Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
#PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon
Charlotte Journo-Baur
Fondatrice
Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon...
#PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon
QUI EST-CE
STARTUPER ?
J’ai repris Zoomdle en 2015 et l’ai transformé tout ...
#PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon
INTERVIEW
 Comment vous décririez-vous en tant qu'entrepreneur ?
J’y vais ...
#PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon
INTERVIEW
 Quelle est votre formation initiale ?
J’ai donc touché à la fin...
#PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon
COMMENT DÉCRIRIEZ -VOUS VOTRE ENTREPRISE ?
Wishibam For Business est un ens...
#PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon
INTERVIEW
 Pourquoi ce choix de produit / service ?
J’ai grandi au sein d’...
#PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon
INTERVIEW
 Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?...
#PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon
INTERVIEW
 Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ?
I...
#PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon
INTERVIEW
 D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussi...
#PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon
INTERVIEW
 Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer s...
#PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon
INTERVIEW
 Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer s...
#PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon
LIENS
 Twitter
https://twitter.com/Wishibam
 Linkedin
https://www.linkedi...
#PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon
Sébastien
Bourguignon
L ’ A U T E U R
Directeur Conseil au sein de Sopra St...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

of

#PortraitDeStartuper #3 - Wishibam - Charlotte Journo-Baur Slide 1 #PortraitDeStartuper #3 - Wishibam - Charlotte Journo-Baur Slide 2 #PortraitDeStartuper #3 - Wishibam - Charlotte Journo-Baur Slide 3 #PortraitDeStartuper #3 - Wishibam - Charlotte Journo-Baur Slide 4 #PortraitDeStartuper #3 - Wishibam - Charlotte Journo-Baur Slide 5 #PortraitDeStartuper #3 - Wishibam - Charlotte Journo-Baur Slide 6 #PortraitDeStartuper #3 - Wishibam - Charlotte Journo-Baur Slide 7 #PortraitDeStartuper #3 - Wishibam - Charlotte Journo-Baur Slide 8 #PortraitDeStartuper #3 - Wishibam - Charlotte Journo-Baur Slide 9 #PortraitDeStartuper #3 - Wishibam - Charlotte Journo-Baur Slide 10 #PortraitDeStartuper #3 - Wishibam - Charlotte Journo-Baur Slide 11 #PortraitDeStartuper #3 - Wishibam - Charlotte Journo-Baur Slide 12 #PortraitDeStartuper #3 - Wishibam - Charlotte Journo-Baur Slide 13
Upcoming SlideShare
What to Upload to SlideShare
Next
Download to read offline and view in fullscreen.

0 Likes

Share

Download to read offline

#PortraitDeStartuper #3 - Wishibam - Charlotte Journo-Baur

Download to read offline

Découvrez le #PortraitDeStartuper de Charlotte Journo-Baur fondatrice de la startup Wishibam.

