Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

#PortraitDeStartuper #84 - Martin Zdrzalik - Linkaband

502 views

Published on

#PortraitDeStartuper #84 - Martin Zdrzalik - Linkaband

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

#PortraitDeStartuper #84 - Martin Zdrzalik - Linkaband

  1. 1. Co-fondateur Martin Zdrzalik Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon
  2. 2. J’ai lancé avec mes deux associés Linkaband il y a 18 mois, c’est notre première société, c’est notre premier grand saut dans l’entreprenariat. J’en ai déjà trop dit ! Ça fait un peu plus d’un an que je me suis lancé dans cette aventure.  Comment vous décririez-vous en tant qu'entrepreneur ? Ma vision de ce qu'est l’entreprenariat évolue tous les jours ! On vit de vraies montagnes russes en passant des bonnes nouvelles aux échecs cuisants. Pour moi le plus important c’est de maintenir le cap et de tenir bon. Je suis déterminé, pas borné parce qu’il faut savoir parfois changer de direction, mais savoir conserver un vrai cap est impératif. Et puis la route pour aller rejoindre cet objectif à long terme va toujours évoluer c’est certain.  Quelle est votre formation initiale ? J’ai fait mes études au CELSA-Paris Sorbonne et après un passage à l’INSEAD j’ai travaillé pendant plusieurs années en conseil chez PwC au bureau de Paris. Le conseil m’a appris beaucoup de choses qui me servent en tant qu’entrepreneur, c’est une très bonne école.  Qu’est-ce qui vous passionne ? Naturellement, je suis passionné par la musique c’est en moi depuis tout petit, j’ai eu la chance de grandir dans ce milieu, entouré de chanteurs et de chanteuses connus, de musiciens et de producteurs, cela fait partie de mon histoire. En-dehors de la musique, il y a aussi la bonne bouffe et les spiritueux, j’aime les bons produits, les endroits vrais. Du coup c’est parfait, avec Linkaband, on amène la musique dans ces endroits ! 2 Qui est ce startuper ? À PROPOS Co-fondateur Martin Zdrzalik
  3. 3. 3 Comment décririez-vous votre entreprise ? À PROPOS Linkaband « est la première marketplace française de musiciens et DJs pour les professionnels » Linkaband est la première marketplace française de musiciens et DJs pour les professionnels (hôtels, bars, festivals, entreprises). Lancée il y a maintenant 18 mois, la plateforme compte aujourd’hui plus de 2500 artistes et 500 organisateurs. Nous avons en moyenne un concert réservé tous les jours sur le site.
  4. 4. 4  Pourquoi ce choix de produit / service ? J’ai eu pendant plusieurs années un groupe, c’était un projet très sérieux et c’est à ce moment que j’ai découvert à quel point cela pouvait être compliqué, long et fastidieux de rechercher des dates de concerts … C’est assez paradoxal car, de l’autre coté, les organisateurs recherchent constamment des animations musicales et pour eux aussi c’est long et fastidieux. Le marché est très mal structuré des deux coté et avec Linkaband, nous arrivons à le rendre plus clair et plus lisible. Il y a eu très vite un fort engouement pour notre solution et c’est un vrai plaisir de voir le nombre de concert organisé grimper tous les jours. On se positionne à la fois comme un intermédiaire et un prestataire de service. Le service d'intermédiaire est simple et gratuit, les musiciens peuvent s’inscrire sur Linkaband et postuler aux offres de concert en ligne de manière complètement gratuite (https://linkaband.com/trouver-une-date-de-concert). Idem pour les organisateurs, ces-derniers peuvent s’inscrire et effectuer une réservation de manière gratuite. D’un autre coté, nous sommes prestataire de service car nous proposons, des deux cotés (artiste et organisateur) des services clé en main, management pour les artistes et évènementiel coté organisateurs.  Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? Nous voulons devenir la première plateforme de service pour les musiciens et pour ceux qui souhaitent interagir avec eux, que ce soit des organisateurs, des marques ou encore des publicitaires. Le marché des musiciens indépendants (artistes qui ne sont pas signés en maison de disque / label) est en pleine croissance et nous faisons le constat que ces-derniers ont besoin d’accompagnement pour trouver des concerts, distribuer leur musique et faire leur promotion. Nous souhaitons leur apporter les bons outils afin qu’ils puissent se développer tout en restant indépendant.  Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ? Nous avons complètement « bootstrapé » Linkaband, nous avons construit la plateforme, telle qu’elle est aujourd’hui avec nos propres moyens. Nous avons eu la chance de bénéficier d’une bourse de la BPI pour développer nos algorithmes et rendre le processus de matching plus intelligent mais nous n’avons pas levé de fond. Maintenant que nous arrivons à générer du chiffre d’affaires de manière significative et que nous avons signé avec de très beaux clients nous commençons à rencontrer différents acteurs mais nous ne sommes pas pressés, on a une croissance saine et naturelle ! Portrait de startuper INTERVIEW
