Culturescollaboratives &TransformationsdigitalesO. Amprimo - S.JolivetMars 2013
SeriousGAME & HumanBasedComputationpourparUne constitution participativeUN THEME
En 2008, la plus grande banque dIslande est nationalisée, la devise est dévaluée, la bourse fermée : le paysest en banquer...
Des intermédiaires remis en causeExemple : L’industrie de la musiqueJoelWaldfogel(2012),AndtheBandsPlayedOn:DigitalDesinte...
Open-Data Un contrôle démocratique renforcéUN THEME
Définition : l’Open Data est un mouvementpar lequel les organisations mettent àdisposition du public des données, quellesc...
Activité DimensionReévaluation des politiques de prix EconomiqueRevue du droit du Copyright JuridiqueAdoption et promotion...
Un écosystème L’open-source en catalyseurUN THEME
En 2009, le marché du web mobile risque d’être accaparé par une seule société (Apple), laconcurrence étant totalement dépa...
Plus de modèles économiquesTechnologieLibre PropriétaireRevenusIndirectsCrowdsourcingDonationProduits dérivésReventePublic...
Open-innovation“Use our stuff to make your stuff”Slogan de BBC Backstage UN THEME
Fin 2004, la BBC est critiquée dans un rapport officiel sur le montant des licencesMicrosoft et se voit rappeler son rôle ...
Introduire du changementet de l’innovation dans desenvironnements trèsnormésUNE IDEE
Human-based computationUN THEME
“The channeling of human effort to perform tasks that are easy for humansbut difficult for computers” (von Ahn & Dabbish, ...
Engager la main d’œuvre,différemmentIdéal pour les tâches à gros volume, faible valeur ajoutée et ponctuellesUNE IDEE
Impression 3DUN THEME
Définition: C’est la capacité à produire des objets à partir d’un plan et d’une machine quiadditionne les couches de matiè...
Activité Libre PropriétaireDéveloppement Non-pris enchargePris en chargePersonnelCommercialisationCoordination Pris en cha...
Partager au quotidien Un enjeu sociétalUN THEME
Face aux difficultés du quotidien, de nombreuses initiatives voient aujourd’hui le jourdans différentes métropoles mondial...
Une consommation qui évolueUNE IDEE
Une chose à retenir
Ce qui est communément admiscomme …1440 1837 1876 19641933 19791965 1980 1988 1991 1992 1994 1997 2002Un nouveau dispositi...
AgricultureRévolutionindustrielleEntrepriseModerneProduction distribuéevia les réseaux- 10000 1750 1925 2000Est en fait …U...
Credits :• Ecosystem by PierrePocs on Flickr• IMG_6194 by destinyuk on Flickr• Makey Makey Apple Piano by Pete Prodoehl on...
Cultures Collaboratives & Transformations Digitales
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Cultures Collaboratives & Transformations Digitales

1,077 views

Published on

Une présentation avec Olivier Amprimo de tendances lourdes qui viennent changer ou renouveler les formes de collaboration au travail et de production de valeur.

Published in: Business
0 Comments
5 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,077
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
266
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
5
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • En 2008, la plus grande banque d’islande est nationalisée, la devise est dévaluée, la bourse fermée : le pays est en banqueroute,Le Parlement prend la décision de rembourser le Royame Uni et les Pays Bas de 3,5 milliards d’euros par an, sur 15 ans à un taux de 5,5%.De nombreuses manifestations débutent, entrainant la démission du Premier Ministre en janvier 2009, jusqu’à ce que la nouvelle Premier Ministre annonce un référendum (Icesave)début 2010. En mars, 93% des votants s’expriment contre le paiement. C’est l’occasion de laisser les banques s’effronder et de lancer des enquêtes sur les personnes impliquées dans la crise. Les banquiers et des hommes politiques seront reconnus coupables, certains iront en prison.En juin 2010, une loi sur l’assemblée constituante est votée pour la création d’un conseil constitutionnel et d’une rassemblement constitutionnelle auxquels le personnel politique n’a pas accès. Le Rassemblement constitutionnel a eu lieu le 6 Novembre 2010, organisé entre autres par l'Agora, un organisme sans but lucratif dirigé par le susmentionné GudjónssonGudjón, en mars, 950 Islandais choisis au hasard ont participé à l'événement, et ont discuté des valeurs fondamentales et constitutionnelles distinctes Catégories de 128 tables rondes. Les principaux thèmes qui ont résulté de ces tables rondes étaient fondées sur «nuagesde mots» qui se reflète ces thèmes mentionnés le plus fréquemment par les participants individuels.Le résultat a été l'identification de huit thèmes principaux d'une nouvelle Constitution islandaise (le pays et la nation, la moralité, les droits de l'homme, la justice, le bien-être et l'égalité, la nature de l'Islande, de la conservation et de l'utilisation, la démocratie, séparation des pouvoirs, la responsabilité et la transparence, et la paix et la coopération internationale). Ces thèmes ont ensuite été l'un des fondements de la délibération du Conseil constitutionnel.