Related Books

Free with a 30 day trial from Scribd

See all

Related Audiobooks

Free with a 30 day trial from Scribd

See all
  • Be the first to like this

#PortraitDeStartuper #3 - Wishibam - Charlotte Journo-Baur

  1. 1. #PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon Charlotte Journo-Baur Fondatrice Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon #3
  2. 2. #PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon QUI EST-CE STARTUPER ? J’ai repris Zoomdle en 2015 et l’ai transformé tout de suite en Wishibam. Zoomdle se voulait être l’équivalent de Shazam mais pour le prêt-à-porter. Une super idée car qui n’a jamais rêvé de pouvoir retrouver en ligne les chaussures que portait cette jeune femme croisée dans la rue ? Mais l’application n’a pas fonctionné comme ses dirigeants l’auraient voulu. On m’a demandé de la reprendre. Ce que j’ai fait. Mais je l’ai surtout adapté pour qu’elle trouve son public. J’ai rapidement compris que le besoin du client n’était pas dans ce type d’appli. Le besoin n’était pas forcément de retrouver l’article rêvé, mais surtout d’être conseillé pendant son shopping virtuel. Les clients avaient besoin d’aide, c’est ce qui ressortait de tous leurs messages ou appels, ils voulaient notre avis, nos suggestions. J’ai repensé à cet amour du client dont me parlait ma famille et j’ai choisi de le remettre au centre de mon activité. C’est ainsi que j’ai choisi d’ajouter un service illimité et disponible 24/7 d’Assistant Shopping à Zoomdle, et j’ai rebaptisé l’entreprise Wishibam. Et là, ça a tout de suite fonctionné. Les clients se sont mis à envoyer tous types de demandes, qu’elles soient recherches de produits, sélections d’articles, conseils pour assortir une tenue. Certains nous ont même demandé de rechercher des lavabos parce qu’ils étaient en train de refaire leurs salles de bains !! Zoomdle ne proposait pas d’assistance au client. Quiconque avait installé l’appli prenait un article en photo dans un magazine partenaire et il était redirigé sur le eshop de l’application. C’est tout. Il était donc tout seul face à ses doutes et ses questions. J’ai donc fait cette première transformation. Et j’ai ensuite re-transformé Wishibam, courant 2018. Wishibam, sous sa forme d’origine, wishibam.com, est une marketplace mode et beauté B2C. Elle nous a permis de développer notre solution d’assistant shopping via un chatbot semi-automatique et notre CRM intelligent. L’un ne va pas sans l’autre car lorsque le client se connecte pour demander à son styliste de trouver la perle rare, il nous donne des informations importantes : ses marques préférées, ses mensurations, ses préférences diverses et son budget. Et s’il est un client avec un historique chez nous (commandes, conversations ou autres), l’agent y aura accès. En un clic, notre algorithme est en mesure de faire une sélection d’articles dans le catalogue existant. La demande est traitée en moins d’une minute, l’agent pourra alors se concentrer sur le message personnalisé qui va créer un lien spécial avec l’acheteur. Notre marketplace nous a également permis de mieux comprendre l’automatisation des flux produits. Il n’existe pas une solution, mais des centaines, car aucun marchand ne ressemble à un autre. Il était important pour nous de comprendre comment nos futurs clients fonctionnent et quelles sont leurs réticences pour mieux les approcher. Et parce que ces fondamentaux sont maîtrisés sur le B2C, j’ai suggéré à mon équipe de l’appliquer maintenant au B2B. C’est à dire aux retailers, aux foncières et aux collectivités locales. Car les acteurs du physique sont de plus en plus impactés par l’essor du ecommerce, et si nous ne voulons pas de villes remplies uniquement de bars et restaurants, il faut agir, et vite ! Sommes-nous entrepreneurs quand nous montons (enfin) notre entreprise ou pourrions-nous l'être plus tôt, en aimant la prise de risques et les responsabilités au sein d'une entreprise ? L'intrapreneur est-il entrepreneur ? Faire du business avec les cartes Pokemon ou les sacs de billes à 8 ans dans la cour de récré, ça compte ? Si oui, je suis entrepreneur depuis 21 ans maintenant !
