Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Activé: Les rivieres intarissables

16 views

Published on

Livres, livres électroniques, magazines et bandes dessinées gratuits sur divers sujets - www.spiritualibrary.com

Published in: Spiritual
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Activé: Les rivieres intarissables

  1. 1. activéCHANGEZ VOTRE VIE, CHANGEZ VOTRE MONDE. LE POUVOIR DES PENSÉES ! COMMENT RENDRE NOS PENSÉES EFFICACES. LIGNE DIRECTE AVEC LE CIEL AVEC ELLE, RIEN D’IMPOSSIBLE. LES RIVIÈRES INTARISSABLES DES PROMESSES QUI POURRONT CHANGER VOTRE VIE.
  2. 2. 2 activé numéro 4 Pour nourrir votre âme et élever votre esprit, pour fortifier votre famille et offrir à vos enfants l’opportunité d’apprendre en s’amusant, nous vous proposons une grande variété de livres et de productions audio et vidéo. Pour vous les procurer, veuillez contacter l’un de nos distributeurs ci- dessous ou visiter notre site Internet: www.auroraproduction.com Activated Africa/Europe Bramingham Pk. Business Ctr. Enterprise Way Bramingham Park Luton, Beds. LU3 4BU England active@activated.org (07801) 442–317 Activated Ministries P.O. Box 462805 Escondido, CA 92046-2805 USA activatedUSA@activated.org (1–877) 862–3228 (toll-free) Activated India P.O. Box 5215 G.P.O. Bangalore – 560 001 India activatedIndia@activated.org VISITEZ NOTRE SITE : www.activated.org RÉDACTEUR EN CHEF : Keith Phillips CONCEPTION GRAPHIQUE : Giselle LeFavre ILLUSTRATION : Hugo Westphal, Ana Fields PRODUCTION : Francisco Lopez TRADUCTION : Bernard Le Chevalier Paul Benjamin Numéro 4 © 2001 Aurora Production, Ltd. Tous droits réservés À défaut de mention spéciale, les citations de la Bible sont extraites de la Bible du Semeur. © 1992, Société Biblique Internationale. Avec permission. devousàmoi Quand on y pense, pour quelqu’un qui vivait il y a seulement quelques générations, nos moyens modernes de communications seraient totalement inconcevables. Le plus naturellement du monde, nous prenons le téléphone pour discuter avec un interlocuteur situé à des milliers de kilomètres, ou nous envoyons un E-mail à un collègue qui se trouve à l’autre bout du monde, avec l’assurance qu’il va le recevoir en quelques minutes. Établir une connexion avec Jésus par le moyen de la prière est tout aussi simple, tout aussi réel, tout aussi pratique que de prendre le téléphone pour appeler son meilleur ami — sans les inconvénients d’un signal occupé, d’un répondeur, ou d’un tarif longue distance ! Pourtant, ce concept, pour ceux qui ne l’ont jamais exploité, est probablement aussi difficile à imaginer que le téléphone et l’Internet l’auraient été pour nos ancêtres. Ce numéro d’Activé vous propose quelques excellents articles sur le sujet de la prière — notre ligne directe avec le Ciel, notre canal de communication avec le Seigneur. Si vous avez besoin du soutien de la prière, nous serons heureux de prier pour vous, ou pour l’un de vos proches. Envoyez-nous vos intentions de prières et, avec vous, nous les présenterons au Seigneur. “Si deux d’entre vous, promet Jésus, se mettent d’accord ici-bas au sujet d’un problème pour l’exposer à Mon Père céleste, Il les exaucera” (Matthieu 18:19). Que Dieu vous bénisse et qu’Il vous garde ainsi que tous les vôtres ! À bientôt ! Keith Phillips Pour vos amis d’Activé
  3. 3. activé numéro 4 3 CONNEXIONS Lorsque je compare ma vie d’aujourd’hui à ce qu’elle était, je réalise que je suis heureux ! J’ai toujours eu l’impression qu’il me manquait quelque chose, mais dès que je me suis mis à lire la Bible, c’est comme si le vide avait été comblé. À présent, je ressens en moi une grande paix, un calme que je n’avais jamais connu. ————— Timothée, IrlandeTimothée, IrlandeTimothée, IrlandeTimothée, IrlandeTimothée, Irlande Un grand merci de m’avoir aidé à mieux comprendre la Parole de Dieu et de m’avoir conseillé de la lire chaque jour. Depuis que j’ai pris cette habitude, je suis plus serein, plus heureux. Je vois la vie différemment et je réalise que ce qu’il y a de plus important, c’est la Parole de Dieu. En la lisant, j’ai trouvé la paix, le réconfort, l’inspiration et la guérison. La prière me rapproche de mon Sauveur éternel et parfait, un Sauveur qui m’est si cher. Àtravers les articles que vous partagez avec moi, j’apprends à connaître Dieu au plus profond de mon cœur.Vous parlez du vrai sens de la vie. La vérité, c’est