Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

#PortraitDeStartuper #53 - Perfumist - Frédérick Besson

1,299 views

Published on

#PortraitDeStartuper #53 - Perfumist - Frédérick Besson

  • Login to see the comments

  • Be the first to like this

#PortraitDeStartuper #53 - Perfumist - Frédérick Besson

  1. 1. Président & Directeur Général Frédérick Besson Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon
  2. 2. J’ai tenté beaucoup, j’ai appris énormément et ai perdu un peu moins d’argent que je n’en ai gagné. Ma dernière aventure, PERFUMIST est 1000 fois plus importante à mes yeux que ma dernière aventure (qui existe encore). J’ai eu la chance d’avoir des mentors (3) et de lancer des nouvelles catégories dans des pays émergeants, ça oblige à beaucoup d’observation et d’humilité. L’Asie permet une réactivité immense et tout le monde a soif de réussir. La réussite est sacrée et l’argent n’est pas tabou. Je suis entrepreneur depuis la naissance. J’ai vendu toutes mes dents à 5 ans quand j’ai compris qu’une souris donnait 5fr par dent… Plus sérieusement, mes parents sont entrepreneurs et c’est viscéral. On me demande souvent “comment puis-je savoir si j’ai ce qu’il faut pour être entrepreneur…?” J’ai trouvé une réponse simple. Si vous pouvez vendre tout ce que vous avez accumulé (maison…) pour démarrer ce en quoi vous croyez…en amenant femme et enfants avec vous dans l’aventure…vous êtes entrepreneur. 2 Qui est ce startuper ? À PROPOS Président & Directeur Général Frédérick Besson
  3. 3. 3  Comment vous décririez-vous en tant qu'entrepreneur ? Je scinde les entrepreneurs en 4 : Les “starters” qui démarrent from scratch. Les “developers” qui développent. Les gestionnaires qui optimisent. Les "chicago Boys” qui scindent, décortiquent ou ferment. Je m’inscris dans la première catégorie. Je suis un “serial entrepreneur” depuis 12 ans et ai fais 3 séries A dont 2 avec des fonds d’investissement. Je prêche l’adaptation de l’offre à la demande. Je pense qu’on peut vendre des tongs au POLE NORD, reste à trouver l’utilité. J’ai vendu du parfum Français aux asiatiques en créant le CHANEL à 1€ distribué dans les dizaines de milliers de convenient stores 7/11 et assuré le marketing par les stars locales et leurs réseaux sociaux.  Quelle est votre formation initiale ? J’ai fait mes études et j’ai vécu à l’international aux USA, Espagne, Suède, Chine et Thaïlande et seulement 3 ans en France  Qu’est-ce qui vous passionne ? La nouveauté et la découverte, geek de la première heure (j’ai connu les ZX81, ACORN Atom et commodore 64…) mais j’aime aussi la nature (pêche à la mouche) et la boxe (MMA). Portrait de startuper INTERVIEW
  4. 4. 4 Comment décririez-vous votre entreprise ? À PROPOS Perfumist « aide les utilisateurs à trouver le parfum qu’il leur faut en fonction de l’olfactif » Startup Française incubée à Grasse (06) avec une filiale à Bangkok (Thaïlande) PERFUMIST est l’application “perfume N°1” sur IOS/ANDROID. Nous aidons les utilisateurs à trouver le parfum qu’il leur faut en fonction de l’olfactif, rien que l’olfactif ou qu’ils soient dans le monde. 13000 parfums en portefeuille provenant de 1000 marques, PERFUMIST fonctionne en 23 langues. B2C gratuit et B2B payant
  5. 5. 5  Pourquoi ce choix de produit / service ? Comment trouver le parfum idéal parmi 1000 références dans un magasin en 3 minutes ou moins. Réponse à un réel besoin ou l’offre est 10 fois supérieure à 20 ans en arrière, les vendeuses sont de moins en moins formées. L’intelligence artificielle (IA) permet de renseigner le client et le fait voyager parmi tout le magasin et pas seulement les promotions ou les nouveautés. L’IA génère 150 millions de résultats par requête, aucun humain ne peut rivaliser aujourd’hui. PERFUMIST base ses conseils sur la composition d’ingrédients des parfums et prend en compte les notes de tête, cœur et corps.  Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? Confirmer notre place de leader dans l’expertise et conseil parfum dans le monde. Nous visons 0,5 million d’utilisateurs fin 2018. Nous avons 5 partenaires identifiés (offline et online). OFFLINE (parfumeries, chaines de cosmétiques, comptoirs en grand magasin, duty free). ONLINE (site de vente en ligne). Portrait de startuper INTERVIEW
  6. 6. 6  Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ? Excellente question. On est jamais aussi intelligent que quand on n’a pas d’argent. Avoir de l’argent, c’est le dépenser…j’en sais quelque chose. J’ai suivi des cours sur COURSERA “comment développer sa startup sans faire appel aux VCs !” Une révélation. A ce stade, 200K€ de fonds propres et on commence à regarder les aides institutionnelles. Nous sommes à l’équilibre. J’ai des contacts avec des fonds et business angels mais ce n’est pas le moment car je manque de temps… Rechercher des fonds prend du temps et vous détourne de l’essentiel parfois. Par contre, et c’est paradoxal, rechercher des fonds nécessite à bien définir ce qu’on fait et réfléchir ou on va…c’est très important. Portrait de startuper INTERVIEW