  3. 3. #PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon INTERVIEW  Comment vous décririez-vous en tant qu'entrepreneur ? J’y vais à fond, j’apprends tous les jours et j’essaie de faire grandir mon équipe. Wishibam c’est un monde d’opportunités pour ceux qui ont cru au projet et qui l’ont rejoint. Je pense que pour être entrepreneur il faut aimer les sensations, les montagnes russes, il faut accepter de ne rester que très peu dans sa zone de confort. Être entrepreneur c’est apprendre à apprendre, accepter de recommencer et surtout sortir grandi de ses erreurs. Il faut être bien accroché et un brin fou pour tenir le coup ! Ma chance c’est que je n’ai pas l’impression de venir travailler, j’adore ce que je fais, j’ai choisi un secteur qui me passionne, en pleine mutation où tout est à redessiner. Nous voulons faire partie du retail de demain !  Quelle est votre formation initiale ? J’ai un parcours assez classique. J’ai intégré, après deux ans de prépa, l’EMLYON Business School où j’ai suivi le parcours entrepreneuriat. J’ai aussi finalisé mon cursus à l’Université de Shanghai. Pour appréhender les évolutions des modes de consommation, quelle meilleure école qu’un pays qui connaît une croissance comme la Chine. Je savais déjà que je voulais avoir ma propre entreprise, et je m’en suis donnée les moyens. Je ne voulais pas me cantonner à un champ d’actions particulier, et j’ai donc fait en sorte d’avoir des expériences variées. Apprendre de nouvelles choses tous les jours, j’adore !
  4. 4. #PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon INTERVIEW  Quelle est votre formation initiale ? J’ai donc touché à la finance chez Natixis à New York, au marketing chez L’Oréal et au conseil en stratégie chez AT.Kearney avant de me lancer. J’ai beaucoup appris lors de mes différentes expériences, et j’ai notamment appris à aller au-delà de ce qui m’était demandé. Ne pas attendre que l’on nous demande de faire telle ou telle chose.  Qu’est-ce qui vous passionne ? Beaucoup de choses ? Le retail me passionne, l’évolution de notre société, des modes de consommation, l'émergence des nouvelles technologies me fait vibrer. Pour tenir dans l’entrepreneuriat, je pense sincèrement qu’il faut être passionné, quel que soit la taille de sa société. Ma grand-mère avait un magasin et sa force était d’être passionnée. Cette passion, elle savait la partager avec ses clients, et c’est pour cela qu’ils revenaient. Et d’ailleurs mes parents m’ont toujours appris à appliquer le moto suivant : “do it with passion or not at all”
  5. 5. #PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon COMMENT DÉCRIRIEZ -VOUS VOTRE ENTREPRISE ? Wishibam For Business est un ensemble de solutions qui va permettre aux acteurs du commerce, qu’ils soient enseigne, foncière ou collectivité locale d’avancer et maîtriser leurs transformations digitales. Nous proposons un ensemble de 3 solutions : une digitalisation du ou des points de vente, un CRM intelligent et une application de picking. Bien entendu, ces solutions s’adaptent en fonction des besoins de nos clients. Wishibam For Business est un ensemble de solutions qui permet aux acteurs du commerce d’avancer et maît riser leurs t ransf ormat ions digit ales.
  6. 6. #PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon INTERVIEW  Pourquoi ce choix de produit / service ? J’ai grandi au sein d’une famille d’entrepreneurs. Depuis toute petite, j’entends ma grand-mère parler de ses techniques pour fidéliser ses clientes alors que sa boutique est à deux pas du centre commercial Italie 2 à Paris. J’ai également toujours entendu mon père me parler de ses passions pour le retail et pour l’amour du client. Je suis donc tombée dans la marmite dès le début si je peux dire. J’ai grandi au milieu de problématiques tournées autour du client, de son expérience d’achat. Petit à petit, j’ai vu le développement du ecommerce, à commencer par celui d’Amazon, et j’ai vu les boutiques physiques se vider. Ca m’a fait mal. Et c’est bien parce que je ne veux pas que cette tendance continue et que nos centres villes ne soient plus que des restaurants et des pubs que j’ai mis au point ces solutions. Les retailers ont peur d’internet alors qu’il n’est qu’un très bon allié. Nous sommes là pour les rassurer et les accompagner.  Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ? J’ai fait une levée de fonds auprès de deux personnes physiques (friends & family) et d’un institutionnel. Le financement de notre activité B2B provient essentiellement du chiffre d’affaires généré par wishibam.com. Depuis plusieurs mois, Wishibam remporte des prix prestigieux, ce qui nous aide à avancer. Nous avons remporté le Challenge Klepierre & Microsoft ainsi que le premier prix de l’Entrepreneurship World Cup à VivaTech en mai, et je viens de remporter le SIEC Award de la Startupeuse de l’Année ! Cela me permet de rencontrer de nombreux investisseurs, qu’ils soient français ou internationaux…
