Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

#PortraitDeStartuper #23 - Luko - Raphaël Vullierme

375 views

Published on

Découvrez le #PortraitDeStartuper de Raphaël Vullierme CEO et Co-fondateur de la startup Luko.

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

#PortraitDeStartuper #23 - Luko - Raphaël Vullierme

  1. 1. CEO & Co-fondateur Raphaël Vullierme Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon
  2. 2. 2 Qui est ce startuper ? À PROPOS CEO & Co-fondateur Raphaël Vullierme Lors de mon Master à HEC, j'ai lancé ma première startup : une Foodtech (type Frichti avant l'heure) à Paris. J'ai ensuite lancé une deuxième version de cette startup, épaulé par le studio Rocket Internet à Londres et à Berlin (10 M€ levés !). Enfin, j'ai dirigé OpenJet (2M€ levé, 23 personnes entre Paris, NYC et Luxembourg), le Uber du jet privé aux USA et en Europe. Luko est donc ma troisième startup 💪 Je suis entrepreneur depuis mon premier job, comme je l'explique précédemment 😉
  3. 3. 3 Portrait de startuper INTERVIEW  Comment vous décririez-vous en tant qu'entrepreneur ? Je suis un grand rêveur, tout en étant un acharné de l'exécution. Ce sont les deux traits qui dictent mes journées : imaginer les changements à apporter pour transformer nos vies à un horizon 5-10 ans la nuit et appliquer et exécuter le jour. Pour moi, l'entrepreneuriat est un vrai métier, où l'on devient meilleur années après années, échecs après échecs, et dans lequel les succès prennent, plus que partout ailleurs, la saveur du travail accompli. Mais c'est aussi un mode de vie d'une rare intensité, dure, exigeante, collectif, et parfois théâtrale ; un jeu de stratégie taille réelle sur 10 ans. Malgré la "tech fatigue" ambiante, je suis convaincu qu'en développant de nouvelles technologies et en repensant les modèles historiques, il est possible d'avoir un impact énorme sur la vie des utilisateurs et sur notre planète. Éternel optimiste, je suis persuadé que les technologies émergentes d'IA, de computer vision, de stockage d'énergie, vont révolutionner nos modes de transport, de logement, d'alimentation et répondre aux défis climatiques.  Quelle est votre formation initiale ? J’ai une formation initiale d’Ingénieur Industriel (INSA Lyon). J'ai ensuite suivi une formation business à HEC au sein du Master Entrepreneur.  Qu’est-ce qui vous passionne ? Mes passions pour l'histoire et la politique ont façonnées mon parcours et ont pu me mener vers des débats sans fin, car comprendre les forces qui structurent et secouent nos sociétés est une obsession chez moi. J'ai aussi développé un intérêt accru pour la philosophie et notamment la maïeutique. Grenoblois d'origine, j'adore aussi déconnecter sur des pentes enneigées. Plus récemment, j'ai découvert le kitesurf et la cuisine sous vide. Deux nouvelles passions !
  4. 4. 4 Comment décririez-vous votre entreprise ? À PROPOS Luko « réinvente l'assurance habitation pour la rendre enfin utile, simple et transparente » Luko réinvente l'assurance habitation pour la rendre enfin utile, simple et transparente. A l’instar de Revolut et N26 côté néobanque, nous réinventons le modèle classique de l’assurance pour la remettre au service de la société.
  5. 5. 5 Portrait de startuper INTERVIEW  Pourquoi ce choix de produit / service ? Pour répondre à cette question, il faut revenir rapidement sur l'histoire de Luko... La première mission de Luko, c’est d’utiliser l’Intelligence Artificielle pour protéger les foyers. Nous avons créé un premier capteur intelligent (Luko Elec), qui permet de suivre sa consommation électrique et de repérer les usages les plus consommateurs d’énergie voire risqués (plaque électrique qui fonctionne pendant une absence par exemple). Dès 2017, nous avons proposé ces capteurs aux particuliers mais aussi assureurs pour qu’ils en équipent leurs clients. Et travailler avec les assureurs s’est révélé très compliqué... Nous en sommes ainsi venus à une conviction forte : protéger efficacement les foyers comme nous voulions le faire passe obligatoirement par réinventer l’assurance habitation. Nous nous sommes ainsi lancés dans l'assurance, avec l'ambition de la remettre au service de la société, en la construisant autour de 2 valeurs : • La transparence. Les assurés n'ont plus confiance en leur assurance. Nous avons donc pensé un modèle de rémunération simple et transparent pour mettre fin au conflit d'intérêt qui est au cœur du modèle traditionnel. 30% des cotisations sont prélevés pour nos frais de gestion des sinistres, les 70% restant sont mis en commun entre tous les assurés pour rembourser leurs sinistres. L'argent restant en fin d'année est versé à l'association de leur choix. Luko ne gagne rien à ne pas rembourser les assurés ou à faire traîner les remboursements. On le fait même très rapidement : 2 minutes pour déclarer un sinistre, 2 heures pour être remboursé, 2 jours pour avoir un artisan. • La prévention. Nous développons une solution d'intelligence artificielle analysant les consommations et activités du foyer pour détecter et prévenir les incendies, les dégâts des eaux et les intrusions.