  • Fin 2004, la BBC est critiquée dans un rapport officiel sur le montant des licences Microsoft et se voit rappeler son rôle de facilitateur de l’écosystème éditorial et digital britannique.La réponse est la création en 2005 de BBC Backstage. C’est un projet qui sera ouvert à tout individu et durera 5 ans. La BBC met à disposition gratuitement 1) ses contenus digitaux (écrits, images, vidéos), 2) des ressources techniques et organise une rencontre concours annuellement. Les individus sont libres de créer de nouveaux services en remixant des contenus ou créant des fonctionnalités nouvelles.Les bénéficesLes individus n’ont pas eu à payer la matière première, ont acquis une expérience et construit des exemples concrets de leur capacité.La BBC a pu innover et construire de nouveaux services pour ses consommateurs sans avoir à en assumer les conséquences en matière de recrutement, gestion de projet, finance et risquesLa BBC a contribué à l’émergence de l’écosystème de startups Londonien“Backstageleaves a legacy of around 160 ambitious and imaginative prototypes in various stages of development. Someideaswerethrashedaroundat hack events and thenabandoned, whileothers, such as trafficeye, becamecommerciallysuccessful. BBC developerJonathan Tweedbuilt a prototype app of iPlayer for Facebook at one hack day - a projectthatwould have takenmonths for the BBC to commission and produceinternally. Anotherearly hack includedBBC Touch, whichcompared the news stories the BBC hadhighlightedwiththosemostpopularwithreaders. "The BBC is 26% in touchwithitsreaders", itwouldconclude, whichdidn'twinmany fans in the news department.”“...BBC Backstage, and the communitythatformedaroundit, alsohelped kick-start the fledgling London Startup communitythatwe have today. Whatwasthencalled"The London New Media Scene", primarilybecause of the agencyorientatedslant of the London industryat the time, influenced a generation of non-commercial hackers and NTKsubscribers to becomeentrepenurial and start building startups. ““The challenge for the BBC ismaintaining the concept of open data and external innovation - and weavingitthrough the entirefabric of the organization. They claim thatissomethingthatis happening, and I thinkthere are good people therechampioning the notion - but I think the BBC still has someway to go beforethat box canbereallyticked.”http://www.siliconvalleywatcher.com/mt/archives/2011/01/bbc_closes_expe.php
  • “the channeling of human effort to perform tasks that are easy for humans but difficult for computers” (von Ahn & Dabbish, 2008)La Bibliothèque Nationale de Singapour a un projet de numérisation de contenus papiers, mais les conditions climatiques (humidité) ont abimés certains contenus. Le logiciel de reconnaissance de caractères ne reconnait pas certains contenus et oblige un travail manuel fastidieux. Des intérimaires peu payés et peu motivés font le travail d’une manière lente ce qui repousse la mise à disposition au public.Ce que la machine ne sait pas reconnaitre, une personne le sait donc en partenariat avec l’université nationale, la bibliothèque a produit un jeu sur Facebook. Le jeu consiste à taper le plus rapidement possible un texte d’environ 200 caractères (que le logiciel ne reconnait pas).Les bénéficesPas de management d’équipes pas motivéesUne productivité multipliée par 4 environ (60 mots minutes, en moyenne on est à 33, l’équipe est à 15)Une qualité passée de 83,1 a 99.1% (le taux acceptable est 96%)
  • L’impression 3DDefinitionC’est la capacite a produire des objets a partir d’un plan et d’une machine qui additionne les couches de matieres.Perception quec’est un truc de geek ouquecelavapermettre de produire plus proche du client comme les melangeurs et mise en pot de peinturequel’ontrouvedans les magasins de bricolage.Actuellement, grace a ne baisse des coups des materiels, unemutilitplication des modeles et des matieres, le domained’utilisation tend a evoluerversune production personnelle, chez soi et a la demande.Exemple : Nokia Lumia 820 et l’impression 3DNokia donne en libreacces les plans de sescoquesLumia 820 afin de la produiresoi-meme, avec la decoration et la couleur de son choix.L’ideeque la societeevalue derriere cette initiative est la possibilite de concevoir des lignes de telephones modulaires qui seraientproduits par des societesou des consommateurs en echanged’une remuneration.Le benefice attenduest la capacite de toucherune clientele tressegmentee de par ses codes sociaux, salocalisationgeographiqueousescontraintesd’utilisation. On change de modeleecononomiquemaisegalementindustriel (mass production a mass customisation).Source: http://conversations.nokia.com/2013/01/18/everything-you-need-to-know-about-the-lumia-820-and-3d-printing/