  7. 7. 7  Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ? Comme tout projet, il y a 3 phases : 1. Au début on dit : c’est ridicule, puis, c’est dangereux, puis c’est génial ! 2. Ne pas vivre en fonction du regard des autres. 3. Votre projet, votre vision, votre équipe, votre argent, vos risques, votre succès (ou pas)  D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ? Beaucoup de travail, bon timing, bien s’entourer, FOCUS (pas partir dans tous les sens) et un peu de chance. J’aime la citation : “il ne savait pas que c’était impossible, alors il l’a fait”. Portrait de startuper INTERVIEW
  8. 8. 8  S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ? Quand on créé une startup et qu’on entreprend, il convient de s’assurer que la “réponse qu’on apporte en est réellement une et s’inscrit dans le temps". Vérifier en permanence l’intérêt du consommateur/utilisateur de la solution au problème proposé. Il ne suffit pas d’une bonne idée. Il faut s’entourer des bonnes personnes, sur le bon territoire, avec des moyens suffisants. Je suggèrerai à tout “starter” de scinder sa vision en étape (milestone) et de vérifier qu’il les passe tous correctement (à tous points de vue). Enfin, sûrement le plus important, ne pas se mentir. Le déni est parfois suicidaire. Savoir prendre la bonne décision s’applique aussi à l’échec. D’ailleurs, l’échec est souvent une erreur d’aiguillage…  Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? C’est une question difficile. Il y en a tellement. Je pense que bon nombre de startupers passent trop vite sur l’étude de marché et n’analyse pas assez leur POC… Ces deux étapes ne sont pas les plus onéreuses et peuvent faire économiser beaucoup d’argent et de temps. Portrait de startuper INTERVIEW
  9. 9. 9 Portrait de startuper INTERVIEW Site internet http://www.perfumist.fr/ Linkedin https://www.linkedin.com/in/frederick-besson-16334428/ Twitter https://twitter.com/fb_besson Président & Directeur Général Frédérick Besson
  10. 10. ANNEXES
  11. 11. 🚀 Auteur | Influenceur | Speaker ► Expert Digital & Blockchain | ICO Advisor ► Pour une transformation digitale réussie ! Sébastien Bourguignon 11 Sébastien Bourguignon L’AUTEUR Principal et Lead Digital Influencer au du cabinet de conseil Margo et CEO de la société Chain Guru, il est dans le domaine du Digital, du Management, de l’Innovation et de l’Agilité depuis 2000. Sa vision de demain est un monde numérique dans lequel les changements profonds de comportements des hommes, les interactions au sein des entreprises, la compétition internationale des grands groupes, le management et les organisations seront complètement remis en question. La société bouge vite, très vite, l’innovation et la nécessité de plus d’agilité dans les organisations doivent être une préoccupation majeure, il n'y a plus de doute là-dessus. Ses convictions sont que sans une prise de conscience de ces enjeux de société, les entreprises d’aujourd'hui prennent un risque important pour leur survie. Les individus, managers ou collaborateurs, devront s’adapter encore plus vite et plus fort que ce qu’il n’aura été nécessaire à leurs grands-parents lors de la première révolution industrielle. En effet, le quotidien de tout un chacun va évoluer avec l’explosion du digital. Ces modifications pourraient ressembler à de la science fiction encore aujourd’hui, mais elles sont inévitables et bien réelles car la transformation est en marche. Passionné par l’innovation, le numérique et le management, il s’intéresse particulièrement aux mécanismes liés à l’entreprenariat et en particulier aux startups. Cela l’a amené à réaliser une série de portraits de startupers pour les partager sur son blog. Son objectif est multiple, comprendre les parcours de ces créateurs de startups, les difficultés qu’ils ont rencontrées, et comment tout cela se matérialise concrètement, finalement un vrai feedback d’entrepreneur. Par ailleurs, il est auteur de nombreux articles sur Siècle Digital, Les Echos ou encore Le Journal Du Net. Il est aussi l’auteur des livres blancs de « #80PortraitDeStartuper » et « 100 #PortraitDeStartuper – Saison 2 », ainsi que du livre « Portraits de startupers – édition 2017 » aux éditions Maxima. http://sebastienbourguignon.com/ http://monmasteradauphine.wordpress.com https://twitter.com/sebbourguignon http://www.sebastien-bourguignon.fr https://fr.linkedin.com/in/sebastienbourguignon http://fr.slideshare.net/SbastienBourguignon https://plus.google.com/u/0/+SébastienBourguignon http://chainguru.io

×