Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

#PortraitDeStartuper #31 - Kryptown - Mark Kepeneghian

626 views

Published on

Découvrez le #PortraitDeStartuper de Mark Kepeneghian CEO & fondateur de la startup Kryptown.

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

#PortraitDeStartuper #31 - Kryptown - Mark Kepeneghian

  1. 1. CEO & Fondateur Mark Kepeneghian Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon
  2. 2. 2 Qui est ce startuper ? À PROPOS CEO & Fondateur Mark Kepeneghian Ma première expérience dans l'entrepreneuriat a été de créer, avec une équipe, un outil qui re-dirigeait instantanément et de manière automatisée toutes les actualités, articles et tweets contenant un mot-clé prédéfini, vers une interface. Le but de cet outil était de fournir aux traders des informations complètes, rapides et directes sur le marché et l’environnement économique. On s’est finalement rendu compte que le marché était trop petit pour que notre politique tarifaire nous permette d’atteindre notre seuil de rentabilité. Mais ma vraie expérience entrepreneuriale a commencé avec Kriptown, un tout autre challenge, qui allie des problématiques à la fois technique, légale et financière, et qui est un challenge de haut vol pour mon équipe et moi, ce qui nous rend infatigables. Cela fait maintenant 3 ans que je me suis lancé dans l'entrepreneuriat.
  3. 3. 3 Portrait de startuper INTERVIEW  Comment vous décririez-vous en tant qu'entrepreneur ? Je n’ai pas lancé Kriptown parce que je voulais entreprendre mais parce que je voulais résoudre un problème. C’est un projet très ambitieux et c’est cela qui me motive. C’est vraiment plus le challenge que le fait d’entreprendre qui me motive. On dit également de moi que je suis quelqu’un de déterminé, audacieux et assidu.  Quelle est votre formation initiale ? Après avoir été diplômé en 2014 de l’ESCP, je suis rentré comme liquidity trader en salle de marché chez Rothschild & Cie.  Qu’est-ce qui vous passionne ? Ce qui me passionne, c’est d’essayer de faire des choses qui n’ont jamais été faites auparavant, et d’essayer de trouver un moyen de résoudre des problèmes qui n’ont jamais pu l’être avant. “Atteindre l'inatteignable, quand tout le monde pense que c’est impossible” pourrait être considéré comme mon objectif personnel :-)
  4. 4. 4 Comment décririez-vous votre entreprise ? À PROPOS Kryptown « propose à la fois une méthode de levée de fonds innovante, simple, rapide et sécurisée pour les start-up » Kriptown propose à la fois une méthode de levée de fonds innovante, simple, rapide et sécurisée pour les start-up… mais aussi une nouvelle façon d’investir dans les start-up rendant cet investissement liquide pour la 1ère fois. En offrant une transparence inédite sur les transactions passées, l’utilisation d'une blockchain privée a ainsi permis de tokeniser le marché de l'investissement dans les start-up et PME innovantes.
  5. 5. 5 Portrait de startuper INTERVIEW  Pourquoi ce choix de produit / service ? Auparavant trader à la Banque Rothschild, je me suis intéressé à la modélisation des risques financiers et plus particulièrement aux risques liés au manque de liquidité, risque le plus important sur les petites capitalisations. En regardant ce qui se passait avec les ICO (Initial Coin Offering, ou levées de fonds en cryptomonnaies) et ce que permettait la Blockchain, nous avons imaginé un système de Bourse pour les start-ups, s’appuyant sur la même technologie que les ICO (blockchain et smart-contracts), mais s’inspirant plus de la philosophie des IPO (Entrées en Bourse). Kriptown a ainsi été créé afin de résoudre le problème d’illiquidité dans l’investissement en start-up, en créant un marché secondaire.  Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? Après un an et demi de R&D, la plateforme est sortie en Novembre 2018. Nous venons actuellement de clôturer une première levée de fonds avec succès pour TAKO, une start-up dans la mobilité, qui vient de réussir à lever 475 000 € en ITO. Pour 2019, nous avons pour objectif de côter une quinzaine de start-up sur notre plateforme et bien plus encore en 2020. A long terme, nous avons pour ambition de devenir la référence de l’investissement dans les start-up. Notre service est accessible à toute personne domiciliée dans l’Union Européenne et toutes les start-up et PME étant basés dans cette même zone.  Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ? Le mode de financement le plus simple (à la mise en place) et le plus difficile à la fois : nous avons autofinancé notre société avec nos fonds propres. Nous avons fait ce choix car nous tenions à : • prouver notre capacité à réaliser la promesse de Kriptown • construire notre légitimité dans notre ambition de devenir La bourse européenne des start-up et PME. Il nous était en effet primordial de délivrer des résultats, dans un secteur où beaucoup de projets ne se concrétisent jamais. Cela étant fait, il nous faut maintenant nous tourner vers l’avenir afin de réaliser notre plan de croissance, en réalisant prochainement une levée de fonds (prévue pour Q3 2019).
