Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

#PortraitDeStartuper #16 - The Grumpy Yeti Company - Anna Czerny

430 views

Published on

#PortraitDeStartuper #16 - The Grumpy Yeti Company - Anna Czerny

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

#PortraitDeStartuper #16 - The Grumpy Yeti Company - Anna Czerny

  1. 1. Présidente Anna Czerny Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon
  2. 2. La société a été créée en 2016. Cela n’a pas été un parcours simple. J’ai dû apprendre à m’entourer des bonnes personnes, et en conséquence à me séparer d’associés, faire face à des prestataires peu satisfaisants et au placement d’investissements qui auraient pu être mieux employés. Mais j’ai aussi fait de fabuleuses rencontres. Mon parcours d’entrepreneur est fait de ces rencontres, des personnes qui ont rejoint l’aventure. 1 an et demi après, nous sommes 15 sur le projet. Seule je n’aurais pas pu construire Guess Whaaat. Le facteur humain est pour moi le plus fondamental. L’idée de l’application m’est parvenue fin 2015 alors que Maximilien et moi travaillions dans une entreprise du domaine de la Défense militaire. En faisant avancer le projet de Guess Whaaat sur notre temps libre, nous avons pu sortir l’alpha au début du second semestre 2016. A la rentrée des vacances d’été, assise à mon poste, j’ai réalisé qu’il était temps de prendre les choses en mains et de donner à Guess Whaaat les moyens de réussir. J’ai donc quitté mon emploi début 2017 pour me lancer à temps plein dans l’aventure. J’ai été suivi quelques semaines après par mon co-bureau Maximilien, aujourd’hui associé fondateur de The Grumpy Yeti Company. 2 Qui est ce startuper ? À PROPOS Présidente Anna Czerny
  3. 3. 3  Comment vous décririez-vous en tant qu'entrepreneur ? Faire le pas de l’entreprenariat a été réfléchi. D’un point de vue personnel tout d’abord, je venais de donner naissance à ma fille et il était important pour moi de lui montrer qu’on pouvait et devait se donner les moyens de nos rêves. Quand on veut atteindre quelque chose, il faut le faire et le vivre pleinement. Par ailleurs, Maximilien et moi avons fait le choix de quitter notre emploi pour être créateur d’entreprise en ayant deux objectifs pour nous et notre équipe : apprendre tous les jours et travailler avec passion.  Quelle est votre formation initiale ? Très loin du monde des séries TV, j’ai fait du droit international public à l’université Paris II Assas, puis une année au Graduate Institute of International Studies de Genève. Ma passion des séries a pour autant pris tout son sens lors de mes études. En pleine révision de droit pénal, quoi de mieux que de faire une pause avec Dexter et Ally Macbeal ?  Qu’est-ce qui vous passionne ? Comme tous les membres de mon équipe je suis passionnée par les séries avec plus de 10 000 épisodes à mon actif. Au-delà du domaine dans lequel nous évoluons chaque jour, ce qui me passionne est la création du produit, le processus de fédération d’une communauté. Apprendre tous les jours en se dépassant, en surmontant les difficultés grâce à une équipe motivée et déterminée. Portrait de startuper INTERVIEW
  4. 4. 4 Comment décririez-vous votre entreprise ? À PROPOS The Grumpy Yeti Company « est une société composée de passionnés de séries » The Grumpy Yeti Company est une société composée de passionnés de séries. Réunis autour d’un projet qui les anime profondément au quotidien, chaque membre de l’équipe trouve dans l’application Guess Whaaat un épanouissement personnel dans son domaine d’expertise professionnel. L’amour des séries et la volonté de grandir professionnellement sont les deux clefs de l’entreprise.
  5. 5. 5  Pourquoi ce choix de produit / service ? Maximilien et moi étions co-bureau dans une entreprise de défense à l’époque. Nous échangions quotidiennement sur les séries que nous avions vu la veille. A force de théoriser sur la suite de nos programmes, nous avons réalisé qu’il n’existait aucun support numérique qui permettait aux spectateurs de prendre le pouvoir : challenger les scénaristes sur la suite des séries en réalisant des pronostics sur les dénouements des prochains épisodes. Jon Snow montera-t-il sur le trône de fer ? Meredith sera-t-elle enfin heureuse ? Claire Underwood assassinera-t-elle son mari ? Il était temps pour nous de nous lancer dans l’aventure startup et de répondre au besoin vital des fans : leur donner un outil approprié pour s’exprimer et se fédérer. Faites vos jeux Showrunner. Que le meilleur spectateur gagne ! Portrait de startuper INTERVIEW
  6. 6. 6  Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? Actuellement, on dénombre 300 millions fans de séries au monde. Guess Whaaat a l’ambition d’être la première plateforme des fans de séries dans le monde. Nous aimerions atteindre 1 million d’utilisateurs à la fin de la deuxième année. Côté Business model, Guess Whaaat souhaite être le sauveur des séries TV en travaillant main dans la main avec les studios et distributeurs. En effet, en 2017 400 nouvelles séries ont été diffusées. Sur ces 400 programmes, 97% ont été des échecs commerciaux. Il y a de plus en plus de séries produites, avec des coûts de production de plus en plus élevés, le risque financier supporté par les studios et networks est énorme. Pour autant, jusqu’à présent, les méthodes d’évaluation des risques étaient quelque peu sommaires. Grâce à la data collectée et analysées, Guess Whaaat collecte et prédit les goûts et les attentes des utilisateurs. Nous sommes à même de prévoir le succès ou l’échec d’une série. En travaillant avec nos partenaires, nous leur permettons de sécuriser leurs investissements ainsi que de produire et distribuer des shows qui rencontreront un public durable.  Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ? Au niveau des associés fondateurs, nous avons commencé notre société en assurant notre sécurité financière sur deux ans, par le biais d’une rupture conventionnelle. Nous voulions nous donner l’opportunité d’avoir deux ans pleins pour mener à bien le début de cette aventure. En plus des fonds propres engagés, nous avons fait appel à un financement participatif sur la plateforme Kickstarter. Nous prévoyons une levée d’ici 6 mois. Portrait de startuper INTERVIEW
