Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

#PortraitDeStartuper #51 - Just Mining - Owen Simonin

631 views

Published on

Découvrez le #PortraitDeStartuper de Owen Simonin fondateur & CEO de la startup Just Mining.

  • Be the first to comment

#PortraitDeStartuper #51 - Just Mining - Owen Simonin

  1. 1. Fondateur & CEO Owen Simonin Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon
  2. 2. 2 Qui est ce startuper ? À PROPOS Fondateur & CEO Owen Simonin J’ai un parcours assez atypique. Bien que nous ne sommes qu’aux premières lignes de l’histoire, je n’ai que 21 ans, j’espère que mon parcours ne va pas s’arrêter de sitôt. J’ai commencé sur Youtube, je réalisais des vidéos en expliquant comment gagner de l’argent en ligne et rapidement je me suis constitué une petite communauté (un peu plus de 10 000 personnes). Puis j’ai découvert la blockchain et j’ai commencé à en parler sur Youtube. A l’époque j’étais le seul à aborder le sujet aussi simplement et c’est pour cette raison que ça a bien fonctionné. Ma communauté s’est agrandie et on me demandait des conseils, j’ai acquis un statut d’expert en quelques mois. J’ai commencé à réfléchir à des projets autour de la blockchain demandant l’avis de ma communauté. Just Mining est née et tout s’est accéléré. Pour être honnête, je ne m’attendais à entrer dans le monde de l’entrepreneuriat aussi rapidement. Aujourd’hui, j’ai fondé 2 autres sociétés à côté de Just Mining : Deskoin (une place d’échange de cryptomonnaies) et Goodkorner (un projet textile indexé sur le bitcoin), je me suis également lancé dans l’immobilier et je continue à développer ma chaîne Youtube. J’ai d’autres projets dans le pipe mais il est encore trop tôt pour en parler. Je suis entrepreneur depuis que je suis tout petit, au collège j’achetais des objets sur internet et je les revendais dans la cour de récréation. A 14 ans, j’étais le fondateur d’un serveur Minecraft qui comptait plus de 100 000 joueurs quotidiens, à cette époque, j’avais déjà 4 personnes qui travaillaient pour le maintien de ce serveur. Plus tard j’ai lancé une chaîne Youtube et j’ai découvert la Blockchain, c’est là que ça a vraiment commencé, en 2017 j’avais 19 ans et j’ai créé ma première entreprise : Just Mining.
  3. 3. 3 Portrait de startuper INTERVIEW  Comment vous décririez-vous en tant qu'entrepreneur ? Au début, tout juste au début… Plus sérieusement, je suis un passionné, entreprendre c’est ce qui m’anime, j’adore ça, il m’arrive de passer un ou deux jours sans dormir quand j’ai une idée ou que je découvre un projet qui me plait. Lorsque j’ai découvert la Blockchain, j’étais comme un fou, je passais mes journées et mes nuits pour engranger un maximum d’informations sur le sujet et je le fais encore aujourd’hui.  Quelle est votre formation initiale ? Ma formation initiale… J’ai obtenu un bac S en 2015 puis j’ai débuté mes études supérieures à l’Edhec Business School de Lille, avec une partie de ce cursus aux USA, à l’université de Dayton. Deux ans après, je lançais Just Mining, en 2017 et j’ai été contraint d’arrêter mes études faute de temps.  Qu’est-ce qui vous passionne ? Dans l’entrepreneuriat, ce qui me passionne c'est l'échange. C'est la façon d'entretenir toutes ses relations (collaborateurs, clients, fournisseurs, investisseurs...), des relations qui sont toutes de nature différente et avec des objectifs distincts, mais qui peuvent apporter un bien à la structure et à sa façon d'interagir avec son environnement. C'est en affinant toutes ces relations et ces échanges qu'on pérennise réellement son entreprise et ça, ça me passionne. De manière plus générale, ma plus grande passion reste la Blockchain et les cryptomonnaies. C’est ce qui couvre la majorité de mon temps, et je prends beaucoup de plaisir chaque jour à en apprendre encore plus sur ces technologies incroyables.
  4. 4. 4 Comment décririez-vous votre entreprise ? À PROPOS Just Mining « est une entreprise qui a pour objectif d’apporter des solutions simples aux personnes qui souhaitent investir sur les marchés de la Blockchain et des cryptomonnaies » Just Mining est une entreprise qui a pour objectif d’apporter des solutions simples aux personnes qui souhaitent investir sur les marchés de la Blockchain et des cryptomonnaies. De par ma position sur les réseaux, j’ai un rôle d’éducation qui me tient vraiment à cœur, j’ai créé Just Mining avec cette vision. Notre mission est que Olivier, PDG d’une grande entreprise et Jean, 70 ans, retraité, puissent investir dans la Blockchain sans se soucier des problématiques techniques qu’il y a derrière.
  5. 5. 5 Portrait de startuper INTERVIEW  Pourquoi ce choix de produit / service ? Le choix de ce type de produit s’est presque imposé à nous. Just Mining est née de la demande de ma communauté sur Youtube. Je suis arrivé sur le marché de la Blockchain et des cryptomonnaies à un moment où il n’existait aucun interlocuteur sérieux. Les gens étaient à la recherche de solutions simples, mais aussi et surtout à la recherche de confiance. J’ai réussi à rassembler les deux et tout s’est fait naturellement.  Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? J’ai envie d’amener Just Mining le plus loin possible. Je suis fier de ce qu’on a accompli jusqu’ici, mais lorsqu’on voit le chemin parcouru, on se dit que le potentiel est immense. Mon objectif est que Just Mining soit une entreprise de référence pour quiconque souhaite investir dans la Blockchain, que ça soit une évidence de se tourner vers nous. En parallèle, nous travaillons sur notre développement à l’international, le modèle que nous avons mis en place en France est duplicable dans de nombreux pays, c’est la prochaine étape avec en ligne de mire les territoires nord-américains et africains.  Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ? A notre lancement, nous avons reçu une aide de BPI, la bourse émergence (42k€) et un prêt d’honneur des plateformes d’initiative locale (30k€). Ce sont les seuls soutiens financiers que nous avons reçus, ensuite nous avons fonctionné en autofinancement. Le fait d’être indépendant nous a permis de montrer que nous étions capables générer du chiffre d’affaires seul. Nous disposons d’un levier de plus en plus important et lorsque nous aurons un projet qui nécessite des fonds, nous aurons plus de poids dans les négociations.