  5. 5. 5  Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ? Monter la bonne équipe et bien s’entourer. Recruter est un des enjeux les plus important. On se rend compte à quel point c’est difficile d’analyser les capacités d’une personne lors d’un simple entretien. Au début on ne faisait qu’une seule rencontre versus au minimum 4 rounds aujourd'hui. Il ne faut pas aller dans l'excès mais recruter (même pour 6 mois) un mauvais profil, ça peut vraiment être catastrophique. Le juridique serait mon deuxième point, on est sur un secteur assez particulier (intermittents du spectacle), ce sont des choses qu’il faut connaître sur le bout des doigts avant de se lancer, ou alors avoir de l’argent pour payer de bons avocats.  D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ? Je vois trois points, aimer le risque, aimer vendre et être persévèrent. Il faut savoir bien réagir aux critiques. En tant qu’entrepreneur tu te fais tout le temps challenger, ton projet est remis en question il faut apprendre à accepter les critiques et savoir en même temps défendre sa vision et s’y tenir.  S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ? Ne jamais perdre de vu le client et son besoin. Je suis convaincu qu’entreprendre c’est vendre, même si ton produit repose uniquement sur la technologie, il faut connaître ses clients, les rencontrer et discuter avec eux régulièrement. Je pense que les fondateurs doivent être ceux qui signent les premiers clients pour connaître le marché.  Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? Justement, je lui dirai descend dans la rue, trouve 50 clients potentiels, au hasard et discute avec eux. Fais-les parler du besoin auquel tu réponds, essaye de comprendre ce qu’ils utilisent aujourd’hui pour répondre à celui-ci et si ils seraient prêts à payer. Portrait de startuper INTERVIEW
  6. 6. 6 Portrait de startuper INTERVIEW Site internet https://linkaband.com/ Linkedin https://www.linkedin.com/in/martin-zdrzalik-153806a5/ Twitter https://twitter.com/linkaband Co-fondateur Martin Zdrzalik
  7. 7. ANNEXES
  8. 8. 🚀 Auteur | Influenceur | Speaker ► Expert Digital & Blockchain | ICO Advisor ► Pour une transformation digitale réussie ! Sébastien Bourguignon 8 Sébastien Bourguignon L’AUTEUR Principal et Lead Digital Influencer au du cabinet de conseil Margo et CEO de la société Chain Guru, il est dans le domaine du Digital, du Management, de l’Innovation et de l’Agilité depuis 2000. Sa vision de demain est un monde numérique dans lequel les changements profonds de comportements des hommes, les interactions au sein des entreprises, la compétition internationale des grands groupes, le management et les organisations seront complètement remis en question. La société bouge vite, très vite, l’innovation et la nécessité de plus d’agilité dans les organisations doivent être une préoccupation majeure, il n'y a plus de doute là-dessus. Ses convictions sont que sans une prise de conscience de ces enjeux de société, les entreprises d’aujourd'hui prennent un risque important pour leur survie. Les individus, managers ou collaborateurs, devront s’adapter encore plus vite et plus fort que ce qu’il n’aura été nécessaire à leurs grands-parents lors de la première révolution industrielle. En effet, le quotidien de tout un chacun va évoluer avec l’explosion du digital. Ces modifications pourraient ressembler à de la science fiction encore aujourd’hui, mais elles sont inévitables et bien réelles car la transformation est en marche. Passionné par l’innovation, le numérique et le management, il s’intéresse particulièrement aux mécanismes liés à l’entreprenariat et en particulier aux startups. Cela l’a amené à réaliser une série de portraits de startupers pour les partager sur son blog. Son objectif est multiple, comprendre les parcours de ces créateurs de startups, les difficultés qu’ils ont rencontrées, et comment tout cela se matérialise concrètement, finalement un vrai feedback d’entrepreneur. Par ailleurs, il est auteur de nombreux articles sur Siècle Digital, Les Echos ou encore Le Journal Du Net. Il est aussi l’auteur des livres blancs de « #80PortraitDeStartuper » et « 100 #PortraitDeStartuper – Saison 2 », ainsi que du livre « Portraits de startupers – édition 2017 » aux éditions Maxima. http://sebastienbourguignon.com/ http://monmasteradauphine.wordpress.com https://twitter.com/sebbourguignon http://www.sebastien-bourguignon.fr https://fr.linkedin.com/in/sebastienbourguignon http://fr.slideshare.net/SbastienBourguignon https://plus.google.com/u/0/+SébastienBourguignon http://chainguru.io

×