Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

#PortraitDeStartuper #5 - hkind - Alice de Maximy

477 views

Published on

Découvrez le #PortraitDeStartuper de Alice de Maximy fondatrice de la startup hkind.

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

#PortraitDeStartuper #5 - hkind - Alice de Maximy

  1. 1. Fondatrice Alice de Maximy Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon
  2. 2. 2 Qui est ce startuper ? À PROPOS Fondatrice Alice de Maximy Je suis une « vieille » (enfin, pas tant que ça !) actrice de santé publique, mais une jeune entrepreneuse ! Tout a commencé par avoir l’idée d’hkind pour répondre au problème que je vous ai décrit et que je traîne comme un boulet solidement accroché à ma cheville depuis 15 ans. J’ai ensuite fait le possible camp de WILLA pour éprouver mes capacités d’entrepreneuse et mon idée. J’y ai remporté le concours de Pitch. Du coup, je me suis lancée, en faisant le grand saut et en changeant de carrière. Officiellement je suis entrepreneuse depuis 2 mois ! hkind est un nourrisson. Mais l’idée date de l’hiver dernier. J’ai toujours eu des projets à monter « from scratch » dans mes précédents jobs… Je pense que j’étais une sorte d'intrapreneuse sans le savoir.
  3. 3. 3 Qui est ce startuper ? INTERVIEW  Comment vous décririez-vous en tant qu'entrepreneur ? Passionnée, enthousiaste, responsable, tenace, exigeante, un peu (beaucoup ?) speed, mais vraiment-vraiment bienveillante. Bonne gestionnaire. Ah ! j’oubliais ! Évidemment, je suis une montagne de doutes… et heureusement !  Quelle est votre formation initiale ? Ouh là, là... Ça fait bien longtemps ! J’ai eu l’immense chance d’étudier la Biologie Moléculaire et Cellulaire, puis le Marketing, dans de super écoles. Formée par la crème de la crème et je remercie mes professeurs car ils m’ont permis d’avoir une capacité de raisonnement, d’analyse et de synthèse que j’aurais eu du mal à acquérir sans eux.  Qu’est-ce qui vous passionne ? L'humain, mes enfants et écrire des romans de fantasy pour les adolescents.
  4. 4. 4 Comment décririez-vous votre entreprise ? À PROPOS hkind « permet à tous les acteurs de santé (bénévoles ou professionnels, soignants ou non soignants) de partager et d’échanger leurs astuces, les initiatives et les projets de santé » hkind (h pour humans et health ; kind pour kindness et humankind) est une entreprise Tech for Good, fondée par une actrice de santé. La baseline de hkind résume assez bien ce que nous faisons : "hkind empowers humans&health initiatives". Cette phrase se traduit difficilement en français. On pourrait dire que permet à tous les acteurs de santé (bénévoles ou professionnels, soignants ou non soignants) de partager et d’échanger leurs astuces, les initiatives et les projets de santé qu’ils ont coordonnés ou qu’ils coordonnent. Le but ultime de hkind est bien évidemment d’améliorer la santé de tous en mutualisant les initiatives et en favorisant les « match » et donc la synergie. Nous souhaitons mobiliser les « doer » en santé, ceux qui restent encore dans l’échange et le partage et qui demeurent bienveillants à l’égard des patients ou des usagers, parce qu’ils croient encore dans l’humain et qu’ils le sont eux-mêmes restés. Ce sont eux qui font vraiment avancer la santé.
  5. 5. 5 Portrait de startuper INTERVIEW  Pourquoi ce choix de produit / service ? Nous vivons dans un univers sociétal hyper-évolutif où l’instantanéité est presque devenue une valeur, notamment pour l’information, les processus de choix et de sélections ; et où le « bottom-up » et le « bottom to bottom » sont devenus indispensables, le « top-down » rejeté farouchement par la population. La communication santé n’a pas su s’adapter à ces nouvelles tendances sociétales. 1. L’information est éparpillée et trop dense. 2. Quand ils prennent le temps de chercher l’information, les acteurs ne trouvent jamais ce qu’ils cherchent. 3. Il n’y a peu de démocratisation (de partage « bottom to bottom », « bottom up ») de l’information sur les initiatives. 4. Les acteurs de santé qui ne se connaissent pas ont peu de chance de se rencontrer ou d’échanger sur des problématiques communes en dehors de colloques annuels. En conséquence, les acteurs de santé ne sont pas au courant (ou alors trop tard) des initiatives qui auraient pu servir un travail, faire gagner du temps ou de l’argent, et décloisonner leurs actions. hkind va inverser cette tendance.  Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? hkind a un nom et une baseline en anglais… Vous vous doutez bien que hkind ne restera pas cantonné au territoire français ! Cela n’aurait aucun sens : les bonnes initiatives et la santé ne connaissent pas de frontières, nous sommes tous des « global citizen ». Plusieurs indices me disent également que la solution technique d’hkind intéresserait aussi des acteurs du secteur social…