  6. 6. 6 Portrait de startuper INTERVIEW  Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? Luko est pour moi le challenge d'une vie : celui de réinventer une énorme industrie, vieillissante et à l'expérience client désastreuse, en utilisant l'Intelligence Artificielle pour avoir un impact positif sur notre société et notre planète. A court terme, nous attaquons 2019 avec l'ambition de devenir avant la fin de l'année l'Assurtech ayant la plus forte croissance d'Europe ! Depuis le lancement de notre assurance en juin dernier, nous affichons 50% de croissance par mois. À long terme, notre but est de construire l'Amazon du service foyer.  Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ? Pour lancer notre produit d'assurance, nous avons fait une première levée de fond : 2 millions d'euros en seed. Ce premier tour de table a été mené par Xavier Niel (Free, Kima Ventures, Station F…) et Bruno Rousset, président et actionnaire majoritaire de l’assureur lyonnais April.
  7. 7. 7 Portrait de startuper INTERVIEW  Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ? Luko est ma troisième société, les 2 premières m'ont permises d'acquérir un début de "maturité entrepreneuriale". Avec mon associé Benoît Bourdel, nous essayons depuis le début de nous attaquer à de grosses industries, à des secteurs avec des barrières à l'entrée importantes. Le monde de l'assurance avec ses importantes barrières réglementaires, capitalistiques et de marque, est l'un de ces défis. Notre pivot de 2018 qui nous mène à réinventer la protection des foyers et l'assurance est le genre de mutation qui nécessaire de la détermination. Voire de l'acharnement ! Je pense que ce sont des qualités essentielles pour un entrepreneur. Mon "métier" est de surmonter des difficultés plus "grosses" que mes concurrents. Une autre difficulté, qui a tué plus d'une startup avec ses temps longs, est celle du hardware.  D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ? Savoir s'entourer d’une équipe motivée et compétente : on ne travaille jamais aussi bien qu'au sein d'une équipe soudée. De plus, cela permet d'adopter un niveau d'exigence toujours plus élevé, car chacun se sent concerné et investi par le projet. Avoir des partenaires de qualité. Mieux vaut peu de partenaires mais qui s'avèrent être de confiance. Il faut pouvoir compter sur eux pour avoir une vision de long terme. Cela s'applique aussi bien aux partenaires business qu'aux partenaires investisseurs tels que nos business angels.  S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ? ⚠️ Son/ses associé(e/s) C'est la personne avec qui vous devez partager la vision et la rigueur d'exécution. Pas besoin d'être d'accord sur tout, bien au contraire. Il est intéressant voir essentiel d'avoir des différends, mais il faut savoir regarder dans la même direction et être prêts aux mêmes sacrifices.  Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? Même s'il paraît compté, il faut savoir prendre son temps. Il permet de bien choisir ses associés, ses premiers employés et surtout, de développer une vision à long terme. Rome ne s'est pas faite en un jour 🏗
  8. 8. 8 Portrait de startuper INTERVIEW Site internet https://www.getluko.com Linkedin https://www.linkedin.com/in/raphaelvullierme Twitter https://twitter.com/phareall CEO & Co-fondateur Raphaël Vullierme
  9. 9. ANNEXES
  10. 10. 10 Sébastien Bourguignon L’AUTEUR 🚀 Auteur | Influenceur | Speaker ► Expert Digital & Blockchain | ICO Advisor ► Pour une transformation digitale réussie ! Sébastien Bourguignon VP et Lead Digital Influencer au sein du cabinet de conseil Margo et CEO de la société Chain Guru, il est dans le domaine du Digital, du Management, de l’Innovation et de l’Agilité depuis 2000. Sa vision de demain est un monde numérique dans lequel les changements profonds de comportements des hommes, les interactions au sein des entreprises, la compétition internationale des grands groupes, le management et les organisations seront complètement remis en question. La société bouge vite, très vite, l’innovation et la nécessité de plus d’agilité dans les organisations doivent être une préoccupation majeure, il n'y a plus de doute là-dessus. Ses convictions sont que sans une prise de conscience de ces enjeux de société, les entreprises d’aujourd'hui prennent un risque important pour leur survie. Les individus, managers ou collaborateurs, devront s’adapter encore plus vite et plus fort que ce qu’il n’aura été nécessaire à leurs grands-parents lors de la première révolution industrielle. En effet, le quotidien de tout un chacun va évoluer avec l’explosion du digital. Ces modifications pourraient ressembler à de la science fiction encore aujourd’hui, mais elles sont inévitables et bien réelles car la transformation est en marche. Passionné par l’innovation, le numérique et le management, il s’intéresse particulièrement aux mécanismes liés à l’entreprenariat et en particulier aux startups. Cela l’a amené à réaliser une série de portraits de startupers pour les partager sur son blog. Son objectif est multiple, comprendre les parcours de ces créateurs de startups, les difficultés qu’ils ont rencontrées, et comment tout cela se matérialise concrètement, finalement un vrai feedback d’entrepreneur. Par ailleurs, il est auteur de nombreux articles sur Les Echos, La Tribune ou encore Siècle Digital. Il est aussi l’auteur des livres blancs de « #80PortraitDeStartuper » et « 100 #PortraitDeStartuper – Saison 2 », ainsi que du livre « Portraits de startupers – édition 2017 » aux éditions Maxima. http://sebastienbourguignon.com/ http://monmasteradauphine.wordpress.com https://twitter.com/sebbourguignon http://www.sebastien-bourguignon.fr https://fr.linkedin.com/in/sebastienbourguignon http://fr.slideshare.net/SbastienBourguignon https://plus.google.com/u/0/+SébastienBourguignon http://chainguru.io

×