Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Laisse tomber le fait main (s'il te plaît :-)

Je te connais ;-)
Tu es créative, et si le monde était parfait, tu passerais ta journée dans ton atelier? Ah! Si quelqu'un d'autre pouvait s’occuper de vendre ton travail (n’est-ce pas?).
Pourtant le « fait-main » est dans l’air du temps, non?
Alors pourquoi ne se vend-il pas tout seul?
Je vais te dire pourquoi.

  • Login to see the comments

Laisse tomber le fait main (s'il te plaît :-)

  1. 1. Je te connais ;-) Tu n’aimes rien tant que choisir des tissus + les découper + crocheter + scrapper + classer tes écheveaux par couleurs + coudre + peindre + graver? Tu es créative, et si le monde était parfait, tu passerais ta journée dans ton atelier?
  2. 2. Ton idéal, ce serait de ne faire que créer… et qu’une autre personne s’occupe de vendre ton travail (n’est-ce pas?). La communication, la vente, tout ça…ça ne te dit rien du tout! Pourtant le « fait-main » est dans l’air du temps, non? Alors pourquoi ne se vend-il pas tout seul?
  3. 3. Je vais te le dire : OUI, le fait-main est dans l’air du temps, MAIS il est noyé par la culture du pouvoir d’achat et par le « faites-le vous même ». Tu ne voies pas le rapport entre les 2?
  4. 4. Le travail manuel n’a pas de valeur pour le client lambda. Ce n’est pas qu’il soit mauvais, c’est juste « comme ça ». C’est une donnée qu’il faut prendre en compte. Comme la loi de la gravité. Tu vois?
  5. 5. Et bien sûr… comme on ne désire pas ce qui n’a pas de valeur à nos yeux : le client lambda n’est pas attiré par le fait-main. En tout cas, pas au point d’avoir envie d’acheter.
  6. 6. Ce n’est pas une question de budget : la personne qui rechigne à payer une création 40 euros va dépenser au moins autant en craquant chez Ach&Aime et 10 fois cette somme pour s’acheter une tablette. Alors, qu’est-ce qui fait qu’un produit est désirable?
  7. 7. Faisons un tour dans la boutique d’Apple Comme tu le sais, les produits Apple sont au moins 2 fois plus chers que les autres. Il n’y a jamais de soldes. Jamais de rabais. Une concurrence énorme. Et c’est « la crise ».
  8. 8. Malgré tout ça… Apple se porte très bien. Tu as vu comment la marque présente ses produits sur son site? Elle te donne envie d’acheter le nouvel Iphone pour ce que tu vas ressentir en l’utilisant.
  9. 9. Place à l’exemple avec une capture d’écran : La qualité et les fonctionnalités sont au rendez-vous, mais elles passent au second plan : on clique sur un lien pour les découvrir et en savoir plus.
  10. 10. Ce qui suscite le désir d’achat, c’est ce que l’on va ressentir après l’achat : « Lâchez-vous, mettez en avant votre personnalité. Envoyez les couleurs. » Et plus on continue à lire, plus on a envie d’acheter le nouvel Iphone, et de faire partie de ceux qui pourront se reconnaître dans la rue, couleurs à l’oreille et personnalité à la main.
  11. 11. Qu’est-ce que cet exemple peut nous apprendre? Que ce n’est pas le processus de fabrication qui allume un désir d’achat chez un client potentiel. Ce qui lui donne envie, c’est ce qu’il va imaginer de sa vie avec le produit après l’achat.
  12. 12. Que peut-on en conclure? La mention « Fait-main » ne dit pas au client pourquoi c’est une bonne idée d’acheter ton travail.
  13. 13. Miser sur le fait-main est une erreur. Ce n’est pas cette mention qui valorise ta création aux yeux des clients. Ce n’est pas cette mention qui donne envie d’acheter. L’étendard de la cause du fait-main avec la fabrication locale + les emplois préservés + le temps passé à l’ouvrage, tout ça tout ça….
  14. 14. En général… …ça provoque un sourire poli + gêné chez la plupart des personnes qui pourraient acheter ce que tu fais. Ce n’est pas ce que recherchent les gens. Le processus et les conditions de fabrication leur passent au-dessus de la tête.
  15. 15. Pire : si on commence à leur en parler, cela les fait culpabiliser d’acheter en grande surface + cela les place sur la défensive (vu que comme toi et moi, ils ont des raisons d’acheter chez Auchan). Et finalement c’est une bonne chose, parce que ça nous force à mettre notre créativité au service de notre communication!
  16. 16. Sur quoi communiquer alors? Concentre-toi sur ce que tes créations sont et ce qu’elles apportent aux gens. Concrètement! Communique sur ce que ton travail apporte de plus à la personne qui l’utilise. Sur ce qu’il va changer pour elle.
  17. 17. Explique aux clients pourquoi ils devraient acheter ton travail : • qu’est-ce que la qualité du tissu apporte comme sensation? comme garantie? • qu’est-ce que le design de tes sacs permet de faire? de transporter? • quels inconvénients quotidiens ou occasionnels tes couvertures permettent-elles d’éviter?
  18. 18. • qu’est-ce que tes accessoires pour enfants facilitent dans la vie de parents? • qu’est-ce que tes tableaux apportent à un intérieur?
  19. 19. C’est ton travail : • d’expliquer aux gens pourquoi ils devraient acheter chez toi. • de leur permettre de se projeter à « l’après-achat ». • de les faire imaginer ce qu’ils vont ressentir en portant + en utilisant + en offrant tes créations.
  20. 20. Si tu ne le formules pas, personne ne le devinera! Précision : Les mots ne sont pas le seul moyen de formuler ce qu’une création apporte, les images sont précieuses, aussi :-)
  21. 21. Et s’il te plaît : ne crois pas qu’il faut réinventer la roue pour apporter quelque chose au quotidien de ses clients. L’art et l’artisanat rendent bien des services aux consommateurs : l’être humain a besoin de belles choses et de poésie.
  22. 22. Quand on s’achète de jolies choses et de belles matières, quand on fait un beau cadeau, on se sent bien parce qu’on a plaisir à le faire. On n’a pas envie de se priver tout le temps ni d’acheter toujours moins cher.
  23. 23. Pour l’instant, laisse tomber le fait-main! Traduis ton travail en termes d’avantages concrets pour l’utilisateur/trice. Ensuite seulement, tu pourras sensibiliser les personnes intéressées à la grande cause de la création indépendante.
  24. 24. Maintenant c’est à toi! Qu’est-ce que tes créations apportent à ceux qui s’en servent? Trouve un avantage, et partage-le sur ma page Facebook : facebook.com/apollinepoint
  25. 25. Rejoins-moi sur apollinepoint.com !

×