Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

#PortraitDeStartuper #89 - Antoine Perruchot - KeyCoopt

477 views

Published on

#PortraitDeStartuper #89 - Antoine Perruchot - KeyCoopt

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

#PortraitDeStartuper #89 - Antoine Perruchot - KeyCoopt

  1. 1. Owner Antoine Perruchot Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon
  2. 2. Au début de ma carrière, j’ai commencé par travailler un an dans une banque, puis j’ai intégré un cabinet de recrutement. Mon mentor m’a rapidement conseillé d’entreprendre le plus tôt possible, aussi j’ai co- créé l’entreprise Keyman en 2004 (cabinet de recrutement qui accompagne les grands groupes et PME pour le recrutement de leurs dirigeants, managers et experts), puis Keylink (cabinet de recrutement qui privilégie la chasse de tête pour les postes en middle management), Quintesens (cabinet de conseil RH spécialisé dans le développement du leadership et le renforcement de l’efficacité managériale), Keycoopt, et dernièrement Kohérence (cabinet spécialisé dans l’accompagnement pour la gestion et le développement des ressources humaines). Je suis entrepreneur depuis 2004, date à laquelle j’ai créé l’entreprise Keyman dont je parlais auparavant.  Comment vous décririez-vous en tant qu'entrepreneur ? Je dirai que je suis à la fois ambitieux, optimiste, impatient, passionné, critique et innovant.  Quelle est votre formation initiale ? J'ai fait mes études à l’IPAG.  Qu’est-ce qui vous passionne ? J’ai une passion pour l’entreprenariat, mes enfants, mes amis et le sport. 2 Qui est ce startuper ? À PROPOS Owner Antoine Perruchot
  3. 3. 3 Comment décririez-vous votre entreprise ? À PROPOS KeyCoopt « est le premier réseau de cooptation dédié au recrutement des cadres » Keycoopt, c’est une belle startup, spécialisée dans les ressources humaines. C’est le premier réseau de cooptation dédié au recrutement des cadres. Nous comptons aujourd’hui un réseau de plus de 40 000 coopteurs. Nous volonté est de révolutionner ce secteur, ou en tout cas de faire du recrutement autrement, par le biais de la recommandation. Pour une recherche d’emplois ou de talents, nous nous appuyons ainsi sur les réseaux dont disposent les collaborateurs. Ce mode de recrutement est utilisé depuis des années. Nous, nous le digitalisons et le faisons à grande échelle, de manière industrielle, mais aussi de la façon la plus simple et la plus ergonomique possible.
  4. 4. 4  Pourquoi ce choix de produit / service ? Tout simplement parce que j’ai toujours travaillé dans le secteur des ressources humaines et que c’est celui que je connais le mieux. Mais c’est également un sujet qui me passionne et qui, par chance, a été relativement exsangue d’innovations ces dernières décennies.  Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? J’ai une double ambition : tout d’abord, en ce qui concerne le développement de Keycoopt, j’aimerai que cette startup devienne le leader européen du recrutement par le biais de la recommandation et de la mobilité interne. L’enjeu est, à terme, de permettre aux entreprises de faire plus de 50% de leurs recrutements par ce biais. Et donc de capitaliser sur leurs ressources humaines. Par ailleurs, j’accorde un grand intérêt au développement interne de l’entreprise et au bien-être au travail. Je souhaite que Keycoopt soit un lieu où les collaborateurs s’épanouissent, aiment travailler sur des projets communs et grandissent ensemble.  Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ? J’ai tout fait ! En propre, emprunt, levée de fonds, obligations convertibles… Portrait de startuper INTERVIEW
  5. 5. 5  Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ? Au départ, mon jeune âge m’a posé des difficultés en termes de crédibilité. Par la suite, il m’est arrivé de me positionner (trop) tôt sur des marchés. Chez Keycoopt, j’ai aussi pâti de la frilosité de certains acheteurs ou de cycles de vente trop longs. Enfin, nous et les RH en général sommes confrontés à un grand nombre d’offres soit-disant innovantes et performantes en ressources humaines, qui étaient un véritable « maqui » pour les décideurs.  D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ? Selon moi, il est essentiel de faire preuve de persévérance, de passion mais d’être aussi un acharné du travail. De plus, lorsqu’on créé son entreprise ou sa startup, il est important de répondre à un besoin, d’avoir un réel sens du service clients et de savoir faire preuve d’anticipation. Enfin, bien s’entourer, que ce soit avec ses collaborateurs mais aussi ses conseillers.  S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ? Trouver des associés ou premiers collaborateurs très forts, avoir assez de cash disponible pour tenir le plus longtemps possible.  Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? Je lui conseillerai de bien réfléchir, en premier lieu, au concept de la startup : comme je l’expliquais auparavant, il faut que son offre réponde à un réel besoin et résolve une problématique forte. Portrait de startuper INTERVIEW
  6. 6. 6 Portrait de startuper INTERVIEW Site internet https://www.keycoopt.com/ Linkedin https://www.linkedin.com/in/antoine-perruchot-46730a10/ Twitter https://twitter.com/aperruchot Owner Antoine Perruchot
  7. 7. ANNEXES
  8. 8. 🚀 Auteur | Influenceur | Speaker ► Expert Digital & Blockchain | ICO Advisor ► Pour une transformation digitale réussie ! Sébastien Bourguignon 8 Sébastien Bourguignon L’AUTEUR Principal et Lead Digital Influencer au du cabinet de conseil Margo et CEO de la société Chain Guru, il est dans le domaine du Digital, du Management, de l’Innovation et de l’Agilité depuis 2000. Sa vision de demain est un monde numérique dans lequel les changements profonds de comportements des hommes, les interactions au sein des entreprises, la compétition internationale des grands groupes, le management et les organisations seront complètement remis en question. La société bouge vite, très vite, l’innovation et la nécessité de plus d’agilité dans les organisations doivent être une préoccupation majeure, il n'y a plus de doute là-dessus. Ses convictions sont que sans une prise de conscience de ces enjeux de société, les entreprises d’aujourd'hui prennent un risque important pour leur survie. Les individus, managers ou collaborateurs, devront s’adapter encore plus vite et plus fort que ce qu’il n’aura été nécessaire à leurs grands-parents lors de la première révolution industrielle. En effet, le quotidien de tout un chacun va évoluer avec l’explosion du digital. Ces modifications pourraient ressembler à de la science fiction encore aujourd’hui, mais elles sont inévitables et bien réelles car la transformation est en marche. Passionné par l’innovation, le numérique et le management, il s’intéresse particulièrement aux mécanismes liés à l’entreprenariat et en particulier aux startups. Cela l’a amené à réaliser une série de portraits de startupers pour les partager sur son blog. Son objectif est multiple, comprendre les parcours de ces créateurs de startups, les difficultés qu’ils ont rencontrées, et comment tout cela se matérialise concrètement, finalement un vrai feedback d’entrepreneur. Par ailleurs, il est auteur de nombreux articles sur Siècle Digital, Les Echos ou encore Le Journal Du Net. Il est aussi l’auteur des livres blancs de « #80PortraitDeStartuper » et « 100 #PortraitDeStartuper – Saison 2 », ainsi que du livre « Portraits de startupers – édition 2017 » aux éditions Maxima. http://sebastienbourguignon.com/ http://monmasteradauphine.wordpress.com https://twitter.com/sebbourguignon http://www.sebastien-bourguignon.fr https://fr.linkedin.com/in/sebastienbourguignon http://fr.slideshare.net/SbastienBourguignon https://plus.google.com/u/0/+SébastienBourguignon http://chainguru.io

×