l’amour. Et l’amour,c’est Dieu. Merci d’avoir apporté l’amour à mon âme. ————— Gregori, RussieGregori, RussieGregori, RussieGregori, RussieGregori, Russie Nous serions heureux de recevoir vos réactions aux articles d’Activé. Ou peut-être désirez-vous nous parler de vous-même… N’hésitez pas à nous écrire, à nous téléphoner, ou à nous contacter par E-mail. La seule maison qui soit restée intacteLa seule maison qui soit restée intacteLa seule maison qui soit restée intacteLa seule maison qui soit restée intacteLa seule maison qui soit restée intacte Mon frère, qui vit en Israël, m’a écrit pour me dire comment Dieu, durant la guerre du Golfe, l’a miraculeusement protégé. Lui, sa femme et ses enfants, avaient reçu Jésus lors de l’une de mes visites, il y a quelques années. Bien qu’ils aient fait de leur mieux pour partager leur foi avec leurs voisins, les réactions ont été très négatives. Au point même que ses affaires en ont souffert. En dépit de tous ces problèmes, il me dit qu’il est plus heureux que jamais, et que sa femme, qui était très malade, a été guérie par la prière. Cela va sans dire, ils ont également beaucoup prié durant la guerre du Golfe. Un missile irakien scud est tombé sur la maison voisine. Toutes les maisons de la rue ont été complètement rasées, mais la leur est restée intacte. Quant à mon frère et sa famille, ils s’en sont sortis indemnes ! Il m’a écrit: “Dans le quartier,c’était l’étonnement général ! Ils sont bien forcés de me prendre au sérieux quand je leur dis qu’il s’agit d’un miracle, et qu’ils devraient, eux aussi, croire en Jésus !” Faith, missionaire en Europe Quand frappe le désastre, ou la peur, il est bon de savoir que le secours divin est à la portée d’une prière. La Bible promet : “Dieu est…un secours toujours offert lorsque survient la détresse” (Psaume 46:1) — et parfois, Il opère de façon mystérieuse et merveilleuse ! SAUVÉS PAR UNE PRIÈRESAUVÉS PAR UNE PRIÈRESAUVÉS PAR UNE PRIÈRESAUVÉS PAR UNE PRIÈRESAUVÉS PAR UNE PRIÈRE activé numéro 4 3 — LE COURRIER DE NOS LECTEURS
  4. 4. 4 activé numéro 4 et dépendait pour cela de la charité de sa communauté paroissiale. Un jour, son pasteur, un homme au grand cœur, lui amena le montant de son loyer et lui demanda: — Madame Mc Kintrick, comment se fait-il que votre fils ne vous vienne pas en aide ! Je crois comprendre qu’il a une très bonne situation en Australie, et que c’est un fils affectueux qui vous aime tendrement. N’est-ce pas ? — Oh oui ! répondit la femme. D’ailleurs, il a toujours une pensée pour moi. Il ne se passe pas une semaine sans qu’il ne m’envoie la plus gentille des lettres. Curieux d’en savoir plus sur un tel fils qui pouvait tant aimer sa mère sans pour autant lui envoyer le moindre sou, le pasteur demanda la permission d’en lire quelques-unes. La femme revint bientôt, deux paquets à la main. —Voici ses lettres ! dit-elle, en lui tendant le premier paquet. Et voici les belles images qu’il m’envoie avec chacune de ses lettres. Elles sont juste aux dimensions de l’enveloppe, et ça montre qu’il pense à moi. — Une image dans chacune de ses lettres ? répliqua le pasteur, de plus en plus intrigué. Puis- je les voir également ? — Mais bien sûr, répondit la femme. Certaines représentent un visage d’homme, d’autres un Virginia Brandt Berg J e n’oublierai jamais le jour où je pris conscience du caractère tangible des promesses de la Bible, du fait qu’on pouvait les prendre dans un sens pratique et qu’elles pouvaient s’appliquer aux nécessités de la vie de tous les jours. Ce fut pour moi une révélation de découvrir que les nombreuses promesses de la Parole de Dieu étaient à prendre au pied de la lettre, et que Dieu les tiendrait si je voulais bien me donner la peine de les revendiquer de façon claire et ferme. La Parole de Dieu m’assurait que je bénéficiais des“très grandes et précieuses promesses” afin que par elles je participe“à la nature divine” (cf.2 Pierre 1:4, DARBY). Or, du point de vue de mon entendement limité, ces promesses n’étaient qu’une prose joliment tournée qu’il n’y avait pas lieu de prendre au sérieux, au sens littéral. J’étais, en quelque sorte, comme cette femme illettrée de jadis qui n’avait jamais quitté les régions montagneuses de son Ecosse natale. Elle était si pauvre qu’elle ne pouvait payer son loyer Les rivières intarissables “Il nous a donné les très grandes et précieuses promesses.”
