Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

#PortraitDeStartuper #43 - Axioma - Anthony Bugeat

399 views

Published on

#PortraitDeStartuper #43 - Axioma - Anthony Bugeat

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

#PortraitDeStartuper #43 - Axioma - Anthony Bugeat

  1. 1. CEO Anthony Bugeat Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon
  2. 2. Après 5 années à travailler comme chargé d’affaires dans de grands groupes de l’énergie, je décide d’entreprendre en 2010 en m’associant avec deux entrepreneurs Corréziens expérimentés. Je m’occupe du développement stratégique de cette entreprise de construction qui ne vivait que des marchés publics depuis des années. Deux années plus tard je revends mes parts alors que l’entreprise compte 28 salariés et réalise plus de 2,8 millions d’euros de CA. Ayant beaucoup appris de ce secteur tendu, je lance une nouvelle entreprise dans les services STOCK’Archives, puis AXIOMA, puis AERIAL Studio, puis Le Petit Lunetier, puis INALA... Ça y est, je suis piqué ! En 2010 suite à une expérience dans un grand groupe je suis devenu entrepreneur. L’inertie et l’immobilisme étaient tel que je ne me voyais plus travailler dans ce type de structure. 2 Qui est ce startuper ? À PROPOS CEO Anthony Bugeat
  3. 3. 3  Comment vous décririez-vous en tant qu'entrepreneur ? Je suis un entrepreneur engagé et généreux. Je souhaite absolument transmettre la masse d’expériences et de compétences acquises depuis 7 ans. Pour cela, j’ai créé une holding d’investissement qui me permet de devenir actionnaire d’entreprises à naitre. Les porteurs de projets qui n’ont ni expérience, ni accès aux financements ont également droit de vivre cette aventure et je m’engage dans ce rôle. J’interviens dans des lycées afin de transmettre également l’esprit d’entreprendre, cette philosophie qui nous anime et nous transcende. Enfin, je suis également Elu de la CCI de la Corrèze dans laquelle je suis chargé... de la création d’entreprise !  Quelle est votre formation initiale ? Formation technique avec un « niveau » BTS Électrotechnique.  Qu’est-ce qui vous passionne ? Entreprendre et me nourrir des expériences des autres, jeunes et moins jeunes. Portrait de startuper INTERVIEW
  4. 4. 4 Comment décririez-vous votre entreprise ? À PROPOS AXIOMA « c’est pour l’agriculture et pour vous » AXIOMA, c’est pour l’agriculture et pour vous. AXIOMA c’est une aventure entrepreneuriale extraordinaire mais également très intense humainement. Lorsque j’ai créé AXIOMA, je venais d’être papa pour la première fois et la question de l’alimentation s’est tout de suite posée. Et puis, j’ai réfléchi plus largement sur mon alimentation, celle des autres mais également sur la vie des paysans. Après ça, créer AXIOMA, c’était une belle idée de startup mais c’est surtout l’entreprise qui a changé ma vie et qui je l’espère, participera à changer la vôtre.
  5. 5. 5  Pourquoi ce choix de produit / service ? L’offre en place dans l’agriculture conventionnelle, c’est « je fais pousser mes cultures avec des engrais car mes sols n’en ont pas seuls la capacité. Mais la consommation exclusive d’engrais entraînent un certain nombre de contraintes comme des maladies ou attaques de parasites, alors traitées avec des pesticides. Nous avons également observé une faible résistance de ces cultures aux effets du changement climatique... En clair, les cultures ne s’adaptent pas. Chez AXIOMA, nous avons établi des formulations à base de centaines de plantes et d’oligo éléments permettant à la plante de mieux assimiler les engrais qui lui sont apportés. Elle s’adapte alors mieux, n’a pas de baisse de productivité et coûte moins cher à produire. L’agriculteur sécurise ses rendements et vit mieux de son travail.  Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? Mon ambition est de convaincre un maximum d’agriculteurs et d’éleveurs sur l’intérêt de ces nouvelles pratiques. J’espère doubler mon chiffre d’affaires sur les trois prochaines années et monter une ferme expérimentale à l’issue de cette croissance. Nous travaillons d’ores et déjà avec les plus grands industriels du secteur dans le but d’améliorer l’efficacité et la durabilité de leurs produits.  Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ?  Un crédit bancaire pour de l’investissement et du BFR  Une subvention régionale pour démontrer le concept  Une levée de fonds  Une aide BPI sur un projet R&D Portrait de startuper INTERVIEW