  • Cultures Collaboratives & Transformations Digitales

    1. 1. Culturescollaboratives &TransformationsdigitalesO. Amprimo - S.JolivetMars 2013
    2. 2. SeriousGAME & HumanBasedComputationpourparUne constitution participativeUN THEME
    3. 3. En 2008, la plus grande banque dIslande est nationalisée, la devise est dévaluée, la bourse fermée : le paysest en banquerouteLe Parlement prend la décision de rembourser le Royaume-Uni et les Pays Bas de 3,5 milliards d’euros paran, sur 15 ans à un taux de 5,5%.De nombreuses manifestations débutent, entrainant la démission du Premier Ministre en janvier 2009,jusqu’à ce que la nouvelle Premier Ministre annonce un référendum (Icesave) début 2010. En mars, 93%des votants s’expriment contre le paiement. C’est l’occasion de laisser les banques s’effondrer et de lancerdes enquêtes sur les personnes impliquées dans la crise. Des banquiers et des hommes politiques serontreconnus coupables, certains iront en prison.En juin 2010, une loi sur l’assemblée constituante est votée pour la création d’un conseil constitutionnel etd’un rassemblement constitutionnel auxquels le personnel politique n’a pas accès. Le rassemblementconstitutionnel a eu lieu le 6 Novembre 2010, organisé entre autres par lAgora, un organisme à but non-lucratif dirigé par le Gudjónsson Gudjón. En mars, 950 Islandais sont choisis au hasard, participent àlévénement et ont discuté des valeurs fondamentales et constitutionnelles distinctes en 128 tables rondes.Les principaux thèmes qui ont résulté de ces tables rondes étaient fondés sur un «nuage de mots»(tagcloud), qui reflète les thèmes mentionnés le plus fréquemment par les participants individuels.Le résultat a été lidentification de huit thèmes principaux pour une nouvelle Constitution islandaise (le payset la nation, la moralité, les droits de lhomme, la justice, le bien-être et légalité, la nature de lIslande, de laconservation et de lutilisation, la démocratie, séparation des pouvoirs, la responsabilité et la transparence,et la paix et la coopération internationale). Ces thèmes ont ensuite été lun des fondements de ladélibération du Conseil constitutionnel.UNE HISTOIRE
    4. 4. Des intermédiaires remis en causeExemple : L’industrie de la musiqueJoelWaldfogel(2012),AndtheBandsPlayedOn:DigitalDesintermediationandtheQualityofNewRecordedMusic,PreliminaryDraft + de variété- d’acteurs influentsUNE IDEE
    5. 5. Open-Data Un contrôle démocratique renforcéUN THEME
    6. 6. Définition : l’Open Data est un mouvementpar lequel les organisations mettent àdisposition du public des données, quellescollectent et traitent pour leur propre butopérationnel, afin de permettre leurréutilisation par d’autres.A titre d’exemple, à l’échelle du Royaume-Uni, une telle transformation s’opère surune durée de 18 mois.UNE HISTOIRE
    7. 7. Activité DimensionReévaluation des politiques de prix EconomiqueRevue du droit du Copyright JuridiqueAdoption et promotion de standards demétadonnéesTechniqueUn marché des données en émergence• Créer de vrais « Commons » numériques• Développer de nouveaux espaces d’apprentissage,d’innovation et de création de richesse• S’appuyer sur les talents du monde entier pour servir lapopulation locale• Inventer de nouvelles interactions pour renforcer ladémocratieLe retour des « Commons »Le Gouvernement britannique a réalisé cette transformation en 18 moisUNE IDEE
    8. 8. Un écosystème L’open-source en catalyseurUN THEME