  6. 6. 6 Portrait de startuper INTERVIEW  Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ? La crédibilité. J’ai entendu mainte fois que je n’y arriverai pas, j’ai vu beaucoup de porte se fermer, notamment celles des banques au départ. Imaginez en 2017, un gamin de 19 ans, sans barbe, qui vient présenter un projet sur la Blockchain… c’était compliqué. Mais les difficultés sont le quotidien d’un entrepreneur, c’est ça qui fait avancer et qui pousse à aller plus loin. Plus on me disait que j’allais dans le mur, plus j’avais envie de prouver que j’étais capable de le faire.  D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ? Je pense que la clé c’est de savoir bien s’entourer. J’ai eu la chance d’avoir plusieurs personnes dans mon cercle proche très compétente qui m’ont accompagné et qui m’accompagne encore dans tous mes projets. J’ai en tête l’exemple de mon frère, lui aussi entrepreneur (fondateur de Vivoka), il est plus âgé, il me partage son expérience.  S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ? Je pense que c'est le réseau. On ne se rend pas compte à quel point ce sont les 4 ou 5% des profils importants de notre réseau qui boostent vraiment l’ensemble de notre activité. Le principe de pareto est partout, il ne faut pas dépenser inutilement son énergie, le temps est une denrée précieuse pour un entrepreneur.  Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? Premièrement, ne pas hésiter, si vous avez une bonne idée, nous avons de bons outils en France pour créer et accélérer sa startup. Bien s’entourer, je l’ai déjà évoqué précédemment, mais lorsque l’on lance un projet, le timing est capital, il faut bien connaitre l’écosystème pour être en relation avec les bons acteurs au bon moment. Enfin, se faire challenger, c’est sans doute le point le plus important. Il est parfois difficile de prendre du recul sur son propre projet, avoir des avis extérieurs neutres permet de vérifier si on est sur la bonne voie.
  7. 7. 7 Portrait de startuper INTERVIEW Site internet https://www.just-mining.com/ Linkedin https://www.linkedin.com/in/owensimonin/ Twitter https://twitter.com/PowerHasheur Fondateur & CEO Owen Simonin
  8. 8. ANNEXES
  9. 9. 9 Sébastien Bourguignon L’AUTEUR 🚀 Auteur | Influenceur | Speaker ► Expert Digital & Blockchain | ICO Advisor ► Pour une transformation digitale réussie ! Sébastien Bourguignon VP et Lead Digital Influencer au sein du cabinet de conseil Margo et CEO de la société Chain Guru, il est dans le domaine du Digital, du Management, de l’Innovation et de l’Agilité depuis 2000. Sa vision de demain est un monde numérique dans lequel les changements profonds de comportements des hommes, les interactions au sein des entreprises, la compétition internationale des grands groupes, le management et les organisations seront complètement remis en question. La société bouge vite, très vite, l’innovation et la nécessité de plus d’agilité dans les organisations doivent être une préoccupation majeure, il n'y a plus de doute là-dessus. Ses convictions sont que sans une prise de conscience de ces enjeux de société, les entreprises d’aujourd'hui prennent un risque important pour leur survie. Les individus, managers ou collaborateurs, devront s’adapter encore plus vite et plus fort que ce qu’il n’aura été nécessaire à leurs grands-parents lors de la première révolution industrielle. En effet, le quotidien de tout un chacun va évoluer avec l’explosion du digital. Ces modifications pourraient ressembler à de la science fiction encore aujourd’hui, mais elles sont inévitables et bien réelles car la transformation est en marche. Passionné par l’innovation, le numérique et le management, il s’intéresse particulièrement aux mécanismes liés à l’entreprenariat et en particulier aux startups. Cela l’a amené à réaliser une série de portraits de startupers pour les partager sur son blog. Son objectif est multiple, comprendre les parcours de ces créateurs de startups, les difficultés qu’ils ont rencontrées, et comment tout cela se matérialise concrètement, finalement un vrai feedback d’entrepreneur. Par ailleurs, il est auteur de nombreux articles sur Les Echos, La Tribune ou encore Siècle Digital. Il est aussi l’auteur des livres blancs de « #80PortraitDeStartuper » et « 100 #PortraitDeStartuper – Saison 2 », ainsi que du livre « Portraits de startupers – édition 2017 » aux éditions Maxima. http://sebastienbourguignon.com/ http://monmasteradauphine.wordpress.com https://twitter.com/sebbourguignon http://www.sebastien-bourguignon.fr https://fr.linkedin.com/in/sebastienbourguignon http://fr.slideshare.net/SbastienBourguignon https://plus.google.com/u/0/+SébastienBourguignon http://chainguru.io

×