Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

eCall 2018 vision IMA

La réglementation européenne impose le déploiement des systèmes eCall dans les nouveaux types de véhicules à partir de 2018.
2017 sera l'année de la mise en place des organisations PSAP eCall en Europe.
Le groupe IMA , Inter Mutuelles Assistance a développé depuis 2003 un savoir faire important dans le traitement des appels d'urgence eCall pour les constructeurs et les assureurs.
Antoine Trarieux , Directeur en charge des Services Connectés automobile présente les choix effectué par la France et propose sa vision du jeu des acteurs autour du développement des services connectés.

  • Login to see the comments

eCall 2018 vision IMA

  1. 1. eCall 2018, vision IMA : Quel modèle d’affaires pour le développement des services connectés ? Déjeuner débat janvier 2017
  2. 2. 2 “… all Europe’s mobile citizens should have access to location determination of emergency calls on the 112 number, with multilingual assistance and a full range of emergency services, … “ * COMMISSION OF THE EUROPEAN COMMUNITIES - COM(2001) 370 final -White paper European transport policy for 2010 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ?
  3. 3. 3 Sommaire  Contexte réglementaire  Position des acteurs et nouvelles coopérations  Des services connectés vers un accompagnement de la mobilité sécurisée  IMA vers une mobilité sécurisée pour tous 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ? eCall 2018 : Quel modèle d’affaires pour le développement des services connectés ?
  4. 4. 4 Sommaire  Contexte réglementaire •L’aboutissement d’un long processus •eCall112 & TPS : Deux standards « d’égale dignité » ! •Un Accélérateur de l’innovation oui mais … à quel rythme ? •Un enjeu au-delà de la sécurité routière  Position des acteurs et nouvelles coopérations  Des services connectés vers un accompagnement de la mobilité sécurisée  IMA vers une mobilité sécurisée pour tous 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ? eCall 2018 : Quel modèle d’affaires pour le développement des services connectés ?
  5. 5. 5 Rappel du contexte réglementaire L’aboutissement d’un long débat réglementaire et normatif 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ? CEN EN 15722 MSD EN 16062 HLAP EN 16072 PE eCall EN 16102 TPS eCall 2 standards PE eCall TPS eCall La définition des standards Décision 585/2014 UE du Parlement et du Conseil Un déploiement Obligatoire en Europe Un eCall paneuropéen Directive européenne UE 2010 /40 Règlement UE 2015/758 Réception par type des véhicules Pas d’extension au delà des nouveaux types Obligation OEM & coexistence TPS & eCall Action prioritaire Mais non obligatoire Déploiement obligatoire à partir de 2018 Mise à niveau des standards CEN et des tests de conformité EN 16454 2015 … Préparer la 2ème génération eCall sur LTE NG112 Révision des normes + vers eCall sur LTE
  6. 6. 6 Deux standards « d’égale dignité » ! eCall « public » ou eCall « privé » : l’UE laisse jouer la concurrence Une règle : le 112eCall doit être toujours disponible au libre choix du consommateur !  112 eCall  TPS eCall 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ?
  7. 7. 7 Déploiement de l’eCall112 : La conclusion du débat réglementaire - Obligation : eCall 112 à partir du 31 mars 2018 dans les nouveaux types de véhicules légers (M1 N1) - Obligation : Des plateformes de réception des appels déployées avant le 1er octobre 2017 pour traiter l’ensemble des appels eCall qu’ils soient liés à un déclenchement automatique (capteurs de choc) ou manuel (action du conducteur ou d’un passager) - Possibilité de déléguer cette mission de réception et filtrage des eCall 112 à des partenaires privés - 3 modèles possibles d’organisation  112 eCall 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ?
  8. 8. 8 Quelle situation pour le eCall TPS ?  TPS 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ? La conclusion du débat réglementaire - La décision 2015 /758 UE Art 5 autorise les constructeurs à continuer de déployer leurs systèmes TPS - 3 conditions : - Boîtier « IVS » devant permettre les deux protocoles TPSeCall et 112 eCall (1 seul canal actif à la fois) - « Opt in » du client avec possibilité de revenir « à tout moment » vers une solution eCall 112 - La chaine de service (de l’IVS au traitement des alertes) doit être conforme au standard EN 16102 Le standard TPS eCall autorise le constructeur à apporter d’autres services à valeur ajoutée que le eCall sous réserve du consentement du consommateur. Une position favorable pour les acteurs eCall historiques !
