Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

#PortraitDeStartuper #50 - HOOMIZ - Andréa Temime

595 views

Published on

Découvrez le #PortraitDeStartuper de Andréa Temime fondatrice et CEO de la startup HOOMIZ.

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

#PortraitDeStartuper #50 - HOOMIZ - Andréa Temime

  1. 1. Fondatrice & CEO Andréa Temime Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon En partenariat avec
  2. 2. 2 Qui est ce startuper ? À PROPOS Fondatrice & CEO André Temime Cela fait quelques années que j’ai en tête de créer mon entreprise. J’ai eu plusieurs idées, mais c’est HOOMIZ qui a retenue l’attention de mes proches. Au vu du potentiel et de l’enthousiasme que le projet dégageait auprès d'eux, je me suis lancée ! Cela fait un peu plus d’un an maintenant que je suis entrepreneuse, c’est tout jeune et j’espère que c’est le début d’une longue aventure !  Comment vous décririez-vous en tant qu'entrepreneur ? Dynamique, rêveuse et ambitieuse ! Mais aussi jeune et donc pleine de naïveté et de doutes. J’ai la chance d’être bien entourée et de pouvoir partager mes doutes au quotidien pour avancer et essayer de prendre les bonnes décisions.  Quelle est votre formation initiale ? Après une Prépa à Paris, j’ai intégré l’EM LYON où j’ai été diplômée d’un MSc en Management avec une majeure entrepreneuriat et une spécialisation luxe.  Qu’est-ce qui vous passionne ? Les projets. J’ai besoin de lancer de nouveaux projets, de rencontrer de nouvelles personnes et d’apprendre de nouvelles choses. J’ai souvent plusieurs projets à la fois !
  3. 3. 3 Comment décririez-vous votre entreprise ? À PROPOS HOOMIZ « est le 1er organisme de services à la personne agréé par la DIRECCTE opérant exclusivement au travers d’une application mobile » HOOMIZ est le 1er organisme de services à la personne agréé par la DIRECCTE opérant exclusivement au travers d’une application mobile de mise en relation entre des familles de personnes en perte d’autonomie et des auxiliaires de vies qualifiées ! L’application mobile, pensée avec les familles de personnes en perte d’autonomie et les intervenantes à domicile, permet de mettre en relation une personne en recherche d’aide à domicile avec une auxiliaire de vie qualifiée. L’objectif est de repenser le modèle de l’organisme de services à la personne en impliquant les familles dans la recherche et les intervenantes dans le choix de leurs zones d’intervention et de leurs disponibilités horaires. C’est selon nous la clé pour garantir des mises en relation adéquates et viables afin de rassurer les familles, créer de nouveaux repères pour les bénéficiaires et revaloriser le métier d’auxiliaire de vie.
  4. 4. 4 Portrait de startuper INTERVIEW  Pourquoi ce choix de produit / service ? J’ai été personnellement confrontée à la dégénérescence sénile de ma grand-mère et au désarroi de mes parents face à la perte d’autonomie. Actuellement, trouver une intervenante à domicile qualifiée et correspondant aux besoins et à la personnalité de son proche relève du parcours du combattant ! Les process sont longs et manquent de transparence, les offres sont multiples et il n’existe aucun outil d’évaluation des prestations. En parallèle, la population augmente, vieillit et l’espérance de vie s’allonge. J’ai créé HOOMIZ pour pallier ces différents problèmes et apporter une solution 3.0 pour gérer la perte d’autonomie à grande échelle. Grâce à la digitalisation du secteur des services à la personne, nous permettons de gérer l’urgence grâce à l’instantanéité de la prise en charge, d’évaluer la compétence des intervenantes, de personnaliser le choix de la demande et de suivre les prestations en temps réel en dématérialisant les agendas. Ce projet répond également à notre conviction première : bien vieillir, c’est vieillir chez soi et bien accompagné(e) !  Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? Mon ambition est de normaliser le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie, et ce grâce à un accompagnement personnalisé et adapté. J’ai travaillé en tant que consultante pour un organisme européen du secteur, et je suis devenue anti structure d’accueil (EHPAD, Résidences Services etc.). Aujourd’hui, les familles qui choisissent une structure d’accueil, médicalisée ou non, n’ont pas conscience de la réalité du terrain ou tout simplement pas le choix, et le maintien à domicile parait trop complexe. Je me souviens de Paulette, 94 ans, qui disait « J’y suis, j’y reste .. et je ne demande pas la lune ! Je veux vivre, pas survivre ». La seule réalité que j’ai constatée, c’est que la très grande majorité des personnes en perte d’autonomie souhaitent rester à leur domicile et que leur souhait ne peut pas toujours être respecté. C’est à partir de ces constats que j’ai décidé de fonder HOOMIZ. Mon souhait pour demain, c’est qu’HOOMIZ permette en quelques clics et simplement de trouver l’intervenante à domicile qualifiée et adaptée à chaque profil de personne en perte d’autonomie, et ce .. où que l’on se trouve et à n’importe quel moment du jour ou de la nuit !