  6. 6. 6 Portrait de startuper INTERVIEW  Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ? La plus grande difficulté, c’est que nous avions des problématiques de grand groupe (problématique légale, création de montage juridique, mise en place d’une politique anti-blanchiment d’argent et anti-financement du terrorisme, etc) avec des moyens de très jeune start-up.  D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ? Un des facteurs clés de succès essentiel est de bien garder en tête que l’atout majeur d’une start-up, c’est son agilité, sa rapidité, et qu’il ne faut jamais avoir de certitudes. Il faut tout tester et s’adapter dès lors que c’est possible.  S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ? Ne pas sous-estimer son cash-burn mensuel ! Ceci afin de savoir gérer sa trésorerie – raison majeure de la faillite des jeunes boîtes. Il faut donc s’y préparer de manière structurée.  Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? Lorsque l’on entreprend, il faut bien comprendre les impacts que cela peut avoir sur sa vie perso car aucun entrepreneur n’est à 35 heures par semaine. Je recommande cependant de ne pas hésiter à se lancer, car l’entrepreneuriat apporte beaucoup de bénéfices à titre personnel - qui dépassent la simple réussite de la société.
  7. 7. 7 Portrait de startuper INTERVIEW Site internet https://krip.town/fr Linkedin https://www.linkedin.com/in/kepeneghian/ Twitter https://twitter.com/kepeneghian CEO & Fondateur Mark Kepeneghian
  8. 8. ANNEXES
  9. 9. 9 Sébastien Bourguignon L’AUTEUR 🚀 Auteur | Influenceur | Speaker ► Expert Digital & Blockchain | ICO Advisor ► Pour une transformation digitale réussie ! Sébastien Bourguignon VP et Lead Digital Influencer au sein du cabinet de conseil Margo et CEO de la société Chain Guru, il est dans le domaine du Digital, du Management, de l’Innovation et de l’Agilité depuis 2000. Sa vision de demain est un monde numérique dans lequel les changements profonds de comportements des hommes, les interactions au sein des entreprises, la compétition internationale des grands groupes, le management et les organisations seront complètement remis en question. La société bouge vite, très vite, l’innovation et la nécessité de plus d’agilité dans les organisations doivent être une préoccupation majeure, il n'y a plus de doute là-dessus. Ses convictions sont que sans une prise de conscience de ces enjeux de société, les entreprises d’aujourd'hui prennent un risque important pour leur survie. Les individus, managers ou collaborateurs, devront s’adapter encore plus vite et plus fort que ce qu’il n’aura été nécessaire à leurs grands-parents lors de la première révolution industrielle. En effet, le quotidien de tout un chacun va évoluer avec l’explosion du digital. Ces modifications pourraient ressembler à de la science fiction encore aujourd’hui, mais elles sont inévitables et bien réelles car la transformation est en marche. Passionné par l’innovation, le numérique et le management, il s’intéresse particulièrement aux mécanismes liés à l’entreprenariat et en particulier aux startups. Cela l’a amené à réaliser une série de portraits de startupers pour les partager sur son blog. Son objectif est multiple, comprendre les parcours de ces créateurs de startups, les difficultés qu’ils ont rencontrées, et comment tout cela se matérialise concrètement, finalement un vrai feedback d’entrepreneur. Par ailleurs, il est auteur de nombreux articles sur Les Echos, La Tribune ou encore Siècle Digital. Il est aussi l’auteur des livres blancs de « #80PortraitDeStartuper » et « 100 #PortraitDeStartuper – Saison 2 », ainsi que du livre « Portraits de startupers – édition 2017 » aux éditions Maxima. http://sebastienbourguignon.com/ http://monmasteradauphine.wordpress.com https://twitter.com/sebbourguignon http://www.sebastien-bourguignon.fr https://fr.linkedin.com/in/sebastienbourguignon http://fr.slideshare.net/SbastienBourguignon https://plus.google.com/u/0/+SébastienBourguignon http://chainguru.io

×