kalman (KF), décomposition de Beveridge-Nelson. Ils ont aisément être implémentables et ne nécessitent que la série du PIB réel pour leur mise en œuvre; • Les techniques semi-structurelles: inspirées de la théorie économique, elles consistent à décomposer la série du PIB réel en utilisant avec celle-ci, d’autres variables macroéconomiques (filtres multivariés, VAR structurel…); DirectiondelaRecherche 11
  12. 12. Revuedestechniquesdel’estimationdel’outputgap(2) • Les approches structurelles: nécessitent une grande masse de données, mais surtout une formalisation théorique sous- jacente de l’économie analysée (modèles DSGE, modèles à fonction de production…); • Compte tenu des données pertinentes disponibles sur les économies de la CEMAC, trois techniques d’extraction du signal sont retenues pour décomposer le PIB réel en ses deux composantes permanente et cyclique: le filtre HP univarié, un modèle linéaire à composantes inobservables; un modèle VAR structurel. DirectiondelaRecherche 12
  13. 13. Revuedestechniquesdel’estimationdel’outputgap(3) • Filtre HP: technique de lissage qui identifie la tendance d’une série par la minimisation de sa valeur et de sa tendance 𝑀𝑖𝑛 𝑌𝑡 ∗ 𝑡=1 𝑇 𝑌𝑡 − 𝑌𝑡 ∗ 2 + 𝜆 𝑡=2 𝑇−1 𝑌𝑡+1 − 𝑌𝑡 − 𝑌𝑡 − 𝑌𝑡−1 2 • Modèle à composante inobservable: technique d’estimation des variables inobservables à partir de l’information contenue dans d’autres séries observables 𝑦𝑡 = 𝑦𝑡 ∗ + 𝑔𝑎𝑝𝑡 𝑦𝑡 ∗ = 𝑦𝑡−1 ∗ + 𝜀𝑡 𝑦∗ 𝑔𝑎𝑝𝑡 = 𝛼 × 𝑔𝑎𝑝𝑡−1 + 𝜀𝑡 𝑔𝑎𝑝 𝜋 𝑡 = 𝛽 × 𝜋 𝑡−1 + 𝛾 × 𝑔𝑎𝑝𝑡 + 𝜀𝑡 𝜋 DirectiondelaRecherche 13
  14. 14. Revuedestechniquesdel’estimationdel’outputgap(4) • VAR structurel: identifie la production potentielle à la capacité d’offre de l’économie et l’écart de production aux chocs de demande. • Dans notre approche, le VAR modélise la dynamique de la variation du logarithme du PIB réel et celle de l’IPC: Δ𝑦𝑡 Δ𝑝𝑡 = 𝑖=1 𝑝 𝐴𝑖 Δ𝑦𝑡−𝑖 Δ𝑝𝑡−𝑖 + 𝑄 ε 𝑡 𝑠 ε 𝑡 𝑑 DirectiondelaRecherche 14
  15. 15. Données et estimations empiriques de l’écart de production • Séries de données utilisées: fréquence trimestrielle (données CEMAC et données pays) le PIB réel; les séries de l’indice des prix à la consommation; le taux d’inflation calculé comme la variation de l’indice des prix à la consommation en moyenne annuelle. • Les données annuelles du PIB sont trimestrialisées par la méthode du maximum de vraissemblance de Chow Lin et en utilisant les séries d’avoirs extérieurs nets des Etats à la BEAC comme variable d’étalonnage. DirectiondelaRecherche 15
  16. 16. AvoirsextérieursnetsetPIBàprixconstantsdanslaCEMACde 2000à2014 DirectiondelaRecherche 16
  17. 17. Evolutiondesindicateursd’écartdeproductiondelaCEMACsurla période2008T1-2014T4 DirectiondelaRecherche 17
  18. 18. Evolutiondesindicateursd’écartdeproductiondespaysdela CEMACsurlapériode2008T1-2014T4 DirectiondelaRecherche 18
  19. 19. Corrélationentreestimationdesécartsdeproductiondansla CEMAC PAYS Série Ecart-HP Ecart-MCI Ecart-VAR CEMAC Ecart-HP 1 0,78 -0,20 Ecart-MCI 0,78 1 -0,20 Ecart-VAR -0,20 -0,20 1 Cameroun Ecart-HP 1 0,95 0,21 Ecart-MCI 0,95 1 0,20 Ecart-VAR 0,21 0,20 1 RCA Ecart-HP 1 0,96 0,00 Ecart-MCI 0,96 1 0,04 Ecart-VAR 0,00 0,04 1 Congo Ecart-HP 1 0,91 0,11 Ecart-MCI 0,91 1 0,18 Ecart-VAR 0,11 0,18 1 Gabon Ecart-HP 1 0,93 0,22 Ecart-MCI 0,93 1 0,19 Ecart-VAR 0,22 0,19 1 Guinée Equatoriale Ecart-HP 1 0,96 0,26 Ecart-MCI 0,96 1 0,33 Ecart-VAR 0,26 0,33 1 Tchad Ecart-HP 1 0,96 0,00 Ecart-MCI 0,96 1 0,04 Ecart-VAR 0,00 0,04 1 DirectiondelaRecherche 19
  20. 20. Ecartsdeproductionetinflationavancéedequatretrimestresdansla CEMACde2008T1-2013T4 DirectiondelaRecherche 20
  21. 21. Conclusion • Les résultats obtenus suggèrent une forte corrélation entre les estimations d’écart de production calculées avec le filtre HP et celles issues du modèle à composantes inobservées postulé. • Les séries d’écart de production estimées avec le filtre HP présentent des comouvements avec les séries d’inflation avancées de quatre trimestres dans la CEMAC, au Congo, au Gabon, en RCA et au Tchad. • Les comouvements entre écart de production et inflation avancée suggèreraient que certains indicateurs d’écart de production pourraient contenir de l’information susceptible d’améliorer la prévision de l’inflation. Toutefois, des études (Stock et Watson, 1999) montrent qu’une telle intuition devrait être étayée par des études plus approfondies. DirectiondelaRecherche 21
  22. 22. Merci pour votre aimable attention DirectiondelaRecherche 22

×