  5. 5. 5 Portrait de startuper INTERVIEW  Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ? Love Money ! Et nous prévoyons une levée de fonds pour le début de l’année prochaine alors, avis aux intéressés qui souhaiteraient nous rejoindre dans cette aventure … !  Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ? Après avoir quitté mon poste de consultante, avoir déposé les statuts et investi dans le développement d’une première version de l'application mobile pour HOOMIZ, j’ai reçu un refus d’agrément de la DIRECCTE. En d’autres termes, un refus d’exercer. Pour obtenir cet agrément, il convient de répondre strictement aux critères exposés par le cahier des charges national du service d’aide et d’accompagnement à domicile. Or ce dernier ne fait pas état de la possibilité d’utiliser une plateforme numérique pour utiliser des services d’aide à la personne, c’est pourquoi l’agrément a d’abord été refusé. J’ai donc décidé d’aller présenter mon projet devant les membres de la DIRECCTE afin de leur exposer nos ambitions et notre solution pour gérer la perte d’autonomie à grande échelle. J’ai eu la chance de rencontrer une personne extraordinaire qui a accepté de me recevoir et de me faire confiance. J’ai présenté les avantages de notre plateforme numérique et les bienfaits escomptés tant pour les familles de personnes en perte d’autonomie que pour les intervenantes à domicile. Convaincus, les membres de la DIRECCTE ont décidé de nous faire confiance et de nous accorder l’agrément. C’est ma plus grande fierté à ce jour !
  6. 6. 6 Portrait de startuper INTERVIEW  D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ? Prise de recul, persévérance, remise en question et naïveté ! Entreprendre, c’est vivre constamment dans le doute et sous pression, il faut donc être capable de prendre du recul et de minimiser les risques. Ensuite, c’est les montagnes russes .. un jour tout est rose, le lendemain tout est noir. Il faut persévérer, croire en ses convictions et ne pas abandonner. Mais il faut persévérer intelligemment, en sachant écouter les autres et remettre ses décisions en question pour avancer et adapter son produit. Ah et il faut être naïf, ne pas savoir à quoi on s’attend vraiment … car pas sûr qu’on se lancerait sinon !!!  S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ? Que le projet réponde à un véritable besoin ! Si c’est le cas, peu importe les barrières à l’entrée, tout est possible du moment que l’on apporte une solution à un problème existant.  Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? Lancez-vous, il y a plus à y gagner qu’à y perdre ! Minimisez les risques financiers, faites du lean management, entourez-vous des bonnes personnes et inscrivez-vous dans un programme d’accélération pour être accompagné(e) durant les premiers mois. J’ai été pré-incubée chez WILLA, et c’est ce qui m’a permis de prendre les bonnes décisions pour développer mon tout premier chiffre d'affaires !
  7. 7. 7 Portrait de startuper INTERVIEW Site internet https://www.hoomiz.com/ Linkedin https://www.linkedin.com/in/andr%C3%A9a-temime-8bb92954/ Fondatrice & CEO André Temime
  8. 8. ANNEXES
  9. 9. 9 Sébastien Bourguignon L’AUTEUR 🚀 Auteur | Influenceur | Speaker ► Expert Digital & Blockchain | ICO Advisor ► Pour une transformation digitale réussie ! Sébastien Bourguignon VP et Lead Digital Influencer au sein du cabinet de conseil Margo et CEO de la société Chain Guru, il est dans le domaine du Digital, du Management, de l’Innovation et de l’Agilité depuis 2000. Sa vision de demain est un monde numérique dans lequel les changements profonds de comportements des hommes, les interactions au sein des entreprises, la compétition internationale des grands groupes, le management et les organisations seront complètement remis en question. La société bouge vite, très vite, l’innovation et la nécessité de plus d’agilité dans les organisations doivent être une préoccupation majeure, il n'y a plus de doute là-dessus. Ses convictions sont que sans une prise de conscience de ces enjeux de société, les entreprises d’aujourd'hui prennent un risque important pour leur survie. Les individus, managers ou collaborateurs, devront s’adapter encore plus vite et plus fort que ce qu’il n’aura été nécessaire à leurs grands-parents lors de la première révolution industrielle. En effet, le quotidien de tout un chacun va évoluer avec l’explosion du digital. Ces modifications pourraient ressembler à de la science fiction encore aujourd’hui, mais elles sont inévitables et bien réelles car la transformation est en marche. Passionné par l’innovation, le numérique et le management, il s’intéresse particulièrement aux mécanismes liés à l’entreprenariat et en particulier aux startups. Cela l’a amené à réaliser une série de portraits de startupers pour les partager sur son blog. Son objectif est multiple, comprendre les parcours de ces créateurs de startups, les difficultés qu’ils ont rencontrées, et comment tout cela se matérialise concrètement, finalement un vrai feedback d’entrepreneur. Par ailleurs, il est auteur de nombreux articles sur Les Echos, La Tribune ou encore Siècle Digital. Il est aussi l’auteur des livres blancs de « #80PortraitDeStartuper » et « 100 #PortraitDeStartuper – Saison 2 », ainsi que du livre « Portraits de startupers – édition 2017 » aux éditions Maxima. http://sebastienbourguignon.com/ http://monmasteradauphine.wordpress.com https://twitter.com/sebbourguignon http://www.sebastien-bourguignon.fr https://fr.linkedin.com/in/sebastienbourguignon http://fr.slideshare.net/SbastienBourguignon https://plus.google.com/u/0/+SébastienBourguignon http://chainguru.io

×