  6. 6. 6  Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ? La polyvalence, car dans une TPE, il faut savoir communiquer, manager, comprendre des détails techniques, vendre, faire du lobby avec des institutions... Le décalage de trésorerie. Je n’ai jamais entendu parler de trésorerie dans un grand groupe mais j’avais bien compris l’idée lorsque mes parents me donner mon argent de poche le 1er et que je n’avais plus rien le 15... Se faire un nom. En effet, on constate que beaucoup de prescripteurs vous suivent ou non en fonction de votre notoriété.  D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ? S’entourer des bonnes personnes. Il faut que l’équipe de fondateurs soit complémentaire et pas avec des profils identiques. Le CEO est un chef d’orchestre, il doit avoir une vision à 3/ 5 ans et les associés doivent gérer l’opérationnel, le quotidien. Sa capacité à convaincre en faisant la démonstration de la preuve du concept. Chaque personne compte. La remise en question. Lorsque votre boite à un peu de succès, les félicitations arrivent de partout... Attention à l’égo, sachez prendre de la distance et vous dire que rien est fait, tout reste à faire. Le timing. Il faut être sûr que le Time To Market soit le bon. Portrait de startuper INTERVIEW
  7. 7. 7  S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ? Pour moi, le CEO doit toujours avoir une idée précise de la rentabilité de son entreprise et l’avoir comme objectif. Lever des fonds ne doit pas servir à financer une aventure disruptive. Nous sommes des entreprises et les entreprises doivent être rentables.  Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? En fonction du domaine, trouve un associé avec des compétences complémentaires. Prends conscience de l’engagement qu’il faut pour réussir. C’est dur, ça fait mal. Portrait de startuper INTERVIEW
  8. 8. 8 Portrait de startuper INTERVIEW Site internet http://axioma-france.com/ Linkedin https://www.linkedin.com/in/abugeat/ Twitter https://twitter.com/ABUGEAT CEO Anthony Bugeat
  9. 9. ANNEXES
  10. 10. 🚀 Auteur | Influenceur | Speaker ► Expert Digital & Blockchain | ICO Advisor ► Pour une transformation digitale réussie ! Sébastien Bourguignon 10 Sébastien Bourguignon L’AUTEUR Principal et Lead Digital Influencer au du cabinet de conseil Margo et CEO de la société Chain Guru, il est dans le domaine du Digital, du Management, de l’Innovation et de l’Agilité depuis 2000. Sa vision de demain est un monde numérique dans lequel les changements profonds de comportements des hommes, les interactions au sein des entreprises, la compétition internationale des grands groupes, le management et les organisations seront complètement remis en question. La société bouge vite, très vite, l’innovation et la nécessité de plus d’agilité dans les organisations doivent être une préoccupation majeure, il n'y a plus de doute là-dessus. Ses convictions sont que sans une prise de conscience de ces enjeux de société, les entreprises d’aujourd'hui prennent un risque important pour leur survie. Les individus, managers ou collaborateurs, devront s’adapter encore plus vite et plus fort que ce qu’il n’aura été nécessaire à leurs grands-parents lors de la première révolution industrielle. En effet, le quotidien de tout un chacun va évoluer avec l’explosion du digital. Ces modifications pourraient ressembler à de la science fiction encore aujourd’hui, mais elles sont inévitables et bien réelles car la transformation est en marche. Passionné par l’innovation, le numérique et le management, il s’intéresse particulièrement aux mécanismes liés à l’entreprenariat et en particulier aux startups. Cela l’a amené à réaliser une série de portraits de startupers pour les partager sur son blog. Son objectif est multiple, comprendre les parcours de ces créateurs de startups, les difficultés qu’ils ont rencontrées, et comment tout cela se matérialise concrètement, finalement un vrai feedback d’entrepreneur. Par ailleurs, il est auteur de nombreux articles sur Siècle Digital, Les Echos ou encore Le Journal Du Net. Il est aussi l’auteur des livres blancs de « #80PortraitDeStartuper » et « 100 #PortraitDeStartuper – Saison 2 », ainsi que du livre « Portraits de startupers – édition 2017 » aux éditions Maxima. http://sebastienbourguignon.com/ http://monmasteradauphine.wordpress.com https://twitter.com/sebbourguignon http://www.sebastien-bourguignon.fr https://fr.linkedin.com/in/sebastienbourguignon http://fr.slideshare.net/SbastienBourguignon https://plus.google.com/u/0/+SébastienBourguignon http://chainguru.io

×