  6. 6. 6 Portrait de startuper INTERVIEW  Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ? Une partie des économies familiales et un peu de love money. Évidemment cela ne suffit pas. Alors hkind et HETIC ont mis en place un partenariat : 5 élèves BAC +4 de l'école web ont choisi hkind pour leur projet d'études de l’année. J’ai aussi l’aide de WILLA, de l’APEC et de la CCI. Et le programme « Les ailes by Contrex » finance ma pré-incubation.  Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ? Le doute et la solitude (je cherche des associés).  D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ? La passion, la curiosité, le réseau, la capacité à être multitâche, l’humilité, le courage, avoir la vision stratégique et savoir redescendre sur terre, ne pas rechigner à la tâche opérationnelle, savoir reculer pour mieux avancer, ne pas être borné, écouter, et bien garder les cordons de la petite bourse. En d’autres termes, il faut être un couteau suisse.  S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ? Faire attention à ne pas s'épuiser et à garder un rythme adéquat. Osons le dire autrement : il ne faut pas se cramer car c'est une course de fond.  Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? Si tu y penses, c'est qu'il faut franchir le pas.
  7. 7. 7 Portrait de startuper INTERVIEW Site internet www.hkind.co Linkedin www.linkedin.com/in/alice-de-maximy-93900b59 Twitter https://twitter.com/Aliceannehelene Fondatrice Alice de Maximy
  8. 8. ANNEXES
  9. 9. 9 Sébastien Bourguignon L’AUTEUR 🚀 Auteur | Influenceur | Speaker ► Expert Digital & Blockchain | ICO Advisor ► Pour une transformation digitale réussie ! Sébastien Bourguignon VP et Lead Digital Influencer au sein du cabinet de conseil Margo et CEO de la société Chain Guru, il est dans le domaine du Digital, du Management, de l’Innovation et de l’Agilité depuis 2000. Sa vision de demain est un monde numérique dans lequel les changements profonds de comportements des hommes, les interactions au sein des entreprises, la compétition internationale des grands groupes, le management et les organisations seront complètement remis en question. La société bouge vite, très vite, l’innovation et la nécessité de plus d’agilité dans les organisations doivent être une préoccupation majeure, il n'y a plus de doute là-dessus. Ses convictions sont que sans une prise de conscience de ces enjeux de société, les entreprises d’aujourd'hui prennent un risque important pour leur survie. Les individus, managers ou collaborateurs, devront s’adapter encore plus vite et plus fort que ce qu’il n’aura été nécessaire à leurs grands-parents lors de la première révolution industrielle. En effet, le quotidien de tout un chacun va évoluer avec l’explosion du digital. Ces modifications pourraient ressembler à de la science fiction encore aujourd’hui, mais elles sont inévitables et bien réelles car la transformation est en marche. Passionné par l’innovation, le numérique et le management, il s’intéresse particulièrement aux mécanismes liés à l’entreprenariat et en particulier aux startups. Cela l’a amené à réaliser une série de portraits de startupers pour les partager sur son blog. Son objectif est multiple, comprendre les parcours de ces créateurs de startups, les difficultés qu’ils ont rencontrées, et comment tout cela se matérialise concrètement, finalement un vrai feedback d’entrepreneur. Par ailleurs, il est auteur de nombreux articles sur Les Echos, La Tribune ou encore Siècle Digital. Il est aussi l’auteur des livres blancs de « #80PortraitDeStartuper » et « 100 #PortraitDeStartuper – Saison 2 », ainsi que du livre « Portraits de startupers – édition 2017 » aux éditions Maxima. http://sebastienbourguignon.com/ http://monmasteradauphine.wordpress.com https://twitter.com/sebbourguignon http://www.sebastien-bourguignon.fr https://fr.linkedin.com/in/sebastienbourguignon http://fr.slideshare.net/SbastienBourguignon https://plus.google.com/u/0/+SébastienBourguignon http://chainguru.io

×