  5. 5. activé numéro 4 5 Jésus …Jésus …Jésus …Jésus …Jésus … Merci de comprendre ce que je ressens au fond de moi-même. Je n'ai pas à m’inquiéter de savoir si Tu comprends, car je le sais, Tu me comprends. Lorsque je n’arrive pas à m’exprimer correctement ou que je trébuche sur mes mots, je peux venir me reposer au creux de Tes bras en sachant que Tu sauras ce que je veux dire. Je T’en remercie. Je peux même communiquer avec Toi sans aucune parole, et t’ouvrir mon cœur. Et Tu me comprendras. Pour cela encore, merci. Prièredujour homme à cheval, et beaucoup sont des portraits du roi. Sur celle-ci, tenez, il y a le portrait du Roi d’Angleterre.Vive le Roi ! — Vive votre fils ! s’écria le pasteur ébahi. Ma chère amie, savez-vous que vous êtes riche ? Ce sont des billets de banque ! Vous avez là une petite fortune. Et dire que vous avez été dans le besoin, alors qu’ici même, chez vous, vous aviez ces richesses mais pensiez qu’elles n’étaient que de belles images ! Eh oui, c’était bien là mon problème quant à ma façon de considérer les promesses de Dieu. Je les prenais pour de jolies images, de belles paroles. Je ne me rendais pas compte à quel point elles étaient littérales! “Ainsi, comme dit la Parole de Dieu, nous bénéficions des dons les plus précieux et les plus grands que Dieu nous ait promis” (cf. 2 Pierre 1:4). À savoir Ses promesses. Et dire qu’il y en a des centaines ! Que de ressources illimitées ! Que de rivières intarissables ! On peut regrouper les chrétiens en deux catégories: ceux qui, lorsqu’ils prient, comptent vraiment recevoir quelque chose, et ceux qui prient sans s’attendre à rien. La prière est avant tout un instrument, un lien entre les besoins humains et les ressources divines. La prière n’est pas une rêverie pieuse qui n’aurait sur nous qu’un effet subconscient. C’est quelque chose de très très pratique, tout aussi réel et efficace que le téléphone. Et notre correspondant, Dieu en l’occurrence, nous dit: “Demandez et vous recevrez !Vous n’avez pas ce que vous désirez parce que vous ne demandez pas à Dieu” (Matthieu 7:7; Jacques 4:2). C’est à Dieu de donner, mais c’est à nous de prendre. L’Écriture ne dit-elle pas : “Tout ce que vous demandez dans vos prières, croyez que vous l’avez reçu et cela vous sera accordé” (Marc 11:24). Lorsque nous demandons quelque chose en prière, il faut y croire; et si nous y croyons, nous recevrons ce que nous avons demandé. “Et voici quelle assurance nous avons devant Dieu: si nous demandons quelque chose qui est conforme à Sa volonté, Il nous écoute. Et si nous savons qu’Il nous écoute, nous savons aussi que l’objet de nos demandes nous est acquis” (1 Jean 5:14-15). Il n’est pas dit que nous aurons ce que “Tout ce que vous demandez dans vos prières, croyez que vous l’avez reçu et cela vous sera accordé.” S’attendreàêtreexaucé Recevoir
  6. 6. 6 activé numéro 4 nous avons demandé, mais que nous avons, dès maintenant, ce que nous demandons. Non pas parce que nous pouvons le voir, mais parce que Dieu nous l’a promis. “Par la foi, on possède ce qu’on espère ; c’est le moyen de connaître des réalités que l’on ne voit pas” (Hébreux 11:1). La foi croit que Dieu va répondre, même si la réponse n’est pas tout de suite visible. Ce qui importe, ce n’est pas ce que nous pensons, c’est ce que Dieu dit. Ce n’est pas ce que nous ressentons, mais ce que notre foi revendique. Dans un effort désespéré pour enseigner à ses ouailles le principe de l’appropriation par la foi, un pasteur se résolut un jour à offrir sa précieuse montre de gousset à un groupe de jeunes garçons qui étaient assis au premier rang. — Cela te plairait-il d’avoir cette montre, mon garçon ? demanda-t-il au plus âgé d’entre eux. — Pour qui me prenez-vous! Je sais très bien que vous n’êtes pas sérieux, répartit le garçon. Il répéta la question au garçon suivant, et ainsi de suite jusqu’au bout de la rangée. Chaque fois, la réponse était similaire. Finalement, le pasteur tendit la montre à un petit garçon d’environ 5 ans, assis sur le bord du banc, prêt à bondir, et qui fixait le pasteur de ses yeux avides. — Et toi, mon bonhomme, cela te... Il n’eut pas le temps d’en dire plus: la petite main potelée venait de s’emparer de la montre et de la mettre en poche. En se trémoussant sur son siège, le petit garçon expliqua d’un ton satisfait et très fier que c’était ce dont il avait toujours rêvé. Après l’office, les autres garçons s’attroupèrent autour du pasteur pour protester: — Comment est-ce qu’on pouvait savoir que vous parliez sérieusement ? C’est exactement le genre de montre que je voulais…Vous auriez dû me la mettre dans la main, ou insister. Comme ça j’aurais compris ! Seul, le petit garçon avait eu la foi de se l’approprier, de mettre sa foi en œuvre. Beaucoup croient aux promesses de Dieu, mais d’une manière confuse, ou en quelque sorte impersonnelle: “Oui, bien sûr, ce sont des promesses qui s’appliquent à l’homme en général, mais pas à moi personnellement, ni à une situation donnée”.Pourtant, celui qui obtient des résultats est celui qui, lorsqu’il a demandé une chose à Dieu, s’engage sur le chemin de la foi, comme s’il possédait ce qu’il avait demandé. Il prend les promesses de Dieu au pied de la lettre et considère que l’affaire est close. C’est ce qu’on appelle“tenir jusqu’au bout par la foi”. On trouve une splendide illustration de ce principe dans le passage biblique où Jésus dit aux lépreux, qui étaient venus Lui demander de les guérir, d’aller se présenter aux prêtres pour leur purification. Jésus ne les avait pas encore guéris, mais la Bible nous dit: “pendant qu’ils y allaient, ils furent guéris”. C’est en mettant leur foi en œuvre, en La foi croit que Dieu va répondre, même si la réponse n’est pas tout de suite visible. S’approprierparlafoi Mettresafoienœuvre
