Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

#PortraitDeStartuper #79 - Tcheck - Anton Fert

474 views

Published on

Découvrez le #PortraitDeStartuper de Anton Fert fondateur et dirigeant de la startup Tcheck.

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

#PortraitDeStartuper #79 - Tcheck - Anton Fert

  1. 1. Fondateur & Dirigeant Anton Fert Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon En partenariat avec
  2. 2. 2 Qui est ce startuper ? À PROPOS Fondateur & Dirigeant Anton Fert L’entreprenariat est dans mon ADN. Je viens d’une famille d’entrepreneurs pour qui la valeur du travail est importante. Fils d’entrepreneur du secteur du diagnostic médical et neveu d’un patron de casse automobile, c’est assez naturellement que j’ai allié ces deux secteurs en y ajoutant une composante essentielle pour moi : prendre du plaisir à travailler. Avant d’entreprendre, j’étais à la charge de la planification et de la gestion de construction de stations d’épuration pour une filière de Véolia. J’ai commencé à entreprendre en 2016. L’esprit entrepreneurial a beau être dans mon ADN, cela ne m’empêche pas de penser que l’on devient chaque jour un peu plus entrepreneur.
  3. 3. 3 Portrait de startuper INTERVIEW  Comment vous décririez-vous en tant qu'entrepreneur ? A première vue, je suis tenté de vous proposer de poser la question à l’équipe de passionnés qui travaillent derrière moi. Je pense qu’ils diraient de moi que je suis convaincu, passionné et toujours poussé par l’envie d’aller plus loin. J’aime déléguer, et susciter l’esprit d’entreprise au sein de l’équipe en les encourageant à développer leur propre périmètre d’actions. J’essaie de développer une certaine forme d’intrapreneuriat au sein de Tchek en favorisant les prises de décisions.  Quelle est votre formation initiale ? J’ai un double cursus : à la fois ingénieur et manager en étant diplômé des Arts et Métiers Paris Tech ainsi qu’un master IAE d’Aix en Provence.  Qu’est-ce qui vous passionne ? Les scanners de détection automatique de véhicules bien sûr ! [Rires] En réalité j’ai besoin de pratiquer régulièrement une activité physique à l’extérieur pour me sentir bien. J’aime l’escalade, le ski et toute activité pouvant se pratiquer dans la nature. En étant à proximité des Calanques de Marseille, j’arrive à équilibrer ma vie professionnelle et personnelle. A côté de cela, je suis passionné par la mécanique auto/moto et je répare en ce moment une vieille moto.
  4. 4. 4 Comment décririez-vous votre entreprise ? À PROPOS Tcheck « est une solution brevetée autonome qui permet aux inspections automobiles d’être plus fluides, plus rentables et plus sûres grâce à l’intelligence artificielle » Tchek est une solution brevetée autonome qui permet aux inspections automobiles d’être plus fluides, plus rentables et plus sûres grâce à l’intelligence artificielle. Cette solution globale est pensée en tout point pour renforcer la valeur ajoutée du diagnostic automobile. Concrètement, le dispositif consiste en un scanner physique qui capte l’ensemble du véhicule, une plateforme digitale destinée aux utilisateurs ainsi qu’un accompagnement humain au service de l’usager. Les chiffres d’une inspection Tchek  2 panneaux situés de part et d’autre du flux de véhicules  Moins de 5 secondes pour scanner l’ensemble d’un véhicule qui passe au travers de façon autonome  Détection de 2 fois plus de dommages de façon digitale  Un flux naturel 100% automatisé  Un rapport d’état édité en 3 minutes L’entreprise se compose d’une équipe technique d’ingénieurs et d’une équipe commerciale et marketing.
  5. 5. 5 Portrait de startuper INTERVIEW  Pourquoi ce choix de produit / service ? Nous avons fondé Tchek dans la volonté d’aider les constructeurs, les loueurs de véhicules et retailers dans leur transformation digitale. Notre constat était simple : l’inspection de véhicules coûte chère, elle demande des moyens techniques et humains trop importants en termes de précision et de temps. Ce manque de précision rend la marge d’erreur trop grande pour conserver une relation de confiance envers les clients. Tchek se positionne donc comme tiers de confiance indépendant permettant d’établir un rapport fiable, rapide et automatique concernant l’état de la carrosserie du véhicule. Au cours de sa vie, un véhicule peut être « tcheké » plus de 10 fois de sa sortie d’usine jusqu’à la casse. A chaque transfert, un risque est transmis à différents acteurs comme les concessions, les assurances, la logistique, les flottes automobiles, les loueurs courtes durées…  Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? Chez Tchek, nous avons l’ambition d’automatiser et de sécuriser ces transferts de risque qui représentent 1 milliard d’inspections en Europe. Cela passe par une évangélisation du marché pour ainsi se positionner en tant que référent de l’inspection automobile.  Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ? Nous avons reçu un soutien financier de la part de l’incubateur de la Belle de Mai, la BPI, la Région Sud ainsi qu’un prêt d’honneur de la CEPAC.