  7. 7. #PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon INTERVIEW  Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? En 2018, nous avons entièrement digitalisé un centre commercial, The Village Outlet ouvert à Villefontaine par la Compagnie de Phalsbourg, notre client. C’est une révolution car de nombreuses entreprises ont voulu se positionner sur la digitalisation des points de ventes, mais personne n’avait réussi à le faire. The Village est donc devenu le premier outlet entièrement omnicanal. Nous en sommes très fiers. En 2019, nous travaillons sur la digitalisation de deux nouveaux centres, et nous nous positionnons sur les cœurs de ville. Les négociations sont bien entamées pour l’une d’elles, mais tant que rien n’est signé, je ne peux malheureusement pas vous donner de nom. Mais rassurez-vous, l’annonce devrait se faire d’ici peu… En 2020 - 2021, nous visons également un développement à l’international. Comme nos clients, les foncières, sont très présents à l’étranger, nous aimerions les accompagner en déployant notre solution sur leur parc. Nous sommes aussi en discussion avancée pour nous développer en Asie du Sud-Est et au Moyen-Orient. J’ai eu la chance de remporter, à VivaTech, la finale de l’Entrepreneurship World Cup pour la zone Europe. Grâce à cela, j’ai été invitée à Jeddah pour parler de mon expérience en tant que femme entrepreneure et, par la même occasion, expliquer comment Wishibam va changer le commerce. J’y retourne en fin d’année pour la finale mondiale. Quoi qu’il arrive, cela nous ouvre de nombreuses portes à l’étranger et j’ai hâte de pouvoir commencer une collaboration à l’international !
  8. 8. #PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon INTERVIEW  Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ? Il faut savoir s’imposer. Là où cela a été compliqué pour moi c’est que je suis une femme entrepreneure dans la tech. Et la tech est encore un secteur très masculin. Ce n’est donc pas évident de prouver que l’on a sa place. De plus, lorsque j’ai fondé Wishibam, j’étais très jeune, tout juste 26 ans. Cela n’a vraiment pas aidé. Je me suis battue pour que l’on me reconnaisse en tant qu’entrepreneure, en tant que dirigeante d’entreprise. Ca m’a pris du temps mais ça a fonctionné. J’ai su montrer que je connaissais mon sujet et que notre produit faisait partie des meilleurs du marché. Grâce à ma détermination et à tout ce chemin parcouru avec Wishibam, j’ai été nommée Co-Présidente du CNCC Next Gen et c’est très important pour moi. Cette distinction provient directement du Conseil National des Centres Commerciaux, et c’est tout de même l’une des institutions maîtresses de notre secteur. Le Next Gen réunit la nouvelle génération du retail. Ce titre me prouve que j’ai bien fait de ne jamais me décourager et qu’aujourd’hui, je suis reconnue par mes pairs. J’ai lu récemment que Paris est dans le Top 10 des villes qui encouragent l’entrepreneuriat féminin et je suis fière d’en faire partie. J’espère que l’an prochain, nous serons dans le top 5 et que les femmes seront plus nombreuses à la tête d’entreprises tech !  D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ? L’équipe et la persévérance. Le succès d’un entrepreneur sera basé sur les
  9. 9. #PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon INTERVIEW  D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ? Dérouler un plan, accepter de se tromper et rebondir vite, et … last but not least, savoir s’entourer. Toutes les idées sont bonnes si elles répondent à un besoin client. Pour moi, ce qui compte vraiment c’est l'exécution et la capacité que la start-up a à tester et rebondir pour devenir meilleure. On apprend beaucoup des autres et encore plus de ses erreurs. J’adore cette phrase de Churchill “le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme”. Quand on est entrepreneur, c’est difficile de trouver la limite entre la persévérance et l’obstination, c’est la raison pour laquelle savoir s’entourer de ses équipes mais aussi d’un board d’advisor est fondamental.  S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ? Développer un produit pour répondre à une problématique marché. Zoomdle n’a pas fonctionné car l’application ne répondait pas à un besoin client, elle ne résolvait pas un problème. L’idée était bonne, mais la demande inexistante. Ce n’était finalement qu’un gadget que l’on va utiliser une fois, deux fois et que l’on va oublier par la suite. Avec Wishibam, c’est complètement différent. Nous sommes partis d’un besoin du commerce, nous l’avons analysé et maintenant nous proposons des solutions concrètes. Wishibam For Business peut revitaliser à la fois les cœurs de villes et les commerces de périphérie. Dans une industrie en pleine mutation, notre écosystème peut permettre aux commerçants de lutter à armes égales contre les géants du web !