  7. 7. activé numéro 4 7 LE BUS RATÉ ’ai encore raté mon bus, déplora Miguel, qui avait terminé son travail plus tard que d’habitude. À cet instant, Pablo entra dans son bureau. — Je croyais que tu étais rentré chez toi depuis un bon moment, lui dit Miguel. Pourquoi es-tu revenu ? — J’ai oublié ma Bible, répondit Pablo. Et voilà que j’ai raté le bus, moi aussi ! C’est alors qu’ils entendirent un crissement de pneus et de freins suivi d’un terrible fracas. Un accident grave venait de se produire ! Miguel et Pablo n’en revenaient pas: les freins d’un poids lourd chargé de métaux avaient lâché, et le camion s’était mis à dévaler la pente. Le chauffeur avait perdu le contrôle de son véhicule et ce dernier était venu s’écraser dans le flanc du bus que les deux amis auraient dû prendre ! Au cours de cette tragédie, douze personnes avaient trouvé la mort et 35 autres avaient été grièvement blessées. Chaque jour, Maria, l’épouse de Miguel, prie pour la sécurité de son mari,et,ce jour-là, Dieu avait miraculeusement répondu à sa prière ! — Contribution de Ben et Rebecca, missionaires en Équateur LA PROTECTION D’UNE PRIÈRE! j (Extraits choisis du livre: “Des Rivières Intarissables” de Virginia Brandt Berg) obéissant, alors qu’ils n’avaient pas encore obtenu la réponse, qu’ils se virent exaucés. (cf. Luc 17:12-14.) Lorsque nous manifestons notre foi, Dieu honore ce geste et nous exauce. Quelqu’un a dit, à juste titre: “Quand la foi va au marché, elle emmène toujours un panier.” Un jour, j’avais prié et j’avais fait tout ce que je pouvais. Pourtant, aucune réponse n’était en vue. J’étais au bout du rouleau. Pourquoi Dieu ne répondait-Il pas ? Je tournais les pages de ma Bible lorsque le passage suivant me sauta aux yeux:“Tenez jusqu’au bout après avoir fait tout ce qui était possible” (Ephésiens 6:13). Tout à coup, la vérité m’apparut. J’étais en train d’accuser le Seigneur de ne pas avoir répondu à ma prière, alors que moi, je n’avais pas fait ma part: je n’avais pas tenu jusqu’au bout. Alors je me mis à Le louer et à Le remercier pour la réponse, laquelle était déjà en route. Et six heures plus tard, ma prière était exaucée. Je Le louai à nouveau, mais je n’aurais pu Le louer de façon plus sincère qu’au moment où j’avais décidé de tenir jusqu’au bout. Car, par la foi, je détenais déjà la réponse à ma prière. Nous ne croyons pas parce que nous voyons la réponse. C’est l’inverse: nous voyons la réponse parce que nous croyons. La foi, ce n’est pas quelque chose de spectaculaire, ni une espèce de sensation merveilleuse, comme d’aucuns pourraient le croire ; c’est, tout simplement, croire Dieu sur parole. De la même façon que vous tendez la main vers un objet pour le prendre, la foi, c’est la main spirituelle qui s’empare des promesses de Dieu pour se les approprier. Alors, dès aujourd’hui, établissez le contact avec Dieu par la prière, apportez-Lui vos requêtes et invoquez Ses promesses. Il ne vous fera jamais faux bond ! Tenirjusqu’auboutparlafoi
  8. 8. 8 activé numéro 4 l a Bible parle beaucoup de l’importance de nos pensées, ce qui constitue un sujet d’étude très intéressant. Par exemple, elle nous dit que les pensées du Seigneur en notre faveur sont innom- brables, et elle nous recommande de haïr les pensées vaines et d’aimer Sa loi (cf. Psaume 40:15; 119:113). L’un des meilleurs moyens de faire bon usage de nos pensées, c’est de les convertir en prières. Prenez tout ce que vous faites au cours d’une journée, toutes les choses auxquelles vous pensez, tout ce qui vous traverse l’esprit. Puis arrêtez-vous un instant. Examinez ces pensées, analysez-les, soupesez-les, faites-en le compte: que produisent-elles réellement ? Où vont-elles ? Exploitez- vous vos pensées comme une force bienfaisante dans la vie des autres ? Si vous souhaitez accomplir davantage par le moyen de la prière, considérez vos pensées. Les pensées existent comme telles. Leurs effets peuvent être bénéfiques ou néfastes, suivant le cas. Ainsi, vos pensées se portent-elles au secours d’une âme en détresse ? Ou au contraire, se détournent-elles de celui qui appelle au secours ? Où courent-elles ? Se mettent-elles en mouvement pour répondre à un appel ? Par le moyen de la prière, êtes-vous branché sur la force de pensée du Ciel? Faites-vous l’effort de canaliser vos pensées de manière à ce qu’elles soient bénéfiques, qu’elles aient une influence véritablement positive ? Dieu nous a tous munis de ce don merveilleux : Il entend que nous nous en servions et que nous apprenions à convertir nos pensées en prières efficaces — c’est-à-dire qu’au lieu de nous contenter de penser à quelqu’un ou à une situation, nous nous mettions à prier pour eux. Les pensées qui deviennent des prières se matérialiseront en bienfaits, en intervention et en protection divines, en force, en puissance et en guérison, pour les personnes que nous aimons. Les pensées converties en prières peuvent accomplir des prodiges, reculer les limites de l’impossible et changer le cours de l’histoire ! À l’inverse, les pensées inexploitées Donna Je t’en prie, Jésus, soutiens-la au cours de l’opération qu’elle doit subir. Maria David