  7. 7. 7  Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ? Les difficultés ont été nombreuses, mais nous les avons surmontées en en sortant grandi à chaque fois. Nous avons fait toutes les “erreurs” traditionnelles des startupers : s’associer avec des amis non adéquats pour le job, faire appel à un prestataire externe pour développer notre code, passer beaucoup de temps dans des concours de startup, etc. Mais au final les difficultés rencontrées sur notre chemin entrepreneurial nous ont beaucoup apporté : un renouvellement d’équipe aujourd’hui idéal, un nouveau CTO rêvé, de nombreux outils nécessaires tant en termes de communication que de marketing, et la chance de confronter notre projet aux regards d’experts grâce aux concours.  D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ? Selon moi, la force d’un entrepreneur est sa résilience. Sa capacité à surmonter les difficultés sans se briser, mais au contraire en rebondissant. Bien sûr, il faut une idée originale et qui trouve son marché. Il faut également une exécution et une équipe professionnelles. Mais il faut que cette équipe de choc soit engagée et guidée par une volonté commune de mener à bien ce projet. C’est cela qui nous fait nous lever le matin, c’est cela également qui nous permet d’aller de l’avant et de ne pas baisser les bras. Portrait de startuper INTERVIEW
  8. 8. 8  S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ? Faire attention à ménager son équipe, être à son écoute.  Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? Lancer son entreprise est une opportunité formidable. L’aventure est à vivre pleinement. L’expérience ne sera jamais perdue. Il ne faut donc pas hésiter à se lancer, sans en avoir peur. La peur de l’échec, la peur de se faire voler l’idée, la peur de ne pas avoir assez de temps. Essayer de mettre tout ça de côté, concentrez-vous sur votre idée, votre projet et entourez-vous de personnes tout aussi passionnées que vous ! PROFITEZ ! Portrait de startuper INTERVIEW
  9. 9. 9 Portrait de startuper INTERVIEW Site internet https://www.facebook.com/grumpyyeticompany/ Linkedin https://www.linkedin.com/in/anna-czerny-7268b354/ Présidente Anna Czerny
  10. 10. ANNEXES
  11. 11. 🚀 Auteur | Influenceur | Speaker ► Expert Digital & Blockchain | ICO Advisor ► Pour une transformation digitale réussie ! Sébastien Bourguignon 11 Sébastien Bourguignon L’AUTEUR Principal et Lead Digital Influencer au du cabinet de conseil Margo et CEO de la société Chain Guru, il est dans le domaine du Digital, du Management, de l’Innovation et de l’Agilité depuis 2000. Sa vision de demain est un monde numérique dans lequel les changements profonds de comportements des hommes, les interactions au sein des entreprises, la compétition internationale des grands groupes, le management et les organisations seront complètement remis en question. La société bouge vite, très vite, l’innovation et la nécessité de plus d’agilité dans les organisations doivent être une préoccupation majeure, il n'y a plus de doute là-dessus. Ses convictions sont que sans une prise de conscience de ces enjeux de société, les entreprises d’aujourd'hui prennent un risque important pour leur survie. Les individus, managers ou collaborateurs, devront s’adapter encore plus vite et plus fort que ce qu’il n’aura été nécessaire à leurs grands-parents lors de la première révolution industrielle. En effet, le quotidien de tout un chacun va évoluer avec l’explosion du digital. Ces modifications pourraient ressembler à de la science fiction encore aujourd’hui, mais elles sont inévitables et bien réelles car la transformation est en marche. Passionné par l’innovation, le numérique et le management, il s’intéresse particulièrement aux mécanismes liés à l’entreprenariat et en particulier aux startups. Cela l’a amené à réaliser une série de portraits de startupers pour les partager sur son blog. Son objectif est multiple, comprendre les parcours de ces créateurs de startups, les difficultés qu’ils ont rencontrées, et comment tout cela se matérialise concrètement, finalement un vrai feedback d’entrepreneur. Par ailleurs, il est auteur de nombreux articles sur Siècle Digital, Les Echos ou encore Le Journal Du Net. Il est aussi l’auteur des livres blancs de « #80PortraitDeStartuper » et « 100 #PortraitDeStartuper – Saison 2 », ainsi que du livre « Portraits de startupers – édition 2017 » aux éditions Maxima. http://sebastienbourguignon.com/ http://monmasteradauphine.wordpress.com https://twitter.com/sebbourguignon http://www.sebastien-bourguignon.fr https://fr.linkedin.com/in/sebastienbourguignon http://fr.slideshare.net/SbastienBourguignon https://plus.google.com/u/0/+SébastienBourguignon http://chainguru.io

×