  10. 10. #PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon INTERVIEW  Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? Ne vous découragez pas. C’est dur, c’est long, mais c’est comme pour tout projet : la fierté de l’avoir fait, d’apporter sa pierre à l’édifice. J’ai lancé Wishibam parce que je ne voulais pas d’un commerce amazonisé, et de cœurs de villes remplis de bars et restaurants. Avec mon équipe, nous avons parcouru un long chemin et je suis fière du résultat aujourd’hui, des projets qui arrivent cette année. Bien sûr, on aurait certainement pu faire mieux, plus vite, plus, plus. Mais au moins on l’a fait. Et c’est ça qui compte. Si vous avez une idée qui vous tient à cœur, parlez-en à votre entourage, votre famille, vos amis. Voyez ce qu’ils en pensent, demandez-vous si cela répond à un vrai besoin client. Si les retours sont bons, lancez-vous. Entourez-vous, armez-vous de courage, réalisez que pendant plusieurs semaines, mois ou années, vous n’aurez peut-être pas tout le temps libre que vous souhaiteriez avoir, et lancez-vous. Lorsque vous allez vous lancer, n’oubliez pas de vous mettre à la place de votre client. Il est très important de penser à lui tout le temps : si j’étais lui, comment utiliserais-je mon outil, mes solutions, me sont-elles vraiment utiles ? Est-ce vraiment pensé pour moi ? Si en vous posant ces questions, vous répondez que non, ou que ce n’est pas assez intuitif, recommencez, repensez.
  11. 11. #PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon INTERVIEW  Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? A côté de cela, accordez-vous tout de même des pauses, aérez-vous l’esprit. Prenez le recul qu’il faut quand il faut. Faites-vous conseiller, réseautez. Rencontrez d’autres entrepreneurs, qu’ils soient ou non dans le même secteur que vous. Vous verrez que l’on peut rapidement se sentir seul, surtout quand on a l’impression que les choses ne se passent pas bien et que malgré tout vous devez garder la tête haute et faire bonne figure face à votre équipe. Enfin, faites des bilans, sur vous, sur votre avancée, sur votre équipe. C’est important de pouvoir faire le point au moins une fois par an, et de le faire de façon honnête. Vous vous êtes posé des objectifs, vous les avez atteints, tant mieux. Mais comment les avez-vous atteints ? Et si maintenant on visait plus haut ? Maintenant, ces objectifs, vous ne les avez pas atteints. Pourquoi ? Posez-vous les bonnes questions. Il n’est pas grave de faire une erreur, d’être face à un échec, c’est même normal. En revanche, ce qui est grave, c’est de ne pas s’en remettre et de ne pas réessayer. Ce sont les quelques conseils que je peux vous donner, de mon vécu. Et si vous souhaitez en rediscuter, n’hésitez pas à me contacter !
  12. 12. #PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon LIENS  Twitter https://twitter.com/Wishibam  Linkedin https://www.linkedin.com/in/charlotte-de-wishibam/  Sites https://business.wishibam.com/
  13. 13. #PortraitDeStartuper par Sébastien Bourguignon Sébastien Bourguignon L ’ A U T E U R Directeur Conseil au sein de Sopra Steria Next et CEO de la société Chain Guru, il est dans le domaine du Digital, du Management, de l’Innovation et de l’Agilité depuis 2000. Sa vision de demain est un monde numérique dans lequel les changements profonds de comportements des hommes, les interactions au sein des entreprises, la compétition internationale des grands groupes, le management et les organisations seront complètement remis en question. La société bouge vite, très vite, l’innovation et la nécessité de plus d’agilité dans les organisations doivent être une préoccupation majeure, il n'y a plus de doute là-dessus. Passionné par l’innovation, le numérique et le management, il s’intéresse particulièrement aux mécanismes liés à l’entreprenariat et en particulier aux startups. Cela l’a amené à réaliser une série de portraits de startupers pour les partager sur son blog. Son objectif est multiple, comprendre les parcours de ces créateurs de startups, les difficultés qu’ils ont rencontrées, et comment tout cela se matérialise concrètement, finalement un vrai feedback d’entrepreneur. Par ailleurs, il est auteur de nombreux articles sur Les Echos, La Tribune ou encore Siècle Digital. Il est aussi l’auteur des livres blancs de « #80PortraitDeStartuper » et « 100 #PortraitDeStartuper – Saison 2 », ainsi que du livre « Portraits de startupers – édition 2017 » aux éditions Maxima. Il est enfin co-fondateur et animateur du podcast Tech Me To The Moon. http://sebastienbourguignon.com/ http://www.sebastien-bourguignon.fr https://twitter.com/sebbourguignon http://fr.slideshare.net/SbastienBourguignon https://fr.linkedin.com/in/sebastienbourguignon http://chainguru.io http://monmasteradauphine.wordpress.com 🚀 Auteur | Influenceur | Speaker ► Expert Digital & Blockchain ► Pour une transformation digitale réussie !

Découvrez le #PortraitDeStartuper de Charlotte Journo-Baur fondatrice de la startup Wishibam.

Views

Total views

1,469

On Slideshare

0

From embeds

0

Number of embeds

1,126

Actions

Downloads

0

Shares

0

Comments

0

Likes

0

×