Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Tunisia Digital Summit - Keynote - Blockchain, mythes et réalités

955 views

Published on

Support de présentation utilisé lors de la conférence Tunisia Digital Summit 2018 pour la Keynote "Blockchain, mythes et réalités"

Published in: Technology
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Tunisia Digital Summit - Keynote - Blockchain, mythes et réalités

  1. 1. BLOCKCHAIN MYTHES ET RÉALITÉS Sébastien Bourguignon @sebbourguignon sebastien.bourguignon@margo-group.com ☎ +336 12 96 30 25 http://www.margo-group.com
  2. 2. 1. Petite histoire du Bitcoin 2. La révolution Blockchain 3. Ethereum et les smart contracts 4. Les grands cas d’usage sur la blockchain
  3. 3. Petite histoire du Bitcoin 01
  4. 4. Invention de Bitcoin
  5. 5. Diffusion du logiciel Open Source
  6. 6. Satoshi Nakamoto ?
  7. 7. 21 MɃ Volume max de Bitcoins 16,9 MɃ en circulation à date
  8. 8. Prix d’un Bitcoin * * coinmarketcap.com
  9. 9. Blockcha in La technologie sous-jacente à Bitcoin
  10. 10. La révolution Blockchain 02
  11. 11. LA RÉVOLUTION BLOCKCHAIN  La blockchain permet de créer de la confiance entre des individus et institutions sans faire appel à des intermédiaires  Ce que l’on dit à son propos  The Economist l’a surnommée la machine à « créer de la confiance »  La technologie qui permet d’ « uberiser » Uber  On parle de la 2ème révolution numérique à l’instar d’Internet et TCP/IP qui ont représenté la 1ère dans les années 90  La blockchain permet de se passer de tous les intermédiaires et tiers de confiance (banques, assurances, notaires, avocats, places de marché…) 29.03.2018 TUNISIA DIGITAL SUMMIT - BLOCKCHAIN - MYTHES ET RÉALITÉS| P. 11 En quoi est-elle disruptive ?
  12. 12. LA RÉVOLUTION BLOCKCHAIN  Un registre de transactions distribué, sécurisé et transparent  Bref c’est une base de données  Tout le monde peut y lire et écrire des données mais personne ne peux les modifier  Sans organe central de contrôle  Il n’y a aucune régulation  La gouvernance est totalement décentralisée  Un système qui fonctionne en autonomie grâce à l’ensemble de ses utilisateurs 29.03.2018 TUNISIA DIGITAL SUMMIT - BLOCKCHAIN - MYTHES ET RÉALITÉS| P. 12 Finalement qu’est-ce que c’est la blockchain ?
  13. 13. LA RÉVOLUTION BLOCKCHAIN 06.03.2018 UNIAGRO| P. 13 Principes de fonctionnement Alice Bob 12,5 BTC 1 BTC 1 BTC
  14. 14. Ethereum et les smart contracts 03
  15. 15. ETHEREUM ET LES SMART CONTRACTS  Le fondateur s’appelle Vitalik Buterin un russo- canadien né en 1994  Il a travaillé pendant un temps au développement de Bitcoin avant de se lancer dans la mise en œuvre d’Ethereum  Le White Paper a été publié en avril 2014  Une levée de fonds en bitcoins a été réalisée en septembre 2014 pour financer le développement de la technologie  La première version d’Ethereum (Frontier) a été publiée en juillet 2015 29.03.2018 TUNISIA DIGITAL SUMMIT - BLOCKCHAIN - MYTHES ET RÉALITÉS| P. 15 Petite histoire d’Ethereum
  16. 16. ETHEREUM ET LES SMART CONTRACTS  Ethereum est plus rapide  La taille des blocs s’adapte automatiquement en fonction de la volumétrie des transactions sur le réseau  On peut stocker des données dans cette blockchain  Elle permet d’exécuter des smart contracts  La gouvernance est gérée par Ethereum Foundation dirigée par Vitalik Buterin 29.03.2018 TUNISIA DIGITAL SUMMIT - BLOCKCHAIN - MYTHES ET RÉALITÉS| P. 16 Quelles différences entre Bitcoin et Ethereum
  17. 17. ETHEREUM ET LES SMART CONTRACTS 29.03.2018 TUNISIA DIGITAL SUMMIT - BLOCKCHAIN - MYTHES ET RÉALITÉS| P. 17 infalsifiable toujours disponible accessible de partout … … et par tout le monde ! décentralisé Ethereum est un ordinateur où tout(e action) se paie ! aussi rapide … qu’un PC du début des années 2000
  18. 18. ETHEREUM ET LES SMART CONTRACTS  « Les smart contracts sont des programmes autonomes qui, une fois démarrés, exécutent automatiquement des conditions définies au préalable. Ils fonctionnement comme toute instruction conditionnelle de type « if – then » (si telle condition est vérifiée, alors telle conséquence s’exécute). » *  Probablement un des points les plus prometteurs de la technologie blockchain  Ils n’ont aucune valeur juridique actuellement  Spécifique à la blockchain Ethereum au départ et de plus en plus de technologies le propose (NEO, Hyperledger, Corda…) 29.03.2018 TUNISIA DIGITAL SUMMIT - BLOCKCHAIN - MYTHES ET RÉALITÉS| P. 18 Les smart contracts
  19. 19. Les grands cas d’usage sur la blockchain 04
  20. 20. POUR QUELS USAGES ? 06.03.2018 TUNISIA DIGITAL SUMMIT - BLOCKCHAIN - MYTHES ET RÉALITÉS| P. 20 Certification  Certifie les diplômes des ingénieurs qui sortent de l’école directement sur la blockchain.  Même après plusieurs années, et peut-être même après que l’école ait disparu, les diplômes seront toujours vérifiables sur la blockchain. Peer-to-peer  Permettrait d’uberiser Uber.  Projet communautaire qui propose la mise en relation des chauffeurs et des clients sans organe central.  Cette application est basée sur la blockchain Ethereum. Automatisation  Solution d’assurance voyage paramétrique.  En pilote sur les vols entre Paris Charles de Gaulle et les Etats-Unis, ou l’inverse.  Remboursement automatique d’un retard de vol. Internet des objets  IOTA une technologie open-source et fournit un moyen de paiement sécurisé entre les appareils l'Internet des objets.  Elle utilise le concept de graphe dirigé acyclique, différente de la blockchain, les transactions sont gratuites. Produit financier  Hedge fund français dont le véhicule d’investissement est un token émit lors d’une ICO.  Les investisseurs sont rémunérés sur les base des performances du fond et au pro rata du nombre de tokens dont ils sont propriétaires.

×