  9. 9. activé numéro 4 9 ont peu de valeur: elles sombrent dans l’oubli et s’évanouissent en poussière. Ne gaspillez pas le pouvoir de vos pensées en négligeant de les canaliser ! En effet, les pensées livrées à elles- mêmes glissent dans un no-man’s land informe, elles disparaissent dans les fissures et les crevasses de l’auto-satisfaction pour se fondre dans le néant. Chaque fois qu’une pensée vous vient à l’esprit, vous pouvez la transformer en prière — à tout moment, n’importe où, même lorsque vous êtes seul. Par exemple, vous êtes chez vous en train de faire la cuisine et vous vous mettez à penser à vos enfants qui sont à l’école: vous pouvez prier pour qu’ils aient une bonne journée. Ou bien, vous êtes au travail et vous pensez à un projet difficile: vous pouvez convertir cette pensée en prière pour demander à Dieu qu’il vous donne la force nécessaire. Ou bien encore, disons que vous passez sur le lieu d’un accident en rentrant chez vous: eh bien, vous pouvez prier pour les blessés ainsi que pour votre protection et celle de votre famille. Tout au long de la journée, quelles que soient nos occupations, nous n’arrêtons pas de penser, mais c’est la façon dont nous filtrons et dirigeons ces pensées qui fait toute la différence. C’est ce que nous décidons de faire de nos pensées et la direction que nous leur imprimons qui compte. Lorsque, dans la prière, nous apprenons à diriger nos pensées et à les passer au tamis de la parole de Dieu, pour les envoyer là où elles peuvent véritablement avoir un effet, nous sommes à même de remplir cette mission de prière. Le pouvoir de transformer chaque pensée en prière est un privilège et un don inestimable: l’inestimable privilège d’avoir accès à “la force de pensée du Ciel” ! N’ayez pas peur de vous en servir, et elle vous servira bien. Elle vous facilitera la vie et opérera des miracles. Une pensée peut vous donner des ailes, ou vous entraîner vers le bas, l’un ou l’autre. Rendez vos pensées positivement productives en les convertissant en prières. Branchez-vous sur la force de pensée du Ciel ! Avec mon télescope, je peux scruter l’espace qui s’étend sur des millions de kilomètres. Mais je peux aussi laisser mon télescope et m’isoler dans ma chambre pour prier ; et là, je peux observer le Ciel et me rapprocher de Dieu, mieux encore qu’avec n’importe quel télescope ou instrument terrestre. — Isaac Newton
  10. 10. 10 activé numéro 4 Dans cet article nous poursuivons notre étude sur les étonnantes prophéties de Jésus concernant les événements qui doivent se produire juste avant Son retour sur terre ! LA GÉNÉRATION DU “MOI D’ABORD” “Parce que le mal ne cessera de croître, l’amour du plus grand nombre se refroidira” (Matthieu 24:12). C’est ainsi que Jésus décrivait l’état d’endurcissement des hommes aux jours qui précéderaient immédiatement Sonretour. Malheureusement, où que l’on se tourne, force est de constater que l’égoïsme et l’indifférence cruelle sont en progression. LES ENFANTS QUI MANQUENT Une étude des Nations Unies conclut que “partout dans le monde, la taille de la famille est en diminution, du fait que les femmes veulent avoir moins d’enfants”.1 L’une des raisons expliquant cette diminution de la taille des familles est l’augmentation inquiétante du nombre d’avortements, constatée au cours des dernières années. Chaque année dans le monde, on met fin à la vie de plus de 30 millions de fœtus et plus d’un quart des grossesses se terminent par un avortement.2 La Bible nous dit:“Et jusque sur les pans de tes habits, on voit le sang de pauvres qui étaient innocents !” (Jérémie 2:34) Les générations qui nous ont précédés auraient été horrifiées par de QUATRIÈME PARTIE tels chiffres, mais pas la nôtre! Il ne fait aucun doute que nous vivons à l’époque, prédite par la Bible, où les cœurs se sont endurcis et où à diminué l’affection naturelle. SUR LES TRACES DE SODOME ET GOMORRE ! “C’est ce qui est arrivé du temps de Lot ... et il en sera de même au jour où le Fils de l’Homme apparaîtra” (Luc 17:28-30). Une autre tendance moderne annoncée par Jésus, et qui montre bien que le monde est “dépourvu d’affection naturelle”, est l’extrême tolérance à l’égard de l’homosexualité mascu- line (qu’on appelle aussi sodomie, du nom de la cité antique de Sodome, où“tous les hommes, jeunes et vieux, étaient venus des différents quartiers de la ville”, pour tenter d’avoir des relations sexuelles avec les anges masculins qui rendaient visite à Lot, le neveu du Patriarche Abraham — et ce, la nuit même qui précéda la destruction de la ville [cf. Genèse 19:4-5]). Le fait même qu’il y ait de plus en plus d’hommes homosexuels est donc, en soi, un signe des temps. Dans la plupart des pays, l’homosexualité n’est pas seulement tolérée mais activement encouragée, voire ouvertement affichée dans de nombreux films et productions audio, par des artistes et des comédiens qui n’hésitent pas à en faire l’apologie.