  9. 9. 9 eCall : Accélérateur de l’innovation, oui mais … à quel rythme Hypothèses de progressions des équipements eCall sur Véhicules légers – Marché FR . Postulats :  Une croissance linéaire du TPS dans cette période  Un eCall 112 seul sur les véhicules soumis à obligation 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ? 0 2 000 000 4 000 000 6 000 000 8 000 000 10 000 000 12 000 000 14 000 000 16 000 000 18 000 000 20 000 000 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026 Parc TPS eCall Parc 112eCall Parc global Année 3 parc eCall 112 supérieur au parc TPS eCall 112 Homologation nouveaux types VL Année 8 : Un VL sur deux équipé eCall Fin 2016 2% du parc VL équipé d’un eCall TPS Incertitudes ?  Effet de communication autour du eCall en 2018 qui peut profiter aux eCall « privés »  Maintien des eCall Privés sur les segments Premiums ou chez les constructeurs Premiums au delà de 2018  Emergence d’offres secondes montes …
  10. 10. 102017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ?  Le déploiement obligatoire d’un appel d’urgence pan-européen impacte, au delà des secours, la relation entre l’automobiliste , le monde de l’assistance et celui de la réparation automobile eCall un impact au-delà de la sécurité routière  Si dans deux cas sur trois le déclenchement d’un airbag ne se traduit pas par un besoin de secours , il correspond dans 100 % des cas à un besoin d’assistance …
  11. 11. 11 Sommaire  Contexte réglementaire  Position des acteurs et nouvelles coopérations •Quels choix pour les constructeurs •Quelle position pour les assureurs •Quelles options pour les Etats membres •Le rôle des assisteurs  Des services connectés vers un accompagnement de la mobilité sécurisée  IMA vers une mobilité sécurisée pour tous 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ? eCall 2018 : Quel modèle d’affaires pour le développement des services connectés ?
  12. 12. 12 eCall TPS ou 112 : Quels choix pour les constructeurs Un développement récent des offres eCall TPS chez les constructeurs européens ainsi que GM BMW : revendique 100 % de ses ventes VL équipés d’un dispositif eCall … PSA : Un boitier TPS en option à l’achat et garanti pour la durée de vie du véhicule … Les prises de positions des constructeurs asiatiques sont attendues en 2017 (eCall TPS ou solutions en retrofit ?)  Situation janvier 2017  Des acteurs Pionniers  Des solutions « non eCall » 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ? 2018 : Quelle offre de services eCall aux futurs clients lors de l’achat d’un VN hors nouveaux types ? 2017 sera l’année des prises de position pour l’ensemble des acteurs . En 2011 eCall représentait 1% du parc VL en Europe . En 2016 le taux d’équipement était de 2 % Source ACEA & IMA
  13. 13. 13 Quelle position pour les assureurs ? eCall rejoint les défis du véhicule intelligent et connecté pour les assureurs.  Un modèle « conventionnel » performant mais confronté à des évolutions rapides : •Nouveaux usages de mobilité et de consommation •Impact des « véhicules autonomes» (VDTPC) sur la sinistralité et les responsabilités •Accès aux données statiques et dynamiques liées au véhicule et à sa conduite  Une forte présence dans les expérimentations liées à la connectivité seconde monte (box, dongles) • Le coût moyen de l’assurance en France (un des plus bas d’Europe) rend le modèle économique délicat. • Par ailleurs l’acceptabilité de la solution rend nécessaire l’apport de services « visibles » par le client  eCall, par son caractère obligatoire, représente un enjeu important dans la relation client dans un moment clé de la vie du contrat... • Entre 2013 et 2015, la FFA a soutenu les propositions des assisteurs français sur le eCall . • Les assureurs allemands (GDV) ont lancé en 2016 leur propre projet d’appel d’urgence 2nde monte • En Italie les données de reconstruction d’accident à partir d’une « box » télématique sont reconnues comme preuve par les tribunaux 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ? Adaptation … via des partenariats avec d’autres acteurs de la mobilité Respect du libre choix du consommateur. En 2016 : L’assurance connectée a représenté 7M de polices en Europe et 14M dans le monde Source Ptolemus
  14. 14. 14 Quels choix pour les états membre ? « Au plus tard le 1er octobre 2017 les Etats membres déploient sur leur territoire l’infrastructure des PSAP eCall requise aux fins de la bonne réception et du traitement de tous les appels eCall .. » Décision UE 585/2014 Art 1 3 choix d’Organisation retenus  Faire évoluer les Services de secours (PSAP) pour recevoir le eCall 112 » Allemagne (250 PSAP équipés – compétence des Lander) » Espagne (17 centres 112 interconnectés – compétence des communautés autonomes)  Créer un PSAP eCall national dédié aux appels eCall distinct des centres 112 » Roumanie » République Tchèque  Déléguer la fonction de PSAP eCall à un organisme privé national certifié » Royaume-Uni (BT idem 999) » France (SNSA assisteurs) 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ? Malgré les projets européens destinés à accélérer sa mise en place ; il reste vraisemblable que certains états devront négocier un délai complémentaire avec la commission...