    9. 9. En 2009, le marché du web mobile risque d’être accaparé par une seule société (Apple), laconcurrence étant totalement dépassée par ce virage socio-technologique. Cette situationmonopolistique montre un grand danger : si un jour Apple décide de se passer de Googlepour ses services, Google n’aurait plus aucun accès au Web Mobile. Le risque est tropgrand.Google décide donc de lancer son propre OS avec une autre contrainte, ne pas perdre detemps dans le déploiement pour ne pas laisser le marché s’échapper. Google avait rachetéen 2005 la société Android et décide alors de lancer l’OS en Open Source, laissant ainsilibre accès au code et donc au cœur de son système. Le but est alors d’avoir un systèmeadopté très rapidement par les constructeurs, les opérateurs et in fine par les utilisateursafin d’accroitre la part du nombre de pages vues sur le web mobile face à iOS d’Apple.Le business model choisi par Google à ce moment-là est basé sur les revenus publicitairesprovenant de Google Ads : plus il y aura de personnes avec un accès à internet depuis leurmobile, plus les revenus publicitaires seront importants et plus il y’aura de constructeursdifférents moins Google aura de soucis à se faire en ce qui concerne ses partenariats.Le second aspect du business model consiste alors à miser sur un marché d’applications,comme l’a fait Apple, à la différence que Google ne fait pas le choix de se rémunérerdirectement sur le prix des applications mais ici encore sur la publicité qui y est incluse viasa plateforme Google Ads.UNE HISTOIRE
    10. 10. Plus de modèles économiquesTechnologieLibre PropriétaireRevenusIndirectsCrowdsourcingDonationProduits dérivésReventePublicitéService PremiumDirectsPrestationsSouscriptionsModules complémentairespropriétairesLicence utilisateur avec support etmaintenance (mois ou année)Licence serveur ou processeurVente d’objetsUNE IDEE
    11. 11. Open-innovation“Use our stuff to make your stuff”Slogan de BBC Backstage UN THEME
    12. 12. Fin 2004, la BBC est critiquée dans un rapport officiel sur le montant des licencesMicrosoft et se voit rappeler son rôle de facilitateur de l’écosystème éditorial et digitalbritannique.La réponse est la création en 2005 de BBC Backstage. C’est un projet qui sera ouvert àtout individu et durera 5 ans. La BBC met à disposition gratuitement 1) ses contenusdigitaux (écrits, images, vidéos), 2) des ressources techniques et organise unerencontre concours (Hack Day) annuellement. Les individus sont libres de créer denouveaux services en remixant des contenus ou créant des fonctionnalités nouvelles.Les bénéfices• Les individus n’ont pas eu à payer la matière première, ont acquis une expérienceet construits des exemples concrets de leur capacité.• La BBC a pu innover et construire de nouveaux services pour ses consommateurssans avoir à en assumer le prix en matière de recrutement, gestion de projet,finance et risques• La BBC a contribué à l’émergence de l’écosystème de startups LondonienUNE HISTOIRE
    13. 13. Introduire du changementet de l’innovation dans desenvironnements trèsnormésUNE IDEE
    14. 14. Human-based computationUN THEME
    15. 15. “The channeling of human effort to perform tasks that are easy for humansbut difficult for computers” (von Ahn & Dabbish, 2008)La Bibliothèque Nationale de Singapour a un projet de numérisation decontenus papiers, mais les conditions climatiques (humidité) ont abiméscertains contenus. Le logiciel de reconnaissance de caractères ne reconnaitpas certains contenus et oblige un travail manuel fastidieux. Desintérimaires peu payés et peu motivés font le travail d’une manière lente, cequi repousse la mise à disposition au public.Ce que la machine ne sait pas reconnaitre, une personne le sait donc enpartenariat avec l’université nationale, la bibliothèque a produit un jeupopulaire localement sur Facebook. Le jeu consiste à taper le plusrapidement possible un texte d’environ 200 caractères (que le logiciel nereconnait pas).Les bénéfices• Pas de management d’équipes pas motivées• Une productivité multipliée par 4 environ (60 mots minutes, enmoyenne on est à 33, l’équipe est à 15)• Une qualité passée de 83,1 à 99.1% (le taux acceptable est 96%)UNE HISTOIRE
    16. 16. Engager la main d’œuvre,différemmentIdéal pour les tâches à gros volume, faible valeur ajoutée et ponctuellesUNE IDEE
    17. 17. Impression 3DUN THEME