  11. 11. activé numéro 4 11 LA BONNE NOUVELLE AU MONDE ENTIER “Cette Bonne Nouvelle du règne de Dieu sera proclamée dans le monde entier pour que tous les peuples en entendent le témoignage. Alors seulement viendra la fin” (Matthieu 24:14). Comme nous l’avons vu, la multiplication des conflits armés, des famines, des épidémies et des tremblements de terre, allaient indiquer“le commencement des douleurs de l’enfantement”. Ici, Jésus prédit que la proclamation de la Bonne Nouvelle marquera l’époque exacte de la fin, c’est-à-dire de Son retour. D’après l’Almanach du monde chrétien3, il y a des chrétiens et des églises chrétiennes dans tous les pays du monde. Plus de 4 milliards d’êtres humains ont eu l’occasion d’entendre l’Évangile. Chaque année, 4 milliards de tracts évangéliques sont imprimés, 50 millions de Bibles et près de 80 millions de Nouveaux Testaments sont distribués. La Bible est accessible à 98% de la population mondiale, du fait qu’elle est traduite, en partie ou en totalité, en 2092 langues4 . Tous les ans, 3 milliards de pages d’inspiration chrétienne sont imprimées par quelques 1500 éditeurs. Enfin, l’Évangile est aussi annoncé sur 2160 stations de radio et de télévision chrétiennes, sans oublier les milliers de stations commerciales qui diffusent des émissions religieuses. Jamais encore, l’Évangile n’avait été proclamé dans le monde entier et à toutes les nations autant qu’aujourd’hui — que ce soit directement par des missionnaires, ou indirectement par les moyens de communication modernes que sont la radio, la télévision, les télécommunications ou l’Internet. Cette prophétie prouve de façon irrécusable que nous vivons bien au temps de la fin ! GLOBE-TROTTERS ET LA JET-SET “Plusieurs courront çà et là...”(Daniel 12:4, DARBY) En 534 avant J.C., le prophète Daniel reçut une révélation extraordinaire (Dieu devait lui dire plus tard qu’elle était destinée à ceux qui vivraient au temps de la fin): “Et toi, Daniel, cache les paroles et scelle le livre jusqu’au Temps de la Fin. Plusieurs courront çà et là, et la connaissance sera augmentée.” (Daniel 12:4, DARBY) Cette expression “beaucoup courront çà et là” signifie littéralement :“se hâteront ici et là”, ou bien encore comme on peut le traduire :“les voyages augmenteront considérablement”. Quand on sait que les moyens de locomotion utilisés par l’homme n’ont pratiquement pas évolué pendant des millénaires — le cheval et la charrette, le chameau, le voilier, etc. — on peut apprécier toute la portée de cette prophétie. Aujourd’hui, nos automobiles peuvent atteindre des vitesses fabuleuses, un jet peut faire le tour du monde en 24 heures et un vaisseau spatial gravite autour de la planète en 80 minutes ! Les voyages et le tourisme sont devenus la plus grosse industrie du monde, et la plus dynamique.5 Jamais on n’avait autant voyagé, ni aussi loin, ni aussi vite, ni aussi souvent, qu’à l’heure actuelle où les voyageurs se comptent par milliards. Il est indéniable que beaucoup “courent” d’un bout à l’autre de la terre, comme Dieu l’avait prédit pour“le temps de la fin”. (la suite au prochain numéro d’Activé.) Si vous souhaitez approfondir l’étude des prophéties accomplies mentionnées ici, ou de celles dont on attend encore l’accomplissement, commandez dès aujourd’hui la brochure Le futur dévoilé ! Extraits du Futur Dévoilé, de Michael Roy. 1. “Les femmes veulent moins d’enfants” AP, New York, 23 août 95 2. “Partout dans le monde les femmes ont moins d’enfants” Reuter, New York, 23 août 95 3. L’Almanach du monde chrétien. Wheaton, Illinois: Tyndale House Publishers, 1990 4.“La Bible traduite dans 2092 langues” Agence France Presse, Paris, 21 février 95; et Rapport national et international sur la religion, vol. 9, numéro 9, 17 avr. 95 5. John Naisbitt. Méga-tendances 2000: dix nouvelles tendances pour les années 90. New York: Morrow, 1990
  12. 12. 12 activé numéro 4 SSSSS i vous vous sentez seul, sachez que vous n’êtes pas le seul ! C’est un mal très répandu, en particulier dans les grandes villes. Ne les a-t-on pas décrites, ces villes — et à juste titre — comme “un lieu où des millions de gens vivent ensemble dans la solitude ?” Vivre au milieu des foules n’a pas nécessairement pour effet d’alléger la solitude, parce que cette dernière est causée par une isolation par rapport aux autres, et non pas seulement par un isolement physique. C’est triste à dire, mais la solitude est souvent une condition que l’on s’inflige à soi-même. On se construit des murs tout autour de soi, au lieu de bâtir des ponts. Alors, où trouver “le remède” à la solitude ? C’est en aimant les autres ! L’histoire suivante donne à réfléchir: Il était une fois une femme très seule qui était toujours à la recherche d’un nouvel amant, mais qui n’avait jamais eu la chance d’en trouver aucun qui sût durablement la satisfaire ou alléger sa solitude. Pourquoi ? Parce ce que, ce qu’elle cherchait à vrai dire, c’était d’être aimée, de recevoir de l’amour ! Puis un beau jour, un ami suggéra qu’elle devait apprendre à donner de l’amour de façon désintéressée, à rechercher le bien de quelqu’un d’autre. Après tant d’années d’efforts infructueux, cette pensée lui fit l’effet d’une idée radicalement nouvelle ! Elle se mit donc en quête d’un homme qu’elle pourrait rendre heureux, et découvrit bientôt ce qu’elle avait si longtemps cherché, à savoir l’amour vrai ! Telle est donc la clé, la solution simple à la à vos?uestions... RéponsesRéponsesRéponsesRéponsesRéponses solitude: si vous donnez de l’amour, vous recevrez de l’amour ! Si vous manifestez de l’intérêt et de l’amour à l’égard des autres, ils vous le rendront. En tant que chrétiens, il nous est