  15. 15. 15 Une démarche cohérente des assureurs Pourquoi les assisteurs comme eCall PSAP en France ? Conformité avec les règlements européens Partage du constat que eCall 112 porte plus de demandes d’assistance que d’urgence Légitimité des assisteurs dans le eCall et légitimité du SNSA pour représenter l’assistance en France Respect de la doctrine et de l’organisation des secours… 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ? * Sources SNSA 2014 Le respect du libre choix du consommateur Un meilleur service pour l’usager avec la possibilité d’être orienté si nécessaire vers son assisteur Une position de place qui témoigne de l’intérêt de nouvelles coopérations y compris public- privé
  16. 16. 16 Sommaire  Contexte réglementaire  Position des acteurs et nouvelles coopérations  Des services connectés vers un accompagnement de la mobilité sécurisée  IMA vers une mobilité sécurisée pour tous 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ? eCall 2018 : Quel modèle d’affaires pour le développement des services connectés ?
  17. 17. 17 D’une expertise de l’incident vers un accompagnement de la mobilité Conviction N° 1 : Apporter de la fluidité dans les parcours clients 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ?  L’assistance de demain ? une promesse d’accompagnement avant, pendant et après l’incident !  L’expérience client sera un enjeu majeur de création de valeur par les services connectés. L’assisteur dispose à cet effet d’un capital fort d’expertise et de sympathie.  La relation client devra être basée sur des règles claires de fonctionnement et sur le respect de l’autodétermination informationnelle du consommateur.
  18. 18. 18 D’une expertise de l’incident vers un accompagnement de la mobilité Conviction N° 2 : Des formes nouvelles de coopération entre acteurs 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ?  L’assistance de bout en bout implique de nouvelles formes de coopération entre les producteurs de données , les acteurs du service et l’environnement de la distribution et de la réparation automobile.  De nouvelles attitudes de consommation cf « le bon goût du gratuit !» nous interrogent et impliqueront la recherche de nouveaux modèles de financement …  L’humain restera au cœur de nos métiers y compris dans la dimension sociale et sociétale de nos entreprises.
  19. 19. 19 D’une expertise de l’incident vers un accompagnement de la mobilité Conviction N° 3 : S’intéresser à la douleur du véhicule 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ?  Anticiper la rupture d’un parcours de mobilité c’est s’intéresser à la douleur du véhicule !  L’eCall aujourd’hui ou les signaux faibles générés par les véhicules demain permettront de capter l’incident avant qu’il ne devienne une douleur client et apporter une réponse pro active !  Pour IMA l’assistance va évoluer naturellement vers l’avant panne pour initier des parcours client « sans couture » dans toutes les situations de mobilité
  20. 20. 20 Sommaire  Contexte réglementaire  Position des acteurs et nouvelles coopérations  Des services connectés vers un accompagnement de la mobilité sécurisée  IMA vers une mobilité sécurisée pour tous 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ? eCall 2018 : Quel modèle d’affaires pour le développement des services connectés ?
  21. 21. 21 Expérience (Périmètre Europe 2016) • 2M d’assistance routières • 70 000 appels d’urgence “eCall” • Un taux de disponibilité de 99,9% de nos plateformes télématiques 1998 2003 20162008 2012 201820131998 2014 STANDARDS Coopération avec les pouvoirs publics Le Groupe IMA : 20 ans d’innovation dans les services connectés 2009 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ?
  22. 22. 222017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ?  Un besoin nouveau de coopération et d’interopérabilité entre acteurs publics et privés ! eCall un impact au-delà de la sécurité routière En 2015 IMA ouvre le premier lien en mode data avec les service de secours En 2016 IMA lance AGA et devient interopérable avec 100% des PC sur les autoroutes à péage en France !
  23. 23. 23  Anticiper l’évolution de l’assistance ‐ Gestion d’alerte  Accompagnement  « Monitoring »  Réinventer nos métiers ‐ Des offres de services couvrant l’ensemble de la chaîne de mobilité  Initier des coopérations ‐ KPIs Clarté des relations – « Privacy by design» - Interopérabilité temps réel  Permettre l’émergence de nouveaux modèles d’affaires ‐ Partage des revenus – Création de valeur – Financements partagés ‐ Maintenir l’humain au cœur de notre chaine de valeur ! •IMA Vers la garantie d’une mobilité intelligente , partagée et sécurisée. 2017 Groupe IMA eCall 2018 vers un business model pour les services connectés ? Quel modèle d’affaires pour le développement des services connectés ?
  24. 24. Merci pour votre attention ! Crédit photos : Photothèque Groupe IMA - Shutterstock Eena european emergency number association - Conseil Général à l’Environnement Durable Antoine Trarieux Directeur Services Connectés Automobiles IMA DPTNT antoine.trarieux@ima.eu

×