  6. 6. 6 Portrait de startuper INTERVIEW  Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ? Nous n’avons pas rencontré une seule et grande difficulté mais nous avons dû être vigilants à chaque étape de croissance de Tchek. Du financement à la commercialisation en passant par les choix en matière de ressources humaines, les pièges peuvent être nombreux.  D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ? Selon moi, le socle du succès en entreprenariat est de bien s’entourer. Chez Tchek, il a été primordial de former une équipe complémentaire en compétences et concrètement parier sur l’humain. Cela marche pour les associés comme pour les employés que l’on essaie chaque jour de fédérer autour d’un projet. Aujourd’hui je suis très fier de la Team Tchek. Bien sûr, un autre facteur clé est d’être à l’écoute de son marché. Cela passe par beaucoup d’échange, d’analyse et d’attention.  S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ? Prendre du plaisir à travailler : cela parait très hédoniste mais c’est de là que tout part. Du plaisir arrive l’envie de se surpasser, la quête de l’excellence et le goût du travail.  Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? Entoure-toi des personnes qui te challenge chaque jour / rejoindre le meilleur programme et nous, nous suivons actuellement celui de ZEBOX / Ne grille pas les étapes / Ecoute ton marché / Pense à vendre ton produit.
  7. 7. 7 Portrait de startuper INTERVIEW Site internet https://www.tchek.fr/ Linkedin https://www.linkedin.com/in/antonfert/ Twitter https://twitter.com/FertAnton Fondateur & Dirigeant Anton Fert
  8. 8. ANNEXES
  9. 9. 9 Sébastien Bourguignon L’AUTEUR 🚀 Auteur | Influenceur | Speaker ► Expert Digital & Blockchain | ICO Advisor ► Pour une transformation digitale réussie ! Sébastien Bourguignon VP et Lead Digital Influencer au sein du cabinet de conseil Margo et CEO de la société Chain Guru, il est dans le domaine du Digital, du Management, de l’Innovation et de l’Agilité depuis 2000. Sa vision de demain est un monde numérique dans lequel les changements profonds de comportements des hommes, les interactions au sein des entreprises, la compétition internationale des grands groupes, le management et les organisations seront complètement remis en question. La société bouge vite, très vite, l’innovation et la nécessité de plus d’agilité dans les organisations doivent être une préoccupation majeure, il n'y a plus de doute là-dessus. Ses convictions sont que sans une prise de conscience de ces enjeux de société, les entreprises d’aujourd'hui prennent un risque important pour leur survie. Les individus, managers ou collaborateurs, devront s’adapter encore plus vite et plus fort que ce qu’il n’aura été nécessaire à leurs grands-parents lors de la première révolution industrielle. En effet, le quotidien de tout un chacun va évoluer avec l’explosion du digital. Ces modifications pourraient ressembler à de la science fiction encore aujourd’hui, mais elles sont inévitables et bien réelles car la transformation est en marche. Passionné par l’innovation, le numérique et le management, il s’intéresse particulièrement aux mécanismes liés à l’entreprenariat et en particulier aux startups. Cela l’a amené à réaliser une série de portraits de startupers pour les partager sur son blog. Son objectif est multiple, comprendre les parcours de ces créateurs de startups, les difficultés qu’ils ont rencontrées, et comment tout cela se matérialise concrètement, finalement un vrai feedback d’entrepreneur. Par ailleurs, il est auteur de nombreux articles sur Les Echos, La Tribune ou encore Siècle Digital. Il est aussi l’auteur des livres blancs de « #80PortraitDeStartuper » et « 100 #PortraitDeStartuper – Saison 2 », ainsi que du livre « Portraits de startupers – édition 2017 » aux éditions Maxima. http://sebastienbourguignon.com/ http://monmasteradauphine.wordpress.com https://twitter.com/sebbourguignon http://www.sebastien-bourguignon.fr https://fr.linkedin.com/in/sebastienbourguignon http://fr.slideshare.net/SbastienBourguignon https://plus.google.com/u/0/+SébastienBourguignon http://chainguru.io

×