aussi donné la chance de pouvoir partager l’amour du plus grand de tous les amants, Jésus Lui-même — le seul à pouvoir satisfaire l’aspiration la plus profonde qui soit au cœur de tout homme, celle de se voir totalement aimé et compris. Nous pouvons avoir beaucoup d’amis et de proches... Pourtant, il est une forme de solitude qu’il nous arrive à tous de ressentir. Même ce vide, Jésus peut le remplir. Le Seigneur, en nous créant, s’est réservé une place spéciale dans nos cœurs, un espace que Lui seul peut occuper. Bien que le corps soit de cette terre, et soit satisfait par les choses de cette terre, l’esprit humain — cette réalité intangible qui habite notre corps et qui constitue notre personne — ne peut jamais être entièrement satisfait en dehors d’une union totale avec le grand Esprit d’amour qui l’a créé. Jésus aime nous voir aimer les autres, Il aime que nous nous sentions proches d’eux. Cependant, c’est avec Son amour en premier lieu qu’Il aimerait nous voir remplir ce vide douloureux. Quand bien même nous avons la chance d’être physiquement proche de quelqu’un qui nous est cher, nous souffrons toujours d’un certain vide intérieur — qui ne pourra être comblé que si nous donnons à Dieu tout notre cœur, et si nous nous rapprochons de Lui ! Je ressens une grande solitude... Que puis-je y faire ? Q:
  13. 13. activé numéro 4 13 OOOOOn raconte l’histoire d’un certain ministre du culte qui avait noté, non sans inquiétude, qu’un vieil homme pauvrement vêtu entrait dans son église, chaque jour à l’heure de midi, pour en ressortir quelques minutes plus tard. Que pouvait-il bien y faire ? Il en informa le bedeau, et le pria de le questionner. Après tout, l’église contenait des objets précieux. — Je vais prier, répondit le vieil homme. — Allons donc, répartit l’autre, vous n’y restez jamais assez longtemps pour prier. — C’est que…, continua l’homme, je ne sais pas prier de longues prières. Mais tous les jours, à midi, je passe ici et j’Lui dis :“Jésus, c’est moi, Jim.” Puis j’attends une minute, et je ressors. C’est p’t- être une p’tite prière, mais j’crois qu’Il m’entend. Quelques temps plus tard, Jim eut un accident et fut emmené à l’hôpital. Or à l’hôpital, il eut une merveilleuse influence sur tout le service. Les malades grincheux retrouvèrent leur bonne humeur, et il n’était pas rare d’entendre fuser les rires. —J im, lui fit remarquer un jour une infirmière, on dit que c’est vous qui avez changé l’ambiance dans le service, et que vous êtes toujours AVEC LE CIEL heureux. — Pour sûr que j’ le suis ! répartit Jim. J’peux pas faire autrement. C’est à cause de mon visiteur. Chaque jour, c’est lui qui me rend heureux. — Comment ça, votre visiteur? fit l’infirmière, perplexe. Elle avait remarqué que le fauteuil de Jim demeurait vide aux heures de visite, car il était seul dans la vie, sans famille. —Votre visiteur ? Mais quand vient- il ? s’enquit-elle donc. — Tous les jours, répliqua-t-il, les yeux brillants. Oui, Il vient tous les jours à midi, et se tient au pied de mon lit. Je Le vois me sourire, et Il me dit: “Jim, c’est moi, Jésus”. Un jeune indigène africain gémissait, secoué par une fièvre qui ne cessait de monter. Il était chrétien et habitait un village reculé.Le médecin missionnaire, qui soignait le garçon, s’efforça de faire tomber la fièvre, mais en vain. Ce qu’il aurait fallu, c’était un bloc de glace. Idée qu’il s’empressa d’écarter,étant donné qu’on ne pouvait en trouveràmoinsd’une journée de marche. — Dieu ne peut-Il pas envoyer de la glace pour mon fils ? demanda la mamandugarçon. Puis elle rappela au missionnaire le thème de l’un de ses sermons, que Dieu aime à opérer des miracles pour Ses enfants ! — C’est vrai, balbutia le missionnaire, mais tout de même. De la glace !… ici? Sans prêter la moindre attention à ses doutes, la mère insista : — Est-ce qu’on ne devrait pas prier? Ils prièrent donc ; le missionnaire, une prière évasive, mais la maman, une prière qui allait droit au but: — Seigneur, si de la glace est nécessaire pour la guérison de ce fils que j’aime,Tu es capable de nous en envoyer. Je le crois ! À peine avait-elle prononcé ces mots, qu’un grêlon de la taille d’une noix vintrouler à l’intérieurdelahutte.Tous deux,en regardant dehors, aperçurent une averse de grêle qui s’abattait du ciel. — Dieu a répondu à Sa façon, s’exclama la maman ! Et prodigieusement ! La tempête, circonscrite localement, ne causa pas de dégâts aux récoltes du village. Le fils fut complètement rétabli. La nouvelle du miracle se répandit dans les villages alentour et fit grandir la foi de tous ceux qui en entendirent parler.Et,faut-il l’ajouter, l’événement vintrappeler au missionnairequeDieu exauce les prières“impossibles”. ?
  14. 14. 14 activé numéro 4 n nouveau-né en bonne santé appelle sa mère lorsqu’il a faim, ou qu’il a besoin d’aide et de réconfort. Il est tout aussi naturel, pour celui qui vient de recevoir Jésus et d’établir un contact personnel avec Lui, de s’adresser à Lui dans la prière. Prier,ce n’est ni une tradition ni un rituel religieux ;c’est une communi- cation personnelle entre vous et Dieu ! C’est un mode de communication privilégié qui nous met en ligne directe avec le Ciel ! Jésus veut devenir votre meilleur ami, votre ami intime! Il sera toujours à l’écoute quand vous L’appellerez à l’aide. N’a-t-Il pas promis:“Invoque- Moi, et Je te répondrai, Je te révélerai de grandes choses et des choses secrètes que tu ne connais pas” (Jérémie 33:3) Il exaucera vos prières et Il satisfera tous vos besoins, qu’il s’agisse de guérison, de conseil, de réconfort ou encore de besoins spirituels ou matériels. (cf. Philippiens 4:19) Pourquoi ne pas dresser une