    18. 18. Définition: C’est la capacité à produire des objets à partir d’un plan et d’une machine quiadditionne les couches de matière(s).La perception la plus répandue est que c’est un truc de « geek » ou que cela va permettre deproduire plus proche du client, comme les dispositifs de mélangeurs et de mise en pot depeinture que l’on trouve dans les magasins de bricolage.Actuellement, grâce à ne baisse des coups des matériels, une multiplication des modèles et desmatières, le domaine d’utilisation tend à évoluer vers une production personnelle, chez soi et à lademande.Exemple : Nokia Lumia 820 et l’impression 3DNokia donne en libre accès les plans de ses coques Lumia 820 afin de la produire soi-même,avec la décoration et la couleur de son choix.L’idée que la société évoque derrière cette initiative est la possibilité de concevoir des lignes detéléphones modulaires qui seraient produits par des sociétés ou des consommateurs en échanged’une rémunération.Le bénéfice attendu est la capacité de toucher une clientèle très segmentée de par ses codessociaux, sa localisation géographique ou ses contraintes d’utilisation. On change de modèleéconomique mais également industriel (de mass production à mass customisation).Source: http://conversations.nokia.com/2013/01/18/everything-you-need-to-know-about-the-lumia-820-and-3d-printing/UNE HISTOIRE
    19. 19. Activité Libre PropriétaireDéveloppement Non-pris enchargePris en chargePersonnelCommercialisationCoordination Pris en charge• Avantage comparatif : moins decoûts que le propriétaire• Prise de risque : externalisationpoussée de processus clés de lachaîne de valeur• Modèle industriel :« Mass Customisation »Les caractéristiques communes de l’Open Source et de l’impression 3DUne augmentation de un ou deux unités produitespermet de réduire considérablement le coût parunité."Un très, très grand nombre (les produits de la traîne) multipliépar un nombre relativement restreint (les ventes unitaires) esttoujours égal à un nombre très, très grand» (Chris Anderson)Mass Production Mass CustomizationUn modèle industriel en émergenceUNE IDEE
    20. 20. Partager au quotidien Un enjeu sociétalUN THEME
    21. 21. Face aux difficultés du quotidien, de nombreuses initiatives voient aujourd’hui le jourdans différentes métropoles mondiales. On parle de l’économie du partage.La consommation collaborative désigne un modèle économique où lusageprédomine sur la propriété :Lusage dun bien, service, privilège, peut être augmenté par le partage, léchange,le troc, la vente ou la location de celui-ci.L’économie collaborative prospère dans différents secteurs, avec de la vente, de lalocation mais aussi du troc et du don entre particuliers. La location de courte duréed’une chambre ou d’un appartement explose dans toutes les grandes villes. L’un desleaders, l’américain Airbnb, lancé à San Francisco en 2009, a vendu plus de 10 millionsde nuitées dans le monde, dont 5 millions sur le seul premier semestre 2012. AprèsNew York, Paris est la ville qui propose le plus grand nombre d’hébergements surAirbnb. Mais on peut aussi louer vélo, objets, outils sur Zilok, son lave-linge sur laMachine du voisin, vendre ses plats cuisinés sur Supermarmite, ou ses connaissancesen organisant un atelier sur Cup of Teach, «la première université entre particuliers»,créée en juin.UNE HISTOIRE
    22. 22. Une consommation qui évolueUNE IDEE
    23. 23. Une chose à retenir
    24. 24. Ce qui est communément admiscomme …1440 1837 1876 19641933 19791965 1980 1988 1991 1992 1994 1997 2002Un nouveau dispositif de communication
    25. 25. AgricultureRévolutionindustrielleEntrepriseModerneProduction distribuéevia les réseaux- 10000 1750 1925 2000Est en fait …Un nouveau mode de production collective(organisation du travail)
    26. 26. Credits :• Ecosystem by PierrePocs on Flickr• IMG_6194 by destinyuk on Flickr• Makey Makey Apple Piano by Pete Prodoehl on Flickr• Jeux vidéo et émotion by Knowtex on Flickr• 3D printed object made with netfabb by Creative Tools on Flickr• La foule est partout by Diueine on Flickr• Crowdsourcingimage on http://www.espressocommunication.com/communication/6412/externalisation-ouverte• Big Data by Cloudtime on FlickrOlivier AMPRIMOSylvain JOLIVET

    ×