liste des personnes et des situations pour lesquelles vous voulez prier ? Et décider de consacrer à la prière quelques minutes par jour pour demander à Jésus de vous aider et de vous apporter des solutions. Vous n’êtes pas obligé de le faire tous les jours à la même heure — vous pouvez prier en vous rendant à votre travail ou tout en faisant la cuisine. Vous pouvez même prier en marchant dans la rue. Faites-en une habitude et vous serez étonné du résultat ! (Pour en savoir plus sur la communication avec Dieu par la prière, vous pouvez lire La puissance de la prière, dans la collection Activé. Détails sur le bon de commande.) Un matin, de bonne heure, j’entrepris de foncer Dans les tâches du jour, la tête la première, En effet, j’avais tant et tant de choses à faire Que je ne pouvais prendre le temps de prier. Tous les ennuis se mirent à me tomber dessus Chaque tâche,labeur, se faisait fastidieux, Et je me demandai:“Où donc est parti Dieu ?” “Tu n’as rien demandé”,me fut-il répondu. Je n’aspirais qu’à voir la joie et la beauté, Mais le jour s’étirait,maussade et sans bonheur. “Pour quelle raison ?” demandai-je au Seigneur Alors Il répondit:“Tu ne M’as pas appelé !” Ce matin de bonne heure, je me suis réveillé, J’ai marqué une pause avant que je m’affaire, En effet, j’avais tant et tant de choses à faire Qu’il fallait que je prenne le temps de prier. u Prier chaque jour VOTRE NOUVELLE VIEVOTRE NOUVELLE VIEVOTRE NOUVELLE VIEVOTRE NOUVELLE VIEVOTRE NOUVELLE VIE
  15. 15. activé numéro 4 15 Le livre des Psaumes est plein de promesses merveilleuses et il contient de splendides prières écrites de la main du Roi David. En voici quelques-unes des plus belles, pour vous mettre l’eau à la bouche. Il est certain que vous en découvrirez bien d’autres, qui deviendront vos préférées, au fur et à mesure que vous progresserez dans la lecture de ce livre fascinant. LE LIVRE DES PSAUMES Psaume 1 Comment grandir et porter du fruit Psaume 8 Dieu est merveilleux! Psaume 19 La Parole de Dieu a le pouvoir de changer les vies Psaume 51 Une prière de repentance Psaume 91 Sa protection en période de troubles Psaume 100 Un chant de louanges Psaume 121 Le Seigneur nous vient en aide On raconte qu’un pasteur du nom de Thomas vivait dans une ville qui venait de subir une terrible inondation. Il y avait 50 cm d’eau dans sa salle à manger. Des amis qui, sur une barque, étaient parvenus jusqu’à sa porte, lui demandèrent de monter à bord: — Non, non ! Allez-y ! réponditThomas.Je vais me débrouiller.Dieu ne m’a pas oublié. L’eau finit par atteindre le second étage.Inquiets, les amis deThomas revinrent à la charge et le prièrent une nouvelle fois de se joindre à eux. Une nouvelle fois, il refusa. Lorsque l’embarcation revint pour la troisième fois, la maison était complètement engloutie,et Thomas se tenait debout sur la cheminée. — Hé ! Pasteur, s’écria l’un de ses amis, vous allez vous noyer ! Venez ! — Non ! répliqua le pasteur, tout va bien ! Le Seigneur prend soin de moi. Sur ce, ils partirent. Et le pasteur se noya. Plus tard, arrivé au Ciel, notre Thomas en colère demanda une audience au Seigneur. — Pourquoi m’as-Tu fais ça? demanda-t-il, furieux. J’ai fait tout ce que Tu as dit.J’ai prié, mais Tu m’as laissé tomber. — Comment ça, Je t’ai laissé tomber?, répondit Dieu. Qu’est ce que tu racontes ?! Par trois fois, Je t’ai envoyé une barque ! l orsque nous prions, n’oublions jamais que nos prières seront exaucées. Certaines sont exaucées comme nous l’avions espéré; d’autres sont exaucées différemment. Certaines sont exau-cées sous la forme d’un changement qui survient en nous, d’autres sous la forme d’un changement qui survient chez un autre. Parfois, c’est en nous donnant la force de supporter les épreuves que Dieu exauce nos prières, et parfois c’est en nous soustrayant à l’épreuve. Parfois, elles sont exaucées immédiatement, parfois, elles le sont des années plus tard. Enfin, certaines prières doivent attendre l’éternité pour être exaucées. Une réponse inattendue Psaume 23 “L’Eternel est mon berger” Psaume 27 Ma lumière et mon salut Psaume 34 Louez-Le en toutes circonstances Psaume 37 Ne vous inquiétez pas! Dieu est au poste de contrôle
  16. 16. 16 activé numéro 4 C’est ici Mon vœu le plus cher, que tous Mes enfants désirent entendre Ma voix et être nourris de Ma main ; qu’ils me demandent quelle direction suivre et quelle décision prendre; et qu’au lieu de trébucher dans l’obscurité, ils me demandent de la lumière pour éclairer leur chemin. Car Je suis une lumière intense, mais Je ne peux éclairer que ceux qui cherchent, que ceux qui demandent. Il est tellement plus facile de trouver son chemin dans la lumière, plutôt que dans les ténèbres ! Il est tellement plus facile de Me prendre par la main et de Me laisser te guider vers ta destination, plutôt que d’essayer de trouver ton chemin tout seul, de t’égarer, pour te retrouver dans les épines, et devoir ensuite revenir sur tes pas ! Il est tellement plus facile de demander le chemin au guide ! Pourquoi ne demandes-tu pas ? N’ai-Je pas promis : “Demandez, et vous recevrez; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira” ? Ce sont bien là Mes paroles ! N’ai-Je pas dit : “Invoque-moi, et Je te répondrai. Je te révélerai de grandes choses et des choses secrètes que tu ne connais pas !” ? Ce sont bien là Mes promesses. Ceux qui M’aiment avec ferveur Me suivent de tout près. Si tu M’aimes, tu voudras passer du temps avec Moi. Et si tu passes du temps avec Moi, tu Me parleras. Et si tu Me parles, Je te répondrai et Je te montrerai le chemin à suivre. C’est ainsi que tu pourras Me suivre, Me suivre de tout près. — Jesus